Francaisdefrance's Blog

09/02/2012

Liberté d’expression: abolir l’égalité du temps de parole entre les candidats…

C’est beau, la France… Dans certains pays totalitaires, on les nomme des « radios ou TV d’Etat ».

FDF

Photo d’illustration.

.

.

Certaines TV et radios veulent faire abolir l’égalité du temps de parole entre les candidats : devinez pourquoi…

Les dirigeants de neuf chaînes de télévision et de radio ont adressé lundi une lettre à Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, demandant d’assouplir les règles de stricte égalité entre les candidats, pendant la période électorale.

Les radios concernées sont RTL, France Inter, France Bleu, France Info, France Culture, Europe 1, RMC, BFM Business et BFM TV.

« Les rédactions de l’audiovisuel que nous représentons tiennent à vous faire part de leurs plus vives préoccupations s’agissant des règles applicables en matière de temps de parole des candidats à l’élection présidentielle sur les antennes des services de radio et de télévision », écrivent les neuf dirigeants.

Selon les règles du Conseil supérieur de l’audiovisuel, les médias doivent respecter la stricte égalité du temps de parole entre tous les candidats à partir du jour où le Conseil constitutionnel communique la liste des candidats (entre le 19 et le 21 mars).

« Cette situation n’existe pas chez nos grands partenaires européens qui ne sont pas moins démocratiques que la France, pas plus qu’elle ne concerne ni la presse ni internet, pourtant des vecteurs tout aussi importants d’information que l’audiovisuel », selon les chefs de ces neuf médias audiovisuels.

Les chaînes souhaitent que cette règle de stricte égalité entre candidats « soit limitée à la période de campagne officielle c’est-à-dire aux deux semaines précédant le premier tour de l’élection », contre cinq envisagées aujourd’hui.

« C’est d’ailleurs aussi le sens des recommandations du CSA dans son rapport sur la dernière campagne présidentielle », écrivent-ils.

Source

Vu sur: http://www.legaulois.info/

Et merci à DG…

06/12/2011

Pour 76 % des Français, « l’islam progresse trop en France » !

Et ils ont raison, les Français. Dommage que 95 % de celles et ceux qu’ils ont élus ne les écoutent plus…

Normal, ils ont été élus. Mais la confiance du peuple s’émousse.

FDF

.

IL EST ENCORE TEMPS DE METTRE UN TERME A CETTE PROGRESSION  SI CHÈRE à NOS CHERS POLITIQUES DE L’UMPSVerts  qui refusent d’écouter la voix du peuple. (85% de défiance –  voir à la fin)

Selon un sondage sur les valeurs des Français à six mois de l’élection présidentielle, réalisé du 2 au 4 novembre par l’Ifop pour Europe 1 et Paris Match , 76 % des Français estiment que « l’islam progresse trop en France ». Un chiffre en progression de 5 points par rapport à une question similaire posée il y a tout juste un an.


L’enquête montre également que la laïcité est une valeur plébiscitée par 81 % des Français

(+ 1 point par rapport à l’automne 2006), mais derrière l’effort, le travail ou l’entreprise.


Ce sondage qui, selon l’Ifop, montre que « les Français plébiscitent des valeurs qui sont au cœur du pacte républicain » (liberté, égalité, fraternité), souligne donc aussi « une radicalisation des Français sur des sujets de crispation identitaire ».


Ils ne sont par exemple que 14 % à estimer que « l’État devrait aider financièrement à la construction de mosquées » (contre 28 % au printemps 2006).

Enfin, 76 % des Français disent n’avoir « plutôt pas confiance » dans les autorités religieuses, ce qui place les religions parmi les institutions qui leur inspirent le moins confiance : aussi peu que les médias, mais plus que les partis politiques qui arrivent bons derniers (85 % de défiance). Seules institutions à rassembler une majorité de Français leur faisant confiance : les maires (67 %).

Source: http://www.la-croix.com/

Merci à JCJC…

08/08/2011

Europe1 « questionne » Marine Le Pen…

Et l’inquisition gouvernementale fait intervenir ses bourreaux…
FDF

.

 

Comme toujours, les réponses claires et criantes de vérité de Marine dérangent…
Mais le peuple commence à voir clair …

Ecoutez: http://www.frontnational.com/?p=7220

Source: Verite Premiere

29/12/2010

Si l’islam est fort de notre faiblesse, qu’est-ce qu’on attend pour « reprendre du poil de la bête » ?

La résistance contre l’islamisme a des ressources. Encore faut il les exploiter à bon escient…

FDF

.

L’islam est fort de notre faiblesse

.

Mgr André Vingt-Trois était invité sur Europe 1 jeudi 23 décembre matin. Extrait de l’échange, retranscrit par Nouvelles de France :

Vous ne voyez pas en France de danger d’islamisation ?

Le danger d’islamisation, il est en nous. Le danger d’islamisation, c’est si, nous, nous ne savons pas ce que nous voulons. C’est pas le problème de savoir si les musulmans veulent être musulmans, ça c’est clair qu’ils veulent être musulmans. Le problème, c’est de savoir si nous, on veut être quelque chose.

C’est-à-dire ?

Bah; si on n’a pas de conviction et si on ne sait pas à quoi on croit, évidemment que ceux qui ont des convictions fortes deviennent un péril.

Ce qui nous rassemble tous, quelles que soient nos croyances, André Vingt-Trois, ce sont les valeurs de la République…

Je ne suis pas sûr qu’elles soient aussi clairement définies que vous avez l’air de le dire et je ne suis pas sûr qu’elles soient aussi respectées qu’on a l’air de le dire.

Par qui ?

Les valeurs de la République, c’est pas un slogan, ça suppose qu’elles soient portées par les citoyens, et qu’elles soient défendues et vécues.

Source: Identité catholique