Francaisdefrance's Blog

17/03/2012

Version 2: Je suis patriote donc je ne voterai pas pour…

Version « améliorée » de ce billet publié récemment…

FDF

.

Une liste non exhaustive d’élus PS avec quelques PCF, PRG et autres EELV mis en examen ou condamnés:

http://pierre.parrillo.over-blog.fr/article-liste-des-elus-ps-et-de-gauche-condamnes-98170356.html

Je ne voterai pas pour François Hollande parce qu’on ne voit pas comment un élu qui gère depuis 4 ans de manière si catastrophique un département: la Corrèze pourrait diriger la France et ses plus de 90 départements autrement qu’en l’entraînant vers la ruine et le chaos. Il est bien évidemment totalement discrédité.

F Hollande a coulé la Corrèze en 4 ans

Je ne voterai pas pour François Hollande qui, élu président, n’aura cesse d’aller à Canossa Alger pour abaisser un peu plus la France dans des repentances à sens unique pour la période où la France a donné un nom à cette terre l’Algérie et y a apporté routes, voies ferrées, hôpitaux, agriculture, pétrole etc… Hollande c’est l’anti-France, la haine de la France. L’immense majorité des Pieds Noirs n’étaient pas de richissimes propriétaires terriens.

Cliquer sur l’image pour agrandir et lire le texte ou aller le lire à cette page:

https://francaisdefrance.wordpress.com/2012/03/06/saint-francois-hollande-lapotre-de-la-repentance/. Hollande c’est l’anti-France.

Je ne voterai pas pour François Hollande qui à peine élu n’aura cesse grâce au Sénat désormais sous majorité de gauche (encore une brillante réussite de Sarkozy) de donner le droit de vote aux étrangers avec toutes les conséquences désastreuses que l’on peut imaginer en provenance du lobby islamique. Décidément Hollande c’est l’anti-France.

Je ne voterai pas pour François Hollande

car il ne se cache pas d’être internationaliste donc ennemi de concept de nation. N’a-t-il pas déclaré dans cette vidéo que sa préoccupation première en tant que président ne sera pas de s’occuper de ses concitoyens. http://youtu.be/lSd_qoHcYSI à partir de 5:51

Plus anti-France que Hollande il n’y a pas.

http://ripostelaique.com/hollande-et-les-siens-naiment-pas-la-france.html

http://ripostelaique.com/christine-tasin-pourquoi-je-pense-que-le-pire-serait-larrivee-de-la-gauche-au-pouvoir-video-11.html

http://www.siel-souverainete.fr/umps/4-umps/18-francois-hollande-a-escroque-son-chauffeur-mohamed-belaid.html

François Hollande “dézingué” par Christine Tasin: http://youtu.be/lSd_qoHcYSI

Les amours hollando-mélenchonesques façon “je t’aime moi non plus”. La malhonnêteté de François Hollande dénoncée par Mélanchon ou les coulisses peu ragoûtantes du fonctionnement interne du PS: http://24heuresactu.com/2012/03/14/ps-melenchon-avoue-avoir-magouille-avec-hollande-video/

Comment les “éléphants” du PS piétinent allègrement Hollande par des propos assassins: http://www.dreuz.info/2012/03/les-leaders-socialistes-ne-veulent-toujours-pas-de-francois-hollande/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

flanby collabo

flanby collabo

Il y en a d’autres pour lesquels je ne voterai pas. Affaire à suivre prochainement sur ripostesita.

09/03/2012

Je suis patriote, donc je ne voterai pas pour…

Et son premier voyage officiel, si il est élu, sera en Algérie; c’est lui qui l’a dit…

FDF

Je ne voterai pas pour François Hollande parce qu’on ne voit pas comment un élu qui gère depuis 4 ans de manière si catastrophique un département: la Corrèze pourrait diriger la France et ses plus de 90 départements autrement qu’en l’entraînant vers la ruine et le chaos. Il est bien évidemment totalement discrédité.

F Hollande a coulé la Corrèze en 4 ans

Je ne voterai pas pour François Hollande qui, élu président, n’aura cesse d’aller à Canossa Alger pour abaisser un peu plus la France dans des repentances à sens unique pour la période où la France a donné un nom à cette terre l’Algérie et y a apporté routes, voies ferrées, hôpitaux, agriculture, pétrole etc… Hollande c’est l’anti-France, la haine de la France. L’immense majorité des Pieds Noirs n’étaient pas de richissimes propriétaires terriens.

Cliquer sur l’image pour agrandir et lire le texte ou aller le lire à cette page:

https://francaisdefrance.wordpress.com/2012/03/06/saint-francois-hollande-lapotre-de-la-repentance/. Hollande c’est l’anti-France.

Je ne voterai pas pour François Hollande qui à peine élu n’aura cesse grâce au Sénat désormais sous majorité de gauche (encore une brillante réussite de Sarkozy) de donner le droit de vote aux étrangers avec toutes les conséquences désastreuses que l’on peut imaginer en provenance du lobby islamique. Décidément Hollande c’est l’anti-France.

Je ne voterai pas pour François Hollande

car il ne se cache pas d’être internationaliste donc ennemi de concept de nation. N’a-t-il pas déclaré dans cette vidéo (appel aux internautes pour retrouver cette vidéo que je ne retrouve pas; répondre dans les commentaires) que sa préoccupation première en tant que président ne sera pas de s’occuper des Français. Plus anti-France que Hollande il n’y a pas.

http://ripostelaique.com/hollande-et-les-siens-naiment-pas-la-france.html

http://ripostelaique.com/christine-tasin-pourquoi-je-pense-que-le-pire-serait-larrivee-de-la-gauche-au-pouvoir-video-11.html

http://www.siel-souverainete.fr/umps/4-umps/18-francois-hollande-a-escroque-son-chauffeur-mohamed-belaid.html

flanby collabo

Il y en a d’autres pour lesquels je ne voterai pas. Affaire à suivre prochainement sur ripostesita.

10/02/2012

Cartomaton: des islamistes empêchent Caroline Fourest de s’exprimer sur l’extrême droite !

Au fait: quelqu’un a t’il déjà vu sourire ou même rire Caroline Fourest ?

.

Et oui, Mlle Fourest. Vos amis ne sont pas forcément où vous pensez qu’ils sont…

On ne peut plus, en 2012, être systématiquement contre tout.

FDF

.

Accusée d’« islamophobie », l’essayiste française a dû renoncer à s’exprimer, alors qu’elle était invitée à débattre de l’extrême droite à l’ULB.

Une poignée d’énergumènes, revêtus de keffieh et de burqas, sont parvenus, mardi soir, à faire taire un débat sur l’extrême droite organisé dans l’enceinte de l’ULB.

Les autorités académiques se sont déclarées « consternées » et « scandalisées » par cet « attentat contre la liberté d’expression » commis au coeur même de l’Université de Bruxelles, temple du débat d’idées. (…)

En mars 2007, les mêmes excités avaient déjà tenté, lors d’un débat à l’ULB, d’entarter la journaliste française.

L’organisateur de cette manifestation n’est autre que Souhail Chichah, lui-même assistant à l’ULB. Il s’était déjà signalé dans le passé pour ses prises de position en faveur de « l’humoriste » Dieudonné, transfuge du rire dans les bras de l’extrême droite et de l’antisémitisme. Chichah n’avait pas fait mystère, sur les réseaux sociaux, de sa volonté d’empêcher Caroline Fourest de s’exprimer. Il avait lancé, il y a quelques jours un appel à une « Burqa Pride », qui devait consacrer la « lapidation de Caroline Fourest ».

Ses partisans, qui déversent, tout comme lui, leur haine d’Israël et des « Blancs » sur les réseaux sociaux, avaient répondu à son appel. (…)

Source : Le Soir.be

Des islamistes empêchent Caroline Fourest de s’exprimer sur l’extrême droite - ULB Université libre de belgique - février 2012
http://www.youtube.com/v/bMSM2aCDQpU

La vidéo est quelque peu confuse, mais ce que l’on constate, c’est qu’empêchée de parler pendant plusieurs minutes par des gens de type méditerranéen, dont certain(e?)s sont en burqua et d’autres porteurs de keffieh, dont l’un au moins clame distinctement « nous sommes musulmans », scandant je ne sais quels slogans dans une langue qui ressemble à l’arabe, se présentant sous des noms à consonance arabe, Caroline Fourest s’acharne obstinément à dénoncer « une manipulation de l’extrême-droite » !
Allo, l’asile psychiatrique ?
Ce refus absolu de la part de Caroline Fourest de voir la réalité en face et d’accuser une fantasmée extrême droite de tous les maux dont sont en réalité coupables les musulmans qui appliquent le coran, soutenus par la complicité passive des musulmans qui ne l’appliquent pas encore, est une constante absolue du discours de Caroline Fourest. Ici, son incohérence lui explose à la figure, mais elle s’obstine à la refuser.

Le jour où des musulmans appelleront au meurtre contre elle à cause de son homosexualité et de son fantasme impie d’un islam “modéré et républicain”, contraire au seul et unique islam, ouvrira-t-elle enfin les yeux ?

Auto-produire la carte postale ci-dessous
et l’envoyer à Caroline Fourest

pour lui mettre le nez dans son caca.

Des musulmans enterrent caroline fourest en vue de sa lapidation et la pauvre conne crie : c'est un complot de l'extreme droite !
.jpg
, à l’envers – 81 Ko – Idée : Cricket
597×398 – 10×15
Image d’origine : Iran, que fera celui qui tient la pelle quand il aura une bombe atomique ?

L’adresse postale publique de Caroline Fourest est celle de la revue ProChoix dont elle est rédactrice en chef.

Mise à jour 9 février, sur une idée de Ralph :

Parodie de l'affiche Tom hanks is Forest Gump : Caro Line est Fourest Gump - Cours, Fourest ! Cours ! (Dessins Bergolix)
.jpg
, version horizontale – 320 Ko
.png couleurs pures, version horizontale – 700 Ko
920×1380 – 10×15
Eléments graphiques : Affiche, statuette Hot d’Or, dessins Bergolix : femme à genoux, monstre islamique

Quelques commentaires De Souche

  1. 1

    Laurentenne a écrit le 8 février 2012 à 10 h 33 min

    La première ennemie de la liberté est Fourest elle-même.

    Elle n’a que la monnaie de sa pièce.

     

  2. 2

    Pitch a écrit le 8 février 2012 à 10 h 42 min

    Effet boomerang…

    Que c’est bon d’apprendre qu’elle s’est vue privée de liberté d’expression : il faut qu’elle apprenne comment ça fait pour se rendre compte de ce que nous vivons, je ne vois pas d’autre moyen.

     

  3. 3

    Lurker a écrit le 8 février 2012 à 10 h 45 min

    Oh ! C’est pas gentil d’embêter Caroline….

  4. 4

    Gauloise blonde a écrit le 8 février 2012 à 10 h 47 min

    C’est très bien, elle voit ce que c’est que d’être entravée dans l’expression de la parole.

    Et de toutes façons, elle aurait encore vomi sur Marine Le Pen.

     

  5. 5

    ac?dc a écrit le 8 février 2012 à 10 h 47 min

    elle s’était déjà fait jeter de L’ulb il y a quelques années par des fans de T. Ramaddan (les memes peu etre)

     

  6. 6

    Louve Normande a écrit le 8 février 2012 à 10 h 49 min

    Et bien, nous savons que c’est sa « féminité » qui l’a faite huer !!!

     

  7. 7

    ludvigvonprinn a écrit le 8 février 2012 à 10 h 51 min

    Ce Chichah est notre ennemi mais je le remercie pour avoir donné une bonne leçon d’ intolérance à la brouteuse hystérique .

    N’ oublions pas l’ inénarrable université laxiste de Bruxelles !

  8. 8

    diba a écrit le 8 février 2012 à 10 h 51 min

    Encore heureux que la lapidation ne soit pas entrée en action, elle aime tant la racaille islamiste!!!!!!!!!!!!!

     

  9. 9

    Louve Normande a écrit le 8 février 2012 à 10 h 56 min

    J’adore, ils(CPF) s’en prennent de plus en plus à leurs défenseurs !

     

  10. 10

    Louise Chantilly a écrit le 8 février 2012 à 10 h 59 min

    Faudrait savoir, ce sont des islamistes ou des gens de l’extrême droite ?

  11. 11

    Tu prends l’apéro ? a écrit le 8 février 2012 à 11 h 00 min

    La vidéo est quelque peu confuse, mais ce que je vois, c’est qu’empêchée de parler pendant plusieurs minutes par des gens de type méditerranéen, dont certains sont enburquanés et d’autres porteurs de keffieh, dont l’un au moins clame distinctement « nous sommes musulmans », scandant je ne sais quels slogans dans une langue qui ressemble à l’arabe, se présentant sous des noms à consonance arabe, la Fourest s’acharne obstinément à dénoncer « une manipulation de l’extrême-droite ».

    Allo, l’asile psychiatrique ?

  12. 12

    Stigmatiseur a écrit le 8 février 2012 à 11 h 02 min

    Dans ton c.. Fourest ! (désolé, je n’ai pas pu m’empêcher!)

    Cette fausse laïque qui passe son temps à lécher les babouches des islamistes est bien mal payée de retour!

    Elle n’a pas compris, cette idiote, que les musulmans veulent TOUT, et pas l’islam de compromis idéalisé par les bobos de gauche.

     

  13. 13

    Seroplex a écrit le 8 février 2012 à 11 h 04 min

    Une poignée d’individus décidés, déterminés, violents valent plus que 1 million de couilles molles.

    Il n’y a pas de débat: le débat c’est pour celui qui ne sait pas se battre, la couille molle qui a tout dans la gueule mais RIEN dans les poings, et RIEN dans le pantalon non plus.

     

  14. 14

    Alsaco-Comtoise a écrit le 8 février 2012 à 11 h 08 min

    Bien mal lui en a pris de défendre la racaille et de jouer l’inquisitrice despotique face à Marine. Aujourd’hui, elle est prise à son propre jeu. Ne dit-on pas que « l’on ne récolte que ce que l’on sème » ?

     

  15. 15

    ichnusa a écrit le 8 février 2012 à 11 h 26 min

    c’est jean luc godard, à la camera ?

     

  16. 16

    Flamand a écrit le 8 février 2012 à 11 h 30 min

    Les boomerangs arrivent à la pelle ces derniers temps :)

  17. le retour du boomerang dans la tronche de Fourest,c’est comme ça quand on défend l’indéfendable,bien fait pour elle comme ça elle voit qui son ses amis,pauvre fille!!

     

  18. 18

    Ghedolskroud a écrit le 8 février 2012 à 11 h 32 min

    Je pense moi aussi que leur aversion absolue pour le gigot à l’ail, perçu par eux comme une suprême insulte à leur virilité, explique assez bien les choses.

     

  19. 19

    Chantecler a écrit le 8 février 2012 à 11 h 38 min

    L’arroseuse arrosée. Un grand classique, on ne s’en lasse pas.

  20. 20

    Petronille a écrit le 8 février 2012 à 11 h 40 min

    « la Fourest s’acharne obstinément à dénoncer « une manipulation de l’extrême-droite ».

    Si c’était « l’extrême-droite » qui avait manifesté, on aurait vu la police direct.

    Autre chose : le public est bien âgé pour être à l’université.

    Et enf’in, alors qu’on nous annonce un débat, donc la confrontation d’avis différents, le bureaucrate au micro nous annonce que ce débat n’est qu’une réflexion sur les moyens à utiliser pour une répression sournoise de la droite nationale dite extrême. Pas un natio pour défendre son point de vue et la démocratie ensemble.

    Qui a dit : « pas de liberté pour les ennemis de la liberté » ?

    Tu l’as dans l’os, censeur.

    Quant à Caroline, elle prononce le nom de MLP qui n’était pas là, ni même au courant.

    Vraiment c’est une obsession.

    Ce qui confirme que c’est bien de Bruxelles que viennent les ordres de nous bâillonner.

     

  21. 21

    Pommier.Duval a écrit le 8 février 2012 à 11 h 44 min

    Ce qui me fait beaucoup rire, ce sont les deux vieux sur scène qui ont une poussée d’adrénaline et qui cherchent tout de même à faire un « debat » avec des fous furieux qui n’ont absolument pas envie de parler mais de tuer tout le monde.

    Le 2nd mec est ridicule, avec ses grands air de théâtreux. Il se croit où, dans un amphi Grec avec Platon et Socrate en face de lui? Il cherche à appliquer son cours de rhétorique?

    Et la Fourest qui continue à parler de manipulation de l’extreme droite. C’est toujours le même discours d’esclaves de Charlie Hebdo. « On s’est fait bruler le journal par des islamistes, mais n’oublions pas que le plus grand danger est une récupération de l’extrême droite »

    Mais mince, ouvrez les yeux, vous avez face à vous des monstres assoiffés de sang. On ne parle pas avec les terroristes !

     

  22. Bossuet a encore frappé ! :D

  23. 23

    halouf ardennais a écrit le 8 février 2012 à 11 h 47 min

    De façon épidermique, primaire, la Fourest, je lui collerai bien volontier des coups de pelle sur la tronche jusqu’à Saint Jacques de Compostelle, et qu’elle n’ait pas encore pigé que l’islam idéalisé par ses pairs, un islam laïcisé, tolérant et ayant accepté même les dérives libertarienne des occidentaux les plus incongrues, avec des petits musulmans socio-démocrates bon teint à qui Mendès France serait venu donner la têtée, n’existera jamais que dans ses fantasmes les plus inavouables, la, je me marre à m’en décoller la plèvre.

    maintenant, que des musulmans, au prétexte d’exister autrement que par le biais d’un rapprochement contre nature avec l’extrême gauche et pour flatter leur antisémitisme à la con, tente de se rapprocher des nationalistes, comme ils l’ont fait en france au travers de ce débilos léger de Djellil, essyant de flatter les quelques antisémites qui n’auraient toujours pas compris que leur présence n’est plus souhaitable dans les partis d’extrême droite, ça, c’est le piège absolu dans lequel il est impératif de ne pas tomber et que nous devons dénoncer.

    Okay, les juifs, surtout quand ils sont journalistes ou intellos de gauche ou bien libertaro-capitalistes américains et banquier de la City, ne sont pas clairs, mais il apparait évident que si nous devons dénoncer certains de leurs agissements au travers d’une critique objective visant à mettre en évidence l’action de lobbying, je n’envisage pas que ce le soit par la bouche de cette bande d’arriérés et il est hors de question que l’on s’y associe.

    La ficelle est grosse et seuls quelques catholibans agités du goupillons de l’extrême droite et de rares néo-nazes s’y engoufreront pour flatter leurs bas instincts, au risque d’entrainer le restant de ceux qui planent un peu plus haut.

  24. 24

    Georges a écrit le 8 février 2012 à 12 h 02 min

    C’est bien fait pour elle, elle l’a, son immigration chérie !

     

  25. 25

    Cephas a écrit le 8 février 2012 à 12 h 03 min

    MDR !

    Fo les inviter chez nous !

    BurkaBlatta ! BurkaBlatta ! (si du moins mes oreilles ne m’ont pas trompé)

    Chez alonso! tiens à l’émission de taddei aussi, ils auraient été pas mal.

     

  26. 26

    plume00 a écrit le 8 février 2012 à 12 h 07 min

    Tout à fait d’accord avec STIGMATISEUR @ post12

    Elle n’a pas compris, cette idiote, que les musulmans veulent TOUT, et pas l’islam de compromis idéalisé par les bobos de gauche.

    ++++++++++++++++++++

    C’est bien pourquoi pas un seul infidèle ne s’en sortira indemne…

    On pourrait écrire un bouquin marrant « Quand les bobos s’éveilleront »

     

  27. 27

    vico4444 a écrit le 8 février 2012 à 12 h 17 min

    pour une fois bravo les islamistes, voir cette fouine de Caroline se faire mettre à l’amende, et voir tous ces vieux bobos bien pensants en état de sidération, ça vaut un carambar

  28. 28

    expatausiam a écrit le 8 février 2012 à 12 h 18 min

    Bruxelles capitale arabe de l’Europe et un jour leur premier califat auto proclame,autant mal partis que nous les belges.

     

  29. 29

    machairodus a écrit le 8 février 2012 à 12 h 18 min

    Te fatigues pas caroline ,elle veut pas de toi .

     

  30. 30

    Antioche a écrit le 8 février 2012 à 12 h 19 min

    Bien fait, ca ma bien amusé, et l’autre conne qui continue a dire extrême droite

  31. 31

    mcm a écrit le 8 février 2012 à 12 h 23 min

    Les musulmans veulent la lapider ? Dommage qu’ils n’aient pas réussi.

     

  32. 32

    Goujon a écrit le 8 février 2012 à 12 h 27 min

    Après toute la lèche qu’elle fait , c’est désolant . Elle sait peut être maintenant ce que sont les muslims ( quoi que ??).

     

  33. 33

    rené a écrit le 8 février 2012 à 12 h 27 min

    c est bizarre qu ils n ait pas appeller le service de securité en tout cas faudrait que tous les debats contre l extreme droite se passent comme celui là

  34. 34

    Wonderland a écrit le 8 février 2012 à 12 h 33 min

    Pourquoi l’orateur ne leur dit pas simplement « Je vous demande de vous arrêter » ?

     

  35. 35

    Fred Cooper a écrit le 8 février 2012 à 12 h 37 min

    Vous pensez que Caroline Fourest va tirer les leçons de son mépris? Rien n’est moins sûr, elle joue sur une autre planète, la face cachée de BHL.

     

  36. 36

    gepetto a écrit le 8 février 2012 à 12 h 44 min

    que ça fait du bien !! la goudou qui se faif fermer son claque me..de !! un grand moment d’extase !!

  37. Un « débat d’intérêt général » pour savoir comment exclure et stigmatiser toute une partie de la population de souche en Europe, une honte, un rassemblement de nains totalitaires.

     

  38. 38

    Electron Libre a écrit le 8 février 2012 à 12 h 49 min

    Excellent ! Le plus drôle c’est que tout ces bobos vont continuer de scier la branche sur laquelle ils sont assis.

    Quant à vouloir débattre avec ces fous furieux, cela relève aussi de la folie.

     

  39. 39

    Cricket a écrit le 8 février 2012 à 12 h 49 min

     

  40. 40

    mcm a écrit le 8 février 2012 à 12 h 50 min

    Une poignée d’énergumènes, revêtus de keffieh et de burqas

    Pourquoi ne pas dire directement : La bande de « Souhail Chichah » grand judéophobe devant Allah et « boug-noulosophe » à ses heures.

    http://boug-noulosophe.blogspot.com/2010/09/le-jaccuse-de-souhail-chichah.html (1)

    (1) Retirer le tiret entre boug et noul ! :mrgreen:

     

  41. 41

    lionel a écrit le 8 février 2012 à 12 h 51 min

    C’est savoureux de voir ça ! !

     

  42. ça me fait marrer comme ils répètent « extrême droite », on dirait qu’ils essaient de faire taire les musulmans par un mot magique comme des toutous conditionnés.

     

  43. 43

    La terreur a écrit le 8 février 2012 à 12 h 53 min

    Où l’on voit l’impossibilité pour Fourest de sortir de ses schémas et ses dogmes….

    Elle se fait conspuer par des islamistes, peut-être éduqués, et au contraire des mongoliens mahométans de cul de basse fosse banlieusarde, pas attifés comme des fellahs dans leurs déguisements folkloriques, et va crier à l’extrême-drouate, au retour de la bêêêête immonde et autre imagerie stupide et désuète encore bon pour une prof vieille fille de CM1 à l’école Romain Rolland…..

    Faut-il que le Système soit devenue stérile pour produire en série de tels abrutis engoncés dans des concepts aussi précaires que dépassés, incapable de comprendre un monde dans lequel ils ne vivent pas et incapables tant d’ouvrir les yeux que de remise en cause…

     

  44. 44

    Manremt a écrit le 8 février 2012 à 12 h 56 min

    L’orateur est en fait le vice-recteur de l’ULB. Il s’agit de François Reniers. Pour le contacter :

    tel 02 650 31 16

    fax 02 650 29 34

    Francois.Reniers@ulb.ac.be

    Source : (http://www.ulb.ac.be/rech/inventaire/chercheurs/9/CH3779.html)

    Ces « islamistes » sont fans de Dieudonné et sont donc peut-être « d’égalité et réconciliation » (et sont probablement pour Marine)

    Sinon, tant mieux ! Que les bobos de l’ULB se reprennent le boomerang dans la gueule !

     

  45. 45

    mcm a écrit le 8 février 2012 à 13 h 06 min

    Manremt a écrit le 8 février 2012 à 12 h 56 min

    Ces « islamistes » sont fans de Dieudonné et sont donc peut-être « d’égalité et réconciliation » (et sont probablement pour Marine) Un réseau européen de la haine de l’autre

    Des islamistes pour Marine ? C’est de l’ironie ou du crétinisme ?

    Primo : E&R n’est pas pro-MLP mais pro-musulman, puisque Alain Soral appelle à ne pas voter MLP.

    Secundo j’ai fourni un lien sur le blog du chef des islamistes dont voici un extrait :

    Un réseau Européen de la haine :

    Mais qui compose donc ce réseau européen? On y retrouve, selon le Vlaams Belang, non seulement le Front National de Marine Le Pen, mais aussi les Autrichiens du FPÖ de feu Jorg Haïder, les Allemands de Pro-Deutschland (tout un programme), ainsi que des correspondants de Grande-Bretagne et d’Afrique du Sud..

     

  46. LOL énorme à 2:04 le mec qui pleurniche:

    « [Vous pertubez] un débat d’interet général parce que c’est tres important, vous en conviendrez tous, de lutter contre l’extreme droite »

    Monsieur le bourreau, pourquoi diable m’empechez-vous d’enlever ma tete du billot?

     

  47. 47

    christam a écrit le 8 février 2012 à 13 h 14 min

    Caroline Fourest, méme lapidée ne changerait pas de ligne éditoriale…

    le FN est responsable de tout, du déluge, de la fonte des glaces, de la disparition des abeilles, de trou de la couche d ‘ozone j’en passe et des meilleurs dirait elle dans son dernier soufle

     

  48. 48

    St-Michel a écrit le 8 février 2012 à 13 h 21 min

    Sublime !

    Le temple Franc-maçon ULB profané par des métèques muzz au détriment de la lesbienne gauchiste.

  49. 49

    newventilator a écrit le 8 février 2012 à 13 h 22 min

     

  50. 50

    Louve Normande a écrit le 8 février 2012 à 13 h 25 min

    Ils réussissent tous ces imbéciles-heureux à nous illuminer la journée ! MDR !

     


  1. 51

    Pyramid-Head a écrit le 8 février 2012 à 13 h 26 min

    l’arroseur arrosé …. :D

    voir quelqu’un qui bride la liberté d’expression se faire brider la sienne, c’est savoureux :)

     

  2. 52

    daze a écrit le 8 février 2012 à 13 h 28 min

    A plusieurs reprises on les entend s’adresser aux fauteurs de trouble en tant que militants d’extrême droite mais on se rend très vite compte qu’il n’y a pas un seul nationaliste présent dans cet amphithéâtre.

    Ces gôches sont décidément vraiment grotesques, ils se feraient lapidés au cris de « allahu akbar » qu’ils trouveraient encore le moyen de dire que c’est la faute de Marine Le Pen et du bal de Vienne. Pathétiques…

     

  3. 53

    dici a écrit le 8 février 2012 à 13 h 34 min

    Quant les ennemis de la liberté de parole se retrouvent a leur tour de l autre coté ….savoureux et même, disons le , jouissif

  4. 54

    Montmirail a écrit le 8 février 2012 à 13 h 36 min

    Ces jeunes gens étaient juste venu prouver à la caméra que toutes les civilisations se valent et que l’islam est une religion de paix et de tolérance.

    Heureusement tous ces socialistes présents ont bien en tête que le grand danger ce serait l’amalgame. Non, le grand danger c’est l’extrême droite.

    Ils se prennent des baffes (pourl ‘instant au figuré) mais continuent à dire à leurs agresseurs « mais non non, ce n’est pas vous ».

    Je ne comprends pas pourquoi SOS Racisme et l’UEJF n’étaient pas là comme à Dauphine….

    Foutre le soukh chez l’ennemi, ce n’est plus trop dur, c’est en train de se faire tout seul….

     

  5. 55

    Karma a écrit le 8 février 2012 à 13 h 42 min

    boukaks en bourkas

  6. 56

    PousseFumier a écrit le 8 février 2012 à 13 h 42 min

    La mouche dans le lait ! Terrible…

    La gougnotte aux ordres, gracement payé par l’empire !

    Un jour il faudra bien régler l’addition !

     

  7. 57

    Un connu a écrit le 8 février 2012 à 13 h 53 min

    @ 56 PousseFumier le 8 février 2012 à 13 h 42 min

    H.S.

    – Avatar de King Crimson, 21st. Schizoïd man. Vous êtes un fan? Toute ma jeunesse… Râahlala…

    « Mon amour », j’y tiens, c’est « Epitaph », et Starless. Bon, y a les autres aussi, mais, là… je craque!

     

  8. 58

    saucisseencarton a écrit le 8 février 2012 à 13 h 56 min

    les jeunes musulmans qui font toute une salle de gauchistes de merde se chier dans leurs frocs…attendez bande de salopes, ce n’est que le debut.

  9. 59

    Un connu a écrit le 8 février 2012 à 14 h 02 min

    Bon, ‘sont tous à mettre dans le même sac pour s’auto-détruire ensemble.

    Bobos anti patriotes et pseudos intellectuels de pacotille de gauche caviard qui font un boulevard aux islamistes, et qui s’étonnent après du résultat produit. Que du bonheur. C’est le vivrensembleuuu. Vivez ensemble braves gens. Vous êtes sur la bonne voie. Attention la marche … la branche sur laquelle vous êtes assis va tomber. Et puis on va vous retirer le banc. Non, ça c’est la corde. Elle serre?

     

  10. 60

    Ambact a écrit le 8 février 2012 à 14 h 11 min

    Pathétiques tdc de gauchards.

    Le lok de salle des profs des guignolos de RESF.

    Les pauvres gauchards qui tentent d’argumenter avec des muzzs. LOL.

    Et refusant jusqu’au bout, jusqu’au couteau de l’égorgeur d’identifier celui qui tient le couteau.

    Pathétique race de dégénérés;

    Ils leur ont troublé le doux ronronnement de leur colloque entre gériarques …humanistes.

    Ben ils viennent de la rencontrer cette humanité dont ils discutent si doctement dans leurs » tenues » franc-mac du vendredi.

     

  11. 61

    Petronille a écrit le 8 février 2012 à 14 h 22 min

    Comme quoi, il suffit de peu finalement, pour faire taire ces arrogants emplumés qui nous tancent à chaque instant.

    Merci les manifestants pour avoir montré l’exemple. Quand on parle de vous en mal et calomnies et qu’on n’est pas invité à répondre, il faut réinventer le débat en se présentant en personne et en criant…

    Message reçu.

Laisser un commentaire »

  1. Je suis MDR [Mort De Rire] car elle qui veut censurer tous ceux qui ne pensent pas comme elle (ex: le F.N. le débat sur islamisation etc…) Avec ses idées bolchéviques et anti-démocratiques elle se retrouve confrontée à ses méthodes et à ses amis les musulmans (tous en les assimilant a l’extrême droite :)!)“Je revendique la liberté de dire, d’écrire et de faire TOUT CE QUE JE VEUX, au nom de VOS principes, pour vous refuser cette même liberté, un jour, AU NOM DES MIENS !” :)Commentaire par liryc — 9 février 2012 @ 12:58

Source: CARTOMATON

19/01/2012

Petit rappel: joies de la « Diversité » dans le métro parisien…

Une vidéo déjà publiée, mais que c’est bon de constater de visu les bienfaits de l’immigration, les joies de la diversité et l’islamisation tout en douceur de notre France.

Il est interdit de dire du mal de l’islam? Ok; mais rien ne nous empêche de montrer au grand jour ce que c’est vraiment. Il faut que tout le monde sache.

Les provinciaux qui découvrent cette vidéo doivent halluciner ! Et pourtant pour les Franciliens elle est d’une banalité quasi quotidienne.
 Ce moment d’anthologie a été tourné sur la ligne 1 du métro (Château de Vincennes / La Défense ).
On reconnaît parfaitement les nouvelles rames. Qu’est ce que c’est bien la diversité. Quel enrichissement culturel.
Que ne serions-nous devenus sans leur apport ?
 On sent dans les paroles de ces « français » tout l’attachement qu’ils portent à notre nation au moment où certaines âmes bien pensantes trouvent déplacé le débat sur la place de l’Islam en France.

Sur ce, dormez bien. Et ne faites pas trop de cauchemars car c’est la réalité. Ce n’est pas un mauvais rêve…

FDF

.

C’est par ici:  http://youtu.be/TthhAmzr1S8

Source: http://www.nationspresse.info/

07/12/2011

Les enseignements inégalitaires de la mosquée de Creil, en toute impunité !

Action SITA sur base d'un article de Résistance RépublicaineBonjour Monsieur le maire,

En tant que citoyen attaché aux valeurs de la République, et sans aucune idée partisane, je tiens à attirer votre attention sur la Mosquée Essalam de Creil, sur les prêches qui s’y déroulent et surtout sur les personnalités qui y ont été reçues récement comme le Cheikh saoudien Wassioullah Abbas. En effet, je suis tombé par hasard sur ce site.

En tant qu’élu de la République laïque une et indivisible, vous êtes le garant du respect des droits et des devoirs de chaque personne et citoyen résidant sur votre commune, ainsi que d’aider les personnes issues de l’immigration à s’intégrer dans le moule républicain.

Or, ne craignez-vous pas que ce qui est préché à la mosquée et enseigné dans la madrassa qui y est accolée puisse être contraire aux valeurs de la République, et éventuellement s’apparenter à de l’endoctrinement ? Surtout après le passage d’une personnalité saoudienne adepte de l’islam wahhabite, l’un des plus rigoriste et sectaire qui soit, et qui plus est, ne doit pas connaître beaucoup les valeurs de la République héritée des Lumières.

En effet, je tiens à vous préciser qu’en Arabie Saoudite, les femmes n’ont (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

Sébastien Glasson - Les enseignements inégalitaires de la mosquée de Creil, en toute impunité !
(sources : article Résistance Républicaine, version pdf printfriendly text small + dessin Bergolix rajouté avec pdfescape)

Monsieur le Maire,

Est-il possible de tolérer en France des propos comme ceux tenus  le 2 juillet 2011 par le cheikh saoudien Wassioullah Abbas, invité par les responsables de la mosquée de Creil ?

Comment un tel homme a-t-il pu obtenir l’autorisation de venir prêcher sa vision obscurantiste de l’islam, incompatible avec nos valeurs, nos usages et nos lois ?

Pouvez-vous admettre l’image qui est donnée de la femme, être inférieur, qui souillerait par son contact la main du croyant, tentatrice diabolique, qui doit rester cloîtrée et à qui est refusée sa féminité ?

“Le Prophète n’a jamais touché une femme en dehors de ses épouses. Sa main n’a

jamais touché celle d’une autre femme. Lorsqu’il rencontrait des hommes il leur serrait la main, avec les femmes ce n’était que verbal. Donc il n’est pas toléré qu’un homme serre la main

d’une femme qui lui est étrangère.”

“Il a été permis à la femme de sortir lorsqu’il y a un besoin, sinon à la base,

il faut qu’elle reste chez elle. Dans le Coran il est dit “Restez chez vous!”.Et si vous êtes amenée à sortir, alors ne vous exhibez pas comme on s’exhibait à l’époque de

l’ignorance.”

Il a dit aussi : “Que toute femme qui sort parfumée, elle est comme une

fornicatrice. Elle doit donc se laver.”

Pouvez-vous admettre le refus de (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

Chantal Macaire - Les enseignements inégalitaires de la mosquée de Creil, en toute impunité !
(sources : article Christinetasin, version pdf printfriendly text small + dessin Bergolix rajouté avec pdfescape)

Un maire démocrate et républicain, soucieux de l’avenir tant pour sa commune que pour la France, ne devrait JAMAIS autoriser la moindre construction de mosquée. Il existe une multitude de raisons parfaitement fondées à cela, multitude de raisons que tant les maires que les élus municipaux ignorent le plus souvent, ou parfois préfèrent sciemment ignorer afin de pouvoir dire plus tard “On ne savait pas…”.

Informons les élus, et la population, afin que tous sachent pourquoi il ne fallait pas autoriser la construction d’une mosquée et qu’ensemble ils prennent les bonnes décisions.

Au vu des discours tenus dans la mosquée de Creil, désormais il ne s’agit plus d’informer les élus de cette ville mais de les AVERTIR, posément, qu’ils devront rendre des comptes s’ils persistent à faire l’autruche en ignorant sciemment les informations concernant l’islam qui leur sont transmises par le peuple.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'avertir

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer au choix l’un des articles ci-dessus à partir de sa version pdf en une page.

Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit.

Un timbre tarif “20 grammes” de base permet d’envoyer au moins deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille à votre courrier (recto-verso, soit deux pages). Avec le verso libre de la feuille où vous avez imprimé l’article, cela fait donc trois pages disponibles sur lesquelles :

1- offrir aux élus une ultime occasion de prendre le bon chemin en leur expliquant de nouveau (mais très brièvement cette fois) pourquoi il ne faut pas faire de clientélisme envers l’islam.

et surtout

2- AVERTIR les élus, posément, qu’ils devront rendre des comptes s’ils persistent sciemment dans la collaboration avec l’islam.

1- Au verso libre de la première feuille, imprimer une au choix parmi les déclarations des deux Charles : Foucauld (à René Bazin), 1916, ou De Gaulle (à Alain Peyrefitte), 1959
En une page chacune, ces déclarations font toujours leur petit effet dans ce genre de situation.

page les musulmans selon charles de foucauld ou bien page les musulmans selon charles de gaulle

2- Pour la deuxième feuille, imprimer (recto-verso) le discours de Paul Weston en deux pages A suivre : « Nous vous demanderons des comptes »

pages 1 et 2 du discours de Paul Weston en deux pages A suivre : Nous vous demanderons des comptes

Qui sont les destinataires ?

En priorité les élus, et ensuite optionnellement les habitants.

Les noms des élus municipaux se trouvent sur la page “Accueil>Votre ville>Votre mairie>Le conseil municipal” du site internet de la ville, mairie-creil.fr/1-29463-Le-conseil-municipal.php (ou elections.lefigaro.fr 2008 Creil)
Il est parfaitement inutile d’envoyer un courrier à certains élus, irrémédiablement trop obtus, bornés et sectaires : votre intuition vous indiquera lesquels.

L’adresse postale de la mairie se trouve sur la page “Contacts” du site internet de la ville, mairie-creil.fr/1-29428-Contacts.php

On peut aussi éventuellement rechercher l’adresse publique personnelle des élus sur les pagesblanches.fr de l’annuaire du téléphone tant il est vrai que l’on réfléchit bien mieux seul et chez soi aux conséquences de ses décisions.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça d’avertir des élus. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne l’ont pas été…

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?
Alors vous avez le……… P O U V O I R ……
… de dire son fait à toute personne publique.

Option “Informer la population”

On note une étrange tendance récurrente des élus, toutes villes et toutes tendances confondues, à ne faire que le minimum syndical pour l’information des riverains subissant une mosquée dans leur quartier alors pourtant que ces riverains sont bien évidemment concernés au premier chef. D’ailleurs il ne vient même jamais à l’idée des élus de consulter les riverains pour savoir s’ils veulent ou non d’une mosquée, à croire qu’ils n’ont pas confiance en la démocratie, hormis pour se faire élire et en faire ensuite à leur guise au mépris des habitants.

Puisqu’on ne peut pas compter sur les élus pour faire le travail d’information et de consultation pour lequel ils sont pourtant payés, on va le faire à leur place, toujours avec la même méthode citoyenne de tractage postal.
La lettre destinée à la population sera à peu près la même que celle destinée aux élus : il suffira de remplacer la deuxième feuille d’avertissement aux élus par un argumentaire sur l’islam, sitamnesty.wordpress.com/argumentaires, en deux pages, au choix.

Une fois informés, on peut compter sur ces habitants pour aller demander des comptes à leurs élus.

Il ne reste qu’à trouver les noms et adresses postales des habitants de la ville.

Là encore c’est très simple :

Utiliser un service cartographique pour trouver un nom de rue quelconque dans la ville puis utiliser l’annuaire pagesblanches.fr pour lister les habitants de la rue et enfin choisir un nom au hasard dans la liste. Voir la méthode exposée en détail sur l’article tinyurl.com/trouvadresse.

Vous pouvez bien évidemment envoyer des courriers d’information à volonté :-) tant que vous avez des timbres, des enveloppes, du papier, de l’encre dans votre imprimante et un peu de temps.

Petit à petit, internaute après internaute envoyant lettre(s) après lettre(s), vos missives vont toucher élu après élu, habitant après habitant, au hasard, telles des gouttes de pluie.

Inexorablement, l’information va inonder le conseil municipal et la ville, jusqu’à la goutte qui fera déborder le vase, et ce sera peut-être celle que vous aurez envoyée.

Pas de timbre, ni d’enveloppe, ni d’imprimante ? Grosse flemme ?

Bien que cela soit éminemment moins efficace que par tractage postal, vous pouvez participer par courriel, voir sitamnesty.wordpress.com/sita-par-courriels

L’URL court tinyurl.com à indiquer dans votre courriel pour le présent article est tinyurl.com/CTW927L

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

23/04/2011

Listes de vos ancêtres esclaves des musulmans…

Histoire de remettre les pendules à l’heure… Bravo à l’auteur de ces recherches.

Alors, un bon conseil aux muzz: faites profil bas. Ceci va être lu et répandu des milliers de fois…
FDF

.

Listes d’esclaves captifs des barbaresques Algériens, Tunisiens, Marocains et Lybiens.

D’abord vient la shoah.
Puis la traite négrière.
Et puis c’est tout.
L’ordre mémoriel a ses priorités sur l’échelle du Mal. Et ses amnésies.
Dans les médias, les programmes scolaires et la Loi, les rôles sont clairement définis entre victimes et coupables héréditaires, devant le tribunal de l’Histoire, et corollairement entre privilèges de discriminés positivement et devoirs de repentis : les uns sont condamnés à payer des crimes qu’ils n’ont pas commis auprès d’autres qui ne les ont pas subit. Mais l’Histoire n’est pas si manichéenne et présente des évènements ébranlant ce verdict. Gare à celui qui ressuscite ces oublis volontaires. L’esclavage arabo-musulman de millions d’Africains dérange (voir cette interview de Tidiane N’Diaye). Les arabo-musulmans n’y sont guère à leur avantage. Les historiens osent peu en parler par crainte de suspicion de mal-pensance et d’excommunication pour délit de racisme, islamophobie et croc-en-jambe dans la course à la victimisation et à la repentance.

Marché aux esclaves au Yémen, XIIIe siècle
Marché aux esclaves au Yémen, XIIIe siècle

Mais il est un esclavage encore plus enfoui dans les tréfonds de la mémoire officielle. L’Histoire en fournit pourtant maint témoignages, comme cette lettre à la Reine datée de 1643 intitulée Les larmes et soupirs de deux milles François esclaves dans l’enfer d’Alger en Barbarie à la Reine régente, mère de Louis XIV. Durant les siècles que dura cet esclavage, des gens organisèrent, au péril de leurs vies, des missions de sauvetage pour racheter la liberté de leurs compatriotes captifs, tenant à cette occasion des sortes de listes de Schindler : des litanies de noms, de prénoms, d’âges, d’années d’asservissement, de prix de rachat. Vous n’en avez probablement jamais entendu parler. Tellement incorrectes, ces listes témoignent ligne après ligne de vérités à contre-courant des priorités mémorielles de la doxa contemporaine.

symbole des TrinitairesLa plupart des listes qui suivent ont été rédigées par des Trinitaires, un ordre religieux fondé à Cerfroid (Picardie) en 1194 par les Français Jean de Matha et Félix de Valois. Le symbole des Trinitaires est une mosaïque datant de 1210 qui représente Jésus libérant deux captifs, un blanc et un noir. Un ordre similaire, fondé en 1218 à Barcelone par Pierre Nolasque, est celui des Mercédaires. Ces ordres dits de « rédemption des captifs » avaient pour mission de récolter des dons puis d’aller négocier le rachat des esclaves victimes de la traite arabo-musulmane et plus particulièrement les François aux mains des Barbaresques en Afrique du Nord. Ces missions faisaient l’objet de compte-rendus dans lesquels apparaissaient les listes dont certaines sont données ci-dessous. Les liens vers les documents originaux numérisés par la Bibliothèque Nationale de France sont disponibles en fin d’article, ainsi que des témoignages d’époque.

Liste d’esclaves français rachetés en 1785 à Alger par l’ordre de la Trinité

Notes :
– L’espèce de « f » entre deux lettres est un S long, tombé en désuétude au cours du 19ème siècle. Efclave se lit esclave, Marfeille -> Marseille.
Parfois ce s est devenu un z en français contemporain : Ville de Dieufe, diocèse de Metz = Dieuze
– La terminaison ois est actuellement équivalente à ais : Efclave françois -> Esclave français
– Cliquer dans les images pour les agrandir.

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Un de vos ancêtres est peut-être dans une de ces listes…

Il y a de bonnes chances de trouver encore de nos jours des descendants de ces esclaves, ou de leurs familles.

1785, par exemple, ce n’est qu’un peu plus de deux siècles en arrière (226 ans en 2011, pour être précis) soit seulement neuf générations (une génération = 25 ans) :

vous 1986, votre père 1961, votre grand père 1936, votre arrière grand père 1911

le père de votre arrière grand père 1886, le grand père de votre arrière grand père 1861, l’arrière grand père de votre arrière grand père 1836

le père de l’arrière grand père de votre arrière grand père 1811, le grand père de l’arrière grand père de votre arrière grand père 1786.

Pour trouver des descendants des personnes figurant dans les listes (partielles) présentées ici, il suffit de rechercher le nom sur les pages blanches de l’annuaire du téléphone, pagesblanches.fr, d’abord en précisant la ville, puis, si cela ne donne aucun résultat, en élargissant les recherches aux localités voisines, puis aux départements voisins, à la région et enfin à la france entière si nécessaire (et si le nom n’est pas trop commun).

Par exemple, pour E. tyrion de briel (un nom assez particulier), de Dieuze dans le diocèse de Metz (voir liste de gauche ci-dessus), on ne trouve personne dans la ville ni aux environs mais on trouve 8 descendants sur la france entière (avec un nom de famille qui a légèrement évolué pour désormais s’orthographier thirion de briel).

Par contre pour J. B. Fournel, de Cherbourg dans le diocèse de Coutances (2ème nom dans la liste de droite ci-dessus), on trouve pas moins de 4 descendants sur la ville elle-même.

Vous êtes invité à parcourir toutes ces listes et à faire une recherche similaire pour les noms associés à votre ville (ou à votre diocèse). Signalez en commentaires le titre de la liste + le nom et la ville/diocèse de celui dont vous trouvez des descendants. Ils seront rajoutés dans le dernier paragraphe.

Une autre chose intéressante : chercher des noms de personnes connues, de politiques etc.

Vous pouvez consulter les listes sous forme de texte (et non d’images comme ci-dessus) en consultant directement les liens vers les textes originaux sur le site de la BNF et en choisissant l’affichage Mode texte. Le texte affiché peut comporter un certain nombre d’erreurs car il a été généré par O.C.R. (Optical Caracter Recognition : reconnaissance optique de caractères) qui ne fonctionne correctement que pour un certain pourcentage des lettres.

Pour la première liste ci-dessus [p. 1 (Vue 194 / 201)], cela donne le genre de chose ci-dessous… qui, comme vous pourrez le constater, mériterait une bonne relecture en parallèle avec l’image de la page et une correction manuelle (avis aux amateurs : votre travail sera publié ici avec gratitude si vous décidez de vous atteler à la tâche).

L I S T E

Destrois c~M/ye~ jE/c/~y~ ~o~.r~AcfM

à ALGER en 6′ arrivés à ~ï//e<7~

le 9 Juillet de la /M~7!e année.

tfcmjC’ /xnMmf. o~. ~«fM~f/c~f. :P <

J.Fitiou, ~ans;oansServian, Beziers.

P. BefTbn, 60 17 Rans, Befançon.

L. Gontieres, 54 sg Trun Séez.

J. Touchard, 63 93 Manfeigne, Mans.

F.Guiof!’re, 60 ti! Bréan, St. Bi-ieti.

M. Poidevin, 80 30 Cherbourg, J Coutance.

J.Giraud. f 2~ S.J.deLuz, Bayonne.

L.Thevenë, ~7 13 S.L.detaK.o-

che, S.Ctaude.

J. Charon, fi. si Thionville. Metz.

T. Nivet, 68 }t Monferrer, Perpignan

P. Bagnole 40 ao NëenCapn, Perpignan

M. Gergos, n S.Fourg.lem. Limoges.

E. Tyrion de

Briel. {8 ai Dieufe, Metz.

F. Përignon, 46 ao S. Remi Verdun

P. Tourron S. ~cenc, Carcanbne

J. C. de Mouge, 45 ~o Dup.Maizau, Befançon.

J.LëvetHë, ;7 to Andouillet, Mans

G.Pichon, 10 S. Martial, Bourses

J.David, ]!! Y Mëziere, Rennes.

~T~ 46 16 S. Charroft, Montau’b.

.N. Brade, 60 19 S.P.d’Avaion, Autun.

~0. Foix, 4~ i!! Lane, Cierm.~

R. Renaud, sg 17 S.Hil.enChat. Orléans.

J.Rpch, sa 17 Caunade, Cahors.

P. Vierron 4~ t7 Lamignade, Angers.

B.dejonquiere, 70 17 Arcagnac, Rhodez.

J.LaCrox, 55 i8 8 Sors, Ax.

P. Boyer, S4 18 8 Vilignon Angoule’

P.Dunn, 4; !8 8 S.J.deLuz, JSayonne

J. Roux ,3 8 !8 8 Aups F’

E.C«!ëgrain, 4~ i< a Anberrdn, OrIëoNt,

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Source : Voyage dans les états barbaresques de Maroc, Alger, Tunis et Tripoli ;ou Lettres d’un des Captifs qui viennent d’être rachetés par M.M. les Chanoines réguliers de la Sainte-Trinité, suivies d’une notice sur leur rachat et du catalogue de leurs noms, 1785. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104550j

Liste d’esclaves français rachetés en 1720 à Alger et à Tunis par l’Ordre de la Sainte Trinité

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Voyage pour la rédemption des Captifs aux Royaumes d’Alger et de Tunis fait en 1720, par les P. P. François Comelin, Philemon de La Motte et Joseph Bernard de l’Ordre de la Sainte Trinité, dits Mathurins, 1721. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1048137.r=Alger.langFR

Liste d’esclaves français rachetés en 1666 et 1667 à Tunis et en Alger par l’Ordre de la Trinité

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Le tableau de piété envers les captifs, ou Abrégé contenant, avec plusieurs remarques, deux Relations de trois Redemptions de Captifs faites en Afrique, aux Villes et Royaumes de Tunis et d’Alger en Barbarie, ès années 1666 et 1667, par les Religieux de l’ordre de la Très-Sainte Trinité, 1668. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k105348w

Liste d’esclaves français rachetés entre 1662 et 1663 à Alger, Tripoli et autres villes par les Religieux de la Mercy de France

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Le miroir de la charité chrestienne, ou Relation du voyage que les Religieux de l’Ordre de Notre-Dame de la Mercy du Royaume de France ont fait, l’année dernière 1662, en la ville d’Alger d’où ils ont ramené environ une centaine de Chrétiens esclaves, par l’un des Père Redempteur du même Ordre, 1663. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55410723.r=Alger.langFR

Liste d’esclaves français rachetés en 1662 à Alger par les Pères de la Mercy du Royaume de France

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Le miroir de la charité chrestienne, ou Relation du voyage que les Religieux de l’Ordre de Notre-Dame de la Mercy du Royaume de France ont fait, l’année dernière 1662, en la ville d’Alger d’où ils ont ramené environ une centaine de Chrétiens esclaves, par l’un des Père Redempteur du même Ordre, 1663. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55410723.r=Alger.langFR

Liste d’esclaves français rachetés en 1655 en Alger par les Religieux de la Mercy de France

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Le miroir de la charité chrestienne, ou Relation du voyage que les Religieux de l’Ordre de Notre-Dame de la Mercy du Royaume de France ont fait, l’année dernière 1662, en la ville d’Alger d’où ils ont ramené environ une centaine de Chrétiens esclaves, par l’un des Père Redempteur du même Ordre, 1663. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55410723.r=Alger.langFR

Liste d’esclaves français rachetés en 1644 à Alger par les Religieux de la Mercy de France

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Le miroir de la charité chrestienne, ou Relation du voyage que les Religieux de l’Ordre de Notre-Dame de la Mercy du Royaume de France ont fait, l’année dernière 1662, en la ville d’Alger d’où ils ont ramené environ une centaine de Chrétiens esclaves, par l’un des Père Redempteur du même Ordre, 1663. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55410723.r=Alger.langFR

Liste d’esclaves français rachetés en 1644 à Alger par les Pères de l’Ordre de Notre-Dame de la Mercy Redemption des Captifs

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

La vive foy et le récit fidelle de ce qui s’est passé dans le voyage de la rédemption des Captifs François, faicte en Alger par les Pères de l’Ordre de Nostre-Dame de la Mercy Rédemption des Captifs, 1645. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55457809

Liste d’esclaves français captifs à Alger en 1643 et solicitant l’aide de la Reine via le P. Lucien Heraut

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques
image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Les larmes et clameurs des Chrestiens françois de nation, captifs en la ville d’Alger en Barbarie, adressées à la reine régente, par le R. P. Lucien Heraut, Religieux de l’Ordre de la Trinité et Rédemption des Captifs, 1643. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104944z

Liste des esclaves français rachetés en 1643 à Alger par le P. Lucien Heraut de l’Ordre de la Sainte Trinité et Rédemption des Captifs

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Les larmes et clameurs des Chrestiens françois de nation, captifs en la ville d’Alger en Barbarie, adressées à la reine régente, par le R. P. Lucien Heraut, Religieux de l’Ordre de la Trinité et Rédemption des Captifs, 1643. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104944z

Liste d’esclaves français datant de 1637, négociés et rachetés à Tunis par les P. Pierre Dan et Charles d’Arras de l’Ordre de la Sainte Trinité et Rédemption des Captifs

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresquesimage - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Histoire de Barbarie et de ses Corsaires, par le R. P. F. Pierre Dan, ministre et supérieur du couvent de la Sainte Trinité et Rédemption des Captifs, 1637

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques

Trinitaire négociant le rachat de compatriotes esclaves (début 17ème sc.)

Extraits de documents d’époque

image - esclaves des (pré-algériens) barbaresques
extraits de documents des 17 et 18 siècles: listes d’esclaves rachetés et témoignages

Récit du P. Pierre Dan qui, avec le P. Charles d’Arras, rachetèrent 42 esclaves à Tunis vers 1637 et les ramenèrent à Paris

Cependant, les autres Pères et moy, qui estions députez pour la Rédemption des Captifs, considérans que le sieur le Pape pourroit bien tarder longtemps, avant qu’avoir ses expéditions pour son retour en Alger, fûmes d’avis de travailler de notre côté, et de faire en sorte qu’il ne fut point dit que nous fussions venus là inutilement. Nous nous résolûmes doncque en l’attendant, avec le consentement de notre Reverendissime Pere General, d’employer une partie de nos deniers à Tunis, pour la délivrance de quelques François que nous sçavions y estre Captifs, et de garder l’autre pour Alger quand nous y retournerions, et que sa Majesté en auroit donné l’ordre. En effet, les R.R. Peres que j’ay nommez cy-devant, ensemble le R. Pere Charles d’Arras et moy, travaillâmes si bien à cette affaire pour en avoir le succez, qu’il plût à Dieu nous le donner tel que nous le desirions. Car trois mois apres il nous fit tant de grace, que de la Ville de Tunis nous racheptâmes quarante et deux François esclaves. Le plus considérable d’entre eux estoit natif de Rouen, et se nommoit Noël Dubois, âgé de soixante douze ans. Il en avoit trente et uns qu’il trempoit dans cette misère, ayant été captif à Constantinople vingt et neuf ans, et deux à tunis. Parmy tous ceux-cy nous en trouvâmes un autre, qui par une merveille bien étrange ne fut esclave que cinq jours, et ne vid jamais la Barbarie, quoi qu’il y eust demeuré tout ce temps là. Il s’appelloit Sebastien Lombar, natif de Marseille, et n’estoit âgé que d’environ dix-sept ans.

[après retour à Paris en passant par Marseille] De là nous retournnâmes à notre Convent, où après que nous eûmes confessé et communié ces pauvres Captifs, que nous invitâmes à remercier Dieu de la grâce qu’il leur avait faite de les délivrer de l’esclavage des Turcs, nous donnâmes des habits à ceux qui en avoient besoin, et autant d’argent qu’il leur en falloit pour s’en retourner en leur païs.

dans Histoire de Barbarie et de ses Corsaires, par le R. P. F. Pierre Dan, ministre et supérieur du couvent de la Sainte Trinité et Rédemption des Captifs, 1637, pages 62 et 67. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104099s

Lettre à la Reine régente (Anne d’Autriche, reine de France de 1615 à 1643 et mère de Louis XIV) de P. Lucien Heraut qui rentre en France en 1643 avec 50 esclaves français rachetés et qui l’interpèle sur le sort de milliers d’esclaves toujours captifs

…le bon-heur de recevoir une œillade de votre Majesté. J’en ay fait, Madame, l’expérience ces jours passés, lorsque revenant de Barbarie avec cinquante Captifs racheptez des mains des Infidelles par l’ordre du defunt Roy, votre tres-cher et honnorée espoux, j’eu en rencontre vostre Majesté en la rue Saint Antoine qui alloit au Monastere Sainte Marie, laquelle tesmoigna par ces regards pleins de douceurs et de compassion la joye qu’elle avoit de voir les mebres de jesus Christ racheptez de la cruauté et tyrannie des Barbares.

… les justes prières de plus de deux milles François qui sont restés dans les prisons d’Alger, de tout sexe, de tout age et condition : parmy les souffrances, qui ont beaucoup de rapport avec celles d’Enfer, ou le danger où ils sont de s’y plonger pour jamais, reniant nostre sainte Foy à force de tourmens, comme il se voit tous les jours. Ce que n’ayans peu pour lors representer à vostre Majesté, je le fais maintenant par cette humble requete, en suite de laquelle, j’ai mis le traité advantageux que j’ay fait avec le Bascha dudit Alger, et les noms d’une partie de vos sujets, qui y sont pour le present Esclaves en ladite ville, et desquels j’ay peu avoir connoissance avec une plainte d’iceux, qu’ils addressent aux pieds de votre clemence et Royalle bonté, qu’elle daignera regarder, s’il luy plaist, d’un œil favorable et compatir aux miseres de ces pauvres infortunés, et principalement la necessité de mon compagnon Religieux qui y est deumeré en hostage, et est en danger d’estre brulé tout vif, (selon la coustume ordinaire) si l’année qui achevera au mois de Juin prochaine, il n’est délivré…

De vostre tres humble tres obeissant et tres fidel sujet, P. Lucien Herault

dans Les larmes et clameurs des Chrestiens françois de nation, captifs en la ville d’Alger en Barbarie, adressées à la reine régente, par le R. P. Lucien Heraut, Religieux de l’Ordre de la Trinité et Rédemption des Captifs, 1643. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104944z

Lettre de deux milles esclaves français toujours captifs et sollicitant l’aide de la Reine via le P. Lucien Heraut

…ainsi qu’il arrive ordinairement aux vassaux de vostre Majesté, qui croupissent miserablement dans l’horrible esclavage des cruels ennemis du nom Chretien. Cette mesme necessité addresse aux pieds de sa clemence et Royalle bonté, les larmes et soupirs de plus de deux milles François de nation Esclaves en la seule ville d’Alger en Barbarie, ou ses montagnes voisines, à l’endroit desquels s’exerce les plus grandes cruautés que l’esprit humain puisse excogiter, et les seuls esprit infernaux inventer.

Ce n’est pas, Madame, une simple exaggeration, mais une verité trop conneue, non seulement de ceux qui ont traversé les mers, et mouillé l’ancre avec quelque bonheur dans cette terre barbare de nos cruels ennemis, mais encore beaucoup mieux de ceux, qui par malheur sont tombés dans les griffes de ces Monstres Affricains, et qui ont ressenty, comme nous, leur infernalle cruauté, pendant le long sejour d’une dure captivité, les rigueurs de laquelle nous experimentons de jour en jour par des nouveaux tourments: la faim, le soif, le froid, le fer, et les gibets, ont esté autrefois les instruments des plus cruels et dénaturés bourreaux du monde contre les premiers Chretiens, mais il est certain que les Turcs et Barbares encherissent aujourd’hui par-dessus tout cela, inventans journellement de nouveaux tourments, contre ceux qui persistent courageusement en la confession de nostre saincte Religion, ou qu’ils veulent miserablement prostituer, notamment à l’endroit de la jeunesse, captive de l’un et l’autre sexe, afin de la corrompre à porter à des pechés si horribles et infames, qu’ils n’ont point de nom, et qui ne se commettent que parmys ces monstres et furies infernales et ceux qui resistent à leurs brutales passions, sont écorchez et dechirez à coup de bastons, les pendants tous nuds à un plancher par les pieds, leur arrachant les ongles des doigts, brullant la plante des pieds avec des flambeaux ardents, en sorte que bien souvent ils meurent en ce tourment. Aux autres plus agés ils font porter des chaisne de plus de cent livres de poids, lesquelles ils traisnent miserablement partout où ils sont contrains d’aller, et ce pesant fardeau est d’ordinaire pour les riches de qui ils esperent une bonne rançon, et apres tout cela si l’on vient à manquer au moindre coup de siflet ou au moindre signal qu’ils font, pour executer leurs commandements, nous sommes pour l’ordinaire bastonnez sur la plante des pieds, qui est une peine intollerable, et si grande, qu’il y en a bien souvent qui en meurent, et lors qu’ils ont condamné une personne à six cent coups de bastons, s’il vient à mourir auparavant que ce nombre soit achevé, ils ne laissent pas de continuer ce qui reste sur le corps mort.

Les empalements son ordinaires, et le crucifiment se pratique encore parmy ces maudits barbares, en cette sorte ils attachent le pauvre patient sur une manière d’echelle, et lui clouent les deux pieds, et les deux mains à icelle, puis après ils dressent ladite Eschelle contre une muraille en quelque place publique, où aux portes et entrées des villes pour la plus grande confusion du nom Chretien, et demeurent aussi quelque fois trois ou quatre jours à languir sans qu’il soit permis à aucun de leur donner soulagement.

D’autres sont écorchez tous vifs, et quantitez de bruslez à petit feu, specialement ceux qui blasphement ou mesprisent leur faux Prophete Mahomet, et à la moindre accusation et sans autre forme de procez, sont trainez à ce rigoureux supplice, et là attachez tout nuds avec une chaine à un poteau, et un feu lent tout autour rangé en rond, de vingt cinq pieds ou environ de diametre, afin de faire rostir à loisir, et cependant leur servir de passe temps, d’autres sont accrochez aux tours ou portes des villes, à des pointes de fer, où bien souvent ils languissent fort long temps.

Nous voions souvent de nos compatriots mourir de faim entre quatre murailles, et dans des trous qu’ils font en terre, où ils les mettent tout vif, et perissent ainsi miserablement. Depuis peu s’est pratiqué un genre de tourment nouveau à l’endroit d’un jeune homme de l’Archevesché de Rouen pour le contraindre a quitter Dieu et nostre saincte Religion, pour laquelle il fut enchaisné avec un cheval dans la campagne, l’espace de vingt-cinq jours, à la merci du froid et du chaud et quantitez d’autres incommoditez, lesquelles ne pouvant plus supporter fit banqueroute à notre saincte loy.

Mille pareilles cruautez font apostasier bien souvent les plus courageux, et mesme les plus doctes et sçavants : ainsi qu’il arriva au commencement de cette presente année en la personne d’un Père Jacobin d’Espagne, lequel retenu Captif, et ne pouvant supporter tant de miseres, fit profession de la loy de Mahomet, en laquelle il demeura environ six mois, pendant lesquels il fut combattu d’une infinité de remors et regrets de cette infame apostasie, avec laquelle il avoit scandalisez plus de trente mille Chrestiens esclaves de toutes nations, et réjouy infiniment les Turcs et Mahometans, notamment les miserables renegats, qui sont en grand nombre en ce maudit enfer d’Alger, enfin apres tant de confusion qu’il recevoit de tous costez specialement de sa propre conscience, contre laquelle il avoit peché, et delaissé la vraie Religion, seulement pour se delivrer de tant de tourments, il se resolu à estre brullé tout vif, qui est le supplice ordinaire de ceux qui renoncent à Mahomet, et alla trouver le Mouffety, qui est le grand Prestre, et lui dit hardiment que sa Religion était fausse, et qu’il avoit mille regrets de l’avoir professée, au mespris de la Religion Chretienne, pour laquelle il estoit prest de mourir et d’exposer mille vies pour icelle, en apres il alla trouver le Bascha, et luy en dit autant, jetta par terre son Caffetan et son Turban, lui donnant un piastre pour acheter du bois à le brusler, en suite deqoy il fut jetté en une prison obscure et infame, où durant trois jours il ne fit que pleurer sa faute, demandant à Dieu la grace de pouvoir mourir en icelle.

Le Bascha voiant qu’il continuoit en sa resolution, le fit conduire au supplice, où il alloi joyeusement, portant une couronne d’étouppe en forme de Thiare sur la teste, et une Croix de bois au dessus, et ainsi chargé d’opprobres et injures, tant des Turcs que des Mores, et même des Renegats, qui le sollicitoient avec leur maudite Religion, il fut rosty à petit feu un peu hors de la ville près le Cimitiere des Chrestiens, lesquels peu apres allerent soigneusement rechercher les sainctes reliques et ossements, et trouverent la pluspart de son coprs entier que le feu avoit epargné, et le cacherent dans un tonneau et quelque temps apres l’apporterent dans la ville secrettement, où nous l’honnorons comme un vray Martyr. Et en effect, Madame, nous pouvons dire asseurément qu’il fait beaucoup de miracles, et que nous recevons une grande consolation de ses sainctes reliques.

Nous n’aurions jamais fait, et nous serions trop importuns envers votre Majesté, de raconter icy toute les miseres et calamitez que nous souffrons : il suffit de dire que nous sommes icy traittez comme de pauvres bestes, vendus et revendus aux places publiques à la volonté de ces inhumains, lesquels puis apres nous traittent comme des chiens, prodiguans nostre vie, et nous l’ostans, lors que bon leur semble, et en un mot ils croyent gaigner des indulgences et rendre de grands sacrifices à Mahomet, quand ils tourments et affligent quelques Chrestiens.

Tout cecy, Madame, est plus que suffisant pour émouvoir la tendresse de vos affections royales envers vos pauvres subjets captifs desquels les douleurs sont sans nombre, et la mort continuelle dans l’ennuy d’une si douleureuse vie. Et ce qui est pire, et au-delà de tout ce qui se peut dire et exprimer, est que nous sommes dans le danger éminent de défaillir de la Foy, et perdre l’ame apres le corps, le salut apres la liberté, sous l’impatience de la charge si pesante de tant d’oppressions, qui s’exercent journellement en nos personnes, sans aucune consideration de sexe ny de condition, de vieil ou du jeune, du fort ou du foible : au contraire celuy qui paroist delicat, est reputé pour riche, et par consequent plus mal traitté, afin de l’obliger à une rançon excessive, par lui ou par les siens, ou par ceux que le Ciel inspire aux actions de pieté et charité, esquelles vostre Majesté s’exerce journellement, ce qui nous fait esprerer, en bref la liberté si chere que nous implorons sans cesse, jettant continuellement des soupirs au Ciel afin d’impetrer les graces favorables pour la conservation de vostre Majesté, et de nostre Roy son cher fils, destiné de Dieu pour subjuguer cette nation autant perfide que cruelle, y faisant renaistre la vraye Religion au grand souhait de tous les Catholiques, notamment de ceux qui languissent dans ce miserable enfer d’Alger, une partie desquels ont signé cette requeste en qualité, Madame,

de vos tres humbles, tres obeyssants, tres fidels serviteurs et vassaux les plus miserables de la terre, desquels les noms suivent selon les Dioceses et Provinces de votre Royaume.

dans Les larmes et clameurs des Chrestiens françois de nation, captifs en la ville d’Alger en Barbarie, adressées à la reine régente, par le R. P. Lucien Heraut, Religieux de l’Ordre de la Trinité et Rédemption des Captifs, 1643. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104944z

Remerciements et nouvelle sollicitation adressés à de généreux Seigneurs Bretons en 1644 pour le rachat d’esclaves

A nos Seigneurs des Etats de la province de Bretagne,

Les Pères Religieux de Notre Dame de la Mercy institués pour la Redemption des Captifs, qui se presenterent à vous aux Estats derniers en ma Personne, comme leur Procureur general, m’ont chargé de vous les représenter encore icy, avec leurs tres humbles Remerciements de la Promesse que vous leur fistes d’avoir égard à leur Requeste

Nos Pères [..] vous conjurent par les entrailles de Sa misericorde et la gloire de Son Christ, d’avoir compassion des Captifs qui languissent Esclaves entre les mains des ennemis de Son Nom. Les vingt huit naturels de vostre Province que vous trouverez compris en cette liste vous y conjurent pour ceux qu’ils y ont laissé. Notre Religieux qui y est demeuré en gage pour le reste des sommes de leur Redemption attend votre secours, et peut estre plus de cinq cent ames, que les miseres de leurs Esclavage mettent aussi bien en peril de la foy que de leurs vies, beniront vos liberalitez. [..]

de vostre tres humble, tres obeissant et tres fidele serviteur, F. Edmond Egreville, Religieux de la Mercy

dans La vive foy et le récit fidelle de ce qui s’est passé dans le voyage de la rédemption des Captifs François, faicte en Alger par les Pères de l’Ordre de Nostre-Dame de la Mercy Rédemption des Captifs, 1645. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55457809

Liens vers les documents originaux numérisés par la Bibliothèque Nationale de France

Etudes contemporaines

Sujet tabou en France, il faut se tourner vers les chercheurs étrangers. Voir par exemple les travaux de G. Weiss du département d’histoire de l’université Case Western aux Etats-Unis dont voici un article récent : Imagining Europe through Barbary Captivity

Source : maitrederville.wordpress.com/2010/07/22/listes-desclaves-francais-des-barbaresques/

19/03/2011

Tordre le cou à la fiction de la citoyenneté musulmane !

On se doit d’ être citoyen. Personne ne vous empêche d’être musulman. Mais en France, un « citoyen musulman » est antinomique… Tout simplement qu’entre ces deux catégories, aucune valeur n’est compatible. Il y aura toujours les citoyens d’une part et les musulmans, d’autre part. Et ce ne sont pas les citoyens qui n’aiment pas les musulmans. C’est l’inverse…  

La fameuse « diversité » n’a jamais obtenu que des affrontements. Chez nous, on ne doit pas tout mélanger. C’est ça, la vraie République Française.

FDF

.

Le dernier gadget gauchiste, le concept de « citoyenneté musulmane ». Une pure imposture

.

Dans le cadre du débat sur l’islam/laïcité le site Terra Nova a publié une note intitulée dans un premier temps:«Pour une citoyenneté musulmane» puis finalement:

«Musulmans de France, pour une citoyenneté inclusive ».

Le texte en noir est celui de la note de Terra Nova et nos réponses sont en rouge

Un conseil de lecture, vu la longueur du texte: lire d’abord le texte en noir d’un paragraphe, en sautant ce qui est en rouge, puis relire le même paragraphe en entier avec les remarques en rouge, cela facilitera la compréhension de ce long texte. 

 

 

 

Musulmans de France : pour une citoyenneté inclusive

(citoyenneté inclusive ,quel charabia! Que cela peut-il bien vouloir dire?  Il est vrai que l’ancien titre: pour une citoyenneté musulmane n’était guère plus clair et offrait le flan à la critique d’où l’apparition de la formule absconse de citoyenneté incluse dénotant bien l’embarras des auteurs pour choisir le titre. Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. Boileau. )
 

Pourquoi l’image est tronquée? Y avait-il des choses à cacher? Manifestation pour soutenir les terroristes du Hamas? 

 

La communauté musulmane française ( la république française ne reconnait pas les communautés mais uniquement des citoyens égaux en droit et devoirs) n’en finit pas d’être renvoyée, par les médias et la classe politique, à un dualisme simpliste : d’un côté la figure du « musulman modéré(définition?)« , de l’autre « l’islamiste(définition?)« , prétexte à toutes les peurs et replis identitaires. Marc Cheb Sun et Ousmane Ndiaye, auteurs de l’appel « L’islam bafoué par les terroristes » (comment un titre peut-il être aussi mensonger? Otez-moi d’un doute, l’islam est bien calé sur les injonctions du coran qui demandent de convertir la terre entière par la persuasion, l’intimidation et si cela ne suffit pas par la coercition? Force est alors de reconnaitre que les terroristes appliquent ces préceptes et sont donc les vrais musulmans comme le film FITNA de Geert Wilders le montre si  bien; Chaque violence terroriste étant signalée comme l’application d’un verset du coran. Quant au musulman « modéré » vous vous gardez bien d’en donner une définition car on s’apercevrait que le soit-disant musulman « modéré  » en fait est celui qui ne respecte pas tous les préceptes coraniques et donc n’est plus musulman), lancé par Respect Magazine et relayé par Terra Nova en janvier dernier, plaident dans cette note en faveur d’une citoyenneté musulmane (parler de citoyenneté musulmane c’est de la propagande, de l’intox; voir les explications en fin de paragraphe) . Une parole citoyenne portée par les Français d’origine musulmane peut combattre efficacement la vision du monde binaire opposant Occident contre islam ( dont acte, il y a bien une opposition entre Occident et islam) ; elle peut accompagner les mutations de notre identité nationale( pourquoi l’identité française devrait-elle muter? Elle est très bien comme elle est depuis des siècles. Et pourquoi cela ne serait pas à l’islam de muter pour s’adapter à nos lois laïques en s’émancipant de la charia par exemple?),qui n’est pas figée mais en mouvement, et qui s’enrichit de leurs apports.

Les auteurs de cet article se sont bien gardés de parler de la loi islamique ou charia qui rend impossible l’accès à la citoyenneté française pour un pieux musulman et qui rend donc caduc le concept de citoyenneté musulmane invoqué dans le titre de cet article dans sa première version. En effet le pieux musulman se doit de suivre les préceptes de la charia= ensemble de normes comportementales qu’il se doit de pratiquer s’il veut échapper à l’enfer. Le hic c’est que « la charia est incompatible avec une démocratie » comme le stipule l’arrêt du 31 juillet 2001 de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) que l’on peut lire à cette page:

http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2011/01/18/charia-incompatible-avec-les-droits-de-l-homme.html

Le dilemme du musulman en France est simple: En tant que musulman il doit suivre la loi de l’islam, la charia et en tant que citoyen il devrait suivre les lois de la démocratie française clairement incompatibles avec la charia. Dilemme cornélien.

Ou il suit la loi divine, la loi d’allah, la charia et alors il s’exposera à être dans l’illégalité par rapport à nos lois démocratiques. C’est pourquoi il ne pourra être citoyen français.

ou bien il suit la loi des hommes, la loi de la démocratie française et alors il ne pourra plus suivre la charia et donc être musulman.

Une personne vivant en France ne peut faire allégeance simultanément à 2 lois incompatibles donc il faut qu’elle choisisse.

Parler de citoyenneté musulmane est donc une ineptie qu’il faut combattre.

SYNTHÈSE

Le débat sur l’identité nationale, relancé par une nouvelle polémique sur la place de l’islam dans la République, est un débat sain, en théorie. Il aide à prendre la mesure d’un enjeu majeur pour la France, la mutation profonde et rapide de son identité ( c’est une obsession de vouloir à tout prix la mutation de l’identité française; que l’islam mute d’abord pour s’adapter à l’identité française et on verra ensuite!) la communauté nationale, hier blanche et d’origine judéo-chrétienne, s’enrichit- que de l’enrichissement, pas d’inconvénients? dans quel monde bisounours vivent donc les auteurs? – ( aujourd’hui des apports des Français issus de l’immigration d’après-guerre, aux couleurs de la diversité et d’origine musulmane pour l’essentiel. A l’épicentre de cette mutation, il y a la question de l’islam, religion quasi-inexistante en France il y un siècle et référence (référence encore un mot vague qui mériterait d’être précisé)(aujourd’hui pour plus de 10% des Français.(dire que 10% des Français, soit plus de 6 millions de personne d’origine immigrée, sont musulmans est un gros mensonge car pour être rigoureux il faudrait dire qu’ils sont de culture musulmane au lieu de musulmans et parmi eux, comme pour les gens de culture chrétienne ou juive, 15% environ sont pratiquants ce qui donne 1million de musulmans pratiquants au lieu de plus de 6 millions. On comprend tout l’intérêt pour l’islam de grossir ses effectifs mais ce n’est que de la propagande. Il n’y a pas 6 millions de musulmans en France)

Ce débat est malheureusement instrumentalisé ad nauseam à des fins politiciennes, jouant sur les peurs (bien légitimes au contraire, envers une idéologie totalitaire maquillée en religion qui vise à soumettre l’humanité à Allah et cela par tous les moyens y compris les plus violents comme le terrorisme) et les conservatismes. L’objectif y est inverse à l’intérêt général de notre pays( on attend des preuves) et : rejeter cette mutation, creuser le fossé entre « eux (c’est qui?)» et « nous(c’est qui?) », dresser la France contre la France (encore une ineptie grandiloquente, il fallait dire dresser des Français contre des Français mais la France contre la France ça n’a pas de sens). Le débat sur l’identité nationale a ainsi été transformé en panel islamophobe, et nul doute que celui sur la place de l’islam atteindra de nouveaux sommets dans la stigmatisation du « péril intérieur ». Le moyen mis en oeuvre pour y parvenir est l’amalgame. Amalgame entre islam conservateur et islamisme(L’islamisme c’est l’islam dans toute sa logique, dans toute sa rigueur. L’islamisme est présent dans l’islam comme le poussin dans l’oeuf, comme le fruit dans la fleur, comme l’arbre dans la graine. R.P Henri Boulad, Jésuite. Il n’y a pas d’amalgame le coran de Ben laden est le même que celui du musulman lamda. Islam et islamisme c’est du pareil au même ) , entre pratique religieuse et fondamentalisme : en dehors des « musulmans modérés » , catégorie dans laquelle on ne classe que l’aile la plus progressiste et laïque, le reste de la communauté musulmane est assimilé aux « islamistes ». On renvoie dès lors l’essentiel de la communauté musulmane à ses courants ultraminoritaires et à leurs dérives marginales (voile intégral, polygamie(plusieurs dizaines de milliers foyers quand même)..). On nourrit ainsi les peurs des uns et le repli identitaire des autres.

Le rôle du politique est au contraire d’accompagner au mieux cette mutation en cours (Comment? L’islam ferait-il sa mutation pour devenir compatible avec les lois laïques? Quelle bonne nouvelle!) d’en éviter les soubresauts racistes (toujours ce vieux cliché éculé: celui qui critique l’islam serait raciste. Absurdité sémantique absolue mais ça ne prend plus, je dirais que cette argutie insupporte de plus en plus de gens) et d’en définir les nouveaux équilibres culturels. C’est aux Français « de souche » de porter cette mutation (aucunement c’est aux allochtones à s’adapter aux autochtones. Quand je suis invité à déjeuner par des amis ce n’est pas moi qui décide du menu ) , mais aussi aux Français musulmans : meilleure participation électorale, investissement dans le débat public, avènement plus rapide d’une classe politique d’origine musulmane – l’émergence d’une puissante citoyenneté musulmane (la persistance à employer cette terminologie inepte de citoyenneté musulmane montre combien vous sentez que les Français de souche n’accepteront pas des musulmans comme citoyens tant que ceux-ci feront allégeance à la loi d’Allah, la charia) permettrait de transformer les musulmans, par trop assignés à être « l’objet du problème », en acteurs du changement.

NOTE

Etre musulman aujourd’hui en Europe, c’est être placé au cœur des mutations identitaires du monde(et pourquoi donc? Parce qu’ils posent des problèmes dans toutes les sociétés qui les ont accueillis-d’accord avec les auteurs pour une fois). Des communautés nationales, hier blanches et d’origines judéo-chrétiennes, doivent intégrer de nouveaux citoyens issus de l’immigration récente, aux couleurs de la diversité et d’origine musulmane pour l’essentiel. Les tentatives désespérées (non pas pour empêcher la progression des métissages des pensées et des cultures installent les pays européens dans une tension identitaire, marquée par un repli qui n’offre aucune issue en termes de modèle de société.(aucune issue c’est vous qui le dites; on a déjà vu un million de Pieds Noirs traverser la méditerrannée et ceux qui refuseront de reconnaitre la prévalence des lois de notre démocratie sur toute autre fut-elle la charia auront toujours ce choix )
L’épicentre sismique de la mutation, hier l’immigration, est aujourd’hui l’islam. Mais la finalité de l’instrumentalisation reste la même : la peur comme moteur d’une idéologie ou d’une identité (on a donc pas le droit d’avoir peur, on n’a pas le droit de s’opposer à une idéologie suprêmaciste qui a pour objectif revendiqué de nous soumettre. Le « gentil » musulman modéré Erdogan n’a-t-il pas déclaré: « Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques, nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes »). Le « danger musulman » est positionné au cœur du discours politique des partis d’extrême-droite. Mais pas seulement ! La méfiance, voire la défiance, dépassent les franges traditionnellement conservatrices de notre pays. Dès 2003, le chercheur Vincent Geisser mettait en lumière et dénonçait cette « nouvelle islamophobie ».( Vincent Geisser est dépassé c’est un nazebeen. Lors de sa dernière prestation à la TV il a été minable face à Rioufol et Arnaud Gouillon acculé qu’il était devant des évidences qu’il s’obstinait à refuser de reconnaitre. )
Depuis, la situation ne cesse de se dégrader . Sous prétexte de « débat identitaire », la communauté musulmane de France, hétérogène (de ce fait difficile à appréhender mais aussi riche de cette diversité-richesse la racaille? On se passerait volontiers de cette richesse) est constamment renvoyée à ses courants ultraminoritaires, et à leurs dérives (voile intégral, polygamie, etc.). Elle est constamment rappelée à l’ordre par une succession de lois qui, tout en ciblant des pratiques marginales, place l’ensemble de la composante musulmane au centre du problème identitaire français. Le cercle vicieux des extrêmes est entretenu par des cécités médiatiques et par des stratégies indécentes de récupération électorale. Depuis une décennie, la droite ne cesse de s’attaquer au « problème musulman ». Elle applique à cette religion la notion d’intégration. Erreur, car l’écrasante majorité des musulmans de ce pays sont des citoyens français (NON, un citoyen qui respecte la loi d’Allah ne respecte pas le loi républicaine donc n’est pas un citoyen. On ne peut faire allégeance à 2 lois incompatibles). Quant à la gauche, elle renvoie, comme la droite, l’expression de cette minorité à une laïcité doctrinaire (rien n’est plus faux les maires de droite et de gauche piétinent allègrement la loi de 1905 pour construire des mosquées). Loin de faire vivre son principe qui, pourtant, crée les conditions d’un vivre ensemble. Cette approche incantatrice et figée ne permet notamment pas à la jeunesse de se réapproprier cette notion. Il est temps de penser cette question afin de proposer une alternative à la stratégie de tension orchestrée par la droite, et inspirée par l’extrême-droite.
Une grande faiblesse du traitement politique et médiatique réservé à la question de l’islam est la non prise en compte de sa diversité culturelle et cultuelle : diversité des héritages (Maghreb, Afrique sub-saharienne, Asie, Europe et désormais « franco-français ») ; diversité des interprétations et des pratiques ; diversité sociale – l’islam reste très lié à des quartiers populaires marginalisés et discriminés lorsque, dans un même temps, une classe moyenne émerge.
Les récits, médiatiques et politiques, ont construit un « islam imaginaire », fantasmé, ( lire le coran, les hadiths et la sira pour voir s’il n’ y a pas matière à fantasmer des fois) et ont largement contribué à impulser l’idée d’un « péril intérieur ».(et oui c’est la 5ième colonne islamique avec les frères musulmans dans ses bagages)
La figure du « musulman modéré »(définition ?), sorte d’exception qui confirmerait la règle, est entrée dans le langage courant. Les grilles de lecture dominantes proposées sont manichéennes… Les musulmans restent enfermés dans une assignation binaire : « modérés » (et les médias s’accordent le droit de choisir leurs représentants) ou « islamistes » (un spectre allant des mouvements violents jusqu’aux tendances conservatrices que l’on retrouve dans l’ensemble des monothéismes). La confusion (la confusion elle est dans votre tête pour nous aucune confusion tout est clair, il suffit de savoir lire, l’islam est violent dans ses textes fondateurs et comme c’est la parole d’Allah cela a de quoi inquiéter)entre la religion, ses courants conservateurs, et son instrumentalisation dans une idéologie violente est passée dans le langage courant. Et gagne l’inconscient des Français.(au contraire c’est une prise de conscience des Français de la dangerosité de l’islam )
Aujourd’hui plus que jamais, une pédagogie et une reconquête du sens des mots est nécessaire(tripatouiller le sens des mots c’est la spécialité des gauchistes. il n’est que de penser au mot racisme et voir comment il a été trituré) . Qualifier sous le même vocable « islamiste » le premier ministre turc Erdogan, les milices armées du GIA, voire l’assassin Ben Laden, est un abus insupportable. (oh le « gentil » Erdogan qui a aussi déclaré: “Les mosquées sont nos casernes, les couples nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats” on va quand même pas dire que c’est un islamiste pas plus d’ailleurs que le président turc qui dit: “On changera définitivement le système laïc. La République vit ses derniers temps”)Personne ne tolèrerait de voir la chrétienne-démocrate Angela Merkel désignée sous le même vocable (lequel?) que divers extrémistes (Opus Déi, Tea party ou brigades anti-avortement…) ! (Quel scandaleux parallèle de mettre sur le même plan les assassins de masse comme Ben Laden ou ceux du GIA qui ont massacré des milliers d’innocents avec des groupes comme l’Opus Dei, le Tea Party ou les brigades anti-avortements dont les crimes de sang se comptent sur les doigts d’une seule main. C’est de la propagande abjecte qui disqualifie leurs auteurs.)
L’exigence de différenciation va plus loin. « En France, on associe souvent le fondamentalisme au degré de pratique religieuse. Or il est impératif de découpler les deux : des personnes très croyantes peuvent, dans le même temps, tenir un discours profondément ancré dans la modernité», argumentait fort justement le spécialiste Olivier Roy[1].(on peut donc être obscurantiste et moderniste en même temps; qui peut croire de telles inepties? Bonjour la schisophrénie de telles personnes) 

 

Ce harcèlement politique et médiatique, à force de concentrer l’attention sur des courants extrêmes, pousse les musulmans à s’afficher comme un bloc uniforme, à faire front et, de ce fait, à afficher des solidarités absurdes. Il développe, chez les jeunes notamment, une lecture paranoïaque du monde et sert de leitmotiv aux tenants des replis identitaires qui dissertent à longueur de temps sur une islamophobie, selon eux, inhérente à la société française. De toutes parts, l’idée du « nous(c’est qui?) » et « eux » (c’est qui?) gagne du terrain.
Le « débat » sur l’identité nationale, sous prétexte de libérer la parole, s’est transformé en panel islamophobe, lieu de tous les amalgames. Marine Le Pen en récolte aujourd’hui les fruits. Nous allons, ainsi, vers une campagne présidentielle où la question musulmane sera, une fois de trop, fortement manipulée.(ou plutôt enfin largement débattue)
Il est important que le refus de ces instrumentalisations soit notamment porté par les musulmans. Ce positionnement n’équivaut pas à l’expression d’un communautarisme fermé. Bien au contraire, il participe d’une citoyenneté active (NON encore une fois un musulman  ne peut être citoyen), et donc souhaitable.
De plus, des dynamiques « communautaires » peuvent aussi bénéficier à toute la société. Au début des années 1980, face à l’épidémie du sida, c’est bien la communauté gay qui pousse les pouvoirs publics à mettre en place des dispositifs de prévention, d’information et de prise en charge. Cet activisme profitera à tous, car l’épidémie, elle, n’épargnera personne… Une cause minoritaire – en apparence – est devenue un combat transversal, avec des retombées pour toute la communauté nationale. Plus tard, le Pacs (pacte civil de solidarité) suivra la même voie. Porté par la minorité gay, il devient une réponse à de nouveaux modes de vie, homos ou hétéros. ( ce paragraphe est de l’enfumage complet. Je ne vois vraiment pas comment une dynamique « communautaire » islamique pourrait avoir des retombées positives envers les non musulmans. Les auteurs pensent-ils peut-être au halal dans les cantines, aux horaires aménagés dans les piscines, aux prières dans les rues etc.)
Une parole citoyenne portée par des musulmans (de confession, de culture ou d’héritage), de ce fait libres et affranchis des injonctions (si c’est injonctions coraniques que les auteurs veulent dire, c’est qu’ils sont d’accord avec nous pour interdire la charia ce qui aiderait grandement à résoudre les problèmes posés par l’islam), les replacent comme acteurs de leur propre destin et, dans le même temps, dynamise une République inclusive(kézako?).
Les sociétés de traditions musulmanes sont, elles-mêmes, en mutations, portées par une forte aspiration démocratique( Si seulement c’était vrai mais malheureusement en Egypte les frères musulmans, ces grands démocrates, sont aux portes du pouvoir) . Les révolutions arabes actuelles en sont la plus forte expression. Dans leur approche de l’islam, une grande partie des individus a su faire évoluer la pratique et les modes de pensée avec les aspirations nouvelles. Le besoin d’émancipation dans le monde musulman ne relève pas de « l’occidentalisation », mais d’une inscription dans le mouvement des sociétés, et d’un besoin de démocratisation. Il se heurte surtout aux résistances des pouvoirs en place, mais aussi au conservatisme de certaines franges. La peur de l’islamisation de nos sociétés a son écho : la crainte de l’occidentalisation des sociétés musulmanes, même si celle-ci est, aujourd’hui, occultée par les révoltes et les révolutions du monde arabe.
Islamisation / occidentalisation : leur grille de lecture commune est le rejet de l’évolution par le métissage des pensées(kézako?), des modes de vie, et des identités. Dans le fond, le discours fondamentaliste reste, religieusement et spirituellement, très faible. Paradoxalement, ce n’est pas l’islam qui assure la cohérence de son rassemblement, mais l’esprit anti-occident.
La culture islamique n’est pas homogène. Chaque société l’a adaptée à son temps et son histoire. Et la présence de plus en plus importante des musulmans en Europe est, elle aussi, un facteur d’évolution de sa pensée (quel charabia! « sa pensée » c’est la pensée de qui? De la culture islamique? Les cultures pensent maintenant?). De part et d’autre, l’inscription dans ces mutations identitaires est une nécessité pour nourrir une pensée évolutive. On ne peut définitivement rester sur des identités figées et apeurées.
L’émergence en France et en Europe d’une puissante citoyenneté musulmane( la citoyenneté musulmane ça n’existe pas! Il y a la citoyenneté française point barre) participerait, d’une part, à combattre, dans les sociétés musulmanes, les lectures d’un monde binaire : Occident contre islam. Dans un même temps, elle permettrait de refuser, ici, les assignations qui cantonnent les musulmans à être « un problème », voire « le problème », en les positionnant comme des acteurs incontournables, et non plus comme des sujets. Enfin, un rassemblement inédit de citoyens d’héritage islamique, croyants ou non, allant jusqu’aux représentants du culte, sur des positionnements communs, brise (encore une faute de français « briserait » serait plus correct) bien des barrières, conscientes et inconscientes, de celles qui bloquent les évolutions.
Cette citoyenneté musulmane( ineptie pour des raisons déjà signalées) passe par une meilleure participation électorale – et à cet égard, le tour de France des Scouts musulmans pour encourager le vote des jeunes de quartier devrait être soutenu et mieux médiatisé. Elle passe aussi par un plus grand investissement des Français musulmans dans le débat public, débat qui ne doit pas être accaparé par les seules forces réactionnaires. La formation des journalistes – sur la diversité de la réalité musulmane, les différents visages des conservatismes, des fondamentalismes et de l’islam politique – est aussi un objectif prioritaire. L’avènement rapide d’une classe politique d’origine musulmane est également indispensable, et c’est aux partis, notamment progressistes, de s’en assurer.
Ouvrir la porte d’un dialogue serait, ici comme là-bas, porteur de dynamisme et de changements. Il est temps de créer des dynamiques communes et des échanges constructifs.

Quelques propositions

Inclure dans le cursus des étudiants en journalisme, mais aussi dans les rédactions, y compris auprès des rédacteurs en chef, et également dans les partis politiques, des formations sur :
– les débats qui parcourent le monde musulman
– l’histoire, la sociologie et la diversité des musulmans de France
– les différents visages des conservatismes, des fondamentalismes et de l’islam politique
– la citoyenneté musulmane (concept inepte, un musulman fait allégeance à la loi de l’islam: la charia qui est en opposition frontale avec les lois de notre démocratie donc il ne saurait être un citoyen français)
– les nouveaux penseurs de l’islam. (aucun d’eux n’a encore demandé que l’on expurge le coran de tous ses versets violents à l’égard des mécréants, des femmes, des homosexuels, des apostats alors les nouveaux penseurs de l’islam certes ils pensent mais ils ne sont pas prêts d’égratigner le dogme islamique)
Pourquoi ? Parce que la représentation dans les médias souffre d’une pratique courante des amalgames et de l’usage des stéréotypes, notamment celui de l’islamiste et du modéré. « L’islam positif » n’y est quasiment jamais représenté. Trois exemples parmi de nombreux autres :
– Les voyages des (le mot des est impropre car tous les musulmans n’ont pas été à Auschwitz; c’est une faute de français, il fallait écrire « de » à la place de « des » ) musulmans à Auschwitz, en mémoire aux victimes de la Shoah, rassemblent depuis des années des groupes importants et ne sont pas médiatisés. (Bonne initiative qui effectivement devrait être médiatisée)
– L’initiative lancée par Respect Magazine, et largement suivie, « L’islam bafoué par les terroristes » a, certes, été très relayée par la presse écrite et les radios, mais très peu par les télévisions. (titre mensonger comme il a déjà été dit, les terroristes appliquent les injonctions du coran qui, fait accablant, ne sont pas les injonctions d’un homme mais d’Allah ce qui est grâvissime. Cela est bien un des problèmes posés par l’islam: un dieu Allah qui appelle à la soumission de tous les hommes par le glaive si nécessaire)
– Enfin, le tour de France citoyen des Scouts musulmans pour encourager le vote des jeunes des quartiers souffre d’un déficit d’information.
Vos exemples d’islam positif sont bien maigrichons au regard des innombrables exemples étayant le côté négatif de l’islam depuis qu’il existe. 270 millions de morts quand même et la médaille d’or des idéologies sanguinaires toutes époques confondues: http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam-christianisme/islam-270-millions-morts-nom-allah-1400-ans-t605.html
Soutenir et développer des initiatives remarquables d’enseignants qui, en abordant, de près ou de loin, la question du fait religieux (Des professeurs gauchistes qui enseignent le fait religieux sans la moindre formation MDR On est loin du temps où la religion était l’opium du peuple et où la gauche bataillait ferme pour interdire la religion à l’école) impulsent du vivre ensemble.(ah! Le vivre ensemble entre le loup et l’agneau on en rêve tous. Oui au vivre ensemble mais pas à n’importe quel prix)
Inscrire dans le calendrier républicain une fête qui ne soit pas strictement catholique, mais un jour des religions. Cette journée de fête commune sera, notamment, l’occasion de mieux faire connaître l’islam.

[1] In Respect Magazine, numéro 28

Précision : modification du titre de la note (14 mars 2011)

Notre contribution suscite beaucoup de réactions. Bon nombre d’entre elles sont très positives, d’autres marquent de vrais désaccords de fond. Même si, malheureusement, certains flirtent avec la xénophobie et le racisme( toujours le sempiternel credo des gauchistes: pas d’accord avec moi donc vous êtes raciste, xénophobe oui mais voilà la diabolisation ça eu payé mais ça ne paye plus; ce discours insupporte les gens), voilà qui nourrit le débat sur cette question. Pour autant, il semble que le titre que nous avions choisi, « pour une citoyenneté musulmane(c’est un voeux pieux sans jeu de mots) » , puisse donner lieu à une interprétation erronée du propos, de nature communautariste. Par « citoyenneté musulmane »(encore une fois on ne peut être musulman et citoyen; ces termes sont antinomiques) nous ne parlons pas d’une citoyenneté spécifique, à part, encore moins en contradiction avec la citoyenneté tout court. Nous voulons souligner que les Français d’origine musulmane ne sont pas encore pleinement citoyens( ils seront reconnus comme citoyens à part entière quand ils auront abjuré la charia qui est incompatible avec notre démocratie. Tout le problème est là) : ils sont très peu reconnus dans la classe politique, et participent de ce fait peu au débat citoyen. L’abstention dans les quartiers populaires est massive. Sur l’islam comme sur la question des identités, notre rôle est d’impulser des débats citoyens qui incluent chacun (et chaque composante), au lieu de faire des musulmans « l’objet » d’un débat, qui accentue un sentiment de décrochage : le sentiment d’être non pas « des citoyens à part entière », mais « des individus totalement à part »( la faute à qui? Les gens de toutes origines qui ont choisi la France pour y vivre et y travailler ont toujours été admis dans la mesure où ils ont respecté nos lois et nos us et coutumes. Ceci n’est pas le cas de beaucoup de musulmans qui veulent nous imposer leur façon de vivre ). Acteurs et non objets, voilà ce que nous entendons par « citoyenneté musulmane »(C’est une ineptie , les mots citoyen et musulman sont antinomiques ) A cet égard nous avons souhaité en changer le titre pour que le contenu de la note, et seul son contenu, soit mis en débat : « Musulmans de France : pour une citoyenneté inclusive ».(du charabia)

Les auteurs manquent totalement de rigueur dans cet article constellé de fautes ,qui est écrit dans un français approximatif et parfois à la limite de l’intelligible . Ils utilisent des mots « valises » , des mot « fourre-tout » non définis sciemment comme musulmans, musulmans modérés, islam, islamisme, fondamentalistes, islamistes en évitant soigneusement le mot charia qui évidemment met à mal leur thèse et rend inepte leur concept de citoyenneté musulmane qu’ils répètent ad nauseum pour saturer l’esprit du lecteur et lui faire croire que c’est une évidence et par conséquent qu’il est inutile de réfléchir à une hypothétique signification.

Des affirmations gratuites à la pelle sans le moindre commencement d’argumentation Du charabia de pseudo-intellectuels tout juste capables de jeter en pâture au lecteur quelques néologismes abscons comme métissage des pensées, citoyenneté musulmane, citoyenneté inclusive, islam positif. Cet article n’est qu’un vulgaire texte de propagande gauchiste bâclée. C’est pour cela que nous avons tenu d’y répondre pour tordre le cou à la fiction de la citoyenneté musulmane.

Source de la note de Terra Nova: http://www.tnova.fr/note/musulmans-de-france-pour-une-citoyennet-inclusive

18/12/2010

L’islam « modéré ». Comme si il y avait existé un nazisme « modéré »…

Il ne faut pas nous raconter que nazisme et islamisme n’ont pas des préceptes identiques… Intéressante comparaison. L’islam modéré est une utopie dans laquelle beaucoup trop de monde s’égare.

FDF

.

Guy Millière pour les 4 Vérités hebdo le 15 décembre 2010 

La solution : l’islam modéré

Mahomet et Le Coran - la solution : l'islam modéré

Ma position concernant l’islam est celle de la grande majorité des intellectuels conservateurs et néo-conservateurs américains. Elle a été énoncée lapidairement dans une formule de Daniel Pipes que j’ai souvent citée : « L’islam radical est le problème, l’islam modéré est la solution ».

J’ai ajouté, à chaque fois que j’ai cité cette formule, qu’il n’en était pas moins évident que l’islam radical occupait une position massivement dominante dans le monde musulman au­jourd’hui, quelles que soient ses composantes, et que l’islam modéré restait, pour l’essentiel, à inventer ou à réinventer.

Un livre récent apporte un éclairage très utile à une analyse plus précise des choses. Il s’appelle « The Closing of the Muslim Mind » (La fermeture de l’esprit musulman), son auteur, Robert Reilly est un théologien chrétien.

La thèse de Reilly est qu’une bataille cruciale a eu lieu dans le monde musulman sunnite, voici dix siècles. Elle a opposé le courant mu’tazilite, dont sont issus Averroès et Avicenne, et un courant plus dogmatique, le courant ash’arite. Les mu’tazilites entendaient procéder à une lecture aristotélicienne du Coran, soulignaient que « Dieu est raison » et que, « si Dieu est raison, on ne peut fermer son esprit à la raison, car cela équivaudrait à se fermer soi-même à Dieu ».
Pour eux, poursuit Reilly, « la raison humaine est un don de Dieu donné aux hommes pour qu’ils comprennent la création. Tous les hommes ont reçu ce don, et pas seulement les musulmans, ce qui permet d’accepter d’autres visions de Dieu et des discours philosophiques tels que le discours philosophique grec ».

Les ash’arites, eux procédaient à une lecture inverse, disaient que « Dieu n’est pas raison mais pure volonté et pouvoir absolu ». Pour eux, écrit encore Reilly, « Dieu n’est limité par rien, pas même ses propres mots et sa propre parole ». Ou encore : « Dans la mesure où Dieu est pure volonté, il n’y a ni raison ni justification à ses décisions et ses actes, qui ne peuvent être compris par les hommes, et ceux-ci ont simplement à se soumettre, sans chercher à comprendre ».

Les ash’arites, dit Reilly, l’ont emporté. Le courant mu’tazilite a été vaincu et délaissé. Les portes de l’itjihad (interprétation) ont été fermées. L’islam est entré dans un long sommeil dogmatique qui est un véritable suicide intellectuel. Ce suicide intellectuel est la matrice d’un long et profond déclin, d’une coupure d’avec la modernité, l’évolution, les sciences, la connaissance, toute possibilité d’évolution vers un fonctionnement de société ouverte. Reilly en déduit la nécessité impérative que « l’islam trouve, au XXIe siècle, son Thomas d’Aquin ». Je partage l’idée de cette nécessité impérative.

Mais, pour l’heure, nous sommes surtout confrontés aux effets du suicide intellectuel. Le monde musulman est profondément malade et, actuellement, imperméable à un retour à la raison. Cette imperméabilité en fait, globalement, la région du monde la plus sinistrée en matière de développement économique, politique, culturel et intellectuel. Elle en fait la source majeure des tensions planétaires et de quasiment tous les actes terroristes commis sur la planète depuis des décennies. Elle imprègne les communautés musulmanes installées dans le monde occidental et fait de celles-ci des enclaves d’irrationalité qui constituent autant de bombes à retardement.

Je constate que, pour l’heure, plus un musulman est éloigné de l’islam tel qu’il est, et quelle que soit la définition qu’on lui donne, plus il est susceptible d’accéder à la logique, et que plus il est proche de l’islam, plus il s’éloigne de la logique.

Rompre avec une pesanteur de dix siècles peut sembler une tâche impossible. Cette rupture n’en est pas moins la seule alternative à un probable cataclysme. Inéluctablement, dès lors que l’islam tel qu’il est ne peut être vu autrement que comme stérile, celui-ci, après un embrasement, ne pourra que retourner à la décrépitude et à son propre anéantissement. La question qui n’en est pas moins posée, ici et maintenant, est celle des conséquences de l’embrasement.

L’islam radical est le problème, et c’est un problème brûlant. L’islam modéré est la solution. Dès lors que la solution a été mise sous le boisseau pendant si longtemps, elle n’est, pour l’heure qu’une asthénique et très fragile lueur.

Guy Millière pour les 4 Vérités hebdo le 15 décembre 2010

Guy Centière pour les 4 Vérités hebdo le 15 décembre 1939 

La solution : le nazisme modéré

Hitler et mein Kampf - la solution : le nazisme modéré

Ma position concernant le nazisme est celle de la grande majorité des intellectuels conservateurs et néo-conservateurs américains. Elle a été énoncée lapidairement dans une formule de Daniel Cigares que j’ai souvent citée : « le nazisme radical est le problème, le nazisme modéré est la solution ».

J’ai ajouté, à chaque fois que j’ai cité cette formule, qu’il n’en était pas moins évident que le nazisme radical occupait une position massivement dominante dans le monde allemand aujourd’hui, quelles que soient ses composantes, et que le nazisme modéré restait, pour l’essentiel, à inventer ou à réinventer.

Un livre récent apporte un éclairage très utile à une analyse plus précise des choses. Il s’appelle « The Closing of the German Mind » (La fermeture de l’esprit allemand), son auteur, Robert Roy est un théologien chrétien.

La thèse de Roy est qu’une bataille cruciale a eu lieu dans le monde allemand National Socialiste, voici quelques années. Elle a opposé le courant SA, dont est issu Ernst Roehm, et un courant plus dogmatique, le courant SS. Les SA de Roehm entendaient procéder à une lecture aristotélicienne de Mein Kampf, soulignaient que « Hitler est raison » et que, « si Hitler est raison, on ne peut fermer son esprit à la raison, car cela équivaudrait à se fermer soi-même à Hitler ».
Pour eux, poursuit Roy, « la vision National Socialiste est un don de Hitler donné aux hommes pour qu’ils comprennent la domination Juive. Tous les hommes ont reçu ce don, et pas seulement les allemands, ce qui permet d’accepter d’autres visions de Hitler et des discours philosophiques tels que le discours philosophique grec ».

Les SS, eux procédaient à une lecture inverse, disaient que « Hitler n’est pas raison mais pure volonté et pouvoir absolu ». Pour eux, écrit encore Roy, « Hitler n’est limité par rien, pas même ses propres mots et sa propre parole ». Ou encore : « Dans la mesure où Hitler est pure volonté, il n’y a ni raison ni justification à ses décisions et ses actes, qui ne peuvent être compris par les hommes, et ceux-ci ont simplement à se soumettre, sans chercher à comprendre ».

Les SS, dit Roy, l’ont emporté. Le courant SA a été vaincu et délaissé. Les portes de l’interprétation ont été fermées. Le nazisme est entré dans un long sommeil dogmatique qui est un véritable suicide intellectuel. Ce suicide intellectuel est la matrice d’un long et profond déclin, d’une coupure d’avec la fraternité, la compassion, l’humanisme, la connaissance, toute possibilité d’évolution vers un fonctionnement de société ouverte. Roy en déduit la nécessité impérative que « le nazisme trouve, au XXe siècle, son Thomas d’Aquin ». Je partage l’idée de cette nécessité impérative.

Mais, pour l’heure, nous sommes surtout confrontés aux effets du suicide intellectuel. Le monde allemand est profondément malade et, actuellement, imperméable à un retour à la raison. Cette imperméabilité en fait, globalement, la région du monde la plus sinistrée en matière de développement humaniste. Elle en fait la source majeure des tensions Européennes et de quasiment tous les actes de guerre commis en Europe depuis des années. Elle imprègne les communautés allemandes installées dans le monde occidental et fait de celles-ci des enclaves d’irrationalité qui constituent autant de bombes à retardement.

Je constate que, pour l’heure, plus un allemand est éloigné du nazisme tel qu’il est, et quelle que soit la définition qu’on lui donne, plus il est susceptible d’accéder à l’humanisme, et que plus il est proche du nazisme, plus il s’éloigne de l’humanisme.

Rompre avec une pesanteur de plusieurs années peut sembler une tâche impossible. Cette rupture n’en est pas moins la seule alternative à un probable cataclysme. Inéluctablement, dès lors que le nazisme tel qu’il est ne peut être vu autrement que comme stérile, celui-ci, après un embrasement, ne pourra que retourner à la décrépitude et à son propre anéantissement. La question qui n’en est pas moins posée, ici et maintenant, est celle des conséquences de l’embrasement.

Le nazisme radical est le problème, et c’est un problème brûlant. Le nazisme modéré est la solution. Dès lors que la solution a été mise sous le boisseau pendant si longtemps, elle n’est, pour l’heure qu’une asthénique et très fragile lueur.

Guy Centière pour les 4 Vérités hebdo le 15 décembre 1939

Le nazisme modéré est une utopie, une dangereuse utopie. Le nazisme, quelle que soit sa forme, aussi modérée qu’on la souhaite, est interdit car même sous forme modérée (ce qu’il était au début) cette doctrine ne peut QUE dégénérer en nazisme extrémiste du fait même de ses fondements discriminatoires clairement explicités dans Mein Kampf. Dès que les nazis sont assez nombreux, il s’en dégage toujours, tôt ou tard, une minorité violente.
Il en est de même pour l’islam.
L’islam modéré est une utopie, une dangereuse utopie. L’islam, quelle que soit sa forme, aussi modérée qu’on la souhaite, devrait être interdit, ou au moins non-encouragé, ce qui est précisément le but de la loi de 1905, car même sous forme modérée (ce qu’il était au début, à La Mecque) cette doctrine ne peut QUE dégénérer en islam extrémiste du fait même de ses fondements discriminatoires clairement explicités dans Le Coran. Dès que les musulmans sont assez nombreux, il s’en dégage toujours, tôt ou tard, une minorité violente.

Faites le comprendre à Guy Millières.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer les trois premières pages du présent article, directement depuis le navigateur (Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer… > Pages de:1 à:3)

pages 1 à 3

Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet d’envoyer au moins deux feuilles (recto-verso, soit quatre pages). Au verso libre de la deuxième feuille vous pouvez éventuellement rajouter un argumentaire sur l’islam, au choix, en une page.

Qui sont les destinataires ?

– En priorité Guy Millières, l’auteur de ce plaidoyer en faveur de cette utopie qu’est l’islam modéré.
Son adresse postale publique se trouve dans la colonne de gauche de la page « JOURNAL PAPIER » du site les4verites.com : http://www.les4verites.com/lejournal.php

– Optionnellement les élus, qui se réfugient trop souvent dans cette confortable utopie d’islam modéré, par manque de courage face à la réalité.
Consulter la page Annuaires & Adresses pour choisir les élus (députés, sénateurs, conseillers régionaux etc.) que vous souhaiter informer, trouver leurs noms et leur adresse postale publique.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça…

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?
Alors vous avez le……… P O U V O I R ……
… d’expliquer pourquoi l’islam modéré est un fantasme.

Islam et nazisme

19/10/2010

Les tribunaux islamiques de Grande-Bretagne légitiment les viols !

J’y crois pas…

Notre devoir est de résister à cet « enrichissement culturel »… Quelle bande de tarés! Ce Cheikh Maulana Abu Sayeed est vraiment un pauvre con lobotomisé…

FDF

.

Saviez vous qu’en Angleterre, avec la prolifération des tribunaux islamiques qui sont devenus légaux, l’enrichissement culturel s’accélère.  Comme chacun sait l’islam c’est le progrès, la finesse, …

Un haut dignitaire religieux musulman qui dirige le plus grand réseau des tribunaux britanniques de la charia a déclenché une controverse en déclarant que le viol au sein du mariage n’existait pas.

Cheikh Maulana Abu Sayeed, président du Conseil islamique de la charia en Grande-Bretagne, a déclaré que les maris qui violent leurs femmes ne devraient pas être poursuivis en justice parce que « le sexe fait partie du mariage ». Et il a affirmé que beaucoup de femmes mariées qui portent plainte pour viol mentent.

rapevictim.jpg

Cheikh Sayeed a fait ces commentaires lors d’une interview accordée au blog Le Samosa, avant de les répéter plus tard au journal The Independent.

Il a déclaré au site: « Manifestement, il ne peut y avoir viol au sein du mariage, on peut parler d’agressivité peut-être, ou d’actes indécents… Parce que lorsqu’ils se sont mariés, il était entendu que les rapports sexuels feraient partie du mariage, de sorte que rien ne s’oppose aux relations sexuelles dans le mariage.

La volonté générale de compréhension, d’ouverture, de « politiquement correct » m’amène à rédiger les lignes ci-dessous qui remporteront, j’en suis certain, votre complète adhésion :

Les « apports légaux » du multiculturalisme semblent un bienfait pour l’évolution de nos sociétés occidentales,  de la condition féminine, et le bien être de l’homme en particulier. Ces assertions démontrent que c’est la femme qui crée la violence conjugale en se refusant à l’homme…  La violence conjugale est un mensonge.

Manifestement, tous les hommes actuellement incarcérés pour violences conjugales doivent être relaxés sans délai. J’insiste pour que cette demande soit  immédiatement soumise au Parlement pour modification de notre loi pénale….

Excellente oppotunité pour désengorger la prison de Champ Dollon !


Lien de l’information :

http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/rape-im…