Francaisdefrance's Blog

19/02/2012

Vous etes franchement usants, les mecs !

Et encore un qui s’est pris dans les filets. Il faut dire aussi que j’ai appâté gros… Je relaie simplement un fait désormais divers où l’un de ses « cousins » est impliqué, et cet immonde personnage me traite de  raciste. Mais lui, non; il ne l’est pas, raciste, c’est clair dans ses propos.

En outre, il nous explique bien le fonctionnement du le trafic de drogue et le devenir de ceux qui se font prendre. Ca veut dire: « prenez ça dans les gencives, les souchiens »…

Pauvre souad. Tu ne fais que donner de précieuses informations supplémentaires à nos autorités pour qu’ils puissent mettre un gros frein à vos faits de haute délinquance; et sans t’en rendre compte, en plus. La police anti drogue te remercie. La justice aussi. Ils vont pouvoir s’intéresser de plus près à vos trafics qui tuent notre jeunesse. Vous êtes des meurtriers: mais ça, vous en êtes conscients. Et je pense que derrière les barreaux, les dealers vont devenir l’objet d’une plus grande surveillance. Grâce à toi. Tes « frères » et « cousins » devraient aussi te remercier comme il se doit… Si tu vois ce que je veux dire…

Allez; bon courage, saouad !

Ps: Au fait, souad, c’est un prénom de fille, non ? Non; je te demande ça, c’est pour aider nos policiers à t’identifier. Mais je pense que c’est déjà fait.

FDF

.

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog  
  souad commented on Association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants, de fausse monnaie et évasion pour cette « chance pour la France »…

je préfère un dealer qu’un pédophile refoulé!!!!! bande de raciste vous survivez en tout cas lui il est MILLIARDAIRE à sa sortie bande de con


 
 
More information about souad

IP: 88.161.50.20, vil93-9-88-161-50-20.fbx.proxad.net
Email: souadms@yahoo.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/88.161.50.20

09/08/2011

Le looser du jour est…

 …Saïd Bahmed !

.

Encore une chance pour la France ! Mais ce con s’est aperçu (trop tard) qu’il avait été un peu loin. Et il a eu la trouille. Courageux mais pas téméraire.

Tu as voulu te faire de la pub? Mais désormais, tout le monde connait ta tronche. A mon avis, tu seras mieux à l’ombre, parmi les tiens, que dehors. Question de sécurité pour ta pomme…

On ne nargue pas les autorités impunément, « cousin ». T’as voulu jouer au Cortex, mon pote! Un peu léger, ton cinoche… C’est sûr que tout seul, comme tes compatriotes, tu n’en ramène pas large. Je souhaite ardemment que tu prennes un max, « cousin »… Les excuses à retardement, c’est un peu facile.

FDF

.

Le « jeune homme » qui nargue la police depuis un mois et demi a expliqué à France 3 être prêt à se rendre.

Saïd Bahmed s'est confié à France 3. Il se dit prêt à se rendre.
Saïd Bahmed s’est confié à France 3. Il se dit prêt à se rendre. | Capture d’écran de France 3

Saïd Bahmed s’est évadé du tribunal de Besançon à la barbe des gendarmes le 27 juin dernier. Un mois plus tard une vidéo sur YouTube faisait le buzz. Intitulée « La liberté n’a pas de prix », on y voyait le jeune homme de 24 ans narguer les forces de l’ordre, railler leur incompétence et agiter de temps en temps ses menottes, comme un trophée : « On les baise mon pote […] On vous baise. […] T’inquiète on arrache tout, y a de la thune, y a ce qu’il faut, t’inquiète pas on est là mon pote, on dort pas.« 

Il s’est confié lundi à France 3 et apparaît nettement moins vantard. « Je compte me rendre, mais si on me met dans un centre de détention près de chez moi », explique Saïd Bahmed.

(Images France 3 – vidéo Le Post)

Le fugitif explique avoir « pété les plombs » mais se dit prêt à « assumer ». Il se plaint aussi des conditions d’incarcération : « je voudrais […] que les mecs ne vivent pas les mêmes conditions de détention que moi ». Et tient à redorer son image : « je suis pas un criminel, pas un bandit […] je veux faire ma vie avec ma femme et ma famille ».

Récidiviste, Saïd Bahmed a déjà été condamné pour violences aggravées, recel, trafic de stupéfiants ou outrage à personne dépositaire de l’autorité publique.

Sources : France 3 Franche-Comté

29/07/2011

Prison Break DSK …

On peut encore en rire…

FDF

.

Voir: http://youtu.be/efl3CDDp4h8

29/05/2011

Belgique voisine: un prisonnier s’est évadé de la prison de Lantin, aidé par 4 hommes armés de kalachnikovs.

« Chances pour la Belgique »… Y’a pas de raison. Nous avons les nôtres, de Momos. Et même leur pays d’origine n’en veut plus; c’est dire… Au fait: il était en tôle pourquoi, celui-ci?

FDF

.

Evasion et course-poursuite spectaculaires à la prison de Lantin

L’évadé s’appelle Mohamed El Jabbari, 28 ans. Considéré comme un détenu calme, il avait droit à certaines activités dans la prison. Ce matin, il procédait à l’entretien d’un atelier et a réussi à fausser compagnie aux gardiens. Il s’est alors empressé de rejoindre l’une des cours de la prison avant de s’évader.

Ses complices : 4 hommes armés

4 hommes armés ont d’abord découpé un grillage pour atteindre le mur de l’enceinte. Ils ont ensuite lancé une échelle de corde dans la cour. Mohamed El Jabbari, de son côté, a couru vers l’échelle pendant que ces complices, positionnés en haut du mur, tiraient à la kalachnikov en direction des gardiens qui tentaient de rattraper le détenu. 4 ou 5 coups auraient été tirés sans faire de victime.

Après l’évasion, la course poursuite… sans succès

L’évadé et ses 4 complices se sont enfuis à bord d’une voiture dont la plaque était volée. Un kilomètre plus loin, à Juprelle, ils font un accident et embarquent dans une autre voiture. S’ensuit alors une course poursuite avec les forces de police. Sans succès. Les individus courent toujours…

L’évasion suscite la polémique

L’endroit de l’enceinte où les complices ont placé l’échelle de corde est un angle mort. Aucune caméra ne permet de visualiser cette partie-là de la prison. Un problème qui a pourtant déjà été signalé auparavant… sans effet.

Source: http://www.rtl.be/info/

25/09/2010

Youssef Achibane. Profession: violeur récidiviste…

Mais non, mais non. Il n’y a AUCUN rapport entre l’immigration et la délinquance…

Si vous rencontrez cette « chance pour la France » issue de l’immigration, vous savez comment procéder: contactez la police judiciaire des Hauts-de-Seine

FDF

.

La cour d’assises des Hauts-de-Seine a prononcé  , en son absence, une peine de 18 ans de réclusion criminelle à l’encontre du violeur récidiviste sur mineure, qui s’était évadé jeudi soir du tribunal à l’issue de l’audience. L’avocat général avait requis 20 ans de réclusion criminelle.Le condamné, âgé de 36 ans, s’était évadé jeudi soir vers 21H00 du tribunal de Nanterre, alors qu’il attendait au dépôt d’être réintégré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) où il était écroué en détention provisoire. Il avait échappé à la vigilance des policiers, qui, selon une source proche de l’enquête, pourraient l’avoir laissé sans surveillance.

Les policiers craignent pour la sécurité de la victime et celle de l’ex-compagne de l’évadé qui a témoigné jeudi dans un climat tendu. La police judiciaire des Hauts-de-Seine a été saisie de l’enquête et l’inspection générale des services de police (IGS) sur les circonstances de cette évasion.

L’homme comparaissait pour le viol en récidive d’une mineure, dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2009, à Meudon (Hauts-de-Seine). Il avait déjà été condamné pour viol en janvier 2004 à une peine de 8 ans d’emprisonnement.

Le mieux serait, pour la sécurité de beaucoup de monde, qu’il n’y ait pas de sommations…

source : lefigaro.fr

23/08/2010

Ils ne font pas dans la dentelle, les muzz du Tadjikistan…

Quand je vous dis que ce ne sont pas des gens fréquentables… Ceux-ci habitent un pays tout près de l’Afghanistan; pour info, comme ça, en passant…

FDF

.

Tadjikistan: 25 détenus islamistes s’évadent d’une prison,

5 gardiens tués.



Vingt-cinq militants islamistes purgeant de longue peines notamment pour tentative de coup d’Etat se sont évadés d’une prison au Tadjikistan après avoir tué au moins cinq gardiens, ont annoncé lundi les autorités de ce pays d’Asie centrale voisin de l’Afghanistan.

« Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe de condamnés s’est évadé du centre de détention (à Douchanbé, la capitale) après avoir attaqué des gardiens et s’être emparé de leurs armes », a indiqué à l’AFP un responsable local.

« Un gardien a été tué, 25 détenus armés ont enfilé des tenues de camouflage et se sont échappés de la prison », a ajouté le responsable dans un communiqué.

Les prisonniers ont ensuite attaqué une maison d’arrêt du ministère de la Justice, située à proximité du centre de détention, « tuant quatre gardiens avant de prendre la fuite en voiture », selon le communiqué.

Ces « dangereux criminels à bord de quelques voitures ont quitté Douchanbé en direction de la vallée de Racht, dans l’est du Tadjikistan », d’où ils pourraient se rendre en Afghanistan, a indiqué de son côté le ministère tadjik de l’Intérieur.

Selon les autorités tadjikes, ces détenus appartiennent au Mouvement islamique de l’Ouzbékistan, considéré par Washington comme une organisation terroriste.

Ils avaient été arrêtés en juillet 2009 lors d’une attaque dans l’est du Tadjikistan où le gouvernement de cette ancienne république soviétique est confronté à des combattants islamistes. Ces militants ont été condamnés pour tentative de coup d’Etat et pour des trafics de drogue qu’ils organiseraient pour financer des attaques en Afghanistan et au Pakistan.

Une cellule de crise a été mise en place et les mesures de sécurité ont été renforcées sur toutes les routes du Tadjikistan, ainsi que dans les aéroports et les gares, afin de retrouver les évadés, a ajouté le ministère.

Le Tadjikistan, qui a une frontière poreuse de 1.340 km avec l’Afghanistan, est dans une situation fragile depuis l’accord de paix conclu en 1997 après la guerre civile entre le pouvoir et des combattants islamistes. Ce conflit, qui avait éclaté après le démembrement de l’URSS, a fait environ 150.000 morts.

source : corsematin.com