Francaisdefrance's Blog

13/02/2012

Voyage au pays des lâches…

Photo d’illustration…

.

Voici une info qui ne pourra que nous confirmer dans notre idée de ce qu’est l’islam intégriste…

Quel honte. La lâcheté dans toute sa splendeur… En effet, qui se méfierait d’un enfant; fanatisé à souhait? Les « barbus » sont courageux mais pas téméraires: les femmes et les enfants d’abord: mais au massacre…

Imaginez ce qui se passe dans les écoles coraniques, même en Europe…

FDF

.

Ils ne sont pas encore entrés dans l’adolescence mais sont déjà candidats à un attentat suicide : Azizullah et Nasibullah, 10 ans, ont été arrêtés à Kandahar, bastion taliban du sud de l’Afghanistan, alors qu’ils se préparaient pour la seconde fois à se faire exploser.

Ces deux frêles enfants ont été capturés la semaine dernière en compagnie de leurs trois instructeurs barbus « alors qu’ils préparaient une attaque contre des forces afghanes ou internationales dans la ville de Kandahar », a expliqué Zalmai Ayubi, porte-parole de la province éponyme.

Deux vestes pleines d’explosifs et des armes ont été retrouvées lors de leur interpellation.

Détail étonnant, ce n’est pas la première fois que cela leur arrivait. Originaire de la province du Balouchistan (ouest du Pakistan), Nasibullah, aux sourcils touffus et au visage ovale, a déjà été arrêté à Kandahar alors qu’il portait une veste pleine d’explosifs.

Son apprentissage de la violence a débuté par son propre kidnapping qui l’a mené chez les talibans. « Ils m’ont forcé à tirer à la kalachnikov. J’avais peur au début. Ils m’ont aussi appris à faire sauter ma veste. Ils m’ont montré comment appuyer sur le bouton que j’avais dans ma main », raconte-t-il.

« Ensuite, ils m’ont emmené (à Kandahar). Ils m’ont fait asseoir sur le bord de la route et m’ont dit d’attendre les troupes étrangères. C’est là que la police m’a arrêté », poursuit le jeune Pakistanais dont les propos ont été retransmis par Tolo news, une chaîne d’information afghane.

Arrêté, il est interrogé puis envoyé à Kaboul où le président Hamid Karzaï lui accorde son pardon en compagnie de 19 autres enfants/adolescents, lors de l’Aïd-el-Fitr, qui marque la rupture du ramadan. De retour chez lui, il est vraisemblablement repris par les talibans.

Orphelin, Azizullah apprend dans une madrasa – une école religieuse – que « quand on mène une attaque suicide sur des soldats, on ne meurt pas. Seul un doigt est coupé », explique-t-il. Envoyé en mars à Gardez, la capitale de la province de Paktya, dont il est originaire, pour s’y faire sauter, il est arrêté.

Son destin le mène, tout comme Nasibullah, à Kaboul, où il obtient également la grâce présidentielle. Puis Azizullah, aux grand yeux doux, est envoyé en maison de correction, d’où il s’échappe en creusant un trou dans un mur.

Ses formateurs, en le voyant revenir lui disent : « Viens, on va t’entraîner encore pour que quand les Américains te tirent dessus, ils ne te touchent pas », narre-t-il. « Ils ont tiré à ma droite et à ma gauche. Je n’ai pas été touché ! »

« J’espère qu’on ne trompe pas les enfants de mon âge qui étudient dans des madrasas », remarque-t-il piteusement. « J’ai demandé aux professeurs de ma madrasa de ne pas apprendre aux autres enfants à devenir des kamikazes », lui répond en écho Nasibullah.

« Même s’ils recrutent la plupart du temps de jeunes hommes, les talibans prennent aussi des enfants pour leurs attaques. Il est facile de les entraîner. Ils n’ont pas besoin de laver leurs cerveaux pour qu’ils acceptent de porter une attaque », commente Waheed Mujda, ancien cadre taliban devenu analyste.

« En plus, les enfants ont accès à plus d’endroits. Personne ne les fouille ou les arrête« , poursuit-il dans un entretien avec l’AFP.

La présentation des deux enfants à la presse a eu lieu dimanche, journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats. « On continue à voir en Afghanistan des enfants recrutés comme combattants, tués, violés ou abusés sexuellement », dénonce l’Union européenne dans un communiqué.

Selon l’ONU, quelque 15% des plus de 3.000 civils tués en 2011 en Afghanistan l’ont été lors d’attentats suicide, imputables aux insurgés, dont le nombre n’a pas augmenté mais qui ont fait 80% de victimes supplémentaires par rapport à 2010.

Source: http://www.lepoint.fr/

11/02/2012

Et nous avons le droit………………………………………………………. de la boucler.

Je ne sais plus de quand ça date. Mais il est bon de s’en souvenir…

A noter qu’ils font le même bordel dans les hôpitaux en ce qui concerne la nourriture, la prière, les visites, les soins. Je pense que beaucoup d’entre vous en ont entendu parler. Après les mosquées, écoles coraniques, bientôt des cliniques « halal »… Ca veut dire sans anesthésie aucune pour quoi que ce soit.  Halal, quoi. D’accord, les momos ?

Chrétiens s’abstenir.

FDF

.

20/01/2012

Suite au commentaire de Sylvain…

Sylvain m’ écrit:

« Sylvain commented on L’autenthique raciste du jour est…

Bonjour. Attention je vous signale que vous êtes surveillé par le FBI et la DGSE Méfiez vous Vous êtes surveillé.
Un ami Francais »

.

Merci à vous.

C’est un grand honneur d’être surveillé par ces officines au service de la « bien-pensance ». Ce n’est pas donné à tout le monde. D’ailleurs, j’en profite pour les saluer au passage. Ils font bien leur boulot.

Félicitations, les gars! Mais franchement; vous n’avez que ça à faire?

L’islam intégriste est en train de nous envahir; vous n’aviez pas vu? Personne ne vous tient au courant? Des attentats terroristes visant la population Française ont été déjoués. Sous les mosquées, on trouve des stands de tir à la « kala ». Vous ne le saviez pas?

Dans les écoles coraniques, toujours en France (et ailleurs), on enseigne la charia en vue du remplacement proche de notre Constitution et on apprend comment anéantir le monde Occidental. Pas au courant non plus?

Partout sur NOTRE territoire, la propagande islamiste intégriste fait rage. Il faut aller de temps en temps sur les marchés spécialement dédiés aux musulmans; il y en a plein.

Et dans les banlieues… Tout baigne? Et dans les grandes villes (Paris, Marseille…); la police se fait massacrer à la « kala ». Lisez les médias.

La came… Ah oui, la came. Moi, je pense à tous ces jeunes Français qui sont les victimes de ces « jeunes issus de l’immigration » pour qui une vie d’ado vaut moins que 10 grammes de shit…

Ben oui; c’est pour pallier tout ça que ce blog (et tant d’autres) existe… Et on ne fait que notre devoir de PATRIOTE !

« Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n’aurai pas d’armes
Et qu’ils pourront tirer »

Serge Reggiani (Le déserteur).


*************************************************************

Revenons à des choses sérieuses.

Je sais qui vient m’espionner et quand. WordPress est excellent pour ça. Avec environ 5000 visites par jour, je peux quand-même voir d’où viennent les intrus… Et à moins que la DGSE et le FBI n’envoie des « trolls » pour faire le boulot à leur place, je n’ai rien remarqué d’anormal… Je vais vous faire une confidence, Sylvain: des « visiteurs », j’en vois arriver d’Arabie Saoudite, du Maghreb, de Russie, des USA, du Nigéria, et j’en passe. Je ne vais pas sombrer dans la paranoïa pour autant.

Mais merci quand-même. Un résistant prévenu en vaut deux…

FDF

PS: La prose en début de texte était pour me défouler; ça fait du bien, parfois. Humour…

27/12/2011

Les madrassas: écoles coraniques où l’on enseigne par la terreur !

Vive l’enseignement « libre » !

.

Vous savez tous ce que sont les écoles coraniques (madrassa)? Ce sont ces écoles islamistes où l’intégrisme a un coef 10 (par exemple)…

A noter que nous en avons, en France. Et elles bénéficient parfois souvent des mansuétudes financières des élus du coin (et oui, ce ne sont pas des mosquées et donc ne tombent PAS sous le coup de la loi de 1905).

Mais dans ces écoles, les enseignants tiennent plus du bourreau que de l’instit… La preuve en images.

FDF

.

http://youtu.be/2qLJzDPU8b8

Source: http://prophetie-biblique.com/

17/12/2011

Xavier Lemoine: le pied sur une mine…

Je ne suis pas un admirateur de Xavier Lemoine mais force est de constater que son approche sur l’évolution quotidienne due à l’immigration et dont nous subissons les conséquences est loin d’être fausse…

FDF

.

Photo: France Soir

.

Maire de Montfermeil depuis dix ans, Xavier Lemoine constate, sur le terrain, la progression de l’islam en Seine-Saint-Denis. Et insiste sur les risques d’un communautarisme exacerbé. Rencontre avec un élu de convictions, attaché à « une certaine idée » de l’homme et de la France.

« Naviguer est une activité qui ne convient pas aux imposteurs », disait Éric Tabarly. Xavier Lemoine a navigué pendant dix ans avant de poser son sac à Montfermeil. Dix années dans la marine marchande, le temps de connaître tous les bateaux (paquebots, cargos, bananiers, porte-conteneurs.) et d’achever un tour du monde et sa première vie à l’âge où tant d’hommes commencent à peine la leur. « J’avais 16 ans quand j’ai embarqué, précise-t-il, après une adolescence rebelle, parfois violente, et une scolarité chaotique : je refusais d’apprendre le « comment » tant qu’on ne m’avait pas expliqué le « pourquoi ». J’ai fréquenté l’école aussi longtemps que je n’ai pu m’en échapper. »

Sa chance fut de rencontrer sur le Mermoz, paquebot à destination des Antilles, un lieutenant qui avait commencé à naviguer avant guerre, à 14 ans, sur les bancs de Terre-Neuve. « Il m’a fait étudier chaque soir ce qu’il me fallait apprendre pour préparer ensuite le concours d’officier. » Une demi-heure de maths et de physique, une demi-heure de navigation.

Comment faire le point au sextant, mais aussi comment calculer sa position grâce à la trigonométrie sphérique. « C’est ce lieutenant qui m’a sauvé. »

De la mer de Barents jusqu’au cap de Bonne-Espérance, de Pointe-à-Pitre jusqu’à Manille, Xavier Lemoine a sillonné tous les océans pendant ces dix années, sauf le Pacifique. « J’ai fait toutes sortes de lignes. Je suis amoureux de l’Afrique et fasciné par les Indes. » À Dakar, il troque des cartons de bananes contre des caisses de vodka avec les marins d’étranges chalutiers russes. (« Tout le folklore soviétique de l’époque ! ») Il apprend à faire du patin à glace en Côte d’Ivoire. (« Il y avait une superbe patinoire à Abidjan. ») Il mène dans les ports la vie des marins sans attaches.

« Nous faisions relâche assez longtemps pour que je puisse visiter les villes où nous accostions : une semaine à Yokohama, quinze jours à Bangkok, un mois et demi au Cap. J’ai quitté la marine parce que les étapes étaient de plus en plus courtes. Nous devenions des chauffeurs de taxi. » Sur le pont, Xavier Lemoine n’a pas cultivé seulement son goût du voyage.

« On a le temps de méditer sur le pont d’un bateau »

C’est en mer que cet enfant de famille nombreuse, grandi dans l’Ouest parisien, a recouvré la foi et découvert son mode d’emploi politique : la doctrine sociale de l’Église, qui continue de guider son action. « J’ai lu les grandes encycliques, en commençant par celle de Jean- Paul II sur le sens du travail, Laborem exercens. J’étais allé l’écouter à Paris, en juin 1980. Je me suis dit : « Tiens ! celui-là a des choses à dire. » J’ai retrouvé dans ces textes le « pourquoi » qui m’a toujours passionné. Et puis, on a le temps de méditer sur le pont d’un bateau, pendant les heures de quart ! »

L’homme politique qu’il est désormais en est persuadé : « On ne pourra pas résoudre la crise sans conduire une réflexion globale sur l’homme et sur les institutions sociales : l’économie a besoin de stabilité et de morale et l’on ne peut pas être vertueux en économie si l’on s’affirme libertaire par ailleurs. Tout se tient. La crise de l’école, par exemple, est aussi la conséquence de la désagrégation des liens familiaux. »

Adhérent de l’UMP depuis 2005, Xavier Lemoine sera l’un des porte-parole de Christine Boutin en 2012. Il dit apprécier « la cohérence intellectuelle » de la présidente du PCD. « Beaucoup de concessions ont été faites à des revendications catégorielles au cours de ce quinquennat. Je pense au travail dominical comme à la théorie du genre. Christine s’efforce de promouvoir une culture de vie. J’ai la certitude qu’elle ne cédera ni sur l’euthanasie ni sur le mariage homosexuel », résume-t-il.

À Montfermeil, parmi les volumes rangés dans la bibliothèque de son bureau, il y a Mémoire et Identité de Jean-Paul II, Fier d’être français de Max Gallo, mais aussi plusieurs études sur l’islam et, bien sûr, Banlieue de la République, l’enquête sur la communauté d’agglomération de Clichy-Montfermeil conduite par le politologue Gilles Kepel (lire notre encadré page 34). « Un travail intéressant, même si je n’en partage pas toutes les conclusions : il a le mérite de souligner que la « référence à l’islam » tend à s’imposer dans nos banlieues. »

Comment l’ancien marin est-il arrivé dans cette commune de Seine-Saint-Denis, où Victor Hugo situe plusieurs scènes des Misérables (c’est dans le bois de Montfermeil que Jean Valjean rencontre Cosette) ? « J’ai repris mes études en 1987, à l’Ircom, une école de communication qui fonde son enseignement sur la doctrine sociale de l’Église, à Angers. C’est ensuite que j’ai rencontré Pierre Bernard, mon prédécesseur, grâce à l’un des animateurs d’Ichtus, une association de formation et d’action chrétiennes. Je me suis occupé de la communication de la mairie, puis du développement économique de la ville, avant de devenir le directeur de cabinet de Pierre Bernard », que Lemoine ne cite jamais sans préciser qu’il lui doit « tout ».

Cela fait dix ans qu’il est à la barre de Montfermeil. La commune compte 27 000 habitants. Elle est distante de 15 kilomètres de Paris, de Roissy et de Marne-la-Vallée, « l’un des triangles les plus riches de France, dit-il pour en souligner les atouts : Marne-la-Vallée accueille des universités et des centres de formation, Roissy un pôle de développement où 6 000 emplois sont créés chaque année ». Mais Montfermeil, juchée sur un plateau, n’a pas profité de cette situation favorable. « Il est impératif de désenclaver la ville », souligne Xavier Lemoine. Il est prévu l’arrivée d’un tramway et, plus tard, d’un métro automatique.

La ville a souffert des maux que connaissent beaucoup de communes en Seine-Saint-Denis : édification de grands ensembles dans les années 1960, dégradation rapide de ces quartiers, paupérisation de leurs habitants après le départ des classes moyennes, délinquance. C’est l’histoire de la cité des Bosquets, qui regroupa jusqu’au tiers des habitants de Montfermeil sur 3 % de son territoire. Une copropriété où l’on n’avait guère envie d’entrer tant elle était délabrée.

Tout a changé grâce aux crédits débloqués par l’État : Montfermeil et Clichy-sous-Bois (d’où sont parties les émeutes de novembre 2005) ont fait l’objet du plus grand projet de rénovation urbaine de la décennie. Depuis la fin de l’année 2004, 600 millions d’euros ont été investis dans cette agglomération pour restructurer les quartiers dits sensibles.

L’engagement de l’État et des collectivités locales « s’est traduit par une transformation complète du paysage, que nous avons pu observer en voyant disparaître des tours et des barres taguées aux ascenseurs cassés, et surgir des résidences d’aspect agréable et bien tenues », résume Gilles Kepel dans son enquête. Les travaux seront achevés en 2013.

Cela suffira-t-il à résoudre les problèmes qu’ont affrontés Clichy-sous-Bois et Montfermeil ? Les habitants sont pour la plupart satisfaits de cette évolution « mais ils demeurent préoccupés par la perspective d’une nouvelle dégradation des logements, si l’éducation des enfants reste déficiente, si le chômage de masse persiste, si les politiques publiques ne se réorientent pas du béton vers l’humain », estime Gilles Kepel.

« Il est faux de croire que rien n’a été fait sur l’humain, corrige le maire de Montfermeil, également vice-président du Conseil national des villes. La République n’a pas abandonné les banlieues : 12 milliards d’euros ont été engagés par l’État dans le cadre de la rénovation urbaine depuis 2004. Mais nous avons fait fausse route en érigeant le droit à la différence en absolu. Le problème est d’ordre culturel. Plus de quarante nationalités cohabitent à Montfermeil. Certaines personnes, qui sont là depuis dix, quinze ou vingt ans, ne parlent toujours pas français. Comment pourraient-elles suivre la scolarité de leurs enfants ? Nous avons commis l’erreur d’abandonner la politique d’assimilation, traditionnellement pratiquée par la France à l’égard des étrangers, au moment même où s’affirmait un islam politique, minoritaire mais déterminé. De sorte que des communautés à la démographie dynamique s’organisent en autarcie autour de règles et de valeurs qui ne sont pas les nôtres. »

Localement, le maire de Montfermeil a multiplié les dispositifs destinés à favoriser « la maîtrise de notre langue, la connaissance de notre histoire et le respect de notre culture ». Au niveau national, il insiste auprès du gouvernement sur les dangers d’un communautarisme exacerbé : « En banlieue, les écoles coraniques font le plein. » Le 17 novembre, Claude Guéant, en déplacement à Montfermeil, a salué « le remarquable travail » accompli par Xavier Lemoine dans sa commune. La France est en droit d’attendre des migrants qu’ils accomplissent un effort d’intégration, a souligné le ministre de l’Intérieur. « Les étrangers admis en France doivent adopter nos règles de vie. Ils doivent apprendre notre langue et respecter les valeurs, la culture, l’histoire » du pays qui les accueille.

Quelles suites le gouvernement donnera-t-il à ce discours ? Une chose est sûre : Xavier Lemoine occupe en banlieue le poste de vigie – et le marin qu’il demeure ne l’abandonnera pas.

Source: http://www.valeursactuelles.com/

08/12/2011

Les projets de mosquée et la loi de 1905…

Il faudrait créer un conseil de surveillance dans tous les conseils municipaux au sujet de la constructions de mosquées (appelées selon les circonstance: centres culturels, centres cultuels, etc… pour éviter de tomber sous le coup de la loi de 1905).

Car ces « centres culturels, cultuels », abritent en fait tous des mosquées. Ce « jeu de mots » est pratiqué dans beaucoup de municipalités dhimmies (en général de Gauche).

Arrêtons de prendre les électrices et électeurs pour des cons…
FDF

.

Révélations sur la prochaine mosquée de Conflans Saint-Honorine

L’Union de Défense des citoyens et contribuables, après avoir tancé Bertrand Delanoe en plein conseil  (video) sur les 28 millions d’euros octroyés par la mairie de Paris pour un centre islamique, alerte sur de nouveaux scandales. A Conflans-sainte-Honorine dans le Val d’Oise, l’UDCC analyse un projet de mosquée se situant dans une illégalité apparente, annonçant une activité politique (contraire à la loi de 1905) et exposant des références à un ouvrage de charia (Reliance of a traveller de Al-Misri ) dont les prescriptions sont criminelles, évidemment contraire à nos lois et au respect de l’ordre public.

L’UDCC va travailler en collaboration avec l’Observatoire de l’islamisation. Rejoignez ses équipes locales afin de faire respecter les lois françaises et prendre une part active dans la résistance citoyenne. Demain il sera trop tard.

Source: http://www.islamisation.fr/

01/12/2011

Allemagne: on ne prie pas dans les écoles; on apprend !

Image d’illustration

.

Ca ne s’est pas encore vu en France, ça. A moins qu’on nous l’ait caché, comme d’hab… Et puis, les écoles coraniques, c’est pas fait pour les chiens !
FDF

.

Les prières d’un lycéen musulman «troublent l’ordre» scolaire.

Le tribunal administratif fédéral de Leipzig a refusé mercredi, en dernière instance, à un lycéen musulman le droit de faire sa prière à l’école. Alors âgé de 14 ans, Yunus M. avait commencé à prier entre les cours en 2007 dans une école berlinoise, soucieux de se conformer aux préceptes de l’islam, qui prévoit cinq prières quotidiennes. Son geste avait lancé un débat en Allemagne sur l’opportunité d’autoriser les élèves à prier dans l’enceinte d’une école. Le jugement du tribunal de Leipzig, qui fera jurisprudence, était donc très attendu outre Rhin.

«Un lycéen n’est pas autorisé à faire ses prières à l’école en dehors des heures de cours si cela doit troubler l’ordre au sein de l’établissement», a estimé le tribunal. La prière reste autorisée dans plusieurs États régionaux allemands au sein des cours de religion.

Séparation de l’Église et de l’État 

Yunus faisait appel d’un jugement d’un tribunal de Berlin, qui lui avait retiré en 2010 l’autorisation de faire ses prières dans une salle spéciale durant les pauses. Les juges avaient alors estimé que l’école était le lieu de rencontre de «nombreuses religions et croyances différentes» et qu’il y avait également des élèves athées. Ce «pluralisme» portant en lui «un potentiel conflictuel important», l’école doit être la garante de la neutralité religieuse, a confirmé la cour de Leipzig.

En 2009, le lycée berlinois accueillant Yunus M. avait été contraint en première instance de mettre à sa disposition une pièce pour qu’il puisse y faire ses prières. Le tribunal avait alors justifié son jugement par la liberté religieuse, garantie dans la loi fondamentale allemande. En deux ans le lycéen n’avait utilisé la pièce qu’une douzaine de fois, selon Brigitte Burchardt, la directrice du Diesterweg Gymnasium de Wedding à Berlin. Elle affirme que la mise à disposition d’une salle avait perturbé l’organisation au sein de l’établissement et que l’affaire avait provoqué des troubles, près de 90 % des élèves de son établissement étant d’origine étrangère. Cinq religions y cohabitent. «Si tous les élèves se mettent à prier, l’école n’a plus qu’à fermer ses portes», estime Frau Burchardt.

En novembre 2007, le jeune garçon s’était agenouillé en direction de La Mecque dans un couloir du Diesterweg Gymnasium avec sept camarades, pour y faire sa prière. Une enseignante avait alerté la directrice, alors que d’autres élèves assistaient à l’événement et se disaient choqués. Brigitte Burchardt avait attendu la fin de la prière avant d’expliquer aux élèves que leur geste était contraire à la séparation entre l’Église et l’État et qu’il avait perturbé leurs camarades de classe.

Les parents des sept autres élèves concernés avaient accepté son argument. Seuls ceux de Yunus s’étaient décidés à porter l’affaire devant les tribunaux… Le lycéen devra désormais se concentrer sur les épreuves de son Abitur, le baccalauréat allemand, qu’il présente cette année.

Source: http://www.lefigaro.fr/

20/11/2011

« De paris au Yemen, ces Francais qui choisissent l’islam radical »: à ne pas manquer ce dimanche.

Une émission à voir absolument. Ca devrait raviver les esprits de résistance…
FDF

http://rutube.ru/tracks/5009312.html?v=04f2a8b9049ab95ff8ca5b0ee2ba840e

.

La version « momos »:

Surtout pour ce qui pensent que l’islam peut s’intégrer à la démocratie et à la République.
Dimanche 20 novembre, Enquête Exclusive
: l’islam authentique (quel honneur dis donc…) . Abou Hamza, porte parole du groupuscule  extrémiste Forsane Alizza,(qui sévit en EUROPE – et à une « succurlale de haine en France »)  s’exprimera, alors qu’il à été condamné pour  propos à caractère réaciste, et violent  puis que d’autres procédures sont en cours.
Nous attendons donc de voir le contenu final de ce reportage pour nous faire notre propre idée en espérant  que la plus grande partie  du message de Forsane Alizza sera transmis en toute vérité sans manipulation et qu’il en sera ainsi de même pour tous les frères qui paraîtront à l’image au Yemen en France ou ailleurs.

Reportage sur Forsane Alizza dans Enquête Exclusive (vidéo)

.

 

« Dimanche 20 novembre, Enquête Exclusive fête sa 200ème avec l’islam authentique (quel honneur dis donc…) avec pour titre “De paris au Yemen, ces Francais qui choisissent l’islam radical”. Ce titre, ainsi que l’énoncé,  avec des mots bien sélectionnés, nous annoncent vaguement à quelle sauce nous pourrions bien être mangés, nous, islamistes…

Pour sa 200e édition, Bernard de La Villardière et Enquête Exclusive vous proposent un document exceptionnel au coeur de l’Islam radical, des madrasas yéménites jusqu’aux cellules du camp de Guantanamo où 171 terroristes sont toujours détenus par les autorités américaines. Ils s’appellent Romuald, Grégoire ou Nils, ces jeunes gens ont quitté le confort de leurs vies en France, au Luxembourg ou en Suède pour vivre leur foi au Yémen. Ce pays en proie à la guerre civile est pour ces jeunes convertis le berceau de l’Islam qu’ils estiment le plus pur mais aussi le plus radical.

Souvent polygames, leurs épouses les ont suivis dans cette aventure. Comment élèvent-ils leurs enfants dans leur pays d’adoption ? En France, comment leurs familles ont-elles réagi à leur choix ? Et surtout, jusqu’où sont-ils prêts à aller au nom de l’Islam ?

Car le Yémen est aujourd’hui un vivier de choix pour les mouvements terroristes. Dans les écoles coraniques, les prêches des imams sont rarement surveillés et souvent violents. Les lieutenants d’Al Qaeda y recrutent régulièrement les auteurs d’attentats. Leur cible de prédilection : ces jeunes européens un peu perdus et souvent fascinés par les armes et le Djihad. L’organisation terroriste dirige plusieurs camps d’entraînement dans le pays ; le Yémen est devenu sa base arrière la plus active. Un document de Saddek Chettab et François-Xavier Trégan, pour TV presse et Enquête Exclusive.

A double tranchant…

Certes, nous connaissons bien la méthode des médias occidentaux concernant leur dextérité à manipuler “sons” et “images”, à mélanger le faux avec le vrai, le vrai avec le faux et à changer radicalement le contexte d’une situation et peuvent arriver à faire prendre des vessies pour des lanternes… Ceci étant dit, il est important de préciser que le contenu de ce reportage pourrait bien ne pas retranscrire exactement le message que Abou Hamza, porte parole de Forsane Alizza, ainsi que son équipe ont cherché à faire passer lors des interviews et que certains propos puissent être détournés subtilement de leur sens. A la vue  du cocktail molotov qu’Enquête  Exclusive nous propose pour sa 200ème, il ne nous surprendrait pas que notre passage à l’image soit astucieusement placé entre deux attentats, ou bien entre la guerre civile d’un coté et Al Qa’ida de l’autre. Nous voyons déjà certains venir avec leurs grands sabots, (ou plutôt, leurs grandes babouches) et nous parler  de l’image de l’islam que nous salirions davantage… nous leur répondons tout simplement, l’image de l’islam peut-elle être plus salie qu’elle ne l’est déjà? Les attaques et les caricatures à l’encontre de l’islam ne nous montrent-elles pas justement à quel point leur méthode du silence a échoué et a contribué à l’accroissement de l’islamophobie en France? Il y a aussi les amalgames que certains pourraient faire, nous concernant avec les pseudos salafis, et nos convergences sur certains points en matière de fiqh ou autres, ne nous font pas oublier l’énorme fossé qui se trouve entre nous et eux lorsque des sujets comme le jihad, la hijra, les gouverneurs et  les manifestations, sont  abordés. Toujours est-il que nous prenons le bien là où il se trouve même si celui- ci est à prendre chez notre pire ennemi…

Nous attendons donc de voir le contenu final de ce reportage pour nous faire notre propre idée en espérant  que la plus grande partie  du message de Forsane Alizza sera transmis en toute vérité sans manipulation et qu’il en sera ainsi de même pour tous les frères qui paraîtront à l’image au Yemen en France ou ailleurs. »

Source: des momos… et http://blog.sami-aldeeb.com/

12/11/2011

« ILS » enseignent le jihad en France !

On est mal, on est mal… A Pontoise, le maire et le Sous-Préfet étaient même de la fête lors de l’inauguration en 2004. Mais en 2011, l’islam a bien avancé…

 Où est NOTRE République ? Où va NOTRE république ? J’ai peur… Pour notre descendance. Nous, nous aurons encore le droit de résister, voire de riposter. Mais allons nous laissez nos enfants et petits enfants survivre sous la loi intransigeante de la charia? Subir le nouveau jihad? Il est grand temps de relever la tête et de voir les choses en face. Quitte à tomber; mais si nous tombons, nous emmènerons un tas d’envahisseurs avec nous. Un maximum.

Il veulent le jihad? Nous n’aurons aucun mal à trouver du monde pour la nouvelle Croisade. Certain.

FDF

.

Le « Livre du Jihad » enseigné à la mosquée de Pontoise !


Lu ici ce magnifique exemple d’intégration et d’adhésion aux valeurs républicaines :

« Lors de son inauguration en mai 2004, la première grande mosquée du Val d’Oise reçut un accueil très favorable des autorités républicaines, Le Parisientitrait alors  »Concert de louange pour inaugurer la mosquée ». Le quotidien francilien écrivait :  »La mosquée de Pontoise, la première de la ville nouvelle, a été inaugurée hier matin dans la partie basse du quartier de Marcouville. Sous les applaudissements de nombreux représentants des communautés musulmane mais aussi chrétienne, dont le curé de Pontoise et le pasteur d’Osny, le député-maire et le sous-préfet de Pontoise, le président de l’association Avicenne et l’imam de la mosquée ont symboliquement dévoilé ensemble la plaque du centre cultuel et culturel. Ouverte depuis novembre 2002, mais achevée depuis peu, cette mosquée de taille moyenne (500 places pour la grande salle de prière, 150 pour les femmes) a apparemment séduit ses hôtes. Au terme d’une visite particulièrement transparente, des salles de soutien scolaire aux parkings, tous ont loué la qualité du bâtiment et son intégration dans la ville. Entre les drapeaux français et européen, Philippe Houillon (UMP) et le sous-préfet Daniel Wojciechowski ont salué l’esprit d’ouverture et de solidarité des responsables du lieu. » (Le Parisien du 05.05.2004)

Huit ans après l’inauguration, le paysage a été bouleversé dans la ville de Pontoise : des centaines d’individus se vétissent de djellabas et arborent une longue barbe pour ne pas ressembler aux koufars (mécréants), les femmes allant à la mosquée sont évidemment toutes voilées. L’école coranique enseignant l’arabe et la charia aux enfants et adultes, est pleine ».

Source: http://www.chretiente.info/

05/11/2011

 » En 2014 vous serez peut-être encore réélu, mais en 2020 ce sera nous »

Inutile de préciser de qui peut bien venir cette phrase. Un mot à l’intention de son auteur: en 2020, nous serons toujours là, chez nous; et après aussi. En revanche, vos rangs se seront « éclaircis »… On parie ?

(Monsieur Lemoine: ne soyez pas autant pessimiste. La « Résistance », vous connaissez ?)

FDF

.


« Le courageux maire UMP de Montfermeil, Xavier Lemoine, a donné une

interview à France-Soir (19 octobre) qui aurait mérité d’avoir plus de

retentissement qu’elle n’en a eu. Que dit-il ?« Par angélisme on a

laissé ces communautés s’organiser entre elles. Sous prétexte de

respecter leurs cultures, on n’a pas exigé le respect de notre culture.

On a été pris en otages. Ce que je dis, ce n’est ni du racisme ni de la

discrimination. C’est du bon sens. Il faut défendre les valeurs qui ont

fait la France (…) La plupart des enfants des quartiers ne parlent

pas français à la maison. Ils parlent la langue et ils regardent la

télévision du pays d’origine de leurs parents. Dans les cours de

récréation de ma ville, il y a 40 à 50 nationalités différentes. Et, là

encore, chacun parle la langue d’origine des parents. Les mercredis et

les samedis, ces mêmes enfants sont pris en charge par les écoles

coraniques ou les associations tenues par leurs ambassades. »«

Récemment, un imam est venu me voir et il m’a dit : « Monsieur le maire,

en 2014 vous serez peut-être encore réélu, mais en 2020 ce sera nous.

C’est mathématique, car nous serons majoritaires (…) » Cet imam

faisait allusion au basculement démographique qui, selon lui, se

produira en France. Déjà, en Seine-Saint-Denis, que constatons-nous

? Sur les 1,5 million d’habitants recensés, 500.000 sont titulaires

d’une carte de séjour, 500.000 sont français en vertu du droit du sol

ou des naturalisations et donc sans aucune ascendance française, les

500.000 autres Français ayant des ascendances françaises, plutôt

vieillissants et “déménageants”. Or le taux de natalité des deux

premiers tiers est le double de celui du dernier tiers. C’est

inéluctable, la bascule démographique s’accomplit, comme le décrit très

bien Christopher Caldwell dans son récent livre. »Et surtout ceux qui

le connaissent savent que ce n’est pas un extrémiste.Enfin, M. Hollande

comme tous les autres soss (Sarközy y compris) ne sont ils pas POUR le

droit de votre des étrangers non européens aux élections locales ?Je

pense que nous allons assister incessamment sous peu à la naissance

réelle du premier CALIFAT en France. Etonnant non ?

Reçu par mail…

26/10/2011

Tiens. Du moment où l’on parle de charia…

C’est l’occasion rêvée pour une petite piqûre de rappel en vidéo. Pujadas s’est il pris une fatwa ?

FDF

.

Voir: http://www.youtube.com/watch_popup?v=2ms1AcnQg40&vq=medium

12/10/2011

On islamise NOS enfants dans les collèges…

Et j’en ai trouvé la preuve (voir pièces jointes). Dans ce collège (comme dans beaucoup d’autres…), les jeunes Français de souche n’apprennent plus leur Histoire de France; c’est « haram ». Nos enfants sont la proie des enseignants pour se former à l’islam, à Momo, au coran et ses principes odieux, à la charia, etc… Que du bonheur. Les enseignants eux-mêmes obéissent à leurs proviseurs; lesquels obéissent aux recteurs d’académie, qui eux obéissent au ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, qui est aux ordres de Sarkö Ier (complice avec notre cher ministre de la « culture »)…

Je me pose une question: à qui obéi notre président ???  J’ai bien une vague idée, mais bon…

Que l’on arrête cette nouvelle « PROPAGANDA » !!! Nos écoles sont en passe de devenir des écoles coraniques et ça, c’est un affront écoeurant qui ne pourra rester impuni.

Et si il faut lutter pour mettre un terme à cette fanatisation imposée, nous lutterons !

Merci de faire circuler.

FDF

Nos classes d’école dans un proche avenir ??? JAMAIS !!!

.

Preuves en pièces jointes:

Bonus: Tract argumentaire de présentation des écoles coraniques

29/08/2011

La religion du génocide…

Vous savez tous ce que c’est ,bien sûr? Je ne vous ferai donc un dessin…. Et puis si, tiens:

FDF

NB: Adolf Hitler n’était pas musulman: mais il aurait très bien pu l’être…

.

L’ambassadeur saoudien à Londres déclare dans une interview: “J’ignore ce que vous entendez par droits de l’Homme.(…) nous connaissons des droits déterminés par la loi islamique , et nous considérons les tribunaux comme gardiens de ces droits.

————

1526-aujourd hui Genocide des indhus plus de 80 millions de morts.
http://loganswarning.com/2010/05/05/ind … lam-video/

1894-1917: Génocide contre les Arméniens

1,5 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.

1914-1918: Génocide contre les Assyriens de Turquie

Les estimations sur le nombre total de morts varient. Certains rapports citent le nombre de 270 000 morts, bien que les estimations récentes ont révisé ce chiffre au nombre plus réaliste de 500 000 à 750 000 morts représentant environ 70 % de la population assyrienne de l’époque.

1919-1923: Génocide contre les Grecs Pontiques

Selon la Ligue Internationale pour les Droits et la Libération des Peuples, entre 1916 et 1923, près de 350 000 Grecs originaires du Pont furent massacrés. Merrill D. Peterson indique [b]360 000 victimes[/b]. Selon G.K. Valavanis, « la perte de vies humaines parmi les Grecs Pontiques, depuis la Grande Guerre jusqu’à mars 1924 peut être évaluée à 353 238 suite aux meurtres et aux pendaisons, ainsi qu’à la famine et aux maladies. »

1930: Arabie Saoudite

40 000 décapitations publiques, 350 000 amputation dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.

1933: Génocide contre les Assyriens chrétiens en Irak.

Plusieurs milliers de victimes.

1942-1943: Génocide contre les « Mécréants » en Bosnie :

200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s’en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie religieusement pure et une charria et un combat appliqués par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.

1964-1965: Génocide contre les Chinois communistes en Indonésie

1 million de partisans communiste souvent d’origine chinoise furent assassinés. Il est rapporté qu’ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson”.

1965-aujourd’hui Génocide contre les Papous

Les réfractaires à cette « intégration » sont massacrés. Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006, en 40 ans[/b] .

1971: Génocide contre les Bengalis au Bangladesh

Entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrés. L’armée pakistanaise aurait violé 200 000 femmes selon les estimations internationales; l’armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n’a tenté de l’arrêter. 10 millions de réfugiés.

1975 à 1999, indépendance en 2002: Génocide contre les Timorais

. Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un djihad anti-communiste: massacre de milliers de Chinois et de catholiques; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de [b]250 000 à 300 000 morts une décennie après [/b].

1988 Le génocide kurde

Genocide connu sous le nom d’Anfal, ordonné par le régime irakien de Saddam Hussein a lieu de février à septembre 1988, conduisant à l’élimination de plus de 180 000 civils kurdes1. L’épisode le plus célèbre de ce génocide est le bombardement aux gaz chimiques de la ville kurde d’Halabja le 16 mars 1988.

1983-aujourd’hui: Génocide des peuples noirs et non-musulmans au Soudan

. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts.

Dans un relative indifférence et une Omerta générale sur les causes de cette catastrophe humanitaire. Exemple d’action menée : en 1986, le chef de guerre soudanais Taib Musba attaque la tribu chrétienne des Uduk: 15 000 morts; il entre dans leur capitale Chali et déclare:“Vous allez être convertis du christianisme à l’islam aujourd’hui…” ; ceux qui refusent sont exécutés. 1994 financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden 1994 octobre: À Khartoum colloque sur le dialogue inter-religieux au Soudan où sont invités musulmans et chrétiens. A l’issue de celui-ci, le président Omar el Béchir déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de Khartoum suit un plan à long terme pour convertir le Soudan en un Etat Islamique par tous les moyens. 2002 mars: témoignage de militants humanitaires au Soudan (région du Nil Sud) sur le djihad perpétré contre les populations du sud ; « les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés; les autres sont soit égorgés soit asservis« .

Ces dernières années, le plus terrifiant des Djihad est présent au Soudan. Jusqu’à ces dernières années, le « Djihad, Victoire et Martyr. »

Depuis plus de vingt ans, et sous les auspices du gouvernement, les leaders du Djihad Soudanais attaquent systématiquement les non-musulmans, pillent leurs biens et tuent les hommes.

Que s’est-il passé?

Plusieurs 10zaines de milliers de femmes et d’enfants réduit à l’esclavage, les jeunes sont envoyés dans des écoles coraniques de fortunes, attachés et sont contraints à convertir à l’islam, ils doivent faire des marches forcées, sont battus et sont condamnés aux travaux forcés.

Les femmes et les jeunes filles subissent des viols collectifs rituels, elles font partis du butin, sont considérées comme les « biens » de ces tyrans; elles endurent des mutilations génitales et une vie de servitude sexuelle les attend.

Le « Djihad d’Etat » au Soudan a déjà causé la mort de plus de 2 millions de personnes et le déplacement de plus de quatre autres .

C’est la plus grande catastrophe humanitaire de notre époque.

Le Soudan sud vient de voter la séparation avec le nord musulman, mais des leaders islamiques comme Qaradawi, adulé lors de son retour en Égypte après des décennies d’exil sous le gouvernement Moubarak, qui a conduit l’ As-Salat, prière sacrée du vendredi devant 2 Millions de personnes sur la place Tahrir, littéralement place de la Libération théâtre du soulèvement du peuple égyptien face au régime du « Satrape » ont déjà nié ce vote et cette séparation voulue par ces chrétiens, non à la démocratie, non au partage, non au droit à la vie et au respect.

Source: http://prophetie-biblique.com/

25/08/2011

Grande Bretagne: au coeur des livres d’enseignement dans les école coraniques…

Un reportage de l’an passé mais qui reste néanmoins extrêmement d’actualité. Ne nous leurrons pas; en France c’est pareil.

C’est tellement énorme qu’on a peine à y croire !

Continuons à nous comporter en autruches et laissons nos têtes « bien pensantes » nous bercer de leur douce tolérance…


FDF

.

Ici: http://www.youtube.com/watch_popup?v=2ms1AcnQg40&vq=medium


Remise des diplômes de fin d’année (selon le coran…).

27/02/2011

Projet de construction d’un groupe scolaire islamique à Chelles !

Lisez bien tout le texte… Il est bourré de fourberies, mensonges et de faux-semblants pour tenter d’amadouer les opposants à l’islamisation de notre pays et ceux qui se méfient de la communauté musulmane. 

A Chelles, ce sera encore une école coranique où l’on enseignera aux élèves la haine du monde occidental. Comme dans toutes les écoles de ce genre.

Impressionnant, leur façon de présenter la chose… Ne tombons pas dans le piège…

FDF

« Le « Groupe scolaire privé de Chelles » est l’un des objectifs majeurs de la communauté musulmane de Seine et Marne. Il vise la création d’une structure académique qui couvre l’intégralité du parcours scolaire de nos enfants : maternelle, primaire, collège et lycée. Le programme pédagogique que nous proposons est celui de l’Education Nationale avec en prime la découverte des valeurs musulmanes tout en respectant les libertés de croyance et de pratique de tous. »

« La création de ce groupe est le résultat logique de nombreuses années d’efforts et de réflexion sur la problématique de l’éducation et de la transmission de l’Islam à nos enfants. . Malheureusement l’école publique ne répond pas à cette préoccupation, c’est pourquoi nous sommes déterminés à créer une structure parallèle qui concilie les valeurs républicaines et la spiritualité musulmane. Aujourd’hui, nous réunissons nos efforts pour donner naissance à ce projet et nous tendons la main à tous ceux qui veulent créer un espace de vie donnant lieu à l’épanouissement et à la formation d’une jeunesse responsable, ouverte d’esprit et solidaire.

Notre projet pédagogique répond à deux exigences :

* Au souci de valoriser et d’encourager l’identité culturelle et cultuelle des enfants
* Et au devoir de leur apporter les moyens de s’ouvrir sur le monde.

Les projets proposés aux enfants s’inscriront dans le cadre des Instructions Officielles de l’Etat. L’accent sera porté sur la maîtrise de la langue française et de celle de l’arabe qui est un aspect important du programme scolaire.

L’harmonie du programme apporte à nos élèves un cadre éducatif solide et leur enseigne tolérance, respect et solidarité. Ces valeurs leur permettront de vivre en accord avec eux-mêmes et les autres. »

Source: http://www.medias-france-libre.fr/


14/02/2011

Caméra cachée dans le système scolaire musulman en Grande-Bretagne.

Ne riez pas. C’est sans doute pareil dans les écoles coraniques en France (que nos élus se font un honneur de subventionner avec notre argent)… Ahhhhhhhhhhhh, cette « religion » d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

 



 

La scène se passe dans une grande salle du type que l’on peut trouver dans une école ordinaire. Des garçons âgés de 11 ans et plus, sont assis en tailleur sur le sol en lignes droites.

Ils font face à l’avant de la salle et écoutent attentivement. Mais ce n’est pas un cours ordinaire. Celui qui captive l’attention des enfants est un homme en robe islamique coiffé d’une calotte qui caresse sa longue barbe noire pendant qu’il parle.

«Vous  n’êtes pas comme les non-musulmans, dehors» dit le professeur, en montrant la fenêtre. «Toutes ces choses diaboliques que vous voyez dans les rues, ces gens qui ne portent pas le hijab correctement, ces gens qui fument. . . vous devez détester tout cela, vous devriez détester marcher dans cette rue. “

Il appelle les non-musulmans «kouffar», un terme souvent péjoratif qui signifie mécréant ou un infidèle.

Bienvenue dans l’une des écoles religieuses islamiques les plus réputées en Grande-Bretagne, l’une des 2.000 écoles au minimum de ce type en Grande-Bretagne,  qui enseignent à plein temps pour certaines, ou à temps partiel pour d’autres.

Elles témoignent de l’essor d’un système éducatif parallèle.

Cette école est le lycée Darul Uloom islamic à Birmingham, un institut indépendant avec plus d’élèves inscrit que sa capacité ne le permet.

Les écoles Ulooms Darul sont des écoles islamique de renommée mondiale, et leur objectif est de produire la prochaine génération de leaders musulmans.

En fait, ces écoles ont été décrites comme l’«ENA de l’Islam».

Cette école est tenue d’enseigner la tolérance et le respect des autres religions, par des inspections. Mais l’émission “Dispactches” de la chaîne de télévision Channel 4 a filmé en caméra cachée à l’intérieur de l’école – et, a découvert qu’au contraire, c’est l’apartheid religieux et de la ségrégation sociale qui sont enseignés aux enfants musulmans.(…)

Et nous avons rencontré des élèves  qui disent que les «mécréants» sont «les pires créatures» et que les musulmans qui adoptent des manières soi-disant non-musulmanes, telles que le rasage, le fait de danser, d’écouter de la musique et – dans le cas des femmes – d’oter leur foulard, seront torturés dans l’au-delà avec une fouche avec un manche de fer.

En 2009, cette école avait été encensée par les équipes d’inspection approuvées par le gouvernement pour ses enseignements interreligieux. Le rapport dit que «les élèves apprennent sur les croyances et les pratiques d’autres religions et on leur apprend à faire preuve de respect envers les autres religions».

Source : Daily Mail via Weasel Zippers Traduction Bivouac-id.

01/01/2011

Senteurs orientales… Pardon, islamistes…

Photo pillée chez Owen…

Tout ceci me fait penser à un certain bouquin derrière lequel se réfugie un certaine « minorité » en Occident, fanatisée dans le monde entier et dont on parle tous les jours…

FDF

.

De l’art de battre sa femme expliqué aux enfants !


« Ou comment inscrire cela dans les moeurs d’une société  » indigne de ce nom dès le plus jeune âge, devrait le sous-titre de ce billet.

Nous voici donc en ce 30 décembre 2010, l’avant dernier jour de l’année déclarée Grande Cause Nationale dans la Lutte contre les Violences faites aux Femmes.

Une amie vient de me faire parvenir un texte de chanson ou plutôt de comptine pour enfants que sa petite-fille a reçu en cadeau pour Noël, ainsi que le DVD qui va avec.

Chaque chanson est ainsi illustrée de petites saynètes à l’attention des enfants.

En ce jour de Noël, la maman regarde donc le DVD en compagnie de sa petite fille et se retrouve consternée et scandalisée de découvrir ceci (à 1min40) :

L’année déclarée Grande Cause Nationale se termine donc comme elle avait commencé : cette lutte que nous devons tous mener sur tous les fronts et dès le plus jeune âge n’est ainsi absolument pas terminée.

Elle n’en est même pas à ses débuts au vu de ce DVD gravé sans que qui que ce soit ne se soit posé de judicieuses questions quant à sa « morale ».

On y apprend ainsi aux petits garçons qu’ils peuvent battre leurs femmes sans souci, car ce sera juste comme il faut et qu’un simple « bisou » réparera le tout.

Quant aux petites filles, on leur signifie qu’inéluctablement leur destin est inscrit là : être battue est parfaitement normal et même acceptable puisque le soir venu leurs compagnons les embrasseront…

Dans ce même DVD se retrouve « Jeanneton prend sa faucille », qui n’a jamais été une chanson pour enfants, mais une chanson paillarde de fin de repas bien arrosé.

Là-aussi, pourquoi ne pas montrer un viol ?
Et faire accroire que c’est acceptable ?

Le DVD étant intitulé  » Mes premières chansons « , je me demande ce que sera le suivant ?

A vous démoraliser de cette société !

Lu sur Le Post

26/12/2010

NON au collège islamique de la Trinité (06) !

Ceci rejoint mon billet précédent. Je ne vous refais pas le coup du dessin… Vous aurez vite établi le rapprochement. C’est pourquoi, tout comme moi, vous devriez signer…

FDF

.

Cette pétition sera remise aux destinataires suivants :

  • Jean-Louis Scoffié (maire), Eric Ciotti (président du conseil général), Francis Lamy (préfet)

Le 4 novembre dernier, le quotidien local Nice Matin révélait qu’une maison avait été achetée au cœur de la commune de la Trinité (Alpes-Maritimes) pour y installer un collège islamique. Situé à proximité d’un collège public, cet établissement devrait accueillir à la rentrée prochaine 80 élèves dans des classes allant de la 6ème à la 3ème. L’Association des Musulmans des Alpes Maritimes, pourtant à l’origine du projet, tout comme la mairie de la Trinité se sont refusées à tout commentaire.

Le sous-préfet de Nice-Montagne, Christophe Marot, a pour sa part déclaré : « Au même titre qu’il existe des instituts privés catholiques et juifs, la communauté musulmane a le droit de réclamer un lieu d’éducation ». Nous ne pouvons tolérer ce relativisme qui nie les racines de notre civilisation et voudrait mettre sur le même plan une religion présente sur notre sol depuis 2 000 ans et ayant participé à façonner notre identité, et un islam importé depuis 50 ans à travers l’immigration massive.

Les signataires de cette pétition affirment leur refus de la création d’un collège islamique à la Trinité et partout ailleurs dans le Pays Niçois, et leur attachement aux racines chrétiennes de notre civilisation dont le nom de cette commune porte témoignage. Ils exigent que la mairie, le conseil général et la préfecture prennent position dans ce dossier et que -le cas échéant- les habitants de la Trinité soient consultés par référendum pour savoir s’ils veulent ou non de ce collège islamique dans leur ville.

Ecole coranique, madrassa, école de langue arabe et Cie…

Rien de tel qu’un bon dessin pour comprendre…

FDF

.

09/12/2010

Bonne à marier…

Encore une petite vidéo sympa… L’endoctrinement façon Momo. Et dire que ça éxiste chez nous, dans leurs fameuses écoles coraniques… Lamentable.

FDF

.

Ici: http://www.youtube.com/watch?v=QS1vJISwsRg

Page suivante »