Francaisdefrance's Blog

25/02/2012

Forsane Alizza toujours présents… Et ils continuent de nous baver dessus…

Forsane Alizza: les cavaliers de la liberté…

.

1 -ILS NE DEVAIENT PAS ÊTRE DISSOUS    CEUX Là ,  pas décret Présidentiel  ????????   donc ils continuent  leur néfaste commerce…….
     malgré l’annonce de GUEANT de les dissoudre……..

2 – VOICI ENCORE L’HISTOIRE ABRACADABRANTESQUE D’UNE  BÂCHÉE,   AU TRIBUNAL DE LORIENT (56 –  FRANCE –  chez nous-)

VOUS NOTEREZ QUE CES PERSONNES SE TRIMBALLENT   TOUJOURS PRÊTES A FILMER LA MOINDRE PECCADILLE,   au cas où…….

CE QUI FUT LE CAS,  POUR LE POLICIER EN QUESTION,  ET POUR LEQUEL ELLE N’HÉSITE PAS A DIFFUSER (malgré lui)  SON IMAGE

MOI J’AI VOLONTAIREMENT ENLEVÉ  LA PHOTO DU POLICIER MAIS TOUT UN CHACUN PEUT LA VOIR   SUR LE LIEN CI-DESSOUS

http://www.forsane-alizza.com/breves/islamophobie-expulsee-dun-tribunal-mecreant-malgre-son-niqab-releve-24979

AVEC AUSSI,  LA VIDÉO   DE L’ÉVÉNEMENT « MONDIAL  ET COMPLÉTEMENT ISLAMOPHOBE »

RAPPEL  :  c’est elle qui est hors la loi puisqu’elle se promène dans la rue avec sa bâche    et qu’en plus elle filme  et diffuse à tous vents, et sur la toile,  l’image d’une personne  fonctionnaire de police, de surcroît.

VOUS NOTEREZ AUSSI   QUE CES GENS Là    SE PERMETTENBT DE DIRE   et ECRIRE   :  « QUE NOS TRIBUNAUX  SONT MÉCRÉANTS »

je vous invite à prendre aussi connaissance  des  COMMENTAIRES    et des menaces que subit ce policier  juste pour avoir accompli son travail

CES GENS Là N’ONT PLUS PEUR DE RIEN  NI DE PERSONNE,  et ils se croient tout permis,   mais demeurent dans leur éternelle victimisation  « désormais   elle a très peur de sortir avec ses enfants dans ce pays  fasciste »    
MOI JE CONNAIS DES PAYS  OU ELLE POURRAIT  ALLER ET VENIR  SANS SOUCI AUCUN,   sauf  qu’ils n’ont pas nos aides sociales.

JC JC

.

 Voici ce que Forsane Alizza fait circuler comme infos sur leur site merdique et haineux qui devait être fermé (Monsieur le ministre, où en sommes nous à ce sujet?)…

Dans cette affaire, notez bien que la « heurtée » se rend au tribunal avec une caméra; comme tout le monde… Provoc, provoc.

Allez, « subbhanallah » et dormez bien…

FDF

*******************************************************************************************************************

Islamophobie: Expulsée d’un tribunal mécréant malgré son niqab relevé !


Témoignage de la soeur qui souhaitait simplement un renseignement au tribunal mécréant

“Je me suis rendue en Bretagne pour les vacances scolaire, afin de rendre visite à ma maman, dans la ville où je vivais auparavant. J’en ai profité pour régler mes papiers, entre autre l’autorité parentale aux affaires familiales, donc au tribunal de Lorient.
L’après midi, le père de mes enfants, une brebis égarée astarfulillah, devait venir les voir et je lui ai demandé s’il pouvait venir avec moi au tribunal pour l’autorité parentale. J’ai eu droit à un jolie jargon subbhanallah de sa part, en clair “débrouille toi” …
Donc il s’énerve et s’en va subbhanallah en me donnant la dextro d’Ilyès, mon fils malade et l’ordonnance de circoncision pour mon tout dernier qui depuis deux ans doit être circoncis, il m’a fait toujours retarder dû à des problèmes futiles. Je me rends donc seule avec mes deux fils au tribunal de Lorient. Dès que mon pied franchis le seuil du tribunal, je me suis pliée à leur loi qui m’a fait désobéir à mon Créateur astarfulillah, j’ai souris, dis “bonjour”, posé mon sac à main sur la table pour qu’il regarde, ainsi de suite et j’ai voulu passer sous le détecteur de métaux pour aller aux affaires familiales.

On m’a bloquée l’entrée subbhanallah en me stipulant que je n’avais pas à avoir cette tenue, qu’il fallait que je l’enlève. Je lui ai dit à mainte et mainte reprise que javais levé mon niqab, c’est comme si j’avais un simple hijeb.

Il m’a dévisagé et il m’a dit “non vous n’entrez pas comme ça”

J’ai commencé à filmer tellement  j’étais choquée, et là lui subbhanallah était méchant, dans le sens où j’ai ressenti sa haine, il voulait appeler la police. J’ai un enfant diabétique et depuis peu on a décelé un autre problème cardiaque. Je n’ai pas cherché à comprendre, j’ai fait en sorte de partir, la vidéo parle d’elle même.

Dans l’après-midi,  une amie m’appelle, on discute et je lui parle de mon affaire, elle me rétorque “oh tu n’as pas vu mon mari ? Car il passe au tribunal” etc..,  plus tard dans la soirée elle me rappelle, très mal en me disant “j’ai fais une gaffe, j’en ai parlé à mon mari, ils se connaissent et ce n’est pas un arabe mais un turc le gars de la sécurité” Donc son mari apparemment l’a pris à part et lui a confié qu’il me connaissait etc, le type de la sécurité a dit qu’il voulait porter plainte car Lorient est une petite ville et il a peur des représailles de la communauté musulmane. Alors le mari de mon amie lui a demandé “mais pourquoi tu ne l’a pas laissé rentrer pour ses renseignements?” Il a rétorqué subbhanallah lisez bien, qu’il avait peur et pensait que j’avais peut-être caché un sabre! Je me voit mal faire la ninja accompagnée de mes deux fils subbhanallah…

Désormais j’ai très peur maintenant de sortir avec mes fils me promener, ils sont en vacances et non en prison, nous reste-il des droits dans ce pays de fasciste?”

Voyez-vous même:

Les traitres de la communauté sont les pires qui soient. On demande à Sa majesté ALLAH de nous épargner de leur présence et qu’Il détruise leur stratagème. Que la honte submerge l’auteur de cette acte islamophobe et on espère qu’il sera un jour victime de ce qu’il a lui même fait subir aux autres bi-idniLah. Voyez comme il est parfaitement inutile de se plier aux lois mécréantes, rien n’y fait ils ne seront jamais satisfait de nous quoi que l’on fasse sobhanaLah, alors à quoi bon renier ce pourquoi ALLAH nous a destinés? Voulons-nous le Paradis éternel ou l’Enfer?

Certains osent nous dire que riposter contre des attaques c’est risquer d’apporter la fitna, à ceux-là nous leur répondons ceci:

Soulayman ‘ibn Sahman, rahimahoullah, après avoir cité le verset dans lequel Allah a dit : « La Fitna est pire que le meurtre » (Sourate 2 – verset 191) – dit :

« Or, la Fitna ici, c’est la mécréance. De ce fait, si tous les bédouins et les villageois s’entretuaient jusqu’à disparaître, cela serait moins grave que si on nommait un seul Tâghût qui juge à l’encontre de la Loi de l’Islam, qu’Allah a envoyé avec Son Messager, sallallahou ‘alayhi wa sallam »
(Source : Ad-Dourar As-Saniyyah, 10/502-510)

Serrez les rangs bon sang!

L’équipe Forsane Alizza

05/07/2011

Geert Wilders au Canada – Un honneur et un privilège…

Un témoignage bien sympathique de nos amis Canadiens…

FDF

.

Ici: http://youtu.be/YtCnjiXdvjU

27/05/2011

Encore une victoire pour Geert Wilders!

Ils auront beau tout essayer; ils ne réussiront jamais à le faire taire. La raison l’emporte sur l’idéologie malsaine de l’islam.

Bravo, Geert: nous sommes tous avec toi !

FDF

.

Le parquet requiert à nouveau la relaxe de Geert Wilders !

« Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Le parquet néerlandais a à nouveau requis mercredi la relaxe du chef de file de l’extrême droite néerlandaise Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans. « Le parquet n’a pas changé d’avis, nous recommandons la relaxe », a déclaré le procureur Paul Velleman lors d’une audience retransmise en direct sur internet par la télévision publique néerlandaise.

Geert Wilders, qui encourt jusqu’à un an de prison ou 7.600 euros d’amende, est poursuivi notamment pour avoir comparé le Coran au « Mein Kampf » d’Adolf Hitler, dans des déclarations faites entre 2006 et 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film de 17 minutes « Fitna » (« Discorde », en arabe).

« Ses commentaires peuvent provoquer de l’anxiété et de l’aversion, mais ils ne sont pas punissables par la loi », a affirmé M. Velleman. « Critiquer une religion n’est pas une offense punissable », a pour sa part affirmé Birgit van Roessem, une autre représentante du parquet, estimant que les critiques de M. Wilders, 47 ans, sont dirigées vers l’Islam et non envers les musulmans.

Le parquet avait déjà requis la relaxe du député d’extrême droite le 15 octobre 2010, mais les premiers juges de M. Wilders ayant été récusés le 22 octobre à la demande du prévenu, qui avait mis en doute leur impartialité, le procès qui s’était ouvert le 4 octobre avait été arrêté. Les nouveaux juges avaient ordonné le 30 mars la reprise du procès.

Le ministère public néerlandais avait décidé en 2008 de ne pas engager de poursuites contre M. Wilders à la suite de plaintes déposées contre lui. Mais il y avait été finalement contraint, le 21 janvier 2009, par la cour d’appel d’Amsterdam.

Le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders, arrivé troisième aux élections législatives du 9 juin 2010, a apporté son soutien au gouvernement du Premier ministre libéral, Mark Rutte.

Source: http://www.lalibre.be/

.

« Il est temps que les bons se rassurent et que les méchants tremblent »

Louis-Napoléon Bonaparte

03/04/2011

Geert Wilders envisage de publier un livre sur l’islam.

Cela ne fait aucun doute que ce livre sera très attendu. Et que je vais m’arranger pour être l’un des premiers à me le procurer…

FDF

.

Le politicien populiste néerlandais Geert Wilders, leader du Partij Voor de Vrijheid (Parti pour la Liberté – PVV), envisage de publier un livre sur sa vision critique de l’islam qui sortira durant le premier semestre de 2011, a-t-il indiqué dans une interview parue vendredi dans le journal De Telegraaf.

Le livre, qui est avant tout destiné au marché américain, présente une manière de « mieux combattre l’islamisation du monde« . « Nous pouvons faire un tas de choses aux Pays-Bas, mais nous voulons aussi donner un signal international au monde arabe, qui est contre-attaqué avec force par un parti qui a beaucoup à raconter à ce sujet », selon les propos de M. Wilders au quotidien.

Le politicien, dont le parti soutient la coalition du gouvernement néerlandais mais qui n’en fait pas formellement partie, a également l’intention de mettre sur pied une « alliance internationale pour la liberté ».

En 2005, le leader du PVV avait déjà publié un ouvrage. Il s’agissait d’une courte autobiographie, intitulée « Kies voor vrijheid » (Choisissez la liberté). En 2008, il avait produit le très controversé « Fitna », un film contre l’islam.

Source: belga

05/10/2010

Le procès (de la liberté d’expression) de Geert Wilders ajourné aux Pays-Bas !

A première vue, ce procès dérange… Il y a de quoi. C’est le procès de la liberté d’expression, qui est prévu, plutôt. C’est Geert Wilders qui s’y colle… Il fallait bien un bouc-émissaire. Pas de bol, ça ne se passe pas tout seul… Et c’est tant mieux. Soutenons Geert Wilders! Il faut, pour tout l’Occident, qu’il en ressorte gagnant !

FDF

.

Correction: au deuxième paragraphe, bien lire que les avocats accusent le juge de partialité, et non d’impartialité.

AMSTERDAM

Le procès pour incitation à la haine et insulte à la communauté musulmane de Geert Wilders, personnalité centrale de la vie politique néerlandaise, a été ajourné lundi quelques heures après son ouverture, à Amsterdam.

Les avocats de la défense ont accusé le juge de partialité et déposé une demande en vue de son remplacement.

Le président du Parti de la liberté (PVV), qui fait l’objet de menaces de mort et vit sous surveillance policière permanente, est notamment poursuivi pour avoir comparé l’islam au nazisme et le Coran à « Mein Kampf » d’Adolf Hitler dans une tribune publiée dans la presse.

L’incident à l’origine de l’ajournement s’est produit lorsque Geert Wilders a annoncé qu’il invoquerait son droit au silence.

« J’ai dit ce que j’ai dit et je n’en retirerai pas un seul mot« , a-t-il dit.

« Le fait que nous continuions à vous poser des questions ne relève pas du harcèlement« , lui a alors dit le juge, ajoutant qu’on avait reproché par le passé à Wilders de refuser tout débat et qu’il semblait aujourd’hui adopter la même stratégie.

« Je considère qu’il est inapproprié, déplacé et même scandaleux que le président de la cour interprète ceci et le commente« , a dit Wilders lors de l’audience distincte réclamée par ses avocats pour décider du maintien ou non du juge présidant les débats. « Un procès équitable n’est plus possible« , a-t-il ajouté.

Cette audience distincte, de même que le procès de Wilders, ont été ajournés à mardi, le temps qu’une décision soit prise. Si les objections de la défense sont retenues, de nouveaux juges devront être désignés et la procédure sera retardée.

PROCÈS DE LA LIBERTÉ D’EXPRESSION ?

Le procès du chef de file du parti islamophobe intervient à une période cruciale pour les Pays-Bas, au moment où pourrait se mettre en place le nouveau gouvernement formé par les libéraux du VVD et les chrétiens démocrates de la CDA avec l’appoint parlementaire des élus du parti de Geert Wilders.

Au parlement, libéraux et chrétiens démocrates disposent seulement de 52 des 150 sièges. Avec l’appoint du parti de Wilders, le gouvernement aurait très exactement les 76 sièges de la majorité absolue.

Réunis en congrès, les chrétiens démocrates ont entériné l’accord de gouvernement avec les libéraux. Mais ils restent divisés sur l’opportunité de compter sur le soutien de Wilders. Leur décision définitive devrait être connue mardi.

Geert Wilders n’a pas manqué de relever la coïncidence des calendriers judiciaire et politique, évoquant ces « journées étranges » où il a dû préparer son procès tout en discutant avec les responsables politiques du Parti libéral et des chrétiens démocrates.

Avant d’opter pour une tactique de silence à l’audience, il a affirmé: « Mon procès est aussi celui de la liberté d’expression d’au moins 1,5 million de personnes« , référence aux suffrages qui se sont portés sur sa liste lors des élections du 9 juin.

Avant l’incident de lundi, le verdict était attendu pour le 4 novembre. S’il est déclaré coupable, Geert Wilders est passible d’une peine maximale d’un an de prison.

Alors qu’une importante manifestation de soutien s’était déroulée en janvier devant le palais de justice à l’occasion d’une audience préliminaire, lundi, ils n’étaient que quelques-uns, adversaires de Wilders, à s’être rassemblés pour l’ouverture du procès sous haute surveillance policière.

Dans « Fitna « , un film qu’il a réalisé en 2008, Geert Wilders accuse le Coran d’inciter à la violence et monte en parallèle images d’attentats et sourates du livre sacré des musulmans.

« On n’a jamais vu un parlementaire aussi éminent devoir répondre devant une cour pénale de commentaires incitant à la haine« , a déclaré Gerard Spong, avocat célèbre aux Pays-Bas, interrogé par la radio BNR.

Source: http://tinyurl.com/2c3mzvp