Francaisdefrance's Blog

10/02/2012

La conscience du monde… Les bruits de bottes sont devenus des glissements sournois de babouches.

Déjà reçu par mail, une fois… C’est à méditer…
FDF

.

La propagande Juive a quelquefois des accents de vérité ………..

La VIE est morte à Auschwitz

 Ce qui suit est une copie d’un article écrit par l’écrivain espagnol Sebastián Rodríguez Vilar et publiée dans un journal espagnol le 15 Jan. 2008.
Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour extrapoler le message au reste de l’Europe – et, éventuellement, au reste du monde. Ce n’est guère de la propagande, les faits parlent d’eux-mêmes.

COMME VOUS LISEZ, N’OUBLIEZ PAS:
C’est dans un journal espagnol

 Date: mardi 15 Janvier 2008 14:30

TOUTES LES VIES européennes sont mortes à Auschwitz

Par Sébastien Vilar Rodrigez

Je marchais dans la rue à Barcelone, et soudain je découvrais une terrible vérité – L’Europe est morte à Auschwitz ….
Nous avons tué six millions de Juifs et nous les avons remplacés par 20 millions de musulmans.

 A Auschwitz, nous avons brûlé une culture, la pensée, la créativité, le talent.

Nous avons détruit le peuple élu, véritablement choisi, car ils ont produit des gens formidables et merveilleux qui ont changé le monde.

 La contribution de ce peuple se fait sentir dans tous les domaines de la vie: science, art, commerce international, et surtout, comme la conscience du monde.

Ce sont les gens que nous avons brûlés.

Et sous prétexte de tolérance, et parce que nous voulions prouver à nous-mêmes que nous avons été guéris de la maladie du racisme, nous avons ouvert nos portes à 20 millions de musulmans, qui nous ont apporté la stupidité et l’ignorance, l’extrémisme religieux et le manque de tolérance, la criminalité et la pauvreté, due à un manque de volonté de travailler et de soutenir leurs familles avec fierté.

Ils ont fait sauter nos trains et transformé nos belle villes espagnoles dans le tiers monde, noyé tout dans la crasse et la criminalité.

Enfermé dans les appartements qu’ils reçoivent gratuitement du gouvernement, ils planifient d’assassiner et de détruire leurs hôtes naïfs.

Et ainsi, dans notre misère, nous avons échangé la culture pour de la haine fanatique, le savoir-faire créatif pour des compétences destructrices, l’intelligence pour le retour en arrière et la superstition.

Nous avons échangé la poursuite de la paix des Juifs d’Europe et leur talent pour un avenir meilleur pour leurs enfants, leur détermination à s’accrocher à la vie car la vie est sacrée, pour ceux qui poursuivent la mort, pour des personnes consommées par le désir de mort pour eux et les autres, pour nos enfants et les leurs.

Quelle terrible erreur a été faite par la misérable Europe …

La population mondiale est d’environ 1,2 milliard de musulmans, (un milliard deux cent millions) ou 20% de la population mondiale. Ils ont reçu le Prix Nobel suivants:

Littérature:

 1988 – Najib mahfouz

 Paix:

 1978 – Mohamed Anwar El-Sadat

 1990 – Elias James Corey

 1994 – Yasser Arafat:

 1999 – Ahmed Zewai

 Économie:

 (Zéro)

 Physique:

 (Zéro)

 Médecine:

 1960 – Peter Medawar Brian

 1998 – Ferid Mourad

 TOTAL: 7

 La population juive mondiale est approximativement de 14.000.000, (quatorze millions), soit environ 0,02% de la population mondiale.

 Ils ont reçu le Prix Nobel suivants :

 Littérature:

 1910 – Paul Heyse

 1927 – Henri Bergson

 1958 – Boris Pasternak

 1966 – Shmuel Yosef Agnon

 1966 – Nelly Sachs

 1976 – Saul Bellow

 1978 – Isaac Bashevis Singer

 1981 – Elias Canetti

 1987 – Joseph Brodsky

 1991 – Nadine Gordimer mondiale

 Paix:

 1911 – Alfred Fried

 1911 – Tobias Michael Carel Asser

 1968 – René Cassin

 1973 – Henry Kissinger

 1978 – Menahem Begin

 1986 – Elie Wiesel

 1994 – Shimon Pérès

 1994 – Yitzhak Rabin

 Physique:

 1905 – Adolph von Baeyer

 1906 – Henri Moissan

 1907 – Albert Abraham Michelson

 1908 – Gabriel Lippmann

 1910 – Otto Wallach

 1915 – Richard Willstaetter

 1918 – Fritz Haber

 1921 – Albert Einstein

 1922 – Niels Bohr

 1925 – James Franck

 1925 – Gustav Hertz

 1943 – Gustav Stern

 1943 – George Charles de Hevesy

 1944 – Isidor Rabi Issac

 1952 – Felix Bloch

 1954 – Max Born

 1958 – Igor Tamm

 1959 – Emilio Segre

 1960 – Donald A. Glaser

 1961 – Robert Hofstadter

 1961 – Melvin Calvin

 1962 – Lev Davidovich Landau

 1962 – Max Ferdinand Perutz

 1965 – Richard Phillips Feynman

 1965 – Julian Schwinger

 1969 – Murray Gell-Mann

 1971 – Dennis Gabor

 1972 – William Howard Stein

 1973 – Brian David Josephson

 1975 – Benjamin Mottleson

 1976 – Burton Richter

 1977 – Ilya Prigogine

 1978 – Arno Allan Penzias

 1978 – Peter L Kapitza

 1979 – Stephen Weinberg

 1979 – Sheldon Glashow

 1979 – Herbert Charles Brown

 1980 – Paul Berg

 1980 – Walter Gilbert

 1981 – Roald Hoffmann

 1982 – Aaron Klug

 1985 – Albert A. Hauptman

 1985 – Jerome Karle

 1986 – Dudley R. Herschbach

 1988 – Robert Huber

 1988 – Leon Lederman

 1988 – Melvin Schwartz

 1988 – Jack Steinberger

 1989 – Sidney Altman

 1990 – Jerome Friedman

 1992 – Rudolph Marcus

 1995 – Martin Perl

 2000 – Alan J. Heeger

 Économie:

 1970 – Paul Anthony Samuelson

 1971 – Simon Kuznets

 1972 – Kenneth Joseph Flèche

 1975 – Leonid Kantorovitch

 1976 – Milton Friedman

 1978 – Herbert A. Simon

 1980 – Laurent Robert Klein

 1985 – Franco Modigliani

 1987 – Robert M. Solow

 1990 – Harry Markowitz

 1990 – Merton Miller

 1992 – Gary Becker

 1993 – Robert Fogel

 Médecine:

 1908 – Elie Metchnikoff

 1908 – Paul Erlich

 1914 – Robert Barany

 1922 – Otto Meyerhof

 1930 – Karl Landsteiner

 1931 – Otto Warburg

 1936 – Otto Loewi

 1944 – Joseph Erlanger

 1944 – Herbert Spencer Gasser

 1945 – Ernst Boris Chain

 1946 – Hermann Joseph Muller

 1950 – Tadeus Reichstein

 1952 – Selman Abraham Waksman

 1953 – Hans Krebs

 1953 – Fritz Albert Lipmann

 1958 – Joshua Lederberg

 1959 – Arthur Kornberg

 1964 – Konrad Bloch

 1965 – François Jacob

 1965 – André Lwoff

 1967 – George Wald

 1968 – Marshall W. Nirenberg

 1969 – Salvador Luria

 1970 – Julius Axelrod

 1970 – Sir Bernard Katz

 1972 – Gerald Maurice Edelman

 1975 – Howard Martin Temin

 1976 – Baruch S. Blumberg

 1977 – Roselyn Sussman Yalow

 1978 – Daniel Nathans

 1980 – Baruj Benacerraf

 1984 – Cesar Milstein

 1985 – Michael Stuart Brown

 1985 – Joseph L. Goldstein

 1986 – Stanley Cohen [& Rita Levi-Montalcini]

 1988 – Gertrude Elion

 1989 – Harold Varmus

 1991 – Erwin Neher

 1991 – Bert Sakmann

 1993 – Richard J. Roberts

 1993 – Phillip Sharp

 1994 – Alfred Gilman

 1995 – Edward B. Lewis

 1996 – Lu RoseIacovino

 TOTAL: 129!

 Les Juifs ne font pas la promotion du lavage de cerveau des enfants dans les camps de formation militaire.

Ils ne leur apprennent pas à se faire exploser et à causer le maximum de mort de Juifs et d’autres non-musulmans.

Les Juifs ne détournent pas des avions, ne tuent pas les athlètes lors des Jeux olympiques, et ne se font pas exploser dans un restaurant allemand.

 Il n’y a pas un seul Juif qui a détruit une église.

 Il n’y a pas un seul Juif qui proteste en tuant des gens.

 Les Juifs ne font pas de trafic d’esclaves, n’ont pas de dirigeants qui appellent au Jihad et à la mort de tous les infidèles.

 Peut-être les musulmans du monde devraient considérer à investir plus dans l’enseignement ordinaire et moins à blâmer les Juifs pour tous leurs problèmes.

 Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité avant d’exiger que l’humanité les respecte.

 Indépendamment de vos sentiments à propos de la crise entre Israël et les Palestiniens et les voisins arabes, même si vous croyez qu’il y a plus de culpabilité de la part d ‘Israël, les deux phrases suivantes disent vraiment tout :

 « Si les Arabes déposaient les armes aujourd’hui, il n’y aurait plus de violence. Si les Juifs déposaient leurs armes aujourd’hui, il y aurait plus d’état Israël ».

 Benjamin Netanyahu

 Le général Eisenhower nous a avertis : c’est un fait historique.

Et donc lorsque le commandant suprême des Forces alliées, le général Dwight Eisenhower a trouvé les victimes des camps de la mort, il a ordonné à prendre toutes les photographies possibles, au peuple allemand des villages environnants à visiter les camps et même, d’enterrer les morts.  

Il a fait cela parce qu’il a dit des mots à cet effet :

 « Rassemblez tous les dossiers et documents maintenant – saisissez les films – faites parler les témoins – parce que quelque part sur la route de l’histoire, quelques bâtards vont se lever et dire que cela n’est jamais arrivé ».

 Récemment, le Royaume-Uni a débattu pour savoir s’il fallait supprimer la Shoah dans son cursus scolaire, car il « offense » la population musulmane qui affirme que cela n’a jamais eu lieu.

 Ce n’est pas encore supprimé…

Cependant, c’est un signe effrayant de la peur qui paralyse le monde et combien il est facile pour chaque pays d’être paralysé par elle.

 Cela fait plus de 60 ans après que la Seconde Guerre mondiale prit fin en Europe.

 Cet e-mail est envoyé comme une chaîne commémorative, en souvenir des 6 millions de juifs, 20 millions de Russes, 10 millions de chrétiens, et 1900 prêtres catholiques qui ont été assassinés, violés, brûlés, affamés, battus, humiliés et ont servis de cobaye, tandis que le peuple allemand a regardé ailleurs.

 Maintenant, plus que jamais, avec l’Iran, entre autres, revendiquant que l’Holocauste est « un mythe », il est impératif de s’assurer que le monde n’oublie jamais.

 Cet e-mail est destiné à atteindre 400 millions de personnes.

Être un maillon dans la chaîne de mémoire et aider à distribuer ce message à travers le monde.

 Combien d’années faudra-il avant que l’attaque du World Trade Center « n’a jamais eu lieu »  parce qu’elle offense les musulmans des États-Unis ?

 Ne vous contentez pas de supprimer ce message, cela ne prendra que quelques minutes pour le faire passer.

 Merci.

03/01/2011

Grande mosquée de Barcelone: c’est non !

Et encore une municipalité qui semble avoir compris. Il faut dire que les espagnols ont déjà vécu par le passé sous le joug musulman… Ca calme.

FDF

.

Barcelone ne veut plus de la grande mosquée

Barcelone ne veut plus de la grande mosquée

Les autorités catalanes avaient récemment annoncé la création d’une grande mosquée à Barcelone, dont la gestion serait confiée aux Marocains. 

L’information relayée par les médias espagnols en marge du forum intellectuel, organisé à la mi-décembre par le Conseil européen des oulémas marocains et la Fédération des centres culturels et islamiques de Catalogne, a été totalement démentie par les autorités catalanes.

Ces autorités, en charge des affaires religieuses, ont expliqué qu’il n’avait jamais été question de création d’une grande mosquée à Barcelone, ajoutant que le fait de reconnaitre le droit des musulmans d’avoir une mosquée dans la ville, ne signifiait en rien un engagement pour la construire.

Nouredine Ziani, président de la Fédération des centres islamiques de la province de Catalogne, défend lui le fait que la construction de grandes mosquées pour remplacer les lieux de prières aménagés dans les parkings et les sous-sols des immeubles, serait la solution pour combattre l’extrémisme religieux.

Cette thèse avait déjà été soutenue par l’ex député au parlement catalan, Mohamed Chaïb, auprès de l’Ambassadeur Américain à Barcelone selon un câble Wikileaks, et par le président de la municipalité de Barcelone, Jordi Hereu, lors d’une visite effectuée à la mosquée Hassan II, à Casablanca en 2009.

Source: http://www.bladi.net/

17/11/2010

Le comité belge de Riposte Laïque dénonce un rapport sur l’interculturalité qui trahit les valeurs du pays!

Laïques de tous les pays unissons-nous !

Un Comité belge de Riposte Laïque belge vient de voir le jour. Excédés par la montée du communautarisme, et la pression de l’islam sur l’ensemble de la classe politique, un lecteur de notre journal, Michel Alexis, et plusieurs de ses amis, nous ont demandé de pouvoir créer cette structure dans le plat pays.



ASSISES DE L’INTERCULTURALITE EN BELGIQUE : UN RAPPORT PROVOCATEUR, REDIGE PAR DES COMPAGNONS DE ROUTE DE L’ISLAM RIGORISTE

Le Comité belge de Riposte laïque a analysé le rapport des Assises de l’Interculturalité qui ont formulé, à la demande du gouvernement belge, des « propositions pour une société ouverte ». L’organisation de ces Assises était prévue dans la déclaration politique (du 18 mars 2008) de l’actuel gouvernement belge démissionnaire.

Le Comité juge ce rapport consternant et provocateur. Il a été rédigé par une poignée de religieux et d’ « experts » non-représentatifs de la société belge.

Riposte laïque dénonce le noyautage du Comité de pilotage des Assises par les compagnons de route de l’islam rigoriste. Pour Riposte laïque, si ces propositions étaient appliquées, la Belgique vivrait une régression sans précédent de la laïcité.. Les progressistes autoproclamés qui les ont formulées ont profondément choqué la grande majorité des citoyens de ce pays, qui refusent toute dictature des minorités religieuses, quelle qu’elles soient. Leur attitude est irresponsable et fait le jeu des extrémismes.

Pour Riposte laïque, les démocrates, de droite comme de gauche, doivent s’unir pour exiger que ces propositions rétrogrades terminent au fond d’un tiroir.

Les propositions formulées, ce 8 novembre 2010, par les Assises de l’Interculturalité, suscitent un large rejet dans la société belge. Parmi ces propositions consternantes, voire provocatrices, citons-en dix :

1. L’autorisation du port du voile islamique dans toute la fonction publique, sauf pour les juges, policiers et militaires.

2. L’autorisation du port du port du voile islamique dans toutes les écoles, dès l’âge de 15 ans. Actuellement, en l’absence d’une loi, plus de 90% des écoles interdisent le voile.

3. La modification du calendrier des jours fériés légaux. Les congés de la Toussaint, de l’Ascension, de la Pentecôte et du 15 août, seraient supprimés et remplacés par des jours fériés « flottants », en fonction de la religion. Le but étant d’avoir un calendrier de congés ouvert aux fêtes musulmanes.

4.La modification du nom des lieux publics (rues, places…) qui pourraient « choquer » les personnes venant des pays ex-colonisés : par exemple, le Boulevard Léopold II, à Bruxelles, du nom de l’ancien roi des Belges, pourrait être débaptisé.

5. L’installation de caméras dans les véhicules de police, pour surveiller…les policiers. Le rapport accuse ceux-ci de « comportements discriminatoires », un comble au moment où les agressions contre les forces de l’ordre se multiplient, de la part de bandes urbaines de plus en plus violentes.

6. L’enseignement, dans les écoles, de la langue du pays d’origine, au même titre que les autres langues (l’arabe ou l’albanais serait mis sur le même pied que l’anglais ou le néerlandais !).

7. La suppression de la référence au génocide commis par les nazis, dans la loi réprimant le négationnisme. Officiellement, pour étendre la loi aux génocides rwandais et arménien. En fait, certains activistes musulmans rêvent de déposer plainte contre Israël, accusé de « génocide » ( !) dans son conflit avec les Palestiniens.

8. L’autorisation d’ « aménagements raisonnables », au profit, notamment de minorités religieuses. Ces « aménagements »aboutiraient, notamment, à accorder des droits particuliers aux musulmans rigoristes (prières sur les lieux de travail, piscines non-mixtes…).

9. « L’interculturalisation » des soins de santé, lesquels devraient « respecter l’intégrité religieuse » des patients. Par exemple, tout musulman rigoriste refusant que sa femme soit examinée par un médecin homme devrait, sauf urgence, obtenir satisfaction.

10. L’obligation de repentance pour la Belgique, sommée d’exprimer « sa responsabilité et ses regrets » pour son histoire coloniale : le roi Léopold II est mis en cause dans le rapport.

Depuis une semaine, ces propositions provoquent des réactions indignées de très nombreux démocrates, de droite comme de gauche, s’exprimant sur internet, dans les forums de discussion des journaux, via des cartes blanches, etc…

Mais qui a formulé ces propositions qui, si elles étaient appliquées, ouvriraient la voie au communautarisme et à l’extrémisme religieux ? Une vingtaine de religieux et de prétendus « experts », non- représentatifs de la société belge, et regroupés dans un « comité de pilotage ». Le Comité belge de Riposte Laïque met en évidence la composition non pluraliste de ce comité de pilotage. Notons les points suivants, sur lesquels les promoteurs des Assises jettent un voile pudique (sans mauvais jeu de mots !) :

1. Le noyautage du comité de pilotage. Les débats du comité de pilotage ont été « modérés » par Nadia Fadil et Henri Goldman. La première est une sociologue radicale, qui a signé la pétition demandant le retrait du Hamas de la liste européenne des organisations terroristes. Le discours de Nadia Fadil est proche de la rhétorique des Frères Musulmans. Le second se présente comme un journaliste « indépendant ». Cet ex-trotskyste, reconverti en penseur écolo, est très contesté chez les Verts, tant il se comporte en compagnon de route des cléricaux musulmans.

2. Des démissions en série : seulement 7 experts francophones (sur 14) ont approuvé le rapport (un huitième l’a signé partiellement). Parmi les huit experts étiquetés laïques, quatre ont démissionné du comité de pilotage : les professeurs Guy Haarscher et Andrea Rea (ULB), le directeur du Centre d’études de l’ethnicité, Marco Martiniello (ULg) et la présidente du Centre Communautaire Laïc Juif (CCLJ), Michèle Szwarcburt.

3. Le Comité de pilotage : un syndicat des minorités. La moitié des membres du Comité de pilotage sont d’origines arabo-musulmanes ou originaires d’Afrique subsaharienne. Il ne s’agit pas d’une critique mais d’un constat : le comité s’apparente davantage à un syndicat de défense de certaines minorités qu’à un panel représentatif de la société belge.

4. La marginalisation des musulmans laïques. A deux exceptions près, les membres du comité de pilotage d’origine arabo-musulmane, sont connus pour leur défense des thèses musulmanes rigoristes, à l’instar de Farid El Machaoud, président de l’Union des Mosquées, et de Naïma Charkaoui, coordinatrice du Forum des minorités.

5. Le rôle-clé joué par un personnage sulfureux, Radouane Bouhlal. Ce dernier a présidé l’une des cinq commissions du Comité de pilotage. Radouane Bouhlal est le très controversé président du Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (MRAX). Il met régulièrement en cause ceux qu’il appelle les « visages pâles » ou les « Belges blancs », qu’il a progressivement écarté de la direction du MRAX (dans toutes les instances du MRAX, les « visages pâles » ne sont plus qu’une minorité et ne sont tolérés que dans la mesure où ils se comportent en compagnons de route de la majorité arabo-musulmane). Bouhlal est proche de Nordine Saïdi, administrateur du MRAX, et admirateur de « l’humoriste » raciste Dieudonné. Nordine Saïdi est le leader du parti islamo-gauchiste « Egalité » et dit « comprendre sans nécessairement les justifier les attentats terroristes ». Ajoutons que Boulhal est personnellement impliqué dans le juteux business de la certification halal.

6. La surreprésentation d’une certaine gauche. La plupart des signataires du rapport des Assises font partie de la gauche dite « différentialiste ». Dès l’introduction du rapport, on peut lire cette phrase stupéfiante : « Les principes d’égalité entre citoyens, de lutte contre le racisme et la xénophobie et d’égalité de l’homme et de la femme ne sont pas absolus, ils coexistent avec d’autres principes, ce qui parfois entraîne la nécessité d’une mise en balance ». L’universalisme historique de la gauche est enterré au profit d’un relativisme culturel archaïque. En clair, les signataires du rapport proposent de donner une prime aux bigots de l’islam, qui exigent des traitements de faveur pour leur religion.

7. Un comité partiel et partial. Il est évident, au vu de sa composition, qu’un tel Comité ne pouvait accoucher que de propositions, au mieux folkloriques, au pire, provocatrices. Le pire n’a, hélas, pu être évité. Rappelons qu’aucun syndicaliste, aucun représentant des employeurs, aucun travailleur de terrain (dans le domaine de l’enseignement, de la santé…), aucun intellectuel de renom et véritablement indépendant, aucun artiste… ne faisait partie de ce Comité de pilotage. Seulement quelques religieux (respectables mais évidemment tentés de plaider le retour du fait religieux, au détriment de la séparation de l’Eglise et de l’Etat), quelques partisans de l’islam piétiste et quelques compagnons de route des bigots, que ne défendent même pas la majorité des musulmans de ce pays, qui veulent vivre paisiblement leur foi, dans la sphère privée. *** Pour Riposte laïque, si ces propositions étaient appliquées, la Belgique vivrait une régression sans précédent de la laïcité. Les progressistes autoproclamés qui les ont formulées ont profondément choqué la grande majorité des citoyens de ce pays, qui refusent toute dictature des minorités religieuses, quelle qu’elles soient. Leur attitude est irresponsable et fait le jeu des extrémismes.

Pour Riposte laïque, les démocrates, de droite comme de gauche, doivent s’unir pour exiger que ces propositions rétrogrades terminent au fond d’un tiroir.

Pour le Comité belge de Riposte Laïque

lundi 15 novembre 2010, par Michel Alexis Porte Parole

Source: www.ripostelaique.com