Francaisdefrance's Blog

06/01/2012

« Le califat est notre but ultime » affirme Mohamed Badie, guide des Frères Musulmans.

Info censurée par les médias français.

Vous allez tous finir par comprendre. Nous approchons l’état d’urgence avec ce net regain de l’islamisation aveugle. Un rétablissement du califat est sur le point de voir le jour dans les pays qui ont subi les fameuses révolutions qui en fait étaient orchestrées par les Frères Musulmans et tout ce qu’il y a de plus pourri en matière d’intégrisme islamiste sur notre planète.

Et après le Maghreb, ce sera notre tour; ne nous leurrons pas. Je ne veux pas que ma descendance subisse la charia; et vous? Alors, préparons le terrain…

FDF

.

l’ « Etat islamique MONDIAL  » et « la CONQUÊTE DE L’EUROPE » étaient un objectif. Rappel: :

« Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe » Muhammed Mahdi Akef,

Il est nécessaire de rappeller qu’Alain Juppé collabore avec les Frères Musulmans à Bordeaux afin de leur mettre à disposition un terrain pour une Grande mosquée.

POUR CEUX QUI NE SAURAIENT PAS,  DEFINITION DU MOT KALIFAT (WIKIPEDIA):

Un califat ou khalifat (arabe : خِلافة) est le territoire reconnaissant l’autorité d’un calife (arabe : خليفة), successeur du prophète de l’islam Mahomet dans l’exercice politique du pouvoir. Ce mot sert aussi à désigner le régime politique lui-même et la période pendant laquelle il s’exerce (ex. « pendant le califat de Haroun Al Rachid »).

JC JC…

.


La Tunisie, La Lybie, l’Egypte pourraient fusionner dans un califat dans les décennies à venir.

Le journal égyptien Al-Masy Al-Youm a rapporté les déclarations du chef de la confrérie islamiste, Mohamed Badie, du 29 décembre dernier, étonnamment passées sous silence dans les médias français. Déjà, le prédecesseur de Mohamed Badie à la tête des Frères musulmans avait affirmé que l’ « Etat islamique mondial » et « la conquête de l’Europe » étaient un objectif. Rappel: :

« Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe » Muhammed Mahdi Akef, ex guide des Frères Musulmans (2004-2010),dans une  interview avec Walid al-Kubaisi (vidéo bas de page).

L’article de Al Masry Al-Youm du 29.12.11 :

« Les Frères musulmans sont près d’atteindre leur « but ultime » fixé par le fondateur du groupe, Hassan al-Banna en 1928, qui est la création d’un « régime juste et raisonnable. »

Le projet commence avec la création d’un gouvernement solide et se terminera par l’établissement d’un califat islamique juste, a déclaré Mohamed Badie, le guide suprême des Frères musulmans en Egypte, lundi, dans son message hebdomadaire sur le site officiel du mouvement.

Quand les premiers Frères Musulmans  commencèrent la mission, il visaient à guider et éveiller la nation afin qu’elle puisse retrouver sa position après une longue période de récession et de retard, a dit Badie.

Il a ensuite décrit les deux principaux objectifs énoncés par le groupe de al-Banna lors de la  sixième conférence. Le premier objectif était d’augmenter le nombre de membres. Le second était l’établissement d’un plan à long terme pour la réforme de tous les aspects de la vie des gens.

Banna précisa les  étapes à travers l’objectif ultime qui pourrait être réalisé, a ajouté Badie. La première étape est la réforme de l’individu, puis la construction, successivement, des unités familiales, d’une association, d’un système de gouvernance, et enfin établir un régime de califat » lire la suite (en anglais)

Il est nécessaire de rappeller qu’Alain Juppé collabore avec les Frères Musulmans à Bordeaux afin de leur mettre à disposition un terrain pour une Grande mosquée.

Source: http://www.islamisation.fr/

Bientôt la nouvelle police du monde Occidental? JAMAIS !!!

03/06/2011

Les casques bleus, vite !!!

On va bientôt déclarer l’état d’urgence, en France. A moins que…

FDF

.

Albi. Fusillade chemin de Canavières : 3 blessés, 4 interpellations.

La grisaille humide et les 17 petits degrés de ce jeudi de l’Ascension n’ont pas refroidi leurs ardeurs. Pour régler un différend d’ordre privé, deux familles résidant en bas du chemin de Canavières ont employé la méthode forte. À coups de fusil de chasse et même de 9 millimètres !

Une rixe qui s’est déroulée en deux temps sous le mode « action-réaction ». En fin de matinée, une dispute a éclaté entre représentants de deux familles qui appartiennent pourtant à la même communauté. La police a dû intervenir ainsi que deux ambulances des sapeurs-pompiers qui ont évacué deux hommes touchés aux jambes par des plombs, de petit calibre fort heureusement. Les choses auraient pu en rester là sauf que, vers 15 h 30, à 200 mètres du lieu de la première escarmouche, un incident beaucoup plus sérieux a éclaté. C’est la maison des tireurs présumés du matin qui a été attaquée par deux hommes cagoulés et lourdement armés. La façade de l’habitation et les deux véhicules qui étaient stationnés devant ont reçu des tirs nourris de cartouches de chasse et de balles de calibre 9 mm ! « C’est un miracle que personne n’ait été touché dans la maison », confiait un officier de police. Ce second incident a néanmoins fait un blessé parmi la famille assaillie : un homme qui, en voulant échapper au commando armé (ou le poursuivre ?), s’est fait mal à un genou. Tandis que les pompiers l’évacuaient sur l’hôpital, le commissariat de police était contraint de muscler son dispositif, avec le renfort dissuasif des gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) d’Albi. Jusqu’à 17 h 30, les accès au chemin de Canavières étaient bouclés de part et d’autre du lieu de la fusillade… où les douilles et impacts de balle se comptaient en dizaines !

L’enquête, confiée à la brigade de sûreté urbaine, recevait l’appui technique de l’Identité judiciaire. Hier soir, on apprenait que la police avait procédé à quatre interpellations, « deux dans chacune des familles concernées ». Parmi ces quatre hommes, tous majeurs, placés en garde à vue au commissariat, reste à savoir si se trouvent les membres du commando cagoulé. Dans la soirée et la nuit, la police devait patrouiller dans le secteur pour éviter toute reprise des hostilités.

Source: http://www.ladepeche.fr/

13/02/2011

Italie: afflux massif d’immigrés tunisiens !

Je l’avais dit, je l’avais dit! C’est d’une logique implacable. L’invasion change de stratégie… J’ai bien peur que nous y passions aussi. Il faut construire une ligne Maginot sur tout le pourtour méditerranéen…

Préparons nous à nous défendre.

FDF

.

Immigration clandestine : l’Italie va proclamer l’état d’urgence humanitaire !

Le gouvernement italien va proclamer ce samedi l’état d’urgence humanitaire face aux milliers d’immigrants clandestins tunisiens qui arrivent sur les côtes du pays, une procédure permettant d’accélérer l’adoption des mesures pour lutter contre ce phénomène.
«Un Conseil des ministres a été convoqué ce samedi pour adopter la déclaration d’état d’urgence humanitaire face à l’afflux exceptionnel de citoyens de pays de l’Afrique du nord», indique un communiqué, précisant que la réunion extraordinaire du gouvernement aura lieu à 11H30 GMT.
Près de 3.000 immigrants clandestins, essentiellement des Tunisiens, sont arrivés depuis mercredi sur les côtes italiennes, selon des sources concordantes, dont plus de 250 dans la seule nuit entre vendredi et samedi.
L’Italie a demandé vendredi l’aide de l’Union européenne pour affronter cette vague d’immigrants clandestins, mettant déjà en garde contre le risque d’une «crise humanitaire».
Les ministres de l’Intérieur Roberto Maroni et des Affaires étrangères Franco Frattini ont réclamé dans un communiqué commun «la convocation urgente d’une réunion au niveau politique du Conseil justice et affaires intérieures de l’UE».
L’Italie «demande le déploiement immédiat d’une mission Frontex d’interceptation et de patrouille au large des côtes de Tunisie pour le contrôle des flux», ont-ils également poursuivi.
La proclamation de l’état d’urgence permet d’éviter certaines formalités légales et autorise des responsables locaux, comme les préfets par exemple, à prendre des mesures opérationnelles immédiates. Elle permet également l’utilisation rapides de ressources financières spéciales.

Source: http://www.lalsace.fr/