Francaisdefrance's Blog

12/03/2012

Les aventures de Martine au Maroc. La pêche aux voix n’a pas de frontières…

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Abdelilah BENKIRANE: http://fr.wikipedia.org/wiki/Abdelilah_Benkirane

FDF

.

ELLE   SE PRÉCIPITE     AU MAROC , pour visiter (l’islamiste) Abdelilah BENKIRANE, et POUR PLANTER LES JALONS,  AU CAS OU ….
« A un moment où le Maroc accomplit sa transition démocratique et après l’élection d’un nouveau gouvernement le 25 novembre 2011 dernier, cette visite permettra de définir des perspectives de partenariat en cas de victoire socialiste lors de l’élection présidentielle.
Nous nous sommes en effet engagés dans le programme de François HOLLANDE à développer la relation de la France avec les pays de la rive sud de la Méditerranée sur la base d’un projet économique, démocratique et culturel. »

Jc…

.

Maghreb Maroc-France : Martine Aubry rencontre Abdelilah Benkirane

La première secrétaire du Parti socialiste français (PS), Mme Martine Aubry a mis en exergue les réformes d’envergure opérées au Maroc, soulignant que le discours royal du 9 mars 2011 a été le catalyseur de cette dynamique qui s’est traduite par l’adoption d’une nouvelle Constitution suivie d’élections qui ont démontré une « volonté de liberté et de reconnaissance du choix démocratique des Marocains ».

« Nous suivons en France avec beaucoup d’intérêt, particulièrement le PS, ce qui se passe au Maroc », qui a anticipé des réformes profondes et importantes, a-t-elle déclaré à la presse à l’issue d’un entretien, samedi à Rabat, avec le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Abdelilah Benkirane.

« L’indépendance de la justice est extrêmement importante aussi bien pour les Marocains que pour les investisseurs étrangers », a poursuivi Mme Aubry, soulignant que tous les pays sont actuellement confrontés au même problème, celui de la redistribution équitable des richesses et l’égal accès aux services de l’éducation et de la santé.

Sur un autre registre, la première secrétaire du PS a indiqué que, de par leurs relations historiques, le Maroc et la France entretiennent des liens exceptionnels aux plans politique et économique. « Il faut que cette coopération soit consolidée davantage au niveau de l’Etat et celui des collectivités locales » , a-t-elle ajouté.

Elle a par ailleurs souligné que la relance de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) est « essentielle » . « Nous voulons relancer une coopération entre l’Europe et la Méditerranée avec des actes », a relevé Mme Aubry, notant que l’Europe et l’Afrique ont un avenir commun qui « passe essentiellement par le rôle du Maghreb et du Maroc ».

Mme Aubry a fait savoir que son entretien avec M. Benkirane a porté sur l’évolution des réformes entreprises au Maroc, la situation économique dans le pays ainsi que sur différents sujets d’intérêt commun dont la communauté marocaine établie en France.

Cette entrevue s’est déroulée en présence de M. Fathallah Oulalalou, maire de la ville de Rabat, du député français, secrétaire national du parti socialiste français à l’International, Jean-Christophe Cambadélis, du député européen, Gilles Pargneaux et du secrétaire national chargé de la coopération et de la francophonie, Pouria Amirshahi.

En visite au Maroc du 10 au 13 mars, Mme Aubry aura des entretiens avec plusieurs membres du gouvernement, des membres de l’USFP, des représentants de la société civile ainsi qu’une rencontre avec la communauté française établie au Maroc.

Source  : http://www.atlasinfo.fr/

11/02/2012

Le Front National dresse une liste noire d’élus UMP et PS au cas où…

Il est vrai que l’on en parle beaucoup, dans certains « milieux autorisés »… Mais les adhérents et militants frontistes sont aussi prêts à la riposte depuis longtemps. Il est certain que si Marine n’a pas ses signatures, on va voir une France « défigurée »…

Et la faute à qui ?

FDF

.

Ca va saigner   et j’ai hâte de voir ça…

JC JC…

.

La vengeance est prête. Si Marine Le Pen n’obtient pas ses 500 signatures « dans l’indifférence des grands partis », non seulement le Front national fera tout pour faire battre Sarkozy, mais, lors des législatives, il favorisera des triangulaires ou des duels pour faire battre les personnalités de « l’UMPS». Les listes sont prêtes. Voici la première.

Le ton monte contre « l’UMPS » dans l’entourage de Marine Le Pen. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la candidate n’apprécie pas du tout, mais alors vraiment pas, que les deux grands partis, UMP et PS se lavent les mains de ses difficultés à obtenir les 500 signatures indispensables pour déposer sa candidature à la présidentielle. Entre un Jean-François Copé qui refuse la levée de l’anonymat au nom du devoir pour les maires d’assumer leurs convictions et un François Hollande qui suggère à Marine Le Pen de se débrouiller et de dynamiser ses troupes, le FN prépare sa vengeance. « On s’en souviendra aux législatives, avertit Louis Aliot, directeur de campagne de la candidate frontiste. Je rappelle juste à Monsieur Copé qu’il a été battu en 1997 dans un triangulaire avec le FN…  Je peux même vous dire qu’un certain nombre de députés UMP serrent les fesses en priant pour que Marine puisse être candidate. » Par le passé, dans les années 80 et 90, Jean-Marie Le Pen a déjà cherché à sanctionner ceux des hommes politiques de droite qui cherchaient trop à lui nuire.

Xavier Bertrand et Nadine Morano dans le viseur
Au FN, on fait donc des listes, mettant dans la même charrette députés UMP et PS et les représentants des partis considérés comme leurs alliés. Les personnalités dans les circonscriptions desquels les candidats Fn aux dernières cantonales ont rassemblé entre 30 et 40% des voix sont dans le collimateur. « Certains ont même un très grand souci à se faire, prévient Bruno Bilde, chargé de la communication de la campagne, Christian Vaneste à Tourcoin ou Jean-Louis Borloo à Valenciennes notamment. »
D’autres encore seront la cible des forces frontistes : Xavier Bertrand (actuel ministre de la santé) à Saint Quentin dans le Nord, Eric Ciotti de la Droite populaire à Nice, Benoist Apparu (actuel ministre du logement) à Chalon-en-Champagne, Nadine Morano (ministre de l’Apprentissage), Christian Jacob (président du groupe UMP à l’Assemblée) en Seine et Marne. « Que le PS ne se réjouisse pas trop, poursuit Bruno Bilde, nous l’attendons aussi au tournant ». Sont visés, Patrick Menucci à Marseille, Michel Vauzelle (Président de la région PACA) à Arles, Pierre Moscovici (directeur de campagne de François Hollande) dans le Doubs, Jack Lang (qu’on ne présente plus) à Saint Dié et Laurent Fabius (ancien première ministre) en Seine Maritime.

Le FN roule-t-il des mécaniques ? Certes, les scores de ses candidats aux législatives de 2007 n’étaient pas brillants, compris entre 5 et 9%, pas de quoi inquiéter les candidats figurant sur la liste noire. Mais au vu des résultats des régionales et des cantonales qui ont suivi, tout est possible. Surtout si la candidate frontiste est empêchée de se présenter. Les rancœurs seront à leur comble et les consignes très claires.

Source: http://www.marianne2.fr/

24/12/2011

L’invasion par les élections…

Un appel du Collectif contre l’Islamophobie en France. Pathétique…

La France est déjà LEUR pays… C’est un peu anticipé, les gars. Bien tenté mais ne pas oublier que la Résistance, elle est et sera toujours là…

FDF

Et ça, ça ne vous gêne pas ???

.

La France, aimez-la ou changez-la !

« La mobilisation contre la proposition de loi liberticide au sénat a montré que de nombreux citoyens, de tous horizons et de toutes confessions, ainsi que des élus peuvent se réunir ensemble pour défendre une France juste, fraternelle, tolérante et inclusive.

L’islamophobie est aujourd’hui une opportunité électorale pour des partis et des personnalités politiques sans projets pour la France. Ils méprisent le vécu de plus en plus difficile des françaises et français. Ils divisent pour mieux régner et occultent les vrais problèmes de la France.

Nous devons barrer la route aux définitions erronées de la laïcité, aux arguments fallacieux contre la foi et la pratique des musulmans, aux saltimbanques de la politique et des médias qui salissent la réputation et l’image de plusieurs millions de musulmans français

Vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à vous indigner, à vous révolter contre les actes, paroles ou décisions politiques islamophobes.

C’est pourquoi le CCIF vous appelle citoyennes et citoyens de confession musulmane ou simples humanistes à vous inscrire sur les listes électorales. Cela vous permettra dans le prolongement de votre récente mobilisation de pouvoir encore faire entendre votre voix lors des élections présidentielles qui auront lieu les 22 avril et 6 mai prochains et lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2012.

Voter est à la fois un droit et devient un devoir.

Ce contexte inquiétant pour nos libertés les plus fondamentales fait de ce droit civique un devoir impérieux pour celles et ceux qui souhaitent faire entendre leur voix. Nous devons peser dans la balance électorale pour faire appliquer, par ceux que nous aurons fait élire, les principes d’égalité, de liberté et de fraternité qui ne sont devenus qu’un décorum sur les frontons des mairies.

Dans un plaidoyer confondant l’hypocrisie et le burlesque, une sénatrice en faveur de la loi citée plus haut lançait : « Il est temps que les 6 millions de musulmans modérés se fassent entendre ». Oui, il est effectivement temps de se faire entendre et de choisir, sans se faire déposséder de notre discours, comment nous participerons à la destinée nationale de notre pays.

Vous avez jusqu’au 31 décembre 2011 pour vous rendre à la mairie de votre lieu de résidence afin de vous inscrire. Plus d’information sur l’inscription sur les listes électorales

Dans 2000 villes en France, vous pouvez vous inscrire sans même vous déplacer, directement par internet.

Le Collectif contre l’islamophobie en France »

28/07/2011

Et c’est maintenant que l’UMP s’en rend compte…

Michel Raison, député UMP, estime que « certains groupes » « se livrent à de véritables appels à la haine raciale et religieuse ».

Exemple de sous-merdes nommés « rappeurs »…

Autre chimpanzé (toujours en liberté) qui s’adresse finement au Député Michel Raison avec son langage fleuri habituel: http://youtu.be/hAOg5BPxYTU

.

Click here to find out more!Ca fait des années que l’on dénonce cette incitation. Qui? Nous, les résistants, les patriotes et c’est nous qui nous faisions taxer de racistes…  Le Front National a aussi mis le doigt dessus… Mais « on » nous a toujours pris pour des « gueulards », des empêcheurs de rapper en rond, de sales racaillophobes et islamophobes. Et voici soudain qu’un député UMP dénonce enfin ces crachats sur la France, les Français et les chrétiens. Il est vrai que les les présidentielles 2012 arrivent à grands pas. Et j’en connais un qui va avoir besoin de voix; un grand besoin… Et comme en 2007, il va tenter de récupérer les idées porteuses et légitimes des autres et se les attribuer. Bon; ça a fonctionné une fois… Je pense que les Français ne vont pas se laisser embobiner encore un coup.

(En passant: Cortex, quand est-ce que tu auras les c……. de me dégueuler dessus? J’attends… ).

FDF

.

Les serpents de mer font à l’occasion des apparitions surprenantes. Tel a été le cas, mardi, de la question rebattue de la nocivité supposée du rap, et des textes provocateurs que les groupes affectionnent parfois. Dans une question au ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, le député UMP de la Haute-Saône Michel Raison n’a pas hésité en effet, comme l’a relevé Numérama, à fustiger directement « certains groupes issus de l’immigration » qui, selon lui, « sous couvert de liberté d’expression », « se livrent à de véritables appels à la haine raciale et religieuse en proférant des paroles obscènes, racistes et misogynes ». L’élu se dit inquiet de la néfaste influence que de tels groupes pourraient avoir sur les jeunes qui les écoutent, et demande en conséquence tout aussi directement à Frédéric Mitterrand quelles mesures « ont été prises pour censurer ces chansons et mieux contrôler la diffusion de certaines oeuvres musicales ».

Source: http://www.lepoint.fr/

18/07/2011

Mais qui est Effa Chôly ?

Reçu par mail…

Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le sang versé…

.

Si tout cela est vrai, voter Eva Joly en 2012 relèvera de la trahison… Mais j’ai bien peur que ce soit la réalité (http://fr.wikipedia.org/wiki/Eva_Joly).

FDF

.

Ainsi après les immigrés islamistes, français de papiers, binationaux et parasites, qui veulent nous imposer leurs us et coutumes, avec la complicité électoraliste de la droite courbe française et  de la gauche internationaliste, voici qu’une binationale franco-norvégienne   voudrait nous faire renoncer à nos traditions les plus sacrées et consensuelles fondées sur le prix du sang reçu et du sang versé.

Alors qui est cette  française de papier, binationale ?

Internet nous apprend qu’elle est née en 1943 en Norvège dans une famille très modeste sous le nom de Gro Eva Farseth.

Elle émigre en France en 1961 avec en poche pour tout bagage « professionnel » une place de 3ème au concours de Miss Norvège.

Bagage suffisant pour un emploi de « secrétaire » dans le lupanar d’Eddie Barclay qui ne semble pas combler ses espérances, car elle change d’employeur pour se faire engager dans une famille de grand bourgeois comme fille au pair.

Elle profite alors de cet emploi pour circonvenir le fils de famille, étudiant boutonneux en médecine (bonne affaire) et l’épouse en 1967 au grand dam de ses futur beaux-parents qui rêvaient, pour leur fils (qui se suicidera en 2001) d’un parti plus reluisant.

Ce mariage lui permet d’obtenir de facto la nationalité française, mais elle se garde bien de se défaire de sa nationalité norvégienne au cas ou…

Ce fait appelle une première observation : sa sincérité sur sa pseudo attirance et fascination pour la France était tempérée surtout par le besoin de se caser le plus confortablement possible, ce qu’elle réussit parfaitement.

S’en suit une existence oisive de nantie avec deux enfants , avec quelques activités fumeuses de décoratrice , pour enfin reprendre des études de droit et en obtenir une licence.

Elle intègre ensuite le Ministère de la Justice d’où elle prendra sa retraite en 2006 comme Juge d’Instruction.

C’est alors que n’écoutant que son « courage » elle s’enfuit en Norvège grâce à sa double nationalité afin, dit-elle, de se soustraire à la vengeance de ceux qu’ elle avait mis en examen durant sa carrière de Juge d’Instruction. Ses collègues, Français , ont dû apprécier, d’autant plus qu’en France il ne se pratique pas la vendetta contre les juges qui partent en retraite…

Au passage il est possible de noter dans son livre «  Eva Joly-La force qui nous manque », une diatribe acérée sur la justice française qui l’a nourrie sans qu’elle renâcle. Façon peu élégante de cracher dans la soupe après s’être gavée!

C’est sans aucune pudeur, en conservant sa double nationalité, après avoir été investie par quelques baltringues écologistes qu’elle a l’outrecuidance de déclarer qu’il faudrait supprimer le défilé de l’Armée Française le jour de la Fête Nationale.

Madame Eva Joly n’a strictement rien compris de ce qui fait la Nation Française.

Madame Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le sang versé, elle qui n’est  française…que de papiers. Même si une loi imbécile prétend le contraire, les citoyens  sauront toujours faire la différence entre les profiteurs et ceux qui depuis 25  siècles ont fait ce pays au prix de nombreux sacrifices   avec courage et abnégation, y compris à Narvick !

 Madame Eva Joly, prouvez- nous que vous voulez être française, abandonnez la nationalité norvégienne !

Bernard M.

10/07/2011

Présidente…

Il est vrai que quand on voit se qui se passe à l’UMPS, un bon changement aux commandes de notre République ne pourra lui faire que du bien.

FDF

.

Marine 2012, la France Présidente !


En ce dimanche 10 juillet, c’est la division qui prime au sein de l’UMPSVerts, entre les épluchures sur la tête, les blablas, gesticulations et les rapports accablants d’une France qui court à sa ruine, nos élites pro-mondialistes, pro-euro auront réussi à nous y mener tout droit depuis 30 ans de pouvoir.

Face à cette réalité peu reluisante où il faut survivre et non plus vivre en France, les Français gardent tout de même l’espoir qu’une alternative de bon sens est possible. Cette convergence politique s’appelle Marine !

Oui, la fameuse « Marine », vous savez celle que l’on entend sur les marchés, aux comptoirs des bistrots, dans la rue, dans les journaux, à la télé et sur le web, la « Marine » comme on l’appelle familièrement, cette femme courageuse et droite qui suscite une vague d’espérance sans précédent auprès de tous les Français de métropole et des départements et territoires d’Outre-mer. Cette femme reçoit des messages de sympathie du monde entier dans l’ambition qu’un jour notre pays retrouve de la « Voix », de la tonalité, celle qui était auparavant la sienne pour que prime nos valeurs notamment la Liberté.

Cette candidate hors pair fédère au-delà des clivages politiques. Les élections présidentielle et législatives prochaines doivent être l’occasion d’offrir l’oxygène dont la France a besoin pour que l’ensemble de son peuple puisse vivre. En 2012, il reviendra à vous Français de vous exprimer en votant pour votre future présidente de la République, un véritable chef d’État !

Source et vidéo: http://www.nationspresse.info/?p=138521#comment-176382

17/06/2011

Votez Socialiste !!!

Pourquoi? Tout simplement pour ce qui suit, à voir en PPS… On y évoque les élections régionales. Mais il n’y en aura plus… Pas grave; c’est valable pour toutes les autres élections qui nous attendent dès l’an prochain… Je vous parle pas de référendum; nous sommes en France. Et quand il y en a un, « on » n’en tient même pas compte  (2005: l’Europe)…
FDF

.

Là: Votez-socialiste-hur-

19/02/2011

Rachida Dati: chassez le naturel…

Souvenirs, souvenirs…

Mise au rencard par son roi, la voilà qui réapparaît sur la scène politique Rachida. Sent elle un nouveau poste au gouvernement pour sa pomme si par le plus grand des malheurs, Sarkö Ier se succédait à lui-même? Faut pas rêver, Madame Dati. Le ver est dans le fruit… Elle en remet une couche sur la stigmatisation des musulmans? Trop tard; c’est avant qu’il fallait les museler au lieu de leur passer tous leurs caprices sous les yeux des « sous-chiens » effarés et ne se sentant plus chez eux…

On sait très bien que c’est autour de l’islam et de ses ravages que tournera la présidentielle. J’en connais une qui l’a compris… Une patriote, digne fille à son père. Et qui ne laissera pas sa Patrie aux mains de fous furieux…

FDF

.

Rachida Dati: « attention à ne pas stigmatiser l’islam »

La députée européenne UMP Rachida Dati a mis en garde vendredi contre une « stigmatisation » de l’islam et des musulmans avec le débat lancé par son parti, à la demande de Nicolas Sarkozy, sur la place des religions en France.

« Le débat sur l’islam, moi ça ne me pose aucun problème, ce débat est pertinent. Mais il faut faire attention, et c’est important de le dire, de ne pas stigmatiser l’islam en tant que religion et de ne pas stigmatiser les musulmans, qui sont d’abord Français, en tant que pratiquants », a déclaré sur France 2 l’ancienne garde des Sceaux.

A la demande de Nicolas Sarkozy, l’UMP veut lancer un débat, avec une convention le 5 avril, sur l’exercice des cultes religieux, « singulièrement le culte musulman », a expliqué le patron du parti majoritaire, Jean-François Copé.

« Le débat, je suis d’accord, mais attention de ne pas stigmatiser, attention de ne pas caricaturer une partie de nos compatriotes pour susciter de la peur chez les autres », a insisté la députée européenne et conseillère politique de l’UMP.

Selon Rachida Dati, « en fait ce n’est pas l’islam qui pose un problème ».

« Le problème aujourd’hui, c’est de combattre ceux qui dévoient l’islam, qui l’utilisent pour défier les valeurs de la République, le sujet il est là », a ajouté Mme Dati, mais « il faut aussi que les musulmans, comme pour toutes les autres religions, aient des lieux de culte et de prière décents ».

Qualifiant les prières dans les rues d' »inacceptables », elle a ajouté: « nous avons aujourd’hui les moyens juridiques de pouvoir empêcher cela. Les musulmans ne demandent pas de prier dans les rues »…

Suite et source: http://tinyurl.com/4txkccb

05/02/2011

2012. Marine Le Pen est élue Présidente de la République Française…

Ca pourrait bien ne pas être de la science fiction, au train où vont les choses… Si, par bonheur, Marine prenait en main les rênes de Notre Patrie, la réaction immédiate du nouveau peuple « français » pourrait donner ça:

Non?

FDF

06/12/2010

Cote d’Ivoire: une nouvelle fois, le monde chrétien et le monde musulman vont s’affronter…

Les deux mondes de Gbagbo et Ouattara… Laurent Gbagbo a prêté serment. Il s’est fait « investir » président. Mais l’autre aussi. Ca va donner de la machette, là-bas… Le musulman Ouattara (pote à Sarko…) ne s’avouera jamais vaincu. On a déjà connu ça avec avec la victoire parfaitement démocratique du FIS en Algérie. Bilan ? Coup d’état des fachos algériens pro-occident pour barrer la route aux fachos algériens anti-Occident… et guerre civile ! Donc afflux de musulmans chez nous. On voit ce que ça donne… 

Dans le cas de la Côte d’Ivoire: afflux d’immigrés (sans papiers si possible) chez nous. Car la Côte d’Ivoire a DEUX présidents, DEUX gouvernements (http://www.rfi.fr/afrique/20101206-cote-ivoire-semblant-retour-calme-fond-negociations) etc… D’un coté: http://www.monsaphir.com/culture-religion-3/les-musulmans-reconnaissants-a-laurent-gbagbo.html
Et de l’autre: « Alassane Dramane Ouattara qui avait justifié son inéligibilité à la présidentielle en affirmant que « On ne veut pas que je sois président parce que je suis musulman et nordiste. »
.
Vive la démocratie! Vive la diversité! Vive la France!
FDF

Laurent Gbagbo : 51,45.Alassane Ouattara : 49,51. M. Paul Yao N’dré, le président du Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire vient de proclamer vainqueur à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010, le chef de l’Etat sortant, M. Laurent Gbagbo.

Il a été investi en début d’après midi, ce samedi 4 décembre 2010, au Palais présidentiel. Dans la salle des pas perdus. En présence des présidents des institutions républicaines, des membres du gouvernement, du corps diplomatique, des organisations internationales, des associations et organisation de la société civile, des fédérations sportives, des associations de jeunesse, des confessions religieuses, des syndicats, des organisations professionnelles des médias, etc.

A l’occasion, le Président du Conseil Constitutionnel a rappelé aux uns et aux autres, notamment aux ivoiriens, qu’ils doivent se garder de « détruire notre patrimoine commun qu’est la patrie ».Indiquant par la suite que « dans tous les pays du monde, il existe des institutions chargées de la conception, de l’organisation des élections. L’organisation des nations unies pour la Côte d’Ivoire (onuci) observe et rend compte mais n’est pas habilité à juger et valider ces élections. En Côte d’Ivoire, la Cei organise et proclame les résultats provisoires en 1er ressort .Il revient au Conseil Constitutionnel de juger et de valider ».

Le chef de l’Etat a reçu des mains du grand chancelier, le général Youssouf Koné, le grand collier qui fait désormais de lui, le Président de la République de Côte d’Ivoire après le scrutin présidentiel du 28 novembre dernier. Au cours de cette cérémonie de prestation de serment, Laurent Gbagbo a, face à la nation, juré de servir le peuple et le pays. Sans trahir ceux qui l’ont fait « roi », les ivoiriens, le peuple. En déclarant ceci à haute voix : « Devant le peuple souverain de Côte d’Ivoire, je jure solennellement et sur l’honneur de respecter… »

Le Président de la République s’est appesanti surtout sur deux choses qui lui tiennent à cœur. La construction de la République et la démocratie.

La construction de la République selon Le président Laurent Gbagbo implique pour chacun des citoyens, une égalité de chance et l’effacement de tout esprit de caste. Cette république sociale embrasse tout le monde. Elle intègre harmonieusement la laïcité, la promotion des valeurs. Pour que la République soit forte, le nouveau chef de l’Etat ivoirien estime qu’elle doit être assise sur la démocratie. Le Président de la République dit comprendre mieux aujourd’hui, qu’hier, les causes des crises qui secouent l’Afrique notamment. Elles sont dues, entre autres, explique-t-il, au fait que des gens vivent hors –la-loi. Les gens n’aiment pas respecter les lois et les procédures qui en découlent. Il n’y a pas de république forte qui ne soit assise sur la loi. Ces derniers temps, révèle-t-il, j’ai entendu des choses ahurissantes. La Cei est une structure administrative qui a des limites, lesquelles ont été récemment révélées au grand jour. Il nous faut mener la réflexion afin d’éviter les blocages en son sein. Au regard de l’expérience des structures similaires qui existent au Ghana et en Afrique du Sud, des corrections devraient donc être apportées à la Cei. Laurent Gbagbo promet de se pencher sur la question. Une piste : Pourquoi ne pas proposer à la Cei de ne pas proclamer les résultats mais de se contenter de tout transmettre(les Pv et autres éléments) au Conseil Constitutionnel ?

Le Président Gbagbo a fait savoir qu’il a ces derniers temps, constaté de « graves cas d’ingérence »dans les affaires de son pays. Il affirme être chargé en tant que Président de la République de veiller à garantir la souveraineté de la Côte d’Ivoire. Par conséquent, il a déclaré haut et fort qu’il est donc chargé de la défendre. De ne jamais négocier cette souveraineté.

A ces compatriotes qui ont tendances à rechercher les solutions à leur problème en aliénant la souveraineté de leur pays, à l’extérieur, Gbagbo rappelle que « si on perd sa souveraineté, on devient un pays vassal. »Or, soutient-il, « on peut travailler avec tout le monde sans compromettre notre souveraineté ».En définitive, il appartient aux ivoiriens d’être eux-mêmes les gardiens de leur souveraineté. De ne pas compter sur autrui pour faire d’eux des rois. Car, celui qui te fait roi a un droit sur ton siège, fait-il remarquer. Souhaitant que le pouvoir est durable quand, seul le peuple te fait roi… Premier message à la nation du candidat Laurent Gbagbo, fraîchement élu Président de la République de Côte d’Ivoire.

Source: http://cote-ivoire.com/