Francaisdefrance's Blog

11/08/2011

Françaises, Français, ici Londres…

Avec les événements récents de Grande Bretagne, nous recevons en France un message. A nous de le décrypter… Nous en avons déjà eu un avant-goût en 2005 et depuis, mais « là-haut », on n’a pas du comprendre. Ci dessous une analyse qui mérite d’être lue.

FDF

.

Trois petits singes…

Il ne s’agit pas d’un titre de roman d’Agatha Christie mais d’une réflexion concernant les derniers événements à Londres. Tout le monde connaît cette fameuse image des trois singes dont l’un ne voit rien en se fermant les yeux, le second ne veut  rien entendre en se bouchant les oreilles et le troisième ne veut rien dire en se muselant la bouche. Des devantures éventrées, des magasins pillés, des voitures brûlées et des heurts violents avec les forces de l’ordre britannique. La police anglaise a dû massivement intervenir pour voir le foyer des troubles se répandre dans des quartiers périphériques de la capitale anglaise. Ne rien voir signifie que personne n’a remarqué que ces émeutes ont eu lieu dans des quartiers bien particuliers de Londres; La presse les a qualifiés de « pauvres » car elle n’a visiblement pas vu qu’il s’agit de quartiers musulmans où fleurissent les mosquées et où les diatribes des imams promettent depuis longtemps la victoire du djihad sur les croisés! Mais la presse n’a rien vu surtout pas  les panneaux appelant à l’instauration de la loi musulmane! Elle n’a pas entendu les vociférations et cris habituels des terroristes  appelant à la grandeur d’Allah. Elle n’a pas relaté ni souligné l’origine des émeutiers. Ce ne sont que des « jeunes » dans des « quartiers pauvres ».

Cette explosion de haine musulmane qui secoue les villes anglaises n’empêchera certes pas le gouvernement britannique de continuer à soutenir les émeutiers arabes quand ils agissent contre Israël ni la lamentable Ashton de protester contre les constructions à Har Homa. Cela n’empêchera pas le clergé anglican de vouloir favoriser l’instauration de la Charia ni de continuer béatement à prôner le « multiculturalisme« . La perfide Albion n’a pas cessé de nuire ni maintenant de payer ses nuisances.

La télévision française a d’ailleurs courageusement emboîté le pas lors des informations et  insisté pour utiliser des termes neutres! Peur de dénoncer la réalité et de voir s’enflammer une banlieue parisienne? Peur de devoir affronter le danger et volonté politique de le repousser à plus tard?

Les occidentaux se comportent véritablement comme ces trois petits singes!

Ce qui est en tout cas plus important pour nous (ndmg – Israël) est que ce récent message de Londres soit bien assimilé avant septembre (ndmg – éventuelle création onusienne d’un Etat « palestinien ») et que nos forces de l’ordre (ndmg – israéliennes) sachent voir, entendre avertir et surtout agir. Je cite nos forces de l’ordre car notre presse (ndmg – israélienne) restera ce qu’elle est : une épine douloureuse dans la construction sioniste.

Jacques Kupfer drzz.fr

Source: http://www.drzz.fr/

05/08/2011

Bashar el Assad: champion toutes catégories de la répression sanglante !

L’Union Méditerranéenne chère à Sarkö en prend un sérieux coup dans les dents…

.

Bashar el Assad: un ami que l’on aimait partager…

FDF

.

Le formidable exploit de la Syrie

Image

Bashar el Assad, l’ami de Jacques Chirac – (qui sait choisir ses amis, et surtout, leur témoigner sa fidélité, même lors de petits accidents de parcours comme le tir à vue sur leur propre peuple), Bashar el Assad donc, a réussi le tour de force exceptionnel de massacrer plus de cent cinquante civils en une seule journée, ce dimanche 31 juillet, et plus de mille six cent en quatre mois, sans que Stéphane Hessel ne s’indigne !

Un record !

Et ce n’est pas tout !

Bashar el Assad a également réussi le tour de force de massacrer son peuple depuis quatre mois, sans qu’aucune manifestation de musulmans n’envahisse les rues de Paris (on se souvient des manifestations géantes après les 1400 morts palestiniens de l’opération Plomb durci, et des 9 morts sur le cargo Mavi Marmara), sans que l’ONU ne condamne formellement le voyou syrien, ni que Sarkozy et BHL n’exigent l’intervention urgente des forces de l’OTAN pour protéger la population civile.

Ces mêmes populations civiles syriennes qui doivent se demander ce qu’elles ont de moins que les populations libyennes.

http://english.alarabiya.net/articles/2 … 60188.html

Source: http://tinyurl.com/3k89vom
© Jean-Patrick Grumberg pour Drzz.fr

13/06/2011

Les habiles « tours de magie » qui favorisent l’implantation des mosquées en France…

Un exemple flagrant: Paris où Delanoë fait du lèche-babouches avec l’argent des contribuables…

FDF

.

Mosquée ! Qui veut sa mosquée !

Un de mes contacts vient d’apprendre, de la bouche d’un représentant du culte musulman, qu’à Paris, le Maire Delanoë « assure » les trois quarts du financement de la construction des mosquées. L’Association musulmane qui signe le contrat avec la Mairie doit ensuite rembourser la partie dite « cultuelle », car la partie dite « culturelle » est prise en charge, intégralement, par la Mairie.

Question : ceux qui payent, à savoir les parisiens, sont-ils informés de ces dépenses ? De leur montant ? La Mairie communique-t-elle régulièrement et règlementairement ces informations aux citoyens de Paris ?

Question : les citoyens parisiens financent les mosquées, mais ont-ils donné leur accord, puisque, dans la pratique, les musulmans convertis, les femmes, les homosexuels, les juifs et les charcutiers n’y sont pas les bienvenus ? Ont-ils voulu dépenser leur argent non pas pour la communauté, mais juste pour une minorité, ce qui encourage un repli identitaire qui devient de plus en plus « visible » ? À moins que les parisiens vivent dans une enclave où un petit groupe de personnes est autorisée à dépenser leur argent sans leur demander, ni leur permission, ni leur avis, comme s’il s’agissait de rénover des canalisations ?

Question : Par quel mécanisme, et sous le contrôle de quel organisme indépendant de l’Association musulmane et du généreux donateur de l’argent des autres, les intérêts des citoyens parisiens sont-ils protégés, afin de vérifier comment la part cultuelle et la part culturelle sont calculés ? Si, par exemple, le contrôle n’est pas assuré de façon indépendante, qui garantit que la construction de l’immeuble, avec ses fondations, son terrain, sa structure, ne sont pas classés dans la part culturelle, et que seule la salle de prière est classée dans la part cultuelle, sans autre forme de répartition des charges ? Qui contrôle qu’aucun espace culturel, payé par les parisiens, n’est JAMAIS utilisé à des fins cultuelles ?

Question : Depuis 1905, les Chrétiens, les Protestants et les Juifs bénéficient-ils des mêmes faveurs ?

 Jean-Patrick Grumberg pour Drzz.fr

Source: http://www.legaulois.info/