Francaisdefrance's Blog

21/08/2011

On a dit : Pas de mosquée à Brive l’Estavel !

Après le succès de Montluçon (http://simurl.com/wihlap),

c’est au tour de Brive l’Estavel de déposer lers armes…

FDF

.


blason islamique du futur califat de la ville de Brive-la_gaillarde, Corrèze, Chef-lieu d'arrondissement, Bas Limousin, Pays de BriveLe projet de construction d’un centre culturel et cultuel sur une friche industrielle, impasse d’Estavel, devrait bientôt entrer dans la phase de réalisation.

Brive bientôt doté d’une « grande mosquée » ? L’idée a fait son chemin. Évoquée par le président régional du conseil du culte musulman, El Assan Lechhab, en 2009 afin de « pallier à l’augmentation mécanique du nombre de croyants », elle est en passe de se réaliser.

En 2010, Mohammed Tahif, ébéniste à Saint-Pantaléon, se porte volontaire pour mener le projet au niveau local. Durant la prospection, un terrain vague, impasse d’Estavel, retient son attention. « L’emplacement idéal », selon lui, du fait de (…)

La suite sur

http://www.lepopulaire.fr/editions_locales/brive/projet_de_mosquee_autorise_a_estavel@CARGNjFdJSsBHxwCBBw-.html

[Archives : copie d’écran, version PDF musclé pour imprimante]

Un maire démocrate et républicain, soucieux de l’avenir tant pour sa commune que pour la France, ne devrait JAMAIS autoriser la moindre construction de mosquée particulièrement quand il a déjà été informé de toutes les bonnes raisons pour lesquelles il ne faut pas le faire.

Il y a hélas tant des maires que des élus municipaux indécrottables qui préfèrent sciemment ignorer ces raisons afin de pouvoir dire plus tard « On ne savait pas… ».

Avertissons les élus qui persisteraient à vouloir faire l’autruche face à l’islam qu’ils devront rendre des comptes.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/d95pa9)

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer l’article lepopulaire.fr à propos de la mosquée à partir de sa version PDF musclé pour imprimante. Il rentre sur une page.

BRIVE-LA-GAILLARDE mercredi 17 août 2011 - 09:03 - Projet de mosquée autorisé à Estavel - Le projet de construction d'un centre culturel et cultuel sur une friche industrielle, impasse d'Estavel, devrait bientôt entrer dans la phase de réalisation.
(Version pdf obtenue avec
printfriendly.com + pdfescape.com + logo)

Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit.

La version pdf « musclé » contient un commentaire et surtout… un sceau de l’ordre des templiers (ce qui va interloquer plus d’un destinataire : cet ordre a été refondé en 2002…)

Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet d’envoyer au moins deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille à votre courrier (recto-verso, soit deux pages). Avec le verso libre de la feuille où vous avez imprimé la première page de l’article, cela fait donc trois pages disponibles.

Du fait de l’opposition des populations à l’invasion musulmane connue maintenant depuis plusieurs années et de la manifeste surdité volontaire des élus, passer à une phase un peu plus musclée que la simple information est indispensable…

Car n’allez pas croire qu’en ne faisant rien, en laissant les mosquées se construire, en laissant les minarets bander sous votre nez, les musulmans vont subitement, comme par enchantement, décider de respecter la loi. C’est ce que l’on se disait à Boston, USA, jusqu’à un beau jour où… C’est aussi ce que l’on se disait à Rheinfelden, Allemagne, jusqu’à un beau jour où… C’est aussi ce que l’on se disait à Rendsburg, Allemagne, jusqu’à un beau jour où… C’est aussi ce que l’on se disait à Milan, Italie, jusqu’à un beau jour où… C’est aussi ce que l’on se disait à Nanterre, France, jusqu’à un beau jour où… C’est aussi ce que l’on se disait au Puy-en-Velay, France, jusqu’à un beau jour où…

Avertir

En plus d’utiliser la version « musclée » ci-dessus il faut non plus informer mais désormais avertir les élus qu’ils devront rendre des comptes.

Pour cela vous pouvez imprimer la version pdf en trois pages du discours de Paul Weston Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : « Nous vous demanderons des comptes » (la version pdf en trois pages est au bas du discours).

Pour vous simplifier le travail, voici ces documents pdf réunis en un seul fichier pdf de quatre pages :

BRIVE-LA-GAILLARDE mercredi 17 août 2011 - 09:03 - Projet de mosquée autorisé à Estavel - Le projet de construction d'un centre culturel et cultuel sur une friche industrielle, impasse d'Estavel, devrait bientôt entrer dans la phase de réalisation. - version musclée 4 pages
lepopulaire-fr_brive_projet_de_mosquee_autorise_a_estavel-muscle4pages.pdf

Qui sont les destinataires ?

Vous les trouverez à ce même paragraphe Qui sont les destinataires ? de l’action précédente à destination de Brive.

19/08/2011

Encore un « projet » de mosquée. Un projet, c’est tout…

Ce qui veut dire que comme habituellement, on en n’est pas encore à l’inauguration… Comme beaucoup de projets de ce type, d’ailleurs…

Encore une fois, c’est « l’effet d’annonce » qui fait croire à l’extension de ces lieux de culte et qui conforte l’idée préconçue que l’islam poursuit sa conquête. Mais il n’en n’est rien. Un projet sur deux ne voit pas le jour et l’autre met des années à se concrétiser. Mais ce n’est pas une raison pour relâcher notre vigilance en ce domaine…
FDF

.

Projet de mosquée autorisé à Estavel

Le projet de construction d’un centre culturel et cultuel sur une friche industrielle, impasse d’Estavel, devrait bientôt entrer dans la phase de réalisation.

Brive bientôt doté d’une « grande mosquée » ? L’idée a fait son chemin. Évoquée par le président régional du conseil du culte musulman, El Assan Lechhab, en 2009 afin de « pallier à l’augmentation mécanique du nombre de croyants », elle est en passe de se réaliser.

En 2010, Mohammed Tahif, ébéniste à Saint-Pantaléon, se porte volontaire pour mener le projet au niveau local. Durant la prospection, un terrain vague, impasse d’Estavel, retient son attention. « L’emplacement idéal », selon lui, du fait de son isolement des zones résidentielles, de sa proximité avec Tujac et de sa superficie conséquente.

Déposée en mars 2011, la demande de permis de construire donne lieu à plusieurs allers-retours pour modification, qui aboutissent, à la fin du mois de juin, sur un accord de la mairie. « Aujourd’hui, précise Mohammed Tahif, nous attendons que les deux mois de délais de contestation soit écoulés pour lancer l’acquisition du terrain et poursuivre la collecte de dons et la recherche de partenaire. »

Outre l’aspect cultuel, les initiateurs insistent sur la vocation culturelle du bâtiment à travers l’installation d’une bibliothèque et de salles de cours pour apprendre les langues.

Longtemps sur Brive, comme ailleurs en France, l’exercice collectif du culte musulman, à défaut d’un patrimoine préexistant, était pratiqué dans des locaux mis à disposition par les particuliers : caves, garages ou résidences.

En 1987, la communauté turque était la première à aménager une salle au 36, rue Delon, relocalisée depuis à l’ancien gymnase ASPTT du Rocher coupé.

Dix ans plus tard, en 1998, avec l’aide matérielle et financière de fidèles, Gaubre s’est doté de sa mosquée, un pavillon réaffecté pour l’occasion. Ses responsables ont procédé, en mai dernier, à l’inauguration de ses locaux agrandis.

Source: http://www.lepopulaire.fr/