Francaisdefrance's Blog

09/11/2011

Ouf! Il y a encore 40% de Français « récupérables »…

Je crois qu’avec les Français, pardon, les Franchouillards, nous n’arriverons jamais à rien. Si: à perdre notre identité nationale acquise avec le sang versé par nos aïeuls… Mais ça, 60% ont déjà oublié… Mais êtes vous assez courageux pour donner votre nom? J’en doute. Remarquez, je vous comprend: vous êtes Français, certes, mais à ce jour, tout le monde peut être Français…


Dessin de KONK…

Laissez vous donc sodomislamiser à souhait! Mais que personne ne vienne pleurer après!

A ces 60% concernés je dis: ne venez plus jamais sur ce blog. Vous y êtes indésirables…

FDF

.

Elections locales : 6 Français sur 10 pour le droit de vote des étrangers hors UE !

Près de six Français sur dix se déclarent favorables à l’extension du droit de vote aux élections municipales et européennes aux étrangers non-européens vivant en France, selon un sondage de Harris Interactive pour La lettre de la citoyenneté publié vendredi 4 novembre 2011.

Interrogés à ce sujet, après s’être vu rappeler que les étrangers des pays de l’Union européenne résidant en France ont le droit de vote pour ces élections, 59 % se disent favorables à ce que cette mesure concerne les résidents hors UE.

37 % se déclarent « tout à fait favorables » à cette évolution, et 22 % « très favorables ». 39 % y sont opposés (23 % « assez opposés », 16 % « très opposés »). 2 % ne se prononcent pas.

+ 9 points par rapport à  2009 – Le total des personnes favorables « correspond à une hausse de neuf points par rapport à la dernière mesure réalisée en 2009 et constitue la proportion la plus élevée recueillie depuis le début de ce baromètre en 1994 », précise BVA.

Interrogés sur l’extension de ce droit de vote, d’une part « à toutes les élections locales, c’est-à-dire aux élections municipales, cantonales et régionales », et d’autre part à « tous les étrangers vivant en France », les Français répondent aussi favorablement, à 56 % (40 % « d’assez favorables », 16 % de « très favorables »).

41 % sont par contre hostiles à cette solution (23 % « assez opposés », 18 % « très opposés »). 3 % sont sans avis.

Selon BVA, « seules les personnes âgées de 50 ans et plus s’opposent aujourd’hui » à l’extension du droit de vote aux résidents non communautaires pour les élections municipales et européennes.

Cette idée, ajoute l’institut, « fait son chemin » parmi les sympathisants de droite et d’extrême droite, même si elle y demeure minoritaire : 42 % des sympathisants de droite y seraient favorables (+ 15 points par rapport à la dernière enquête), et 36 % de ceux de l’extrême droite (+ 14 points).

Sondage réalisé par téléphone les 28 et 29 octobre auprès de 976 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Source: http://www.lagazettedescommunes.com/