Francaisdefrance's Blog

04/02/2012

Aide à la Grèce: acharnement thérapeutique ?

Dessin pillé chez Fred

.

On se demande, en fait, qui va pouvoir sauver la France. Car ne rêvons pas: nous allons subir le même sort économique… Sortez vos chéquiers, déjà, pour sauver la Grèce.

FDF

.

La zone euro pourrait devoir apporter 145 milliards à la Grèce

Ces fonds viendraient en complément à l’effort que s’apprêtent à consentir les créanciers privés d’Athènes. Pour le Premier ministre grec Lucas Papademos, ces accords sont imminents.

Les gouvernements de la zone euro pourraient devoir apporter jusqu’à 145 milliards d’euros de financements publics à la Grèce dans le cadre du second plan d’aide au pays actuellement à l’étude, ont indiqué vendredi 3 février plusieurs sources européennes.

Ces fonds viendraient en complément à l’effort que s’apprêtent à consentir les créanciers privés d’Athènes en acceptant une décote de 50% au moins sur leurs obligations grecques et permettraient au pays de ramener sa dette à environ 120% de son produit intérieur brut d’ici 2020.
« C’est principalement à cause du besoin de recapitalisation des banques grecques après la participation du secteur privé (à la restructuration de la dette) », a dit l’une des sources.
En octobre dernier, les membres de la zone euro s’étaient engagés à contribuer à hauteur de 130 milliards d’euros à ce nouveau plan d’aide, destiné à prendre le relais d’un premier programme de prêts bilatéraux de 110 milliards d’euros décidé en mai 2010.
« La phase finale »
De son côté, le Premier ministre grec Lucas Papademos s’est montré confiant sur la perspective d’un accord dans les jours à venir. « Nous sommes dans la phase finale d’une procédure très cruciale du nouveau programme économique de la Grèce et de la finalisation de l’accord qui va alléger la dette publique et assurera le financement du pays pour les prochaines années », a t-il indiqué dans un communiqué vendredi.
Le Premier ministre grec parie sur un accord simultané, avec d’un côté les créanciers publics (UE, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international), et de l’autre les investisseurs privés

Source: http://www.challenges.fr

11/10/2011

Le FMI, oiseau de (très) mauvaise augure ???

Décidément, le FMI nous prépare à quelque-chose… On a déjà eu le tsunami Strauss Kahn; mais cette fois, le registre est tout autre… Intox ?

FDF

Pas d’panique !!!

.

Un conseiller du FMI annonce la débâcle bancaire dans 2 ou 3 semaines  !

« Je pense que dans deux ou trois semaines, nous assisterons à la débâcle des dettes souveraines qui entraînera une débâcle du système bancaire européen ».
C’est l’inquiétante déclaration de l’Américain Robert J. Shapiro, membre d’un comité consultatif au « Fonds monétaire international », à la BBC, mercredi soir.

http://french.irib.ir/info/economie/item/146264-un-conseiller-du-fmi-annonce-la-%E2%80%9Cd%C3%A9b%C3%A2cle-bancaire-dans-2-ou-3-semaines%E2%80%9D

Source: http://www.alterinfo.net/

06/06/2011

Nico et Ray: de bons potes…

A force de trop regarder les experts et Cie…

FDF

.

Affaire DSK : Nicolas Sarkozy très proche du chef du NYPD, cette police soupçonnée de connivence avec les tabloïds américains.

Des liens très étroits unissent Nicolas Sarkozy et le commissaire qui dirige la police de New-York, Raymond Kelly. Ce dernier très populaire dans cette ville, est à ce poste depuis très longtemps ce qui lui a permis de tisser des liens très solides avec ses homologues français.Le site du Nouvel Obs, nous révèle que que celui qu’on appelle « Ray » Kelly est à la tête du célèbre NYPD depuis janvier 2002, nommé par le maire Michael Bloomberg. Cette nomination se situe quelques mois après les attentats du 11 septembre, ce qui l’a incité à créer un service spécialisé dans la lutte antiterroriste au sein du NYPD. Cette décision découle de l’estimation qu’il a, comme beaucoup d’américains, que le gouvernement fédéral et le FBI ont failli à leur mission de protéger le pays contre le terrorisme international.Selon Le Nouvel Obs, il choisit comme consultant en matière de terrorisme, le criminologue Alain Bauer qui est à l’époque le conseiller en matière de sécurité de Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur. De ce fait, Ray et Nicolas deviennent très proches. Raymond Kelly a une autre attache avec la France, il a pour ami Émile Pérez un ancien attaché de la police française pour les États-Unis de 1997 à 2001, poste basé à Washington. Ce dernier est actuellement chef de la Direction de la Coopération Internationale(DCI) au ministère de l’Intérieur.Le ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy très admiratif de la police de « Big Apple » qui a pour concept la « tolérance zéro », a décoré en 2006 de la légion d’honneur son chef Raymond Kelly, lors d’une cérémonie au consulat de France à New-York.Tout cela serait anodin, si des soupçons très forts de fuites émanant des services de la police new-yorkaise vers les tabloïds américains circulaient au préjudice de l’ancien patron du Fonds monétaire international. Des fuites qui selon Me Brafman et Me Taylor, les avocats de Dominique Strauss Kahn, pourraient influencer des jurés potentiels qui sont abreuvés quotidiennement de ces informations.Dans une lettre adressée fin mai au procureur de New York, Cyrus Vance, les avocats mentionnent notamment un article du New York Times, qui en se référant à une source « informée de l’affaire », raconte dans les détails ce qui se serait passé dans la suite de l’hôtel Sofitel occupée par DSK le 14 mai dernier.

La lettre évoque aussi d’autres fuites qui faisaient état de résultats des analyses ADN des prélèvements faits sur la femme de chambre victime présumée ainsi que dans la chambre d’hôtel et qui ont été comparés aux prélèvement fait sur DSK.

Mais toujours selon Nouvel Obs, le très « francophile » chef de la police de  New York, Raymond Kelly, a déclaré que le témoignage de la femme de chambre était « crédible ». Une prise de position qui peut faire soupçonner les policiers du NYPD et leur chef de partialité et de les suspecter d’être les « gorges profondes » des journalistes. Une suspicion qui a fait dire à Raymond Kelly : « j’espère que ce n’est pas le cas ! »

Cependant les avocats de Dominique Strauss Kahn ont annoncé qu’ils comptaient faire état de cette dérive lors de l’audience de lundi 6 juin devant le juge Michael Obus.

Mais il faut également se poser la question sur la promiscuité des proches de Nicolas Sarkozy avec le procureur Cyrus Vance. Le site du journal Le Point, nous révèle que Jean-Claude Marin, le procureur de Paris ami du président, s’est entretenu pendant trois quarts d’heure avec  le procureur new-yorkais qui dirige l’enquête sur l’affaire de DSK, et cela le 16 mai, soit deux jours après l’arrestation de l’ex-directeur du FMI.

Que se sont-ils dit ? Selon le haut magistrat français, l’affaire DSK n’aurait pas été évoquée, et nie avoir transmis aux autorités françaises des éléments du dossier. Mais on est dans l’incapacité de vérifier sa version des faits. Et on peut se demander si l’Élysée n’a pas été informé dans ses moindres détails de cette affaire, tout de suite après l’arrestation de DSK, ce qui peut-être très embarrassant pour le chef de l’État.

Source: Le Post- http://www.lepost.fr/article/2011/06/05/2514920_affaire-dsk-nicolas-sarkozy-tres-proche-du-chef-du-nypd-cette-police-soupconnee-de-connivence-avec-les-tabloids-americains.html

01/06/2011

Et si on reparlait de Strauss-Kahn ?

Il est vrai que les médias on tendance à l’oublier, DSK. Comme c’est bizarre… Les têtes tombent à Droite; ce n’est pas une raison pour passer sous silence celui par qui tout a commencé… Petit rappel des faits et historique de son ex-rôle au FMI…

FDF

.

«La Grèce devrait s’en sortir» pronostiquait à la mi-avril M. Strauss-Kahn encore directeur général du Fonds Monétaire International. Un vœu passé déjà au bilan formidablement positif de l’ex présidentiable français en application d’une bonne vieille habitude celle de l’effet d’annonce, à savoir ce vilain travers consistant à vendre la peu de l’ours avant de l’avoir tué. C’est ce bilan magique qui a été brandi comme une excuse absolutoire dès la première heure du drame tragi-comique qui a décapité le FMI…

Cela a été un régal d’entendre certains médiacrates mentir comme des arracheurs de dents en exaltant les succès du satyre de Brooklyn dans le sauvetage des économies européennes en perdition. Mieux encore lorsque ces mêmes médiamenteurs nous assuraient froidement tout ignorer de la vie sexuelle pour le moins désordonnée du grand homme. Peu à peu cependant les langues se sont déliées, nécessité oblige : maintenir l’omerta devenait en effet difficile tant elle commençait à prendre eau de toutes parts !

Mais cette déroute de la première ligne du mensonge a laissé intact les trois suivantes… La suivante, venons-nous de dire, le bilan ultra positif à la tête de l’Institution financière internationale attribué à ce triste sire. Un argument traductible par : quelle honte, quel malheur de harceler un si grand homme, le sauveur de l’Union européenne avec de telles peccadilles ? Nous allons voir ce qu’il faut en penser…

Suite et source: http://www.lepost.fr/article/2011/05/31/2510634_le-vrai-bilan-de-strauss-kahn-au-fmi.html


22/05/2011

Selon son avocat, Strauss-Kahn sera acquitté !!!

Eh bien, si c’est le cas, on aura assisté à la plus grande entourloupe du siècle !!! Et la Justice pourra se passer de son « J » majuscule. Et en plus, DSK pourra réclamer des dommages et intérêts. Les traces d’ADN ne sont elles pas une preuve? Déjà qu’il ose plaider « non coupable »… On marche sur la tête.

FDF

.

« Il plaidera non coupable, et en fin de compte il sera acquitté ». Dans une interview au quotidien israélien Haaretz,  Benjamin Brafman, un des avocats de Dominique Strauss-Kahn, assure que son client sera blanchidans le procès pour tentative de viol et agression sexuelle qui lui est intenté.

C’est la première interview d’un défenseur de l’ex directeur du Fonds monétaire international (FMI) depuis l’arrestation de ce dernier le 14 mai. « Rien n’est sûr, mais dans ce que je discerne dans l’enquête, il (Strauss-Kahn) sera acquitté (…) Il m’a beaucoup impressionné. En dépit des circonstances, il tient bien le coup », insiste l’avocat. « Il n’est pas heureux d’être accusé de faits qu’il n’a pas commis », a encore dit Me Brafman, venu en Israël pour participer à un évènement familial.

Me Brafman, 62 ans, est considéré comme l’un des grands maîtres du barreau aux Etats-Unis. Il a été l’avocat de plusieurs vedettes américaines, y compris du défunt Michael Jackson.

Source: http://www.lefigaro.fr/