Francaisdefrance's Blog

11/02/2012

De quoi être jaloux: il n’y en a que pour « eux »…

Et à qui les honneurs de la presse, encore? Toujours et encore aux mêmes. Quand je vous de lire les journaux…

FDF

.

On a un peu de mal à lire, mais nous sommes tellement habitués que les patronymes de ces « chances pour la France » sont facilement déchiffrables.

Sinon, c’est assez facile à deviner… FDF

Merci à JC JC….

25/11/2011

Médecin victime d’un braquage : « C’est fini, je ne pourrai plus faire ce métier »…

Pourquoi utiliser ce terme d’auteur « présumé » lorsqu’il s’agit de prévenus, accusés et condamnés « issus de l’immigration »? J’ai remarqué ça depuis un certain temps, déjà…

Pour ne pas les « heurter »? Pour ne pas trop les « stigmatiser »? Même les crapules ayant avoué leurs forfaits sont considérés comme « présumés coupables ».

Il faut nommer un rat un rat…

A classer dans le tiroir des « bienfaits de l’immigration ».

FDF

.

Assises de la Loire. 8 ans de prison ferme pour le braqueur présumé de la femme médecin.

Le verdict est tombé ce mercredi soir : le principal suspect a été condamné à huit années d’emprisonnement au terme de la deuxième journée du procès.

 La cour d’assises de la Loire a rendu son verdict ce mercredi soir dans l’affaire du braquage de la femme médecin. L’un des auteurs « présumés » a été condamné à huit ans de prison ferme.

Les faits s’étaient produits le 2 juillet 2009, à La Cotonne, un quartier de Saint-Etienne. Ce jour-là, quatre individus avaient fait irruption dans le cabinet de la médecin. Ils voulaient les clés de son 4×4. L’un des braqueurs avait pointé un pistolet sur elle.

L’enquête n’a permis d’identifier qu’un seul suspect, Karim Harchi, qui a donc été condamné à huit ans d’emprisonnement (FDF: cadeau pour une « chance pour la France »)… Le procureur avait requis dix années de prison.

Source: http://www.leprogres.fr/

30/07/2011

On ne va pas tout de même ré-ouvrir les maisons de correction pendant qu’on y est?

Fresne… (photo: ministère de la Justice et des Libertés).

.

Eric Ciotti veut faire encadrer les mineurs délinquants par des ex-militaires.

Non à cette barbarie! Mais arrêtons les fausses joies, en même temps. En outre nos petits garnements risqueraient d’avoir peur…
Nos prisons sont pleines; quel beau moyen d’éviter d’en construire d’autres. Mais je connais quelques anciens militaires qui se feraient une joie immense de « donner un coup de main »; même en bénévolat… Hé hé…
FDF

.

Vers un retour du service militaire en France ? C’est en tout cas ce que propose Eric Ciotti, en charge des questions de sécurité à l’UMP. Mais pas pour tout le monde, cette mesure -si elle était mise en place- consisterait à créer une sorte de service citoyen pour les mineurs récidivistes.

Le député des Alpes-Maritimes souhaite que pour un mineur de 16 ans condamné par la Justice, il lui soit proposé d’exécuter sa peine au sein d’un « Établissement d’insertion à la Défense« . La durée de ce service citoyen serait comprise entre quatre et six mois, selon l’appréciation d’un magistrat. Il serait alors pris en charge par des ex-militaires.

En cas de refus, le jeune condamné devra alors purger une peine d’emprisonnement.

Au programme de la formation : une remise à niveau scolaire, l’apprentissage d’une activité professionnelle, une éducation citoyenne et comportementale. Des tâches du type travail d’intérêt général pourraient également venir en complément.

Pour Eric Ciotti, « la prison doit être l’ultime recours », ajoutant que sur les 65.000 détenus en France, « 757 sont des mineurs ».

La proposition a rappelé à Ségolène Royal une de ses idées, distillée lors de la campagne présidentielle de 2007. La candidate à la primaire socialiste a mis au défi Nicolas Sarkozy d’agir « sans attendre une loi », car il suffit de « généraliser ce qui est déjà expérimenté ».

Source: Le Post