Francaisdefrance's Blog

03/02/2012

Liberté d’expression: la stratégie du baillon est en marche…

Dénoncer, signaler, et pratiquer la délation sont les trois mamelles des traîtres anti-Français…

.

« Summis desiderantis »

.

Excellent papier de Alain Dubos…

FDF

.

Les petits soldats de l’anti-racisme ne pourront taire les citoyens lucides !

Pour ceux qui s’intéressent à la pénétration de plus en plus acérée du juridisme dans les affaires politiques, il est clair qu’une offensive de grande ampleur est en cours de développement non seulement en France mais, beaucoup plus largement, dans le reste du monde, notamment dans celui que l’on peut encore appeler libre.

Il n’est de jour qui ne voie le dépôt de quelque plainte contre ceux qui, inquiets de voir se réduire comme peau de chagrin le droit fondamental de s’exprimer par la critique, émettent des avis contrariant le cours déclaré irréversible de l’Histoire. Il est ainsi parfaitement pertinent de rapprocher, en forme de synthèse d’éléments en apparence éparpillés, les reptations des responsables occidentaux en direction des extrémistes musulmans, les manoeuvres onusiennes des pourfendeurs du blasphème et les procédures accablant, comme une horloge sonne les heures, les tenants de sociétés libérées de toute obédience religieuse. De l’Australie au Canada en passant par l’Europe et les États-Unis, la stratégie du baillon est en marche, la moindre allusion au danger qui nous menace tous est susceptible de tomber sous le coup de lois non encore votées mais, c’est manifeste, en cours d’écriture.

Financés par nos impôts, n’existant même que par eux,  les petits soldats d’une morale universelle condamnant pèle-mêle Voltaire et Redecker, Nasreen, Zemmour et Rushdie, Camus, Revel, de Gaulle et mille autres avec eux, sont à l’ouvrage, comme le frelon asiatique l’est, en vol stationnaire, à l’entrée de la ruche. Sortir pour simplement respirer l’air des libertés fondamentales et en butiner le suc est en passe de devenir risque mortel et beaucoup de ceux qui n’ont à la bouche que le mot tolérance seront, demain, les mêmes qui vous réduiront en bouillie. Riposte Laïque, où s’expriment des points de vue fort divers, mais où le péril est clairement désigné par tous, est, depuis une bonne année, une cible sur laquelle s’acharnent, infatigables, les manieurs de lance-flammes et leurs affidés médiatiques.  

Tout cela n’ira pas en s’arrangeant et ceux, innombrables et trop souvent distraits, qui demeurent au fond attachés au droit de vivre, de penser et d’aimer les jolies fleurs de la liberté, feraient bien de s’y intéresser de plus près. Car ce qui se joue là, loin des discours calibrés des politiciens de tous bords, écrase tout le reste de sa masse. Si, par grand malheur, cette chape de plomb qui déjà obscurcit l’horizon et s’approche à grande vitesse de nos rivages (quand elle n’a pas déjà commencé à les dépasser), finissait par s’abattre, entière, sur nous, il serait à coup sûr trop tard pour espérer s’en dégager.

Le problème des démocraties est qu’elles ont une fâcheuse tendance à traiter les Cassandre désireuses de les protéger contre l’intolérable comme les Gaulois d’Astérix leur barde : baillon et séjour à distance du banquet. Dans le cas qui nous intéresse, c’est bien dommage. Les cris d’alarme tentant un peu partout désormais (et c’est bien) de percer le blindage des lâchetés civiles, ne sont pas poussés par des porteurs de chemises brunes ou des nostalgiques du pas de l’oie ; mais par de simples citoyens de toutes origines, opinions et façons de vivre, fédérant leur énergie pour refuser qu’on les disperse aux quatre vents d’une Histoire dont ils ne veulent pas.

Ces gens-là continueront de parler. Et plutôt que de fouiller les Codes pour y trouver matière à les abattre, les censeurs qui prétendent les faire taire seraient mieux inspirés de se souvenir tout bonnement de qui ils sont les héritiers. 

Alain Dubos

Source: http://ripostelaique.com/

07/01/2012

Tolérance en Algérie: « Cette terre est une terre d’islam ! Allez prier ailleurs ! ».

Ah qu’il est bon de se sentir accepté par une « religion » d’amour, de paix et de tolérance… Et pendant ce temps, en terres chrétiennes, fleurissent les mosquées, devant le sourire béat de nos élus … 

FDF

.

« Au matin du 26 décembre, les chrétiens d’une église de Tizi Ouzou en Kabylie, se préparaient pour célébrer leur premier culte de Noël dans leur nouveau bâtiment. Mais lorsqu’ils sont arrivés, 50 extrémistes musulmans les attendaient !

Après avoir menacé de mort le pasteur, un homme a crié : « Cette terre est une terre d’islam ! Allez prier ailleurs ! ». Les extrémistes n’ont laissé entrer personne dans le bâtiment pendant deux jours avant de finalement piller le peu de choses que l’église contenait.

En Algérie, les chrétiens d’origine musulmane sont souvent mal vus. Beaucoup n’acceptent pas qu’ils aient quitté l’islam. De plus, les médias diffusent depuis quelques années une image négative des chrétiens. De ce fait, la population voit l’Eglise comme une menace pour la culture algérienne.

En septembre 2006, le président algérien avait promulgué une loi régissant l’exercice des cultes autres que musulmans. Son application avait entraîné l’ordre de fermeture pour 26 églises évangéliques et l’arrestation d’une quinzaine de chrétiens. Face à la pression internationale, le régime avait fait marche arrière, mais cet événement pourrait bien marquer un nouveau tournant.

Youssef Ourahmane, un responsable de l’Eglise Algérienne, s’inquiète : « A ma connaissance, c’est la première fois que cela se produit. Il s’agit peut-être de la nouvelle tactique du gouvernement pour empêcher les chrétiens de se réunir. Au lieu d’utiliser la force, la police locale encourage les extrémistes musulmans à faire pression sur les églises.»

Mais les chrétiens ne perdent pas courage, sur les 26 églises ayant reçu un ordre de fermeture, 22 fonctionnent encore. Une dizaine de procès sont en cours, mais aucun chrétien d’origine musulmane n’est en prison ».

http://www.newspress.fr/Communique_FR_223866_3526.aspx

03/08/2011

Christianophobie…

Photo d’illustration

En France, on hurle au loup pour des affichettes marrantes anti-islamistes (voir mon précédent post concernant l’affaire des identitaires à Nice). En Tanzanie, des églises sont incendiées par des islamistes; c’est un « fait divers » ? Arrêtons les conneries, en France. Et regardons ce que l’islam fait de notre culture chrétienne. La Tanzanie n’est pas un cas isolé… (désolé pour la traduction sommaire…)

FDF

.

Des musulmans extrémistes flambent des Eglises à Zanzibar, Tanzanie !

Des musulmans extrémistes, le samedi (Juillet 30) a brûlé une église sur l’île de Zanzibar au large des côtes de la Tanzanie, les chefs religieux a déclaré, juste trois jours après une autre congrégation installation sur l’île a été réduite en cendres .

En Fuoni sur la côte sud de Zanzibar (connu localement comme Unguja), les extrémistes islamiques incendié le bâtiment des Assemblées de Dieu évangélique-Tanzanie (projet AGAT) à environ 14 heures, a déclaré le pasteur Léonard Massasa, qui supervise les églises projet AGAT Zanzibar. Les assaillants criaient: « Mort à l’église – nous ne voulons pas infidèles à gâcher notre communauté, en particulier nos enfants », a déclaré le pasteur Massasa.

L’église projet AGAT est d’environ 60 kilomètres (37 miles) de la ville de Zanzibar.

« Demain, c’est dimanche, et les membres de ma numérotation 40 n’aura pas lieu de culte », le pasteur Paulo Magungu de l’église Fuoni projet AGAT dit. Avec la peur dans sa voix, le pasteur a ajouté: «Nous avons signalé le cas au poste de police. J’espère que justice sera faite. « 

Il a signalé le cas au poste de police de Fuoni immédiatement après qu’il s’est passé, at-il dit.

En Kianga, à environ 10 kilomètres (six miles) de la ville de Zanzibar, un autre bâtiment de l’église a été incendiée mercredi (Juillet 27) à environ deux heures, a déclaré le pasteur George Frank Dunia de Free Église pentecôtiste évangélique en Afrique. Le feu a détruit 45 chaises.

«J’ai 36 membres, et il sera très difficile pour eux de se réunir demain», le pasteur a déclaré samedi (Juillet 30). «Les membres ont peur, ne sachant que d’autres plans les musulmans sont de faire. Nous demandons la prière en ce moment d’essayer. « 

Responsables de l’Eglise ont rapporté le cas du chef de Kianga, ainsi que pour la police.

Tanzanie archipel de Zanzibar est de 99,9 pour cent de musulmans.

Iles incendie

Sur l’île de Pemba voisins, soupçonnés extrémistes musulmans dans Konde le 17 Juin rasé un bâtiment adventiste du septième jour Église, dit un témoin.

«Il était à 1 h, quand j’ai vu la combustion église», dit un voisin qui a requis l’anonymat. « Il ya eu des questions que les musulmans ont soulevé l’existence de l’église. »

L’église du septième jour possède une grande propriété près de Chake Chake-ville, mais a été incapable de construire un bâtiment en raison de l’hostilité des musulmans, selon ces sources.

«Si nous n’arrêtons pas la croissance des églises ici à Pemba, puis bientôt, nous allons perdre notre peuple au christianisme, en particulier les enfants», le cheikh Ibrahim Abdalla de Chake Chake-mosquée aurait dit.

Le Juin 17 Attaque a eu lieu à environ 1 h, le témoin a dit. Konde est de 60 kilomètres (37 miles) de Chake Chake-ville.

Un cas a été déposé au commissariat de police de Konde, mais pour le moment aucun suspect n’avait été assemblées arrested.Tanzania de Dieu (TAG) Pastor Yohana Ari Mfundo dit qu’il a assisté à une série d’attaques contre des chrétiens sur l’île de Pemba.

«Il est même devenu extrêmement difficile pour les chrétiens à exercer leur foi comme prier ou chanter dans une maison appartenant à des musulmans de location,« Pasteur Mfundo dit.

Le pasteur avait acheté une demi-acre de terre pour construire une église près de trois kilomètres (près de deux miles) de Chake Chake-ville, mais quand les musulmans zone appris qu’elle ils se sont arrangés pour une route à construire à travers elle, at-il dit. La petite taille fait qu’elle ne pouvant servir qu’à un usage résidentiel. La route passant par la terre aujourd’hui, il est impossible d’ériger un bâtiment de l’église, dit-il.

Pastor Mfundo ensuite acheté un autre site, à proximité du centre ville, sur lequel construire un bâtiment d’église en 2005. Après avoir effectué les accords nécessaires et les paiements, il avait placé des bornes sur le site quand il a reçu une injonction du tribunal contre la construction commence, sous le prétexte que la zone était gorgé d’eau. Lorsque Compass a récemment visité le site, il y avait d’autres structures qui avaient été construites sur les terres prétendument trop humide pour la construction, et de nouveaux bâtiments ont été érigés.

«Ce n’est pas vrai que la région est gorgé d’eau, mais un geste calculé pour arrêter l’église étant mis en place à cet endroit», a déclaré le pasteur Mfundo. «Nous sommes ici à Pemba parce que Dieu veut que nous soyons. Mais les musulmans toujours pointer un doigt vers nous – surtout chez moi, et nous avons reçu plusieurs menaces. Mais grande est notre Dieu, qui est toujours prêt à nous protéger. « 

Il a ajouté que les musulmans ont ouvertement promis lors de leurs rencontres à ne pas faire amitié avec les «infidèles».

Un autre bâtiment de l’église au sommet d’une colline à environ 20 mètres de l’endroit où le pasteur Mfundo voulait construire est également confronté à l’obstruction du gouvernement. Un cas de contestation judiciaire de l’existence de l’Eglise évangélique rachetées, a déclaré le pasteur Yohana Shigalile, sur la base que le site était destiné à être un lieu de sépulture. Compass n’a trouvé que trois tombes là-bas.

L’église avait conclu une entente de shillings tanzaniens 20 millions (US $ 12.750) avec le vendeur pour l’achat du terrain, mais les musulmans ont offert 50 millions de schillings, le pasteur a dit, et donc le terrain est susceptible d’être vendu pour la construction d’une mosquée .

Pastor Mfundo dit cela est un exemple de combien il est difficile d’acheter des terres pour les églises de Pemba.

Pemba a une population d’environ 500.000, et la population l’île de Zanzibar est estimé à 700.000. Il ya seulement 60 congrégations chrétiennes sur l’archipel, selon l’Organisation mondiale de fonctionnement.

Zanzibar est la désignation informelle pour l’île d’Unguja, dans l’océan Indien. L’archipel de Zanzibar-Unis avec le Tanganyika pour former la Tanzanie actuelle en 1964.

Les commerçants musulmans du Golfe persique se sont installés dans la région au début du 10ème siècle, après les vents de mousson les a propulsés à travers le golfe d’Aden. La fusion 1964 quitté l’île musulmans inquiets christianisme, y voyant un moyen par lequel la Tanzanie continentale pourrait les dominer, et les tensions ont persisté.

http://www.persecution.org/2011/08/02/m … -tanzania/

Source: http://prophetie-biblique.com/

09/06/2011

Exemple: David Cameron durcit la lutte contre l’islamisme radical !

Chapeau bas, mister Cameron !

FDF

.

Le gouvernement britannique veut intensifier les contrôles dans les prisons et les universités.

La ministre britannique de l’Intérieur, Theresa May, a présenté mardi une refonte de la stratégie de lutte contre le terrorisme et l’islam radical, qui va se traduire par un durcissement de l’attitude envers les groupes islamistes radicaux, même quand ils sont non violents. Les associations musulmanes qui ne condamnent pas explicitement la violence ou qui ont des positions islamistes radicales perdront leurs subventions publiques. Une vingtaine d’organisations qui prônent l’instauration de la charia (la loi islamique) en Angleterre risquent ainsi de perdre le soutien de l’État.

Par le passé, les contrôles de ces financements, qui devaient aider une forme modérée de l’islam, ont été tellement défaillants «qu’il est possible que l’argent ait bénéficié à des personnes contre lesquelles nous nous opposons, a admis mardi la ministre de l’Intérieur devant les députés à la Chambres des communes. Cela ne doit pas se reproduire».

«Nous devons lutter contre toutes les idéologies qui peuvent mener au terrorisme, a insisté Theresa May, mais la principale menace est bien al-Qaida, ses affiliés et les groupes qui partagent les mêmes idées.»

Le nouveau plan va intensifier les actions de lutte contre les risques de radicalisation islamiste dans les prisons et les universités, deux secteurs trop longtemps négligés d’après Theresa May. Selon un rapport interne du Home Office que s’est procuré le Times, le précédent programme de prévention de l’extrémisme n’avait identifié «qu’une faible proportion des populations à risques dans les prisons». Des islamistes condamnés à des peines de prison ferme ont même pu y diffuser leurs thèses extrémistes sans contrôle.

Défendre les «valeurs britanniques»

Le week-end dernier, Theresa May avait aussi déploré le laxisme des universités vis-à-vis des islamistes radicaux dans une interview au Daily Telegraph. Le gouvernement aurait identifié 40 universités présentant un risque élevé de radicalisation ou de recrutement de militants, selon le Daily Mail.

Les médecins généralistes seront aussi mis à contribution pour identifier les personnes «vulnérables susceptibles d’être entraînés dans le terrorisme». Une mesure controversée qui n’a pas été détaillée mardi, mais qui a déjà provoqué une mise en garde de la British Medical Association, avertissant que «les médecins sont incapables de prédire l’avenir et dire comment quelqu’un va pouvoir se comporter».

Ces changements importants marquent clairement l’échec de la stratégie «Prevent» mise en place par le Labour en 2007 avec un budget annuel de 60 millions de livres (67 millions d’euros) pour éradiquer les sources du terrorisme domestique à la suite des attentats dans le métro de Londres en 2005, commis par des kamikazes islamistes nés Grande-Bretagne. Un rapport parlementaire sur le précédent programme avait aussi conclu que des millions de livres avaient été dépensés en pure perte sur des projets à l’étranger qui n’avaient aucun impact sur les risques de terrorisme en Grande-Bretagne.

Le nouveau programme du Home Office est aussi une mise en application des principes défendus par David Cameron dans son important discours prononcé à Munich en février dernier sur l’échec du multiculturalisme britannique et la nécessité de contrer toutes les formes d’extrémisme islamiste. Le premier ministre avait alors insisté sur le fait que les associations musulmanes demandant des subventions devaient défendre d’importantes «valeurs britanniques», comme la démocratie, l’universalité des droits de l’homme et l’égalité de tous au regard de la loi.

Ce durcissement de la lutte contre les extrémistes musulmans remet en cause des années de grande tolérance au nom de la liberté d’expression et a provoqué des débats très vifs entre les deux partis de la coalition au pouvoir, les conservateurs et les libéraux-démocrates. À tel point que le plan de Theresa May a pris cinq mois de retard.

Source: http://www.lefigaro.fr/

03/10/2010

50 attaques d’envergure par des extrêmistes musulmans ont été déjouées depuis 2001 en Europe !

Bulletin d’information du MOSCI




Madrid...

Les services de sécurité auraient déjoué pas moins de 50 grands attentats terroristes fomentés par des extrémistes musulmans depuis le 11 Septembre 2001.

Les principaux pays ciblés sont les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, ont déclaré les experts en terrorisme Glenn Schoen du cabinet Ernst & Young, et Rob de Wijk professeur d’études stratégiques à l’Université de Leiden. Les deux chercheurs ont basé leurs calculs sur les rapports des services de sécurité, des documents gouvernementaux et leurs propres recherches et sources.

[…]

Les cibles des extrémistes musulmans sont principalement des bases militaires, des aéroports et des centres commerciaux. Dans la plupart des cas, l’objectif des terroristes est de provoquer le plus grand nombre de victimes possible, dit Schoen.

Selon Europol, 110 suspects terroristes musulmans ont été arrêtés l’an dernier. Et les rapports d’enquête sur ces affaires n’ont pas été rendus publics.

Source : AD <http://www.ad.nl/ad/nl/1012/Binnenland/article/detail/514783/2010/09/25/Vijftig-aanslagen-verijdeld-in-Europa.dhtml>  (néerlandais) via Islam in Europe <http://islamineurope.blogspot.com/2010/09/eu-50-terror-attacks-averted.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+IslamInEurope+%28Islam+in+Europe%29&utm_content=Google+Reader>

Traduction Bivouac-id. http://www.bivouac-id.com/2010/09/26/cest-50-attaques-denvergure-qui-ont-ete-dejouees-depuis-2001-en-europe/

Le site de l’Association Suisse-Israël Vaud est régulièrement mise à jour.  Visitez-le : http://www.suisse-israel-vaud.ch/