Francaisdefrance's Blog

07/05/2011

Lyon: des « jeunes », âgés de 14 à 16 ans, sont accusés de viol aggravé. Leurs amis ont filmé la scène, en plein jour…

Quatre mineurs mis en examen après un viol collectif à Lyon

Eh oui. Ca se passe en France. Vous savez, le pays où les chiffres de la délinquance baissent sans arrêt… Suite à ce viol, le maire de Villeurbanne leur trouve presque des excuses, à ces petits cons…

FDF

.

Le viol a eu lieu sur un place d’accès à la gare de la Part-Dieu, en plein jour !
Click here to find out more!

Quatre adolescents de 14 à 16 ans ont été mis en examen vendredi pour « viol aggravé » après s’en être pris mercredi à une jeune fille de 14 ans devant la gare de la Part-Dieu à Lyon, sous les yeux d’une dizaine d’autres mineurs dont certains ont filmé la scène avec leurs portables. Les quatre adolescents, jusqu’alors inconnus des services de police, ont été placés sous contrôle judiciaire et seront suivis par la protection judiciaire de la jeunesse. Tout contact avec leur victime leur est interdit, a-t-on indiqué de source judiciaire. Le parquet avait requis leur « mise en détention ».

Au total, quinze jeunes avaient été interpellés mercredi par la police à la suite de ce viol, auquel a assisté le petit frère de l’un d’entre eux, âgé de six ans. Deux garçons de 13 ans, qui ont filmé la scène avec leurs téléphones portables, ont effectué une garde à vue avant d’être libérés. Les quatre agresseurs présumés, interpellés mercredi « en flagrant délit », ont reconnu les faits lors de leur garde à vue, et d’autres adolescents du groupe feront l’objet de « convocations, voire de mise en examen ».

À quelques pas de la foule

La victime, une « jeune fille fragile » habitant Villeurbanne, en banlieue lyonnaise, a été agressée « en pleine ville, en plein après-midi », dans un lieu de passage, et elle n’a « pas manifesté de façon explicite son refus », a souligné la même source. Alors que les Lyonnais étaient encore cette semaine en vacances scolaires, l’adolescente se rendait mercredi vers 17 heures avec une amie à la gare de la Part-Dieu, où elle devait retrouver son petit ami et quelques copains. En chemin, elle est interpellée par « un ou deux jeunes » d’un autre groupe d’adolescents originaires pour la plupart de Villeurbanne, dont elle connaît certains.

Ces jeunes l’invitent à les suivre et la conduisent, sans son amie qui s’y refuse, jusqu’à un accès de la gare à proximité d’une borne de taxis et d’un parking, où se trouve leur bande de copains. La jeune fille se retrouve alors seule au milieu d’une quinzaine d’adolescents. L’un d’eux la contraint à lui faire une fellation, la menaçant de représailles si elle ne s’exécute pas. Suivi, tour à tour, par trois de ses copains, selon un phénomène d’entraînement. Pendant tout ce temps, aucun passant n’a réagi, les autres jeunes de la bande faisant « écran », a indiqué la police. Isolée, incapable de se défendre ni de « dire non », l’adolescente effrayée ne s’est pas débattue, n’a pas cherché à s’enfuir ni même à appeler à l’aide, a-t-on souligné de source judiciaire. Elle n’a pas subi d’autre violence physique.

« Rien ne permet en l’état de dire que ce viol était prémédité » par les adolescents, qui ont profité de leur situation de force, sans avoir besoin de recourir à la « violence physique » pour arriver à leurs fins, selon la même source. Le maire (PS) de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, s’est pour sa part déclaré « choqué » par le fait « qu’un acte aussi grave ait pu se dérouler à quelques pas de la foule de la Part-Dieu ». C’est finalement le salarié d’un bureau donnant sur la place où s’est déroulée la scène qui, apercevant la jeune fille en difficulté, a appelé la police. « Je suis convaincu que le respect du corps de l’autre s’éduque et s’apprend », a ajouté Jean-Paul Bret, estimant : « La circulation d’images agressives sur Internet tend à banaliser des gestes d’une grande violence. »

Source: http://www.lepoint.fr/

10/04/2011

Que Dieu sauve Rachida Dati, reine des lapsus !


Après sa confusion entre Inflation et Fellation, voilà que l’ex Garde des Sceaux nous revient plus en forme que jamais en confondant cette fois Code et Gode sur LCI.

En pleine envolée lyrique, elle parle avec entrain de ce qu’elle aimerait voir changer.

Elle balance alors qu’il faudrait rédiger un gode des bonnes pratiques. Hmmm… intéressant comme concept !

Rachida Dati se rattrape aux branches et corrige sa phrase ni vu ni connu. Chacun aura compris que l’ex-ministre voulait bien sûr dire code de bonnes pratiques.

C’était le 1er avril (joli poisson) et c’est le vilain Nicolas Domenach qui a sorti cette vidéo hilarante de sa boite à surprise, dans l’Edition Spéciale de Canal Plus, ce vendredi 8 avril.

vidéo dulapsus de rachida dati entre code et gode
http://tinyurl.com/5tpok6l

Va-t-il y avoir, comme lors de son précédent lapsus, un petit plaisantin pour envoyer un courriel à l’ancien garde des Sceaux sur sa messagerie au Parlement européen afin de lui faire une proposition que la morale réprouve en jouant sur ce lapsus du 1er avril ?

Va-t-il de même rester 48 heures en garde à vue, son appartement sera-t-il perquisitionné, son ordinateur saisi, et sera-t-il emmené au commissariat le plus éloigné possible de son domicile ?
Disons que s’il commet l’erreur d’envoyer le courriel depuis chez lui, il y a des risques, alors que depuis un cyber-café d’une autre ville que celle de son domicile et dans lequel il n’aurait jamais mis les pieds, forcément, ce serait moins risqué. Mais ne voyez pas là une incitation à le faire, surtout pas.
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple… comme une carte postale ? Parce que là, même Sherlock Holmes pourra toujours se gratter pour remonter aux expéditeurs ! Et en plus ça va circuler au grand jour, le peuple pourra en profiter durant le transit et à l’arrivée.

Auto-produire la carte postale ci-dessous
et l’envoyer à la reine des Lap sus

lapsus code et gode - rachida dati
Télécharger
(à l’envers) .jpg 156 Ko

.png 400 Ko
861×574 10×15

Adresses postales publiques de Miss Gode : Miss Inflation, député Européenne & maire du VIIème arrondissement de Paris

Optionnellement vous pouvez envoyer une carte à l’avocat qui a fait appel pour le lapsus précédent, maître Ivan Flaud, qui ne manquera pas d’en rire.
Et d’en faire profiter tous ses collègues.

Flashback…

Vidéo Ina - Rachida Dati à propos de l'islam, vidéo Rachida Dati à propos de l'islam, vidéo Economie et société Justice et faits divers - Archives vidéos Economie et société Justice et faits divers : Ina.fr
Vidéo Ina - Rachida Dati à propos de l'islam, vidéo Rachida Dati à propos de l'islam, vidéo Economie et société Justice et faits divers - Archives vidéos Economie et société Justice et faits divers : Ina.fr
ina.fr/economie-et-societe/justice-et-faits-divers/video/I08277366/rachida-dati-a-propos-de-l-islam.fr.html


Madame Rachida Dati, qu’est-ce que vous pensez de la visite du ministre de l’intégration à la mosquée de Paris ?

(Rappel : en 1995 Rachida Dati est conseillère technique à la direction juridique du ministère de l’Éducation nationale. A quel titre est-elle là ? Au titre de l’arabe de service, et en l’occurrence, de l’arabe musulmane de service)

Rachida Dati : c’est intéressant de voir que quand même des ministres d’état français s’intéressent à une confession et non pas à une origine quelconque, et ça peut éviter des sortes d’amalgames entre l’islam et l’intégrisme voire le terrorisme, (Rappel : nous sommes en 1995, le 11 septembre 2001 n’a pas encore eu lieu mais il y a eu l’attentat du RER-B station Saint michel trois mois auparavant, le 25 juillet) ça permet un petit peu d’apaiser toutes les communautés et ça permet aussi de rappeler que NOUS POUVONS ÊTRE FRANÇAIS ET MUSULMANS. (Rappel : exceptionnellement oui, de manière « général » non)

20/03/2011

La soumission affligeante de nos dirigeants actuels s’affiche…

Et le « foutage de gueule » également, du coup… Je suis français de souche; vous aussi? Ca ne vous fait pas comme un effet de poignard dans le dos, ça??? A genoux devant les muzz, ça vous plait, à vous? Moi pas; jamais… Je vais être vulgaire, pour une fois (c’est dire ma colère…): sucer du muzz n’est absolument pas dans mes pratiques habituelles. Il y en a que ça ne dérange pas… Belle  mentalité.
FDF

.

L’UMP crée une « Union des Français musulmans »

Le communiqué de l'UMP annonçant la création d'une "union des français musulmans".

Le communiqué de l’UMP annonçant la création d’une « union des français musulmans ».

Alors que le débat sur l’islam et la laïcité n’en finit plus de susciter des polémiques, l’UMP lance, vendredi 18 mars, une « Union des français musulmans » (UFM). D’après le communiqué annonçant sa création (à lire ici), ce groupe est né de la volonté de clarifier ce fameux débat.« Certains adversaires politiques ont essayé de faire croire à nos compatriotes français musulmans que ce débat [sur la laïcité] stigmatisait l’islam », annonce d’emblée le texte.

UNE SÉMANTIQUE DISCUTABLE

Réfutant toute tentative « d’isoler le monde musulman de la communauté nationale », l’UFM veut lancer un appel affirmant « la compatibilité entre islam et laïcité », tout en demandant « à nos compatriotes musulmans de renouveler leur confiance au président de la République ». ll promet de rédiger prochainement « un mémorandum résumant ses préoccupations ».

L’UFM évoque déjà certaines d’entre elles : « promouvoir l’intégration », « veiller au respect de notre religion musulmane dans l’esprit de la laïcité », mais aussi « défendre l’émancipation de nos jeunes générations » ou encore « promouvoir l’épanouissement des femmes françaises musulmanes ».

Le « bureau provisoire » de ce nouveau groupe n’est pas composé de personnalités très connues. Quelques-unes sont identifiées au sein du parti présidentiel : Salim Hassan Ahmed préside ainsi l’association Diversité développement coopération, une organisation proche de l’UMP en Ile-de-France ; Coumba Dioukhane est conseillère régionale UMP de Haute-Normandie ; quant à Samia Badat, c’est l’ex-chef de cabinet de Nassimah Dindar, présidente dissidente du conseil général de La Réunion. Elle a également joué un rôle durant la campagne régionale de Valérie Pécresse.

Le texte n’échappe pas à certaines maladresses. Outre le terme de « monde musulman » pour décrire les Français de confession musulmane, qui est opposé à la « communauté nationale », on peut également relever l’emploi de « personnalités franco-musulmanes », terme sémantiquement douteux : l’usage de « franco- » est généralement employé pour définir une double nationalité, pas une religion. Parle-t-on en effet de « franco-catholiques » ou de « franco-juifs » ?

LE DÉBAT SUR LA LAÏCITÉ EST « UTILE »…

A l’UMP, on renvoie sur le secrétaire national à la diversité, Olivier Stirn, ancien ministre « d’ouverture » du gouvernement Rocard, plusieurs fois secrétaire d’Etat, et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy pour l’Union pour la Méditerranée…

.

Suite et source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/18/l-ump-cree-une-union-des-francais-musulmans_1495407_823448.html#xtor=RSS-3208

05/11/2010

C’est vraiment pas de bol: Le frère de Rachida Dati écroué en Belgique pour « importation de drogue »!

Récidiviste, le frangin… Toujours pas compris…

Rachida et ses frères. Pour l’ex-garde des sceaux, la « pilule » doit être dure à avaler… C’est comme pour Fadéla Amara: la famille, c’est pas trop ça… « C’est pas moi, m’sieur » !

FDF

.

Jamal Dati, un frère de l’eurodéputée et ancienne garde des Sceaux française Rachida Dati, a été écroué à Liège après avoir été interpellé par la police belge au retour des Pays-Bas en possession d’héroïne et de marijuana, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Il a été interpellé mercredi à 15 heures alors qu’il rentrait en voiture de Maastricht aux Pays-bas. Quelque 30 grammes d’héroïne et 5 grammes de marijuana ont été saisis, a-t-on précisé de même source.

Jamal Dati, 38 ans, a été déféré jeudi au parquet de Liège puis placé sous mandat d’arrêt et écroué pour « importation de drogue ». Le cadet de l’ex-garde des Sceaux avait déjà été condamné en août 2007 à 12 mois de prison par la cour d’appel de Nancy (est de la France) pour trafic de stupéfiants dans la région. Il avait publié l’an dernier un livre d’entretiens, « A l’ombre de Rachida », dans lequel il racontait ses relations difficiles avec sa sœur, à qui il reprochait de ne plus lui adresser « directement la parole ».

Un autre frère de Mme Dati, Omar Dati, avait été condamné en décembre 2007 à 8 mois de prison ferme pour trafic de stupéfiants en récidive, et en 2001 à 4 mois avec sursis pour trafic d’héroïne. Mme Dati, membre du parti UMP du président français Nicolas Sarkozy, est aussi aujourd’hui maire du 7e arrondissement de Paris.

L’un des frères de Rachida Dati, Jamal Dati, a été écroué à Liège après avoir été interpellé, mercredi 3 novembre, par la police belge. En provenance des Pays-Bas, il avait en sa possession de l’héroïne et de la marijuana, selon des sources judiciaires.

Une des sources: http://tinyurl.com/33rknzn