Francaisdefrance's Blog

27/10/2010

Les étudiants étrangers importent l’islam radical en Australie…

Grave; très grave… L’article dit que les dirigeants dorment au volant… Pourtant, le premier ministre australien avait émis un avis plutôt net sur l’immigration et ses méfaits. Souvenez-vous: http://tinyurl.com/26e6fo2

FDF

.

Toutes les démocraties sont victimes de ce phénomène. Et les dirigeants dorment au volant.

Newcastle-masjid-021

Cérémonie d’ouverture d’une mosquée à Newcastle. Notez les turbans noirs des talibans (source)

_______________________________

L’islam est en croissance en Australie et la Newcastle Muslim Association (NMA) a exprimé le désir de construire une mosquée dans le village d’Elermore Vale à Newcastle.

En mars dernier, la NMA annoncé son intention d’acheter des terrains au 158A et 164 Croudace Road, Elermore Vale, pour 1,3 millions de dollars. Le site est situé en face du centre commercial Elermore Vale qui a été acheté par un investisseur inconnu il y a environ neuf mois. Il est évident que la NMA, soutenue par les pétrodollars saoudiens, a des visées sur Elermore Vale.

Les résidents d’Elermore Vale sont conscients qu’en 2007, un groupe d’environ 150 étudiants universitaires saoudiens, algériens et égyptiens radicaux a pris le contrôle de la mosquée Wallsend voisine. Les étudiants extrémistes ont été accusés de convertir les fidèles à l’islam wahhabite extrémiste et ils ont évincé l’imam local. Le président déchu de l’association, Yunus Kara, a accusé les étudiants de pousser pour un nouveau leadership de la mosquée de la ville portuaire afin de faire avancer leur agenda radical et continuer d’endoctriner les musulmans locaux. L’imam déchu Bilal Kanj a déclaré que les étudiants niaient ouvertement leurs croyances wahhabites.

Le Australian Protectionist Party et les résidents locaux craignent que la même chose se produise si le complexe de  la mosquée était autorisé à aller de l’avant à Elermore Vale : une radicalisation possible des jeunes musulmans nés au pays. Tous les niveaux de gouvernement, politiquement corrects et dépendants du vote ethnique, refusent d’examiner ces questions.

Sur les 600 musulmans de la région de Newcastle, il pourrait y avoir jusqu’à 150 étudiants internationaux qui sont adeptes de l’islam wahhabite, ce qui représente un nombre important de voix extrémistes dans un groupe relativement restreint de musulmans.

Source : Community concern over proposed Elermore Vale mosque, Australian Conservative, 27 octobre 2010, Traduction partielle

Lu sur http://www.postedeveille.ca