Francaisdefrance's Blog

23/07/2011

Le « Palmier des Savoirs »… Une école musulmane bénie par l’Education Nationale.

Décidément, Bordeaux devient le laboratoire de l’islamisation de la France; de NOTRE France… Merci m’sieur Juppé!

FDF

.

Des fonctionnaires de l’éducation nationale pour encadrer une école musulmane à Bordeaux!

« Un projet embryonnaire pour l’instant », affirme Abderrahim Guantaoui, le secrétaire de l’association bordelaise « Le Palmier des Savoirs » qui s’est déclarée à la préfecture de la Gironde le 28 juin dernier. Pas tout à fait non plus à l’état fœtal cependant mais déjà plus développé. « Le Palmier des Savoirs » a pour objet « la formation et l’éducation, et notamment la création et la gestion de tous établissements périscolaires et/ou scolaires, maternelles, primaires et secondaires ». Ce projet commencera par l’ouverture d’une classe de maternelle avec un effectif d’une quinzaine d’enfants.

« Un noyau, une graine, d’où pourra germer un véritable groupe scolaire », selon monsieur Guantaoui. « Nous avons la promesse des mosquées de Bordeaux et alentours (six au total) (et conséquemment la bénédiction de l’UOIF(1) et de nombreuses familles musulmanes quant au financement de ce projet ; nous souhaitons rester indépendants et nous ne pensons pas, dans un premier temps, faire appel à la municipalité de Bordeaux. Toutefois, à terme, nous voulons que nos établissements privés soient sous contrat ».

Ce qui, évidemment, symboliquement et financièrement, n’est pas neutre… Encadrée par des professionnels de l’éducation, cette première maternelle vise « l’excellence ». « De nombreux enseignants nous soutiennent et sont prêts à participer à ce projet ».

Rien là en fait d’étonnant puisque Abderrahim Guantaoui, ainsi que le président (monsieur Nouri) de cette association, qui gérera les lieux, sont des conseillers principaux d’éducation titularisés attachés au rectorat de l’Académie de Bordeaux et attendent pour l’instant leurs affectations pour la rentrée prochaine, probablement dans des zones de remplacement !

On peut se demander ce que pensera le SNES FSU lorsque  les enseignantes de ce groupe scolaire en formation participeront voilées aux corrections des épreuves du brevet ou du bac. Rappelons que le syndicat précité a poussé des cris d’orfraie lorsqu’en Poitou-Charentes des professeurs de l’enseignement privé sous contrat ont corrigés des copies alors qu’elles portaient leur habit religieux. La loi du 15 mars 2004 stipulant que « tout signe ostentatoire d’appartenance à une religion est interdite dans les établissements scolaires », l’épiderme laïcard de la FERC-CGT, de la FSU, du SGEN-CFDT et de l’UNSA Education, sera-t-il aussi sensible face aux signes ostentatoires islamiques ?

Quant à l’emplacement de cette école coranique « le mieux, l’idéal serait pour nous à Bordeaux centre », ajoute Abderrahim Guantaoui. « A défaut, le quartier du Grand Parcconviendrait très bien, puisque nous serions ainsi à proximité immédiate d’une population concernée »« Nous avons la nécessité d’un espace extérieur, c’est-à-dire d’une cour de récréation, d’au moins une salle, d’un gymnase et d’un lieu de restauration adapté, un lieu qui nous permette de nous développer ». On voit mal comment cette association, qui gérera cette école, puisse se passer de l’accord des opérateurs institutionnels locaux dans cette zone de 9496 habitants et près de 53% d’HLM avec un « urbanisme affinitaire »

Bien qu’aucune date ne soit pour l’instant retenue quant à l’ouverture de cet établissement, « Le Palmier des Savoirs » indique que « seul manque pour l’instant la détermination de l’endroit adéquat ». En fait le projet est déjà bien avancé puisqu’un planning des activités périscolaires est d’ores et déjà organisé : soutien scolaire le soir et le mercredi après-midi, cours d’arabe pour adultes et enfants le dimanche etc.

A en juger par les réactions spontanées et positives de la communauté musulmane de Bordeaux qui s’expriment sur différents réseaux sociaux et les forums qui lui sont destinés, personne ne peut plus douter de la détermination du « Palmier des Savoirs », de leurs réseaux. Personne ne peut plus dire dès à présent que ce projet est un fantasme ou un épouvantail monté en épingle par les opposants à l’islamisation organisée et ainsi pratiquée.La mairie de Bordeaux, le rectorat, le conseil général doivent désormais établir clairement leur position quant à ce sujet face à une possible montée au créneau des bordelais et autres habitants de la CUB mis bientôt au pied du mur d’une confrontation culturelle et éducative et qui s’interrogent légitimement sur le surcroît d’impôts que représente ce projet (aides, subventions « voilées », taxes foncières, taxes d’habitations que ne manqueront pas de concocter les très chères officines institutionnelles, laïques, paraît-il).

1)  Union des Organisations Islamiques de France, émanation du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche dirigé par le sulfureux Cheikh Youssef Al Qardaoui, islamiste notoire, vénéré dans tous les pays musulmans.

Le Conseil européen pour la fatwa et la recherche est une fondation musulmane privée dont le siège se situe à Dublin, en Irlande. Il a vu le jour les 29 et 30 mars 1997 à l’initiative de l’Union des organisations islamiques en Europe (UOIE). Composé de membres cooptés dont les deux tiers résident en Europe, il est dirigé par le Qatariote d’origine égyptienne Youssef Al-Qardaoui.

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/

11/07/2011

Apartheid scolaire: l’islam déclenche les hostilités…

Et un grand pas de plus pour les momos ! Cours d’égorgement pour l’Aïd, cours de haine anti-chrétiens, cours de sensibilisation au Jihad, cours de terrorisme, je pense que tout est prévu au programme…

Au nom de tous les enfants du monde, indignons nous !

FDF

.

Une école maternelle islamique bientôt à Bordeaux !


De Lille à Nice en passant par Lyon, l’apartheid scolaire se dessine…

Lu sur Info-Bordeaux:

Le projet n’est pas encore abouti, mais il avance sérieusement. Bordeaux pourrait bientôt avoir sa 1ère école musulmane. Sous l’égide de l’association « le Palmier des Savoirs », une école maternelle musulmane devrait ouvrir, avec comme but à plus long terme, l’ouverture d’un collège et d’un lycée.

Un emplacement en centre-ville semble privilégié par les organisateurs. Selon l’un d’entre eux, l’objectif est « d’offrir une éducation scolaire de qualité pour nos enfants et leur apprendre très tôt à vivre pleinement leur religion ».

Pour le moment, il existe moins une dizaine d’établissements privés de ce type en France, mais les projets se multiplient devant le nombre sans cesse croissant de musulmans.

Source: http://www.islamisation.fr/

02/02/2011

Une école musulmane à Aulnay-sous-Bois !

Et c’est parti pour l’enseignement de la charia, de la christianophobie et de la conquête violente du monde Occidental!

FDF

.

ecole aulnay sous bois Une école musulmane à Aulnay sous Bois

Si tout se déroule comme prévu, une école privée musulmane devrait ouvrir ses portes en septembre 2011 à Aulnay-sous-Bois.

L’association Esperance Musulmane Jeunesse Française a signé une convention avec le maire de la ville pour utiliser l’ancienne école de Bougainville. Cet ancien bâtiment de l’éducation nationale » a fermé ses portes en 2007 suite à la diminution de ses effectifs, conséquence du Projet de Rénovation Urbain de la ville.

D’ici une à deux semaine, l’EMJF devrait commencer les quelques travaux et emménager dans cette école qui compte une douzaine de classe de 60 m2 chacune.

L’association compte aujourd’hui 1000 adhérents qui assistent aux cours proposés le mercredi, samedi et dimanche dans les locaux actuels. Autant d’élèves qui potentiellement pourront bientôt s’inscrire pour la rentrée 2011.

Les dirigeants du projet sont pour le moment dans l’attente de l’agrément de l’éducation national, une étape indispensable qui devrait se faire sans difficulté puisque la nouvelle école s’ouvrira dans un ancien établissement scolaire du ministère de l’éducation nationale. L’étape suivante et loin d’être la plus simple sera de trouver des subventions afin que le prix de l’année scolaire soit le plus abordable possible.

Dans le cas d’une école privée de ce type, l’année scolaire niveau primaire s’estime à 2500€ par an et par élève. D’où la nécessité de trouver des aides, des mécènes et des sponsors qui permettront de couvrir une partie des frais.

En attendant, l’EMJF fait un appel aux dons à ses adhérents et aux musulmans de France, un coup de pouce qui permettrait d’amortir les frais de démarrage.

La convention signée avec le Maire est valide aujourd’hui, mais qu’en sera-t-il pour le prochain maire. « Ceci n’est qu’une étape, en parallèle nous cherchons un terrain afin d’y construire un complexe qui assurera la pérennité de l’école» souligne l’EMJF.

Nous attendons avec impatience, l’ouverture de l’école Philippe Grenier, médecin et homme politique qui fut le premier député musulman de l’histoire de France.

Vous pouvez soutenir la création de cette nouvelle école via l’évènement Facebook.

Il est également possible d’envoyer vos chéques, contacter…

17/09/2010

Ecole musulmane à Lyon: « Les femmes doivent obéir à leur mari, elles ne doivent pas sortir sans leur permission » !!!

Pourvu que la mienne ne lise pas ça… (-:

Religion de tolérance…

FDF

.

« Samedi dernier, c’était journée portes ouvertes au lycée Al Kindi. Beaucoup de monde, et des élèves heureux de montrer leur travail : expériences scientifiques, voyage en Angleterre.

Dans une salle de présentation des cours de civilisation islamique, des affiches qui expliquent longuement les ablutions. Et un panneau sur le mariage, réalisé par deux élèves de seconde, où on lit « Les femmes doivent obéir à leur mari, sauf si c’est contraire aux préceptes de l’islam. Elles ne doivent pas sortir sans leur permission ». L’enseignante est embarrassée : elle n’avait pas vu. « Nous nous sommes mobilisés pour trouver des financements, pas assez pour préparer les portes ouvertes », répond Nazir Hakim. « Les professeurs n’ont pas été assez vigilants. Mais cela ne reflète absolument pas ce que nous voulons transmettre du Coran. Le panneau a été fait par deux élèves, qui ont exprimé ce qu’elles vivaient dans leur famille. Comme je le disais en conférence il y a 15 jours, le Coran a été expliqué par des machos : les femmes doivent faire entendre leur voix. Mais ce n’est pas facile de changer des mentalités construites au fil des années. La communauté est tiraillée entre tradition et modernité : nous devons travailler avec ça. Mais Al Kindi, avec ses valeurs et références musulmanes, est partie intégrante de l’école de la République». »

Source: http://tinyurl.com/3xbcv32