Francaisdefrance's Blog

30/10/2011

Faites gaffe à vos moutons, amis agriculteurs/éleveurs; l’Aïd approche…

Une provocation de plus quand on sait que beaucoup de moutons disparaissent bizarrement des pâturages de nos agriculteurs-éleveurs d’ovins à l’approche de l’Aïd… « Rachid système », mon frère…

Si je chope un ou plusieurs muzz à piquer des moutons (j’ai la chance d’habiter à la campagne où ces « disparitions » épisodiques sont choses courantes, mais où on ne retrouve JAMAIS les coupables…), il va y avoir des places disponibles à la prière le vendredi soir…

Bon; je vous laisse, j’ai des couteaux à affuter pour mon « Aïd » à moi. Ben quoi ???

FDF

.

.

04/09/2011

Petit chef d’oeuvre en son genre…

Un poème qui devrait faire rabattre leur caquet à tous ceux du « bled » qui chialent et vomissent leur haine sur les vilains Français qui ont tenté de « coloniser » l’Algérie…

Et qui ne comprendront jamais qu’on a voulu avant tout leur rendre service en essayant de leur montrer le chemin de la modernité et de l’essor économique, ce qu’il n’ont toujours pas compris. La preuve, ils continuent à suivre les préceptes d’une idéologie où le meurtre est prédominant. Leur descendance qui fait la loi dans les « zones sensibles » de France nous le montre tous les jours…

On aurait du les laisser croupir dans leur fange.

FDF

.

Photo pillée chez: http://www.petitsechodoran.com/

.

Pardon petit féllagha par Pierre-Jean Vaillard.

Pierre-Jean Vaillard (Sète, 12 mars 1918 – 17 février 1988) 

Pierre Jean Vaillard était un habitué des tournées en Algérie Française où il était très apprécié.   

Il venait avec l’équipe des « Trois Baudets ».>
Voila ce qu’il pensait de la culpabilité coloniale de la France,déjà avant 1962. (vue par les locaux dérangés… )
.

  « Fellagha »

  Quand ma pensée s’en va vers l’Afrique du Nord
Je me sens, tout d’un coup, bourrelé de remords
Que l’Algérie soit une province française,
C’est évident, bien sûr, bien qu’à tous ça ne plaise
Que des hommes aient fait d’un bled qui n’était rien,
Ce beau pays algérien
Nul ne peut dire le contraire…
Seulement, ces temps-ci, il faut compter, là bas,
Avec un mécontent, un certain fellagha.
Et, petit fellagha, c’est à toi que je pense
En voyant ta rancune à l’égard de la France.
J’ai beaucoup réfléchi et ma méditation
Me décide à venir te demander pardon.
Oui, pardon, Fellagha, pardon pour mon grand-père
Qui vint tracer des routes et labourer la terre.
Il est tombé chez toi, il a tout chamboulé.
Où poussaient des cailloux, il a foutu du blé
Et, mettant après cela le comble de l’ignoble, 
Où poussaient des cailloux il a fait un vignoble
Pardon, cher petit Fellagha,
Oh, pardon de tous ces dégâts.
Et mon affreux grand-père (il faut qu’on le confesse)
N’était pas seul de son espèce.
Ces autres scélérats ont bâti des cités
Ils ont installé l’eau et l’électricité.
Et tu n’en voulais pas, c’est la claire évidence
Puisque avant qu’arrive la France
Tu n’avais, en dehors de la Casbah d’Alger,
Que la tente ou bien le gourbi pour te loger.
Et tu t’éclairais à l’huile
Nos maisons, bien sûr, c’était la tuile.
De l’électricité, là encore soyons francs,
Tu ne demandais pas qu’on te mette au courant
Tu t’es habitué à ces choses infâmes
Mais à regret et la mort dans l’âme
Stoïquement, d’ailleurs, supportant ces malheurs,
Avec courage et bonne humeur.
Mais tu engraissais, mais de mauvaise graisse
Car tu prenais le car, ( une invention traîtresse)
Ce même car que, pris d’un délire divin,
Tu devais, un beau jour, pousser dans le ravin.
Je comprend ta rancoeur, je comprends ta colère,
Tu n’es pas au niveau des Arabes du Caire
Tu gâches et tu vis mieux qu’un fellagha égyptien.
A quoi Nasser … Nasser .. a rien
Nous avons massacré les lions, les panthères,
Nous avons asséché les marais millénaires.
Les moustiques sont morts… les poux, De Profundis.
Nous avons tout tué, jusqu’à la Syphillis.
Ah! Pardon, Fellagha, pour tous ces carnages.
Nous avons fait tout cela, c’est bougrement dommage.
Car si d’autres idiots l’avaient fait, inspirés
C’est nous qui maintenant, viendrions vous libérer,
Et bouffer les marrons cuits pour ces imbéciles.
C’aurait été moins long et beaucoup plus facile.
Bien pardon, Fellagha, de t’avoir mieux nourri, 
  Et d’avoir à tes pieds nus, mis (oh maladresse),
Des souliers…
Dont tu voudrais nous « botter les fesses« ….
ce  jour là.. malheur a toi pour les prochaines années.. nos successeurs seront pires que nous.. !!

.

Merci à C.H……

13/07/2011

Français! Réagissez! Boycottez les produits « halal » !!!

Bon gros coup de gueule sur le commerce « halal » que l’on nous impose, sans nous demander notre avis. Et un PPS à lire et faire circuler.

FDF

.

Là encore nous avons la preuve irréfutable de la complicité gouvernementale contre la France et les Français ! La France est trahie ! Mais quand les citoyens Français vont-ils le comprendre et réagir ? Vont-ils se laisser conduire jusqu’à l’abattoir comme ces pauvres bêtes ? Ou réagir comme des hommes conscients d’eux même et de leur dignité ?

 


30/06/2011

Le « halal » finance les réseaux terroristes islamistes, tout d’abord. Et ensuite…

On a tendance à oublier le « système halal ». C’est à dire, qu’on nous le fait oublier… Sciemment. En nous balançant d’autres infos dans les pattes, histoire de nous faire croire qu’il y a des sujets plus important sur lesquels réfléchir.

Mais le « halal » fait partie de l’islamisation du monde Occidental. Et ça, c’est très important.

Je ne dois pas être le seul à ne pas vouloir me faire égorger, la tête tournée vers La Mecque…

Souvenez vous: Michel Germaneau


FDF

.

Regardez ceci: http://youtu.be/seSth9SwjSs

13/04/2011

Le génocide est incrit dans le coran…

Alors, ne nous étonnons plus de rien… Résistons !!!

Avertissement!

.

La vidéo qui suit est réelle. Filmée par des tchétchènes qui égorgent des prisonniers faits parmi l’armée russe. C’est insoutenable et pourtant c’est vrai.  Continuez de croire ce que vous disent les musulmans: qu’ils sont sont d’une religion d’amour, de paix et de tolérance… Avant de visionner, éloignez les enfants et personnes sensibles... Pour les autres, ayez le coeur bien accroché. Mais il faut que l’Occident sache. C’est innommable et d’une cruauté insoutenable. Et tout cela au nom d’Allah. Bande de pourritures!

Après avoir visionné cette vidéo (si vous pouvez aller jusqu’à la fin), quand vous rencontrerez un muzz dans la rue, vous le regarderez d’une autre façon.

Continuons à leur construire des mosquées. Continuons…

FDF

.

« Il n’appartient pas à un prophète de faire des captifs tant qu’il n’a pas complétement vaincu les incrédules. » (Coran 8.67)…

Le génocide inscrit dans le livre « saint » de l’islam… et on continue à le vendre en librairie !
Application aujourd’hui par exemple dans le Caucase russe…

.

(ATTENTION ! IMAGES INSOUTENABLES !)

Sur une info de NDP-Hérault

31/12/2010

Des décorations de Noël dans un restaurant aux Maldives déclenchent la colère des islamistes.

Une question: quand est-ce que l’on interdira en Occident les mosquées, les écoles coraniques, les centres « culturels et cultuels » islamiques, les voilées, les niquabées, les hijabées, le ramadan, la bouffe halal, les égorgements cruels de l’Aïd, j’en passe et des meilleures,  et que l’on mettra hors d’état de  nuire tous les abrutis qui sont à genoux devant l’islam? C’est pour 2011? C’est ce que l’on peut se souhaiter.

FDF

.

Un restaurant de l’archipel des Maldives qui avait accroché des décorations de Noël a provoqué des manifestations d’hostilité parmi la population de cet archipel où l’islam est la seule religion officielle, a-t-on appris jeudi auprès de la police.

Le Jade Bistro, situé dans la capitale Malé, était orné de guirlandes de Noël pour mettre en avant « des dîners de fêtes ». Il avait également proposé un menu spécial Noël — sandwiches à la dinde et bûche — mais selon les autorités locales, ce sont les décorations qui ont provoqué la colère de la population.

Aux Maldives, une destination touristique de l’océan indien prisée des Occidentaux, les autres croyances en dehors de l’islam sont interdites aux citoyens et les étrangers ne doivent pas les exhiber en public.

« Il y a eu des rassemblements et des manifestations contre les décorations parce que c’était comme célébrer Noël », a déclaré par téléphone à l’AFP un porte-parole de la police, Ahmed Shiyam, basé à Malé.

Selon cette source, un employé du restaurant a été interrogé mardi avant d’être relâché. Les guirlandes incriminées ont été rapidement retirées.

Le restaurant, populaire auprès de la communauté expatriée des Maldives, a présenté ses excuses. « Nous ne voulions blesser personne », a assuré dans un communiqué la direction de l’établissement.

Le thème de Noël a provoqué les critiques de groupes musulmans, comme la Fondation islamique des Maldives, et de l’Adhaalath Party, membre de la coalition gouvernementale du président Mohammed Nasheed.

Le dirigeant de ce parti, Sheikh Hussein Rasheed, a déclaré qu’en vertu de la Constitution, il était illégal pour des non-musulmans de fêter Noël.

En juillet, un athée des Maldives s’était suicidé après s’être déclaré victime de persécutions pour ne pas être musulman.

Ce mois-ci, des centaines de manifestants ont brûlé des drapeaux israéliens lorsqu’une équipe médicale israélienne en visite dans l’archipel avait proposé la gratuité de centres ophtalmologiques.

Source: http://www.gaullisme.biz/

24/11/2010

Les Russes indignés face aux égorgements de moutons en pleine rue!

Et quoi de plus normal comme réaction? Ca remue aussi, là-bas… Croyez vous que les muzz finiront par comprendre, un jour???

FDF

.

Une femme passe à proximité d’un endroit où sont sacrifiés les moutons à Tver, le 16 novembre.

Le 16 novembre, des millions de musulmans ont célébré le Qurban Bayram (l’équivalent, en langue turque, de l’Aïd el-Kebir). La tradition veut que, pour clore la journée de festivités, les fidèles sacrifient un mouton. Mais les mises à mort, parfois organisées à même le trottoir, ne sont pas du goût de tout le monde.

Dans le Caucase du Nord, au Tatarstan ou encore en Bachkirie, régions à majorité musulmane où vivent les peuples turcs (peuples dont la langue fait partie de la famille des langues turques), les célébrations se sont passées sans incident particulier. En revanche, dans des endroits où les populations sont à majorité chrétiennes orthodoxes, comme à Moscou ou à Saint-Petersbourg, et qui ont récemment connu une forte migration musulmane, des citoyens ont fait part de leur indignation face aux égorgements de moutons organisés dans des lieux qu’ils jugent inadaptés.

L’année dernière, le sacrifice d’un mouton dans le bac à sable d’un square de Moscou avait révolté les habitants. Depuis, les autorités réligieuses musulmanes ont exigé des fidèles que les rituels soient observés dans l’espace privé et qu’une certaine discrétion soit de mise pendant les célébrations. Bien qu’aucun incident de ce genre n’ait été signalé cette année, plusieurs plaintes ont été rapportées concernant des cadavres de moutons traînés dans la rue, attachés près d’un arrêt de bus ou égorgés dans des camionettes garées à proximité des mosquées.

À Tverles musulmans ont sacrifié l’animal devant une église située à proximité de la mosquée. À Vladivostock, des égorgements ont été organisés devant une garderie. L’importance des rassemblements autour des mosquées aux heures de prières a aussi posé un problème. À Moscou, des femmes auraient été empêchées de rentrer chez elles ou d’aller à leur travail par des hommes qui refusaient qu’elles passent à côté d’eux pendant la prière…

Suite et source: http://tinyurl.com/2d4ne29

16/11/2010

Marseille. Aïd: ça ne va pas saigner comme « ils » le voudraient…

La « fête de l’égorgement en masse » inquiète les musulmans de Marseille pour qui tout ne sera pas aussi facile que prévu… Cette bande d’assistés profitent déjà des largesses de la ville mais ce n’est pas suffisant; semble t’il. C’est comme ça, avec ces gens-là: plus on leur en donne, plus ils en exigent…

FDF

.

La communauté musulmane de Marseille s’inquiète de l’organisation de la fête de l’Aïd, qui débute mardi alors qu’un important site d’abattage rituel des moutons, utilisé depuis 20 ans dans la ville, ne fonctionnera pas.

Les anciens abattoirs de St Louis ont été, depuis plusieurs mois, au coeur d’un conflit entre la mairie et le Comité des chevillards marseillais, l’opérateur privé seul agréé pour exploiter le site. En 2008, les lieux avaient été déclarés insalubres et les bâtiments rasés pour leur dangerosité, mais l’abattage s’y était déroulé depuis sous des chapiteaux.

Le site étant voué à accueillir, à terme, la future grande mosquée de Marseille, la mairie avait annoncé avant l’été que la fête devrait désormais se dérouler ailleurs, avant de rouvrir le terrain à l’automne, le chantier de la mosquée ayant été décalé.

Mais aucun accord n’a pu être trouvé avec le CCM, chacun se rejetant la faute. « On leur donne un terrain gratuitement, on vote une subvention, on prend un certain nombre de prestations à notre charge: ils disent qu’ils ne s’en sortent pas, mais comment font les autres ? », a reproché au CCM Martine Vassal, adjointe au maire en charge de l’espace public…


Suite et source: http://tinyurl.com/3ab5t4f