Francaisdefrance's Blog

19/03/2012

Et l’impensable eut lieu…

Photo d’illustration.

.

Deux enfants abattus par un tueur. Ca devient extrêmement grave. Ca dépasse même l’entendement. De quoi être franchement écoeuré…

Pas de procès pour l’auteur de ce massacre; pas d’avocat non plus. Pas de justice. Si, celle des hommes: la mort…

FDF

.

Fusillade devant une école juive de Toulouse, trois morts

Un homme a ouvert le feu ce matin sur un groupe de parents et d’enfants devant le collège juif Ozar Hatora. Deux personnes ont été grièvement blessées. La police indique que le tireur pourrait être celui qui a abattu trois militaires à Toulouse et à Montauban la semaine dernière.

Fusillade mortelle ce matin devant l’école juive Ozar-Hatorah, dans le quartier résidentiel Bonnefoy à Toulouse. Selon la police, un homme a tiré vers 8h10 sur un groupe de 4 à 5 personnes, en tuant au moins trois personnes: un professeur et ses deux enfants. Au moins deux autres personnes, dont un enfant, sont grièvement blessées.

Selon Patrick Rouimi, un des responsables des parents d’élèves, l’individu a ouvert le feu sur des gens qui attendaient à un point de ramassage scolaire informel. La rue du quartier résidentiel a été bouclée et de nombreux policiers ont été déployés.

Le tireur présumé a fui à bord d’un scooter noir, selon des témoins. La police indique que l’arme utilisée est un 11.43 , le même calibre utilisé par l’homme qui a tué des militaires la semaine dernière à Toulouse et à Montauban. La police pense qu’il pourrait s’agir du même tueur présumé. Il aurait en outre utilisé un 9 mm.

Le président de la république Nicolas Sarkozy va se rendre à Toulouse dans la journée, a annoncé le président des institutions juives Richard Prasquier, qui l’accompagnera. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant est également attendu sur place, en fin de matinée. La place Beauvau a par ailleurs demandé aux «préfectures de toute la France, particulièrement dans le Sud-Ouest, de renforcer la surveillance et la vigilance autour des lieux d’enseignement israélites».

Le président du Conseil français du Culte musulman, Mohammed Moussaoui, de même que le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, se sont dits «horrifiés» par ce drame. Même réaction de l’État d’Israël, qui déclare se fier à la France «pour faire toute la lumière» sur ce drame.

Source: http://www.lefigaro.fr/

11/12/2010

Au nom de la laïcité…

De quoi réfléchir…

FDF

.