Francaisdefrance's Blog

16/03/2012

Mauvais signe…

Gravissime…

Nous ne pouvons accepter ça! C’est de la provocation. Un de ces jours, des actes isolés de « résistance » ne vont pas ressembler aux autres…

FDF

.

Voila ce que des parents dont les enfants sont scolarisés à l’école AICE-ERROTA à Saint Jean de Luz (64)  ont reçu. Je vous laisse apprécier …

En pièce jointe :  une notre « POUR L’APPRENTISSAGE à L’ÉCOLE de la LANGUE ARABE »  

« EN ACCORD   ENTRE LE MAROC, L’ALGÉRIE,  LA  TUNISIE   et la France

Tandis que l’un des nouveaux dirigeants islamistes de Tunisie, à, récemment déclaré :
 « qu’il ne voulait pas que la langue française, vienne polluer son pays »

J’appelle votre attention à tous, sur  ces signes précurseurs…            qui n’annoncent rien de bon….

DES QUE HOLLANDE SERA ÉLU,  L’ARABE DEVIENDRA LA LANGUE PRINCIPALE,  LE Français  sera une langue secondaire.
Normal………    ainsi qu’il l’a annoncé hier soir:
 « il veut régulariser un maximum d’étrangers »  
et aussi
« supprimer  les camps de rétention »    pour ainsi favoriser encore plus l’immigration« 

JC JC…

.

27/01/2012

La colère d’un Alsacien…

Et quoi, bientôt? Un Kougelhopf halal ? Avec les raisins tournés vers la Mecque ?

.

Bien légitime, ce coup de gueule…

A diffuser un max.

FDF

.

Voir ici: Lettre_d-AlsaceLN

31/10/2011

Rached Ghannouchi: « Notre langue c’est l’arabe » !

ET LA NOTRE, à nous,  C’EST LE FRANCAIS,  QUE LE FRANCAIS !!!

Le prochain ou la prochaine qui va me téléphoner pour essayer de me vendre tel ou tel opérateur, qui se présentera de la part de « on ne comprends JAMAIS ce qu’ils annoncent » et qui le fera avec un fort accent maghrébin tout en prétendant se nommer Kevin ou Christelle ne recommencera pas; c’est certain… Il y a des paroles qui calment…

Et à m’sieur Ennahda qui nous montre son vrai visage, je dis: reprends tes brebis galeuses qui nous pourrissent la vie en France (c’est bientôt l’Aid, en plus) parque-moi tout ça quelque part dans ton bled et fais toi oublier. Car si tu ne connais pas la « Résistance », tu vas vite apprendre, mon pote !!!

Cadeau: وعن fuck بعيدا

FDF

La bas, ti cozes kom ti veu, mon frère… Chez nous, tu fais pas chier! Ai-je été clair ???

.

NOUS DEVRIONS TOLERER L’ENSEIGNEMENT DE L’ARABE DANS LES ECOLES  PRIMAIRES – ( PRECONISé PAR LE P.S. )- LEURS MADRASAS,  LEUR  HALAL,  LEURS MOSQUEES, LEURS US ET COUTUMES,  LEUR RAMADAN, LEUR ISLAM, LEUR SHARIA, LEURS  MANIFESTATIONS,  LEURS BURKAS, LEURS BABOUCHES, LEUR « RASSEMBLEMENT DU MONDE MUSULMAN »……..  J’EN PASSE ET DES MEILLEURES.

IL SUFFIT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Arrêtons de leur lécher les babouches, laissons faire DELANOE, AUBRY & Cie qui font ça si bien.

Les CALL CENTERS en Tunisie, (et en provenance d’autres pays arabes)  qui appellent les clients français vont donc nous parler en ARABE????????   Dès lundi je le signale à mes  providers.

EXIGEONS LA RECIPROCITE : L’OUVERTUE CE N’EST PAS QUE POUR NOUS,   OU ALORS NOUS SUPPRIMONS TOUT CE QUI FAIT REFERENCE A L’ARABE DANS NOTRE PAYS.

Sources :  http://mgb.minutebuzz.com/2011/10/27/ennahda-part-en-guerre-contre-le-francais/

http://www.tunisienumerique.com/2011/10/rached-ghannouchi-notre-langue-cest-larabe/

Ennahda part en guerre contre le Français

Le chef du parti islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi a regretté ce matin que les Tunisiens soient devenus « franco-arabes » dans la pratique du langage, et a insisté sur l’identité arabe du pays, dans une interview à la radio Express FM.

« Nous sommes arabes et notre langue c’est la langue arabe », a martelé M. Ghannouchi, dont le parti est donné vainqueur des élections du 23 octobre.  »On est devenu franco-arabes, c’est de la pollution linguistique. Nous encourageons l’apprentissage de toutes les langues, surtout les plus vivantes, sans perdre notre identité. Celui qui n’est pas fier de sa langue ne peut pas être fier de sa patrie », a-t-il ajouté.

21/05/2011

Langues régionales. On préfère enseigner l’arabe…

Et voici la dernière qui vient de tomber: l’enseignement des langues régionales n’est pas un droit fondamental !!!

Il est certain que l’enseignement de l’arabe déjà approuvé par l’Education Nationale profitera plus aux écoliers Français… Relançons le patois local dans chaque région de France!  Les « indésirables » vont s’y perdre. Et finiront par retourner au bled.

Mais dans quel pays vit on?

FDF

.

C’est l’apport juridique de la décision du Conseil constitutionnel rendue le 20 mai 2011 via le mécanisme de la question prioritaire de constitutionnalité (QPC).

Saisi par plusieurs associations alsaciennes, le Conseil constitutionnel s’est prononcé sur l’enseignement des langues régionales au sein des écoles.
Les associations demandaient au juge de déclarer l’article L. 312-10 du code de l’éducation contraire à la Constitution. Selon cet article, l’enseignement des langues et cultures régionales peut être dispensé tout au long de la scolarité selon des modalités définies par voie de convention entre l’Etat et les collectivités territoriales où ces langues sont parlées.
Or, les associations soutenaient que l’article 75-4 de la Constitution, parce qu’il reconnait l’appartenance des langues régionales au patrimoine de la France, impliquait un droit fondamental à l’enseignement des langues régionales.

Pas de droit fondamental reconnu – La solution du juge constitutionnel est tout autre. Il considère que l’article 75-4 de la Constitution « n’institue pas un droit ou une liberté que la Constitution garantit ». Ainsi, l’enseignement des langues régionales n’est pas un droit fondamental mais demeure une faculté que l’Etat et les collectivités territoriales peuvent mettre en place par voie conventionnelle.

Cette solution jurisprudentielle confirme la position du Conseil constitutionnel qui avait déjà, en 1999, lors de la signature française de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, émis un avis contraire à sa ratification.
Pour le Conseil constitutionnel, le préambule de la charte comporte des dispositions visant à reconnaître à chaque personne « un droit imprescriptible » à « pratiquer une langue régionale ou minoritaire dans la vie privée et publique », qui plus est sur des territoires déterminés, ce qui, pour le juge constitutionnel, porte atteinte aux principes fondamentaux d’indivisibilité de la République, d’égalité devant la loi et d’unicité du peuple français.

La Charte des langues régionales n’est toujours pas ratifiée par la France et la décision prise aujourd’hui laisse présager son absence au calendrier des priorités nationales.

Source: http://www.lagazettedescommunes.com/

04/02/2011

Le PS souhaite l’enseignement de l’arabe dès le collège!

Petit rappel juste avant les élections cantonales de mars prochain…

FDF

.

Une « chtite » vidéo (cliquez n’importe où ci-dessous):

30/10/2010

Lettre d’un mulhousien en colère… Et pour cause.

Encore une personne qui ose dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Je ne citerai pas son nom car il deviendrait rapidement un gibier… Mais je tiens à le féliciter pour cet acte qui est malheureusement devenu de la bravoure. Ce blog reçoit environ 2 000 visites par jour en moyenne. A ceux qui le lisent, merci de relayer cette lettre. C’est du vrai et ça vient du coeur. La résistance s’organise. Les Français ont de moins en moins peur de s’exprimer et c’est leur droit le plus légal. (Mais ça censure de toute part… Il faut faire taire le peuple…)

Il faut que les Français  profitent de ce qui reste de leur liberté d’expression si on veut éviter l’invasion islamiste. C’est devenu un devoir. Le mien est d’informer. Le votre est de diffuser et de vous joindre à la Résistance. Encore bravo à ce mulhousien patriote éclairé!

FDF

.

Une situation qui n’est certainement pas unique, qu’en disent les Bretons et autres « Souchiens » périphériques?

 


En Alsace, la République nous a demandé d’abandonner notre langue… et elle accepte maintenant l’arabe !

Comme vous, j’ai été choqué de voir que de plus en plus de commerces de notre ville de Mulhouse affichent désormais leurs publicités dans la langue arabe : boucherie halal, coiffeur, bazar.

Le marché du canal couvert est devenu Bab el Oued.

Cela est pour moi Alsacien, particulièrement insupportable car dans ma jeunesse dans l’après guerre le gouvernement français avait interdit que l’Alsacien soit parlé dans les établissements scolaires pour des raisons d’intégration.

Or, en ce qui nous concerne nous avions été ballottés entre les Allemands et les Français et notre langue maternelle était l’Alsacien, un patois germanique, apparenté à celui parlé en Suisse alémanique, au Luxembourg et dans l’Allemagne proche.

Moi même, je ne parlais pas le Français jusqu’à ce que je sois scolarisé !

L’Alsace s’est donnée à la France et les Alsaciens ont fait tous les efforts nécessaires pour être des Français à part entière et ce même si encore aujourd’hui une partie de la population sait encore parler l’Alsacien ce qui est d’ailleurs un avantage quand nous allons chez nos voisins Suisses ou Allemands !

Il n’y a pas d’inscriptions en Alsacien sur les devantures et les enfants n’ont pas de prénoms germaniques ! Nous sommes fiers d’être Français même si parfois nous voyons avec effarement que tout fout le camp !

Récemment mon ophtalmologue m’a prescrit des gouttes de chibro-cadron et j’ai constaté avec stupéfaction que le mode d’emploi était trilingue :

Français (ouf)

Anglais (langue internationale)

Arabe !!!

Compte tenu de notre passé Alsacien, je me suis senti agressé et discriminé car si déjà une troisième langue devait figurer sur le mode d’emploi, cela aurait du être l’Alsacien ou l’Allemand que nous comprenons aussi.

J’ai donc écrit à la haute autorité contre les discriminations (Halde), et cette dernière m’a envoyé promener.

J’ai écrit à deux députés (un de droite et un du centre) en leur transmettant le fichier en annexe et je n’ai jamais obtenu de réponse.

Ce n’était pas la peine d’écrire à la Mairie de Mulhouse qui promotionne la 6 ème mosquée de la ville avec boucherie halal et école coranique le tout avec des subventions bien grasses !

L’Eurabie est en marche et on voit bien que tout le monde s’en fout. L’autre jour une pétition contre le voile et la burqa franchissait péniblement la barre de 5.000 alors qu’on nous annonce 65.000.000 d’habitants.

Les musulmans votent et les politiques les cajolent.

Je suis consterné devant cette invasion rampante et je vois arriver une libanisation de l’Europe avec des guerres civiles comme il y en a eu dans l’ex Yougoslavie où l’Europe a d’ailleurs fièrement installé  sur son sol une république islamique de laquelle aujourd’hui les chrétiens doivent fuir.

Je suis anxieux pour l’avenir de mes enfants et petits enfants

La politique professionnelle nous fait tanguer, rien ne va plus : Démocratie morte (Où est notre choix ? UMPS ?) Déficits abyssaux, dette à plus de 75% du PIB, chômage galopant, immigration énorme, mort de notre industrie, appauvrissement, dans 50 ans la France sera un pays sous développé.

Pauvre France où vas-tu ?

F. B.

02/09/2010

L’enseignement de l’arabe en milieu scolaire: pas du pipo…

« Ils » ont osé. « On » veut nous islamiser dès notre enfance. Et tout ceci avec la bénédiction de nos gouvernant… Bientôt, très bientôt, nos établissements scolaires seront des écoles coraniques. Faudra t’il boycotter nos écoles, collèges, lycées et autres? Ben si il le faut… Les écoles privées, c’est pas pour les chiens; pour les « sous-chiens », inévitablement… Honteux !

FDF

.

Important : La plupart des documents de ce page sont au format PDF.
Leur lecture nécessite l’installation du logiciel gratuit Acrobat Reader sur votre ordinateur.
Pour le télécharcger, cliquer ici
.

Les programmes de l’enseignement de l’arabe dans le primaire

Cycles 2 (CE1) et 3 <!– (BOEN hors-série n° 8 du 30 août 2007) –> Préambule commun
Les programmes d’arabe <!–
Les documents d’accompagnements –>

Les programmes de l’enseignement de l’arabe au collège

Palier 1 <!– (BOEN hors-série n° 6 du 25 août 2005) –> Préambule commun
Les programmes d’arabe <!–
Les documents d’accompagnements –>
Palier 2 <!– (BOEN hors-série n° 7 du 26 avril 2007) –> Préambule commun
Les programmes d’arabe <!–
Les documents d’accompagnements –>

Les programmes de l’enseignement de l’arabe au lycée

Classe de Seconde

<!– n’est plus valable Préambule commun (BOEN hors-série n° 7 du 3 octobre 2002) –> Programme des enseignements commun, d’exploration et facultatif de langues vivantes <!– (Bulletin officiel spécial n°4 du 29 avril 2010) –> <!– il y en a pas
Les documents d’accompagnements –>
Classe de Première <!– (BOEN hors-série n° 7 du 28 août 2003) –> Cadre commun
Les programmes d’arabe <!–
Les documents d’accompagnements –>
Classe de Terminale <!– (BOEN hors-série n° 5 du 9 septembre 2004) –> Cadre général
Les programmes d’arabe <!–
Les documents d’accompagnements –>

Les programmes de l’enseignement de l’arabe dans l’enseignement professionnel

Classes préparatoires au C.A.P. et classes préparatoires au baccalauréat professionnel <!– (BOEN hors-série n° 2 du 19 février 2009) –> Préambule commun
Les programmes d’arabe <!–
Les documents d’accompagnements –>

Les programmes des Sections Internationales Franco-Arabes

Lycée <!– (BOEN n° 33 du 15 septembre 2005) –> Les programmes de langue et littérature arabes <!–
Les documents d’accompagnements –>

Pour plus d’informations concernant les programmes et les horaires de l’ensemble des enseignements dispensés à l’école, collège et lycée, vous pouvez consulter la page programmes du site EduSCOL, publié par la Direction générale de l’Enseignement scolaire du Ministère de l’Education nationale.


Retour à la page d’accueil