Francaisdefrance's Blog

22/08/2011

Jean-Patrick Grumberg: « J’aime qu’on me traite de fasciste ! »

C’est marrant, moi aussi… Mais pas de « face de craie »; j’en deviens rouge de colère. Ou vert de rage…

FDF

Photo d’illustration.

.

Un petit con qui travaille au Monde, et qui ressemble à un James Dean complexé, a qualifié Drzz, récemment, de site appartenant à la « fachosphère ».

Je ne lui en veux pas de ne pas avoir remarqué que chez Drzz, tous les auteurs, sans exception, dégueulent les régimes totalitaires fascistes, islamistes, nazis, communistes et philatélistes. Je ne peux pas lui en vouloir parce que, déjà à l’école, je me sentais beaucoup d’indulgence vis à vis de mes camarades qui avaient du mal à comprendre, qui faisaient de leur mieux mais qui, hélas, étaient limités.

Mais ce n’est pas pour cela que j’aime qu’on me traite de fasciste, d’extrémiste de droite, d’identitaire ou de populiste, même si je ne suis rien de tout cela et que j’en ris plus que j’en pleure. 

Ces gentils qualificatifs suivent les recommandations de Staline : « lorsque tu débats avec un homme de droite, commence par le traiter de fasciste. Le temps qu’il passera à démontrer que ce n’est pas vrai, sera du temps en moins pour lui à argumenter sur le fond du problème ».

Donc j’aime qu’on me traite de fasciste. Je trouve qu’il est sain que les médias soient infestés d’idéologues révisionnistes pour qui informer consiste à exprimer leurs « nobles » idées plutôt que de témoigner des faits. Je trouve qu’il est bon que la police de la pensée soit ouverte 24h/24, et que les associations anti-racistes fassent procès sur procès pour tenter de nous museler. Car tout ceci prouve que nous disposons de la liberté de l’insolence et de la désobéissance. 

Si leurs mécanismes de censure n’existaient pas, c’est que nous serions dans un régime totalitaire.

Comme dit Michel Garroté, si nous étions en Russie ou en Chine, avec ce que nous publions sur Drzz, nous serions déjà dans un cercueil, ou en prison. Mais nous vivons lui en Suisse, moi entre Israël et les Etats Unis, nous publions pour les francophones du monde et non pour les français et la loi française, Drzz est hébergé chez nous, dans les pays libres, et ce sont autant de crans de liberté.

Donc vous pouvez continuer à me traiter de fasciste ou d’extrême droite : je vais me préparer un petit café (espresso bien entendu) et je reviens.

.
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Drzz.fr

22/07/2011

Sus aux collabos ! Au temps où il existait un Etat Français…

Encore un fait de haute trahison…

Il a déjà vendu Bordeaux aux musulmans, Juppé; maintenant qu’il est sous l’aile de Sarkö Ier, il peut brader la France; du moins ce qu’il en reste… Mais attention à ne pas faire n’importe quoi. En France, ce sont les Français qui votent. Et parmi eux, une grande majorité est encore (fort heureusement), « de souche ». Et le Français on peut le prendre pour un con; mais pas trop longtemps… Il existe encore dans l’Hexagone, une foultitude de patriotes, de résistants. En fait, il y en a de plus en plus. Alors, faites attention, monsieur Juppé; ne faites pas n’importe quoi. La France gronde déjà assez comme ça…

FDF

.

Alain Juppé va proposer d’abandonner l’expression « Etat Français » !

Pourquoi « le meilleur d’entre nous » a-t-il un air si bête ?

Un français sur trois a des grands parents étrangers, dix à quinze pour cent de la population française est issue de l’immigration du Maghreb et d’Afrique (et ce n’est pas fini), la première religion pratiquée en France est l’islam, et la seconde langue parlée à Marseille est… le français.

Devant ces chiffres édifiants, Alain Juppé a émis des réserves sur la formule « Etat Français », en indiquant qu’il pouvait heurter une partie importante de la population qui ne se reconnait pas dans cette appellation.

Cette dépêche de Drzz, qui risque hélas de se vérifier plus vite qu’on le croit si jamais la gauche était élue, vient illustrer une autre dépêche :

Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, aurait émis des réserves, selon une dépêche de l’Agence France Presse du 18 juillet 2011, sur la formule « Etat Juif » en indiquant qu’aujourd’hui en Israël, « il y a des Juifs mais aussi des Arabes »…
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Jean-Patrick Grumberg pour Drzz.fr Source: Jean-Patrick Grumberg
Et merci à Fred pour cette info qui m’avait échappée… Dessin de Bergolix.
FDF

25/11/2010

On tire à boulets rouges sur DRZZ…

Je relaie…

FDF

.

L’Equipe DRZZ sous le feu des hackers

Vendredi dernier, l’Equipe de DRZZ, dont j’assume la rédaction en chef, décide de  sauter le pas, de quitter drzz.info (donc over-blog, un hébergeur français) et de s’installer sur drzz.fr (chez wordpress, avec un hébergeur américain).
L’Equipe de DRZZ décide de  sauter le pas vendredi dernier, entre autres nombreuses raisons, suite à des menaces juridiques sérieuses, provenant d’une mairie française qui se sent humiliée que nous l’ayons dénoncée sur un point bien précis.
Samedi matin, drzz.fr ouvre officiellement.
Dimanche matin, drzz.fr fait distribuer un tract devant le musée d’art moderne de Paris (à l’occasion d’une honteuse et anachronique exposition photo sur la bande de Gaza), drzz.fr, écrivais-je, fait distribuer un tract devant le musée d’art moderne de Paris pour montrer au public qu’il existe une autre facette de la vie à Gaza, facette que les médias cachent sytématiquement en dépit des innombrables photos et vidéos publiées sur Internet. La conservatrice du musée décide alors de fermer l’exposition pour huit jours.
Lundi, des sites pro-palestiniens diffusent en boucle des informations mensongères au sujet de cette distribution de tracts et le blog drzz.fr (sur le site Internet du journal « catholique » la Croix) est clairement identifié comme l’auteur de la distribution de tracts devant le musée.
Mardi midi, wordpress, l’hébergeur de drzz.fr, subit un trafic absolument pharaonique – le genre des grosses attaques en force des hackers – et se voit obligé, pour protéger les autres sites Internet hébergés au même endroit, de fermer notre site (pour combien de temps ?).
En résumé et en conclusion :
continuez de nous lire sur http://drzz.info/
et sur http://monde-info.blogspot.com/ .
Michel Garroté
Post Scriptum : l’historienne Bat Ye’or, membre de l’Equipe DRZZ, a vu sa récente conférence de presse en France, interdite, au dernier moment. Liberté, égalité, fraternité.
Source: http://monde-info.blogspot.com/