Francaisdefrance's Blog

15/12/2010

« Dans l’Hexagone, ils [les islamistes] se politisent. »

Le grand reporter franco-iranien  Emmanuel Razavi a rapporté dans son ouvrage sur les Frères musulmans les impressions d’un cadre opérationnel des Renseignements généraux en charge charge des réseaux islamistes

« Dans l’Hexagone, ils [les islamistes] se politisent. Les Frères musulmans ont compris que l’action terroriste n’était pas utile, à moins qu’ils ne se retrouvent en situation de blocage. Auquel cas, la France ne serait pas à l’abri d’une action de grande intensité. Mais aujourd’hui, on ne semble pas être dans cette configuration, puisqu’ils ont obtenu beaucoup de la République. […]La troisième guerre mondiale a commencé dans la tête des islamistes. Une guerre dont les prémisses s’inscrivent dans la droite ligne de Munich. Les femmes et les hommes politiques de ce pays ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas, car il y a maintenant plus de dix ans qu’on les a mis en garde. Mais ils n’ont cessé de continuer à accueillir des intégristes musulmans sur le territoire comme s’il s’agissait d’une minorité qui avait des droits acquis. À croire qu’on les considère comme nos Indiens d’Amérique ! À Munich, il y avait une alternative. Soit on choisissait la voie du courage, soit on se couchait. On a choisi la seconde solution. On a vu ce qui s’est passé. N’a-t-on pas retenu les leçons de l’Histoire ? » Emmanuel Razavi, Frères Musulmans dans l’ombre d’Al Qaeda, Jean-Cyrille Godefroy, 2005, p. 143

Quand le livre est paru, le ministre de l’Intérieur s’appelait Nicolas Sarkozy…
piqué sur http://www.islamisation.fr/archive/2010/12/15/la-resistance-se-reunit-samedi-a-paris.html

Merci à DG pour l’info…