Francaisdefrance's Blog

29/01/2011

« Laissez venir à moi les petits enfants »…

Pour mieux les intégrer? Faciiiiiiiiiiiiile: leur offrir des écoles coraniques; encore plus…

FDF

Un rapport pour mieux intégrer les enfants de l’immigration

Strict respect de la laïcité dans l’espace scolaire, école obligatoire dès trois ans, accueil des parents : un rapport remis vendredi au Premier ministre lance 50 idées pour mieux intégrer les enfants issus de l’immigration dans l’école de la République.

François Fillon a demandé aux ministres concernés de lui faire des propositions au vu de ce document dont le SnuiPP-FSU, premier syndicat du primaire, déplore le « manque d’imagination ».

Rédigé par le Haut conseil à l’intégration (HCI) présidé par Patrick Gaubert, le rapport est parti d’un constat, « les difficultés de l’école à compenser les inégalités sociales et culturelles de départ dont souffrent notamment les enfants issus de l’immigration », peut-on lire dans un communiqué.

Après avoir consulté des centaines de personnes, essentiellement dans le monde éducatif, les auteurs du rapport proposent de rendre l’école obligatoire dès trois ans « pour permettre l’apprentissage de la langue française et la socialisation des enfants ».

Il demande « d’intensifier la communication » entre les enseignants et les parents », qui devront être reçus régulièrement, notamment à la rentrée.

Le Haut conseil conseille de créer des classes d’accueil pour les enfants arrivant de l’étranger dans les centres-villes plutôt qu’en zone d’éducation prioritaire (ZEP).

« C’est déjà un déracinement et une difficulté pour un jeune enfant de s’installer dans un nouveau pays, si en plus il doit s’intégrer dans un établissement où il y a de grosses difficultés, cela ne favorise pas l’intégration », a déclaré Barbara Lefebvre, chargé de mission au Haut conseil.

RESPECT DE LA LAÏCITÉ

Le rapport demande en outre la suppression du dispositif d’enseignement des langues et cultures d’origine (Elco), un système financé par certains pays d’origine conçu dans l’hypothèse du retour au pays.

Une partie des propositions concernent la laïcité, à l’heure où l’école est « confrontée à des revendications nouvelles liées au communautarisme, et à l’identité religieuse qui se traduisent souvent par le rejet de la culture et des valeurs de la République française », s’inquiète le HCI.

Source: http://www.lepoint.fr/

24/01/2011

Cours de mémorisation du coran pour les enfants de Villejuif .

L’invasion continue… L’endoctrinement et la fanatisation aussi. Ce seront de bon « combattants » musulmans.

FDF

.

 

Les enfants de la mosquée de Villejuif

Villejuif : la mosquée organise depuis trois ans déjà, des cours de mémorisation du Saint Coran. Ces cours, ouverts à toutes et à tous, sont actuellement suivis par des enfants et des femmes.

Source: http://www.defrancisation.com/

01/01/2011

Senteurs orientales… Pardon, islamistes…

Photo pillée chez Owen…

Tout ceci me fait penser à un certain bouquin derrière lequel se réfugie un certaine « minorité » en Occident, fanatisée dans le monde entier et dont on parle tous les jours…

FDF

.

De l’art de battre sa femme expliqué aux enfants !


« Ou comment inscrire cela dans les moeurs d’une société  » indigne de ce nom dès le plus jeune âge, devrait le sous-titre de ce billet.

Nous voici donc en ce 30 décembre 2010, l’avant dernier jour de l’année déclarée Grande Cause Nationale dans la Lutte contre les Violences faites aux Femmes.

Une amie vient de me faire parvenir un texte de chanson ou plutôt de comptine pour enfants que sa petite-fille a reçu en cadeau pour Noël, ainsi que le DVD qui va avec.

Chaque chanson est ainsi illustrée de petites saynètes à l’attention des enfants.

En ce jour de Noël, la maman regarde donc le DVD en compagnie de sa petite fille et se retrouve consternée et scandalisée de découvrir ceci (à 1min40) :

L’année déclarée Grande Cause Nationale se termine donc comme elle avait commencé : cette lutte que nous devons tous mener sur tous les fronts et dès le plus jeune âge n’est ainsi absolument pas terminée.

Elle n’en est même pas à ses débuts au vu de ce DVD gravé sans que qui que ce soit ne se soit posé de judicieuses questions quant à sa « morale ».

On y apprend ainsi aux petits garçons qu’ils peuvent battre leurs femmes sans souci, car ce sera juste comme il faut et qu’un simple « bisou » réparera le tout.

Quant aux petites filles, on leur signifie qu’inéluctablement leur destin est inscrit là : être battue est parfaitement normal et même acceptable puisque le soir venu leurs compagnons les embrasseront…

Dans ce même DVD se retrouve « Jeanneton prend sa faucille », qui n’a jamais été une chanson pour enfants, mais une chanson paillarde de fin de repas bien arrosé.

Là-aussi, pourquoi ne pas montrer un viol ?
Et faire accroire que c’est acceptable ?

Le DVD étant intitulé  » Mes premières chansons « , je me demande ce que sera le suivant ?

A vous démoraliser de cette société !

Lu sur Le Post

27/11/2010

Islamisation: La Bête endoctrinera les enfants…

Prophétie… A l’heure où l’on vient de découvrir qu’en Grande Bretagne, certaines écoles islamiques enseignaient aux (très) jeune élèves comment mutiler et tuer selon la charia, rien ne nous étonne plus… « Religion » d’amour, de paix, de tolérance…

FDF

.

A l’instar des jeunesses hitleriennes formant de futures machines a tuer…la bête de l’apocalypse endoctrinera les enfants

Comment ? 

– propagande antisemites
– ecoles coraniques
– enseignements de l’islam a l’ecole (moyen orient)
– camps jihadistes (maniement des armes)

Source et autres photo très inquiètantes: http://tinyurl.com/333vgwb

24/11/2010

Royaume-Uni: des manuels scolaires antisémites !

Ca se confirme. Les islamistes ne nous veulent que du bien… Ca, pour appliquer le (saint) coran ou la charia, ils appliquent… Du moins, ils fanatisent les plus jeunes d’entre eux. Normal, ce sont les « futurs combattants ».

FDF

.

Une enquête de la BBC révèle que 5.000 enfants qui fréquentent des écoles islamiques du week-end au Royaume-Uni utilisent des manuels qui assimilent les juifs à des porcs et des singes, qui expliquent que les homosexuels doivent être exécutés ou comment bien couper la main d’un voleur, selon le London Evening Standard. > L’émission d’investigation de la BBC Panorama, qui sera diffusée dans la soirée du lundi 22 novembre, révèle que ces leçons font partie du programme national saoudien qui est enseigné à des élèves de 6 à 18 ans dans 40 écoles à travers le Royaume-Uni. Les manuels pour les enfants de 6 ans enseignent que les non-musulmans finiront leur vie dans les «feux de l’enfer», tandis que ceux destinés aux enfants de 15 ans parlent du complot des sionistes pour prendre le contrôle de la planète. > L’émission est résumée ainsi par ses auteurs sur le site de la BBC:> «Une enquête qui dévoile des preuves dérangeantes que certains enfants musulmans sont exposés à des prêcheurs extrémistes et à des groupes islamistes fondamentalistes. Nous exposons également les écoles à temps partiel où la haine est au programme. L’émission demande pourquoi les inspecteurs académiques n’ont pas vu les signes d’avertissement et examine l’impact que cela pourrait avoir sur la capacité des jeunes musulmans à s’intégrer dans la société britannique.» > Le ministre de l’Education Michael Gove a déclaré que, bien qu’il n’ait «aucune intention d’intervenir dans les décisions prises par l’Arabie Saoudite pour son propre système éducatif», «nous ne pouvons pas accepter de matériel antisémite» dans les écoles anglaises: «C’est exactement le genre de sentiment qui n’a aucune place dans le système d’éducation ou la vie publique britannique», a-t-il rajouté. > Le gouvernement saoudien a déclaré qu’il n’avait pas de lien officiel avec les écoles et les clubs en cause et qu’il ne les soutient pas. Mais selon la BBC, un bâtiment de l’ouest de Londres où Panorama a obtenu un des manuels est détenu par le gouvernement saoudien. Dans une réponse écrite, l’ambassade d’Arabie Saoudite a déclaré que les contenus avaient souvent été pris hors contexte et se référaient souvent à des descriptions historiques.

Reçu par mail…

19/11/2010

Contrôle parental, ou contrôle politique ? le « filtre oriental » est passé par là…

Liberté d’expression! Accès aux véritables informations! Mais dans quelle république bananière vit’on? « ON » nous censure de tous cotés. La libre pensée est devenue du terrorisme! Le Mot « LIBERTE » n’est t’il pas inscrit sur le fronton de notre République???

FDF

.

 

Le contrôle parental pourrait bien préfigurer l’internet, pour ne pas dire la « démocratie » de demain. Un lecteur a ainsi eu la surprise , après activation du contrôle parental fourni par Orange, de voir supprimer son accès à ses blogs et sites préférés.  En fait tous les sites de la mouvance dissidente (comprendre: non conformes au politiquement correct) . À l’inverse, ceux de la cinquième colonne (au hasard:  les indigènes de la république, oumma.com …) restent accessibles à vos chères têtes blondes. Alors contrôle parental … ou contrôle politique ? La réponse, on la trouve dans la Charte protection des enfants d’Orange en France:

Orange se donne pour objectif de toujours mieux servir ses clients et se préoccupede protéger les personnes, les mineurs notamment, des conséquences nonsouhaitables de l’évolution des technologies de notre secteur en prévenant uneexposition :
– à des usages jugés inappropriés par les autorités et les éducateurs(parents,…)
– les contenus « odieux » (NDLR: en français dans le texte…) comme la pédopornographie, l’incitation à lahaine raciale et à la violence, l’atteinte à la dignité humaine, l’apologie descrimes contre l’humanité,…
– les contenus inappropriés en fonction de l’âge et de la sensibilité quipeuvent nuire à l’épanouissement physique, mental ou moral des mineurs ( Big Brother veille sur votre progéniture …)

On retrouve donc à la base de cette censure nos bonnes vieilles lois mémorielles. Et ce n’est pas pour rien que notre ministre de la culture, amateur de jeunes garçons de son état,  s’est vu confirmé à son poste et même adjoint celui de la communication. Pour ce qui est d’Orange, le fait que la quasi totalité de ses « services d’appel » soit externalisée au Maghreb n’est pas non plus étranger dans le choix de ce filtre « oriental » …

Vu sur http://dissiblog.rsfblog.org/archive/2010/11/15/controle-parental-ou-controle-politique.html

 

13/11/2010

L’islam inculque le gout du sang dès l’enfance avec le rite de l’égorgement du mouton.

La vie est sacrée, toute vie doit l’être, toute souffrance d’un être vivant doit être évitée, la mort et son spectacle doivent être éloignés de soi …

Les concepteurs de l’islam ont au contraire jugé utile d' »endurcir » les enfants en leur montrant le spectacle de la mise à mort sans même un assommement préalable. C’est tout simplement abject, c’est tout simplement pervers.

Faire une joie et une fête de la mort et de son spectable est tout simplement immonde. Cette religion ne fusse que par cette « fête » est immonde.

http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=116&id=141778 

La même question se pose tous les ans : faut-il permettre ou interdire aux enfants d’assister à la cérémonie de l’égorgement du mouton ? «Mon fils Aïmane a tout juste trois ans. Cette année, c’est la première fois qu’il va assister à l’égorgement du mouton. (…)
«Ma petite Ghita a huit ans et elle s’enferme toujours dans sa chambre au moment de l’égorgement du mouton. Elle ne peut pas supporter de voir le sang ni regarder l’animal en train de «souffrir» avant de mourir.
La situation était encore pire lorsqu’on ramenait le mouton quelques jours avant la journée d’Al Aïd. Elle s’habituait à l’animal et il nous fallait attendre des jours voire quelques semaines pour qu’elle oublie l’histoire complètement. De toute façon, il est hors de question qu’elle mange la viande du mouton après l’avoir vu, ne serait-ce qu’une seule fois», témoigne Hanane.


Source: http://elisseievna.blogspot.com/

24/10/2010

Les dix stratégies de manipulation des masses…

Avec ça, vous allez comprendre bien des choses… à lire, à méditer, à afficher, à faire passer, à diffuser…

FDF

.

1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes. »

Par Noam Chomsky

16/10/2010

Roubaix: une jeune femme Rom a saisi un bébé d’un an par le pied pour frapper un policier !

Et les revoilà stigmatisés! J’ai ressorti ce « fait divers » des tiroirs. Ca date de juin de l’an passé, mais peu importe. Cela n’a pas besoin d’être un scoop. Cela a besoin d’être connu… On stigmatise les Roms…  On se demande bien pourquoi…

FDF

.




Roubaix : une manouche frappe les policiers avec un bébé

(30 juin 2009)

Triel sur Seine - Poubelles

Les exactions des romanichels sont nombreuses. Novopress s’en est fait l’écho à Triel-sur-Seine (Yvelines) (photo). Elles sont aussi généralisées. Parfois, ces violences sont insoutenables. Le 25 juin, à Roubaix (Nord), une jeune femme Rom a saisi un bébé d’un an par le pied pour frapper un policier. Retour sur l’évènement.

Jeudi soir, une patrouille de police arrête un homme pour défaut de permis de conduire et d’assurance dans le quartier du Cul-de-Four. L’automobiliste commence à entrer en rébellion. Des renforts doivent intervenir. Une manouche « prend un bébé d’un an des bras d’un homme du camp et s’interpose. Les policiers pensent qu’elle s’en sert pour empêcher l’interpellation, comme bouclier en quelque sorte. Il n’en est rien », explique Delphine Tonnerre sur Nord Eclair.fr du 27 juin.

La Rom se sert en fait de l’enfant comme d’une véritable masse contre le policier. « Elle s’empare de l’enfant par un bras et une jambe et frappe une première fois un policier. Puis saisit l’enfant seulement par un pied et frappe à nouveau », relate la journaliste. Hurlant de douleur, le bébé est ensuite jeté au sol « récupéré in extremis par les policiers ».

Les occupants versent dans l’hystérie : « des femmes se dénudent, envoient des giclées de lait maternel ( ! ) sur les fonctionnaires. Et un homme du camp se mutile : il s’entaille le ventre sur 20 centimètres. Les policiers lui portent les premiers secours en effectuant un point de compression », détaille le site d’information locale. Quant à la tsigane qui a frappé ses interlocuteurs à coups de bébé, « elle a été emmenée au commissariat ». Le jeune enfant est sain et sauf mais en état de choc. Les riverains sont eux aussi traumatisés et révoltés : « Ils nous volent les ballons, ils envoient les enfants faire leurs besoins sur le stade alors qu’on s’entraîne… », déplore un membre du club de football proche du drame.

Les Roms sont issus de populations originaires du nord-ouest du sous-continent indien. Ils seraient apparentés aux Cingalais du Sri-Lanka et ont terminé la colonisation de l’Europe au XIVème siècle. Face à l’insécurité récurrente qu’ils provoquent, des mobilisations populaires s’organisent pour rétablir l’ordre et le droit partout en Europe : dernièrement, à Triel-sur-Seine, à Belfast (Irlande) ou à Naples (Italie) en mai 2008 après la tentative d’enlèvement d’un bébé par une bohémienne (1).

(1) Le rapt d’enfants par des gitans ne date pas d’aujourd’hui. C’est notamment le thème du célèbre roman de Victor Hugo, « Notre Dame de Paris », publié en 1831. Son héroïne, Esmeralda, est un bébé enlevé par les « Égyptiens» (terme utilisé à l’époque pour désigner les Roms).
Source:  Novopress.info

09/10/2010

« La délinquance est en nette régression »…

C’est du moins ce que l’ON nous annonce régulièrement… Dormez tranquille…

FDF

.

Cassis : une famille entière otage de braqueurs.

Un commando de quatre hommes sème la terreur…

C'est dans une villa cossue de cette avenue de Cassis qu'a eu lieu la séquestration, particulièrement violente.

C’est dans une villa cossue de cette avenue de Cassis qu’a eu lieu la séquestration, particulièrement violente.

Photo G.L.

Une nuit en enfer. Voilà ce qu’ont vécu hier un couple de commerçants et quatre enfants, dans leur villa de Cassis. Quatre hommes, le visage dissimulé par des cagoules et armés de pistolets automatiques, les ont surpris en plein sommeil, aux environs de 3h. Dans un premier temps, le commando avait réussi à neutraliser le gardien de la propriété (lire ci-dessous). Mais la violence des malfaiteurs n’a jamais cessé de grimper, jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils étaient venus chercher: des bijoux, de l’argent et les cartes bancaires, ainsi que leurs codes confidentiels.  

Ils auraient réussi à pénétrer dans la maison de la famille en brisant une baie vitrée. Le commando serait ensuite tombé nez à nez avec le couple. Puis les braqueurs ont demandé à toute la famille de se rassembler. Là, les pires menaces et même les coups ont commencé à pleuvoir sur le chef de famille, un ancien footballeur professionnel âgé d’une soixantaine d’années.

L’un des voleurs aurait d’abord tenté de lui sectionner un doigt avec une arme blanche pour l’inciter à coopérer plus prestement. Un autre, encore plus odieux, n’aurait pas hésité à menacer de violer la fille du couple, âgée de 13 ans. Face à cette brutalité animale, le père a donné tous les objets de valeur qu’il avait en sa possession.

Satisfaits, les braqueurs se sont enfuis de la villa en n’oubliant pas d’emporter la voiture des victimes, une Audi A3. Le véhicule a été retrouvé incendié peu après à Marseille. La gendarmerie, saisie de l’enquête, a entamé les investigations. Cette agression particulièrement violente intervient quatre mois après celle commise chez un autre couple cassidain, qui avait conduit au vol de 200kg d’or à Marseille.

Source: http://tinyurl.com/276rzun

14/08/2010

Intoxication (II)

Ces vidéos-ci ne sont pas mal non-plus dans le genre… Quand on pense que ces gosses grandiront un jour (si on ne les condamne pas avant au « martyr »)… Ca fait réfléchir.

FDF

.

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=rzzLxyfeyVA

et: http://www.youtube.com/watch?v=BgXuj94W5nU

Intoxication…

On savait certaines « sensibilités » utiliser les enfants afin de propager et utiliser la haine envers d’autres « sensibilités »… Mais là, c’est flagrant. Voyez cette vidéo, vous m’en direz des nouvelles…

FDF

.

Cliquez ici : YouTube – UN ENFANT MENACE LES ETATS UNIS


« Page précédente