Francaisdefrance's Blog

07/04/2011

Les primaires du PS hors la loi ?

C’est la guerre à l’UMPS ???

C’est Marine Le Pen qui doit bien rire…

FDF
.


L’UMP envisage de constituer une commission pour vérifier que l’organisation des primaires socialistes soit conforme à la loi.

Pour certains à l’UMP, les primaires pourraient tourner au « flicage »

Prise de bec constitutionnelle en vue. L’UMP et Jean-François Copé, son patron, doutent de la légalité des primaires socialistes prévues en octobre. Au cours d’un point-presse mercredi, le maire de Meaux a relevé deux dispositions qui selon lui posent problème. Tout d’abord, le fait que le parti socialiste puisse utiliser le fichier électoral de chaque mairie et pas seulement le fichier de ses militants.

« En clair, nous nous inquiétons fortement de l’utilisation qui pourrait être faite par un grand parti politique de ces fichiers ». Plusieurs députés de la majorité seront donc chargés d’examiner cette question afin de conjurer tout risque de « flicage », selon le mot d’un responsable de l’UMP. La CNIL (Commission national informatique et libertés) devra également se pencher sur le problème.

Second pinaillage légaliste, la question de la cotisation d’un euro dont chaque votant devra s’acquitter. La somme, même mineure, s’apparenterait à un suffrage censitaire façon « Monarchie de juillet », selon Jean-François Copé. Valérie Rosso-Debord s’est également fait juriste pour l’occasion. La déléguée générale adjointe de l’UMP a rappelé que la constitution de la Ve république prévoyait un scrutin à deux tours pour la présidentielle. Avec une primaire, « mécaniquement, nous passons à un troisième tour. Donc le dispositif est parfaitement anticonstitutionnel », a t-elle fait valoir.

Pas paniqué, le dirigeant socialiste François Lamy a rétorqué dans un communiqué que « toutes les procédures d’organisation des primaires » avaient été examinées par la CNIL, la Commission nationale des comptes de campagne et de financement des partis politiques, le Conseil constitutionnel et même le ministère de l’Intérieur.

Source: http://tinyurl.com/3dhxde6