Francaisdefrance's Blog

18/12/2011

Les « petits pas » de l’islamisation…

Voilà quelque-chose de vrai, de conscient, fait pour éveiller les esprits… Je garde, je fais suivre et le le soumet à votre appréciation.

(Et ceux qui ne font pas suivre auront 500 coups de fouet! Non mais!).

FDF

.

Les belles âmes adeptes de la société muticulturelle vous expliqueront que:

La France ne mourra pas si quelques milliers de mousmées se promènent en burqa au mépris de la loi. 

Nul n’est obligé d’aller consommer des hamburgers hallal chez Quick; d’ailleurs, manger hallal n’a jamais fait mourir personne. 

Nul n’est obligé d’assister à des prêches islamiques ou à la prière du vendredi, même s’ils ont lieu sur la voie publique avec ou sans l’autorisation de la préfecture.

La tolérance de fait dont bénéficient les polygames est normale dans une société respectueuse des traditions de chacun. 

La présence de milliers de mosquées dans nos villes (même financées sur fonds publics) n’est pas insupportable, sauf si l’on habite à proximité. Il n’y a pas encore de muezzins. 

Les 20% de recrues musulmanes dans nos forces armées ne pourraient constituer une gêne que si elles étaient engagées contre un pays islamique, ce que nous avons réussi tant bien que mal à éviter jusqu’à présent, les incidents survenus étant encore rares.

Le remboursement de la circoncision ne ruinera pas la sécurité sociale (elle est déjà ruinée). 

Etc… Et pourtant:

L’effet cumulé de ces facteurs, parmi beaucoup d’autres qui sont de plus en plus prégnants dans la vie quotidienne des Français, s’inscrit dans une stratégie dite des « petits pas » qui conduit la société française, insensiblement, à 

L’ISLAMISATION!

1-envahisseur

Merci à RJP…

27/06/2011

Le rapport sur les dépenses des eurodéputés nous apprend que certains d’entre eux détournent des fonds publics…

Décidément, la pourriture s’installe partout. Et on nous demande de voter? Ca fait réfléchir…

C’est comme si on nous obligeait à nous faire plumer pour engraisser ceux pour qui on vote… Dans le cas présent, vous remarquerez que le Parlement ne donnera pas les noms des personnes impliquées. Et pour cause. Les loups ne se mangent pas entre eux.

FDF

.



Le rapport du Parlement européen sur les dépenses et gaspillages des eurodéputés ( voir Les gaspillages des eurodéputés) dénonce des détournements de fonds publics effectués par certains députés européens. Ces eurodéputés détournaient de l’argent destiné à payer leurs assistants.

Ces détournements de fonds publics par des eurodéputés remontent à 2004 et 2005 et étaient connus du Parlement européen depuis 2008, date à laquelle il a récupéré ce rapport. L’adoption de nouvelles règles internes a mis fin à ces détournements d’argent en 2009.

Mais le rapport du Parlement européen sur les dépenses et gaspillages des eurodéputés ne mentionnent ni les noms des fraudeurs, ni les montants des détournements de fonds.

Comment les eurodéputés parvenaient-ils a détourner des fonds publics ?

A l’époque, le Parlement européen versait directement aux députés une allocation fixe, plus de 15 000 euros par mois pour chaque élu ( 10% du budget annuel du Parlement), destinée à payer un ou plusieurs assistants. Ces fonds publics étaient alors utilisés sans aucun contrôle.

Certains élus salariaient directement leurs assistants, d’autres faisaient appel à des prestataires de services.

– Le rapport de Parlement européen relève 7 cas avérés de conflits d’intérêts entre un député et le prestataire de services qu’il avait choisi, rendant impossible de certifier que l’argent avait été destiné “exclusivement dans le but d’une assistance parlementaire”. Dans un de ces cas, la société était dirigée par le député lui-même !

Dans 6 cas, les fonds ont été transférés directement à un parti politique national, et dans une quarantaine d’autres cas, à des organismes proches du parti.

– 2 députés ont reversé leur allocation à des prestataires de services alors que, selon les registres du Parlement, ils n’employaient aucun assistant.

– Un député a fait appel à une société créée pour l’occasion et n’ayant aucune activité visible, avec un contrat antidaté de cinq mois.

– Pour recruter un assistant, certains élus faisaient bizarrement appel à des sociétés très éloignées de l’univers parlementaire: l’un d’entre eux avait choisi une entreprise spécialisée dans le bois, et un autre, une société de services aux enfants et à la famille dirigée par un membre de son parti.

– Certains députés accéléraient leurs versements en novembre et en décembre, pour utiliser la totalité des fonds auxquels ils avaient droit pour l’année qui s’achevait.

– Dans 79% des dossiers étudiés, la TVA sur les services avait tout simplement été oubliée.

Depuis 2009 et afin d’enrayer ces problèmes de détournements de fonds publics par des eurodéputés, les eurodéputés ne gèrent plus eux-mêmes l’allocation destinée à leurs assistants. Les assistants sont officiellement employés du Parlement européen, et c’est lui qui leur verse leurs rémunérations. Si les fonds n’ont pas été entièrement dépensés à la fin de l’année, les élus ne peuvent pas bénéficier du reliquat.

Ces enveloppes, dont le montant est désormais supérieur à 21 000 euros par mois par eurodéputé, sont désormais mieux contrôlées, mais l’enveloppe des frais généraux de 4 000 euros par mois n’est, quant à elle, toujours pas contrôlée.

source: rue89.com et Le rapport du Parlement européen sur les dépenses des eurodéputés

Articles relatifs

Source: http://www.observatoiredessubventions.com/

16/12/2010

La « politique de la ville »…

Faut arrêter de nous prendre QUE pour des cons…

FDF

.

27/08/2010

Mosquée de Strasbourg: les bénéficiaires de fonds publics voient loin…

Ben ça, c’était avant l’acte ignoble et inqualifiable de terrorisme aggravé dont a été victime la mosquée de Strasbourg hier (voir précédent billet)…

FDF

.

28 août 2010

Les porteurs du projet voient loin…

Portes-ouvertes les dimanches du mois de ramadan, projets pour l’Aïd el-Fitr et pour le devenir du site : alors que le chantier approche doucement de son terme, les responsables de la

grande mosquée se tournent vers l’avenir. Au milieu de la salle de prière de la future grande mosquée, le quidam peut désormais admirer l’intérieur de la coupole dessinée par Paolo Portoghesi. Le platelage de bois disposé entre la couverture de cuivre et l’armature d’acier est disposé de façon à produire l’illusion d’un léger crénelage. Vérification faite, la base de la mosquée est pourtant parfaitement ronde. « Le travail du maître… », lance dans un grand sourire Fouad Douai, gérant de la société civile immobilière (SCI) maître d’ouvrage. Mis hors d’eau et hors d’air cette semaine, l’édifice peut désormais accueillir les curieux de façon sûre. L’occasion pour la grande mosquée d’organiser « des visites guidées les dimanches du mois de ramadan », précise Fouad Douai. Le site pourrait accueillir la prière de l’Aïd el-Fitr La salle de prière de 1 300 m² − 1050 pour les hommes au rez-de-chaussée, 250 pour les femmes en mezzanine− pourrait d’ailleurs accueillir la prière de l’Aïd el-Fitr. « Cette année, impossible
d’aller au Wacken. L’Aïd devrait tomber le 9 ou le 10 septembre, donc en pleine Foire européenne, souligne Saïd Aalla, président de l’association Grande mosquée de Strasbourg. Nous avons cherché d’autres salles, mais aucune ne fait l’affaire. » « Avec le terrain que nous avons côté quai, nous pouvons accueillir jusqu’à 8 000 personnes sans souci », estime Fouad Douai. Si l’affaire n’est pas réglée, elle n’est pas mal partie. « Nos partenaires ne voient pas d’obstacle technique à ce que la prière se fasse ici », assure Saïd Alla. « Il nous reste à obtenir l’accord de l’inspection du travail − c’est encore un chantier − et de l’entreprise générale − le site est sous sa responsabilité », rebondit Fouad Douai. « Si ce n’est pas possible, nous nous résoudrons à une prière organisée dans les mosquées de quartier », conclut Saïd Aalla. En attendant, les deux responsables pensent au futur proche du site. «

La coupole sera terminée dans quelques jours. Après l’Aïd, on attaque le staff [ndlr: un matériau composé de plâtre et de fibres de sisal ou de jute] qui recouvrira l’intérieur de la coupole. Ça devrait durer deux ou trois mois. Ensuite, il nous restera à faire la décoration intérieure et les finitions », projette Fouad Douai. Le chantier, d’un montant de 8,5 millions d’ euro, pourrait s’achever au printemps 2011. « Mais mieux vaut rester prudent », insiste Fouad Douai. Côté finances, la confiance est là. Le montant des travaux réglés excède désormais les 5 millions d’ euro, assure Fouad Douai. « En outre, nous attendons encore 500 000 euro de subventions du conseil général et du conseil régional. Nous avons des fonds en garantie à la SERS. Le financement est bouclé », complète Saïd Aalla. Le volet culturel et le minaret en tête Tentant, dès lors, de penser à la suite… « Le but c’est de faire vivre le site en dehors des jours de prière et des grandes fêtes », pointe Fouad Douai. « Le volet culturel n’est pas abandonné. Mais il nous faut amender le projet d’origine. Et travailler en concertation avec nos partenaires, dans le respect des règles d’urbanisme », avance Saïd Aalla. Le minaret reste, lui-aussi, de l’ordre des possibles. « Nous avons demandé des esquisses à Paolo Portoghesi. Pour l’instant, elles ne nous satisfont pas. Le minaret dépasse légèrement du point haut de la coupole, nous souhaiterions qu’il s’intègre mieux au paysage. En outre, l’esquisse figure un escalier extérieur, qui ne nous semble pas souhaitable », détaille Saïd Aalla. Manuel Plantin ◗ Les dimanches 22, 29 août et le dimanche 5 septembre. Le chantier de la grande mosquée du Heyritz ouvre ses portes au public, 6, rue Averroès (en face du collège Pasteur) pour des visites guidées organisées de 14 h à 18 h.

Source: http://arphotos.dna.fr/pdf/2010/2010.0821/LOFST.04.0198.DNA-2k27rl.pdf

Actions SITA et articles complémentaires:

http://www.geocities.jp/plateforme_sita_1/mosquee_strasbourg.html

http://coranix.org/action/strasbourg.htm

http://cartomaton.wordpress.com/2010/01/18/roland-ries-ou-le-fantasme-du-sentiment-dinsecurite-devenu-realite/

http://sitavirus.wordpress.com/2010/01/12/ries-connard-ou-le-nouveau-vocabulaire-islamophobe/

Deux vidéos en fin de billet ici: http://tinyurl.com/35ezp23