Francaisdefrance's Blog

14/10/2010

Kadhafi de plus en plus taré…

Photo d’archives FDF

.

Les vérités à méditer du colonel Khadafi…

Article de Bernard Antony 12 octobre 2010

Dans Paris-Match de cette semaine, on peut lire un entretien bien mené avec « le Guide » du régime libyen, le colonel Muammar Kadhafi. Ce dernier rectifie ou plutôt précise des propos antérieurs qui avaient suscité les commentaires de stupéfaction des autruches de l’information dont il est toujours plaisant d’entendre le mélange inhérent à leur espèce de barrissement, de couinement, de mugissement lorsqu’elles sortent, rarement, leur indigente tête à cervelle de noisette des sables de leur conformisme.

Voici donc ce qu’a déclaré le guide suprême :

« Comme vous le savez, la Turquie est un pays musulman de 75 millions d’habitants. Si l’on ajoute les populations de l’Albanie , de la Bosnie et du Kosovo, toutes les communautés islamiques des autres pays européens -qui se comptent par millions- plus les Européens convertis à l’islam, dont le nombre est en constante augmentation, compte tenu du vieillissement de la population et du fait que le nombre de chrétiens a tendance à stagner, pour moi, il apparaît clairement que, à l’avenir, l’Europe ne sera plus ce qu’elle est aujourd’hui. On ne peut pas dire qu’elle sera chrétienne, mais musulmane. Voilà ce que j’ai dit. Et je persiste et signe ! »

On ne voit pas hélas en quoi serait faux ou même provocateur ce constat tranquille, heureux pour lui et bien triste pour nous.

Plus loin Kadhafi rappelle que lorsque Mahmoud Ahmadinejad exprime : « Celui qui choisit une foi qui n’est pas l’islam sera parmi les perdants le jour du jugement dernier » il ne fait qu’énoncer le Coran. Et ne lit-on pas d’ailleurs dans la brochure « initiation à l’islam » vendue en la très « modérée » mosquée de Paris :  « Croyants et incroyants ne peuvent pas être égaux : les uns vont au Paradis et les autres en Enfer ; mais il s’agit de l’au-delà ».

On ira vérifier cela dans la sourate 98 consacrée au sort des « gens du Livre » demeurant « incrédules » malgré la preuve décisive de la vraie religion apportée par le Prophète : « Ils seront dans le feu de la Géhenne où, immortels, ils demeureront ». (Coran-traduction Blachère, Ed Maison Neuve et Larose p.660 ; ou traduction D.Masson in Pléiade, p.763)

Source: Bernard Antony

20/09/2010

La charia gagne du terrain… Mais chut…………….

C’est une évidence. Désormais, les appels à l’application de la charia dans les pays envahis par les islamistes sont choses courantes. Le pire est que personne n’ose rien dire… sauf les membres de la « résistance »… Les gouvernements ouvrent ils les yeux? C’est fortement inquiétant…

FDF

.


Tandis que les pays musulmans se débarrassent progressivement des Chrétiens, après s’être débarrassés des Juifs, en revendiquant, sur les terres qu’ils ont arrachées à leurs occupants historiques, une pureté raciale que l’on n’avait connue que chez leurs amis nazis, ils exigent des démocraties, plus de tolérance et plus de droits. Tout en faisant valoir un droit légitime à la création d’une mosquée à Ground Zero, leurs lois interdisent toute construction d’église, de synagogues ou de temples en terre d’Islam. Ils font accepter le Hallal dans l’Europe chrétienne (dans combien de temps exigeront ils le retrait de la charcuterie des supermarchés ?), mais ils font tuer le cheptel de porcs en Egypte. Tant que ça marche, pourquoi se priver.

Leur dernière victoire est l’application de la Charia aux Etats Unis. J’ai écrit application, pas reconnaissance. Molly Norris est américaine. Elle vivait à Seattle. Aujourd’hui, elle vit cachée. En avril dernier, par solidarité envers les auteurs d’un show TV « South Park » menacés de mort car un épisode avait heurté la sensibilité des musulmans, elle avait décrété, sur facebook, la journée mondiale de la caricature de Mahomet. (Etant hébergés en France chez Over-Blog, nous avions décidé, à drzz, de ne pas relayer cet évènement, n’ayant qu’une confiance relative dans la résolution de notre hébergeur à faire respecter la liberté d’expression).

Le 15 septembre dernier, le FBI a conseillé à Molly Norris (et l’a assistée) de disparaitre de la surface du globe : changer de nom, changer de métier, changer de ville, s’inventer une nouvelle identité, rompre avec ses amis, sa famille et ses proches, pour qu’on ne puisse pas remonter sa trace. Ce qu’elle s’est empressée de faire.

La raison vous l’avez comprise, est que les islamistes ont appliqué la Charia (la loi islamique), sans s’encombrer de demander la permission, ni même l’opinion des américains.

Pendant qu’à New York une branche islamiste exige le strict respect de la loi américaine pour l’édification de leur mosquée, une autre, à Seattle décide de la rejeter, et d’appliquer la loi coranique. A New York ils exigent le respect de la liberté de culte, et le condamnent à Seattle. Comme disait ma gardienne : « à eux le bénéfice de la démocratie, à nous les contraintes de la Charia. »

L’imam américano-yéménite Anwar al-Awlaki, âgé de 39 ans, a donc émis un jugement. Molly a été reconnue coupable au cours d’un procès dont personne n’a eu connaissance, et qui fut strictement conforme aux règles de la Charia. Coupable de blasphème, elle a été condamnée à mort.

La puissante Amérique, le FBI, ne peuvent rien faire. Selon David Gomez, responsable du contre terrorisme à Seattle, personne ne peut la protéger. Les Etats Unis sont donc débordés… trop d’islamistes sur leur sol sont déjà prêts à exécuter la sentence (Les Etats Unis comptent dix fois moins de musulmans qu’en France, toutes proportions gardées). En France, en juillet dernier, lors des violentes émeutes de Grenoble, suite à une condamnation à mort également prononcée par des milieux islamistes, la France a adopté la même attitude que les Etats Unis : les condamnés à morts, des policiers de la brigade anti criminalité et leurs familles, ont été mutés car ici non plus, on ne peut pas les protéger.

Ma pensée sincère va à cette jeune femme dont la vie vient d’être bouleversée à cause de la cécité d’une nation qui n’a pas vu le danger islamiste monter sur son sol. Ces quelques dessins sont là pour se souvenir qui nous sommes et ce que nous défendons. Je crois les français assez couillus pour ne pas laisser mémère les pousser trop longtemps dans les orties, et les islamistes assez cons pour continuer à pousser…

Jean-Patrick Grumberg