Francaisdefrance's Blog

30/01/2011

« L’Empire tout entier se laissait insidieusement pénétrer par des éléments inassimilables ».

Toute ressemblance, etc, etc…

FDF

.

Décadence de l’Empire romain (Encycl. Hachette, 1951) (suite)

« L’Empire romain donnait aussi aux barbares ses terres à cultiver, tant était grave la pénurie de main-d’oeuvre. C’est ainsi que des immigrants venus d’outre-Rhin furent installés à travers toute la Gaule. L’Empire tout entier se laissait insidieusement pénétrer par des éléments inassimilables et se désagrégeait un peu plus chaque jour. » (p. 62) «La monarchie se faisait de plus en plus absolue et empruntait maint caractère à la Perse, dont on enviait la renaissance. Un cérémonial compliqué, un luxe scandaleux étaient de mise à la cour impériale, où fonctionnaires, eunuques, femmes, intriguaient et se bousculaient à qui mieux mieux. Le Sénat n’était plus que le témoin attardé d’un glorieux passé. Toute la charge du gouvernement et de l’administration incombait à une bureaucratie monstrueuse, qui étendait ses tentacules dans tous les domaines. Des prescriptions minutieuses clouaient chacun, de l’agriculteur au magistrat municipal, à la place qu’il occupait. » (p. 60-61)

———————————————————————————————————————————