Francaisdefrance's Blog

14/02/2012

Marine Le Pen au tabac d’Evin-Malmaison… Les hyènes étaient là.

Epoustouflant !

Quelle honte  !   quelle grossièreté  !    « On est chez nous,  allez vous faire enculer » qu’ils braillent.

Mais ce sont des sauvages   !   Où sont  les vrais haineux  et les vrais racistes ?   Et quand on pense que  HOLLANDE VEUT LEUR DONNER LE DROIT DE VOTE ……

FDF

.

http://www.dailymotion.com/video/x2a4ow_marine-lepen-au-tabac-d-evin-malmai_news?start=3#from=embed

Merci à JC…

09/02/2012

Lombardie : Abouelala Abdelkarim, représentant musulman, candidat communiste et trafiquant de faux papiers !!!

Mais « insoupçonnable », avant tout. « Chance pour l’Italie », cette fois…

Il faudrait peut-être revoir à fond les conditions d’obtention de la nationalité dans bon nombre de pays d’Europe.

FDF

.

Cet article de presse est plein de messages, même pas  subliminaux  :   LA CITOYENNETé  et  LA CONFIANCE ACCORDEES à CERTAINS,   le DROIT DE VOTE,  LES RESPONSABILITES  D’ELUS, LE COMMUNAUTARISME.  Donnez leur la main……..  ils vous prendront le bras.     VOUS CONNAISSEZ LA  TAQIYA……..  
QUE CELA SERVE D’EXEMPLE  ET  FASSE REFLECHIR POUR LES  PROCHAINES ELECTIONS

JC JC…

.

 « Insoupçonnable » : c’est du moins ainsi que le journal local, La Gazette de Mantoue (copie d’écran en image à la Une), présente Abouelala Abdelkarim, qui vient d’être arrêté par la police, dans le cadre du démantèlement d’une organisation qui se consacrait au trafic de faux papiers.

L’arrestation d’Abouelala Abdelkarim, la dernière en date, est la septième dans cette affaire depuis mi-janvier.

L’organisation fabriquait, moyennant plusieurs milliers d’euros, de faux papiers pour faire entrer en Italie des immigrés clandestins. La loi italienne prévoyant que les permis de séjour ne sont donnés qu’aux immigrés qui justifient d’avoir un employeur, le procédé consistait à fabriquer de fausses demandes de main d’œuvre de la part d’entreprises agricoles. Une fois arrivé en Italie, l’immigré disparaissait sans laisser d’adresse. Accessoirement, le procédé permettait aux lobbies immigrationnistes de « prouver » que l’économie italienne avait un criant besoin de travailleurs immigrés…

Insoupçonnable, c’est bien vrai. Abouelala Abdelkarim, né au Maroc en 1966, arrivé en Italie en 1990, est bien connu à Viadana, une ville de 20.000 habitants dans la province de Mantoue. On l’y appelle simplement Karim, c’est vous dire. Porte-parole de la communauté musulmane, « il a pris à plusieurs reprises la défense des Marocains, des musulmans et des étrangers en général, en luttant, c’est le journal qui l’écrit, contre les injustices commises par les Italiens ». Il avait notamment dénoncé les lenteurs bureaucratiques dans la délivrance des permis de séjour et réclamé le droit de vote pour les immigrés. Il avait aussi représenté la communauté musulmane pour obtenir la construction à Viadana « d’un centre culturel avec lieu de culte », et vivement dénoncé la municipalité, pourtant de centre gauche, qui, selon lui, ne soutenait pas suffisamment le projet.

« Bien intégré, parlant couramment l’italien », Abouelala Abdelkarim avait obtenu en 2005 la citoyenneté italienne. Il s’était alors lancé dans la politique, devenant membre du secrétariat provincial du Parti Communiste Italien, où il était responsable à l’immigration. En mai 2011, Abouelala Abdelkarim figurait sur la liste communiste aux élections provinciales, où il était présenté comme « président d’une coopérative de travail ». Monica Perigini, secrétaire régionale communiste, prend aujourd’hui ses distances : «Karim ? Il y a quatre ou cinq ans que je ne le vois pas. Je ne savais même pas qu’il était encore en Italie » !

Insoupçonnable, on vous dit.

Source:  http://fr.novopress.info

16/01/2012

Des « you you you » pour François Hollande… (BIS).

16 janvier 2011 à 10h45

Je vois qu’il en est qui ne comprennent pas trop l’humour… Il est bien évident que la photo du dessous est un montage. On peut encore s’amuser un peu, dans ce pays, non ?. Il ne nous reste plus que ça…

Personnellement, j’aurais honte… Président de la République Française, qu’il veut être, Hollande…

Françaises, Français: réagissez !!!

FDF

La VRAIE photo, ci-dessous…

.

ECOUTEZ EN DEBUT DE VIDEO      LES « YOU YOU YOUS »    –   CE SONT LES ELECTEURS DE FRANCOIS HOLLANDE,  après les « WESH WESH »   ET LES « YO »

ON LE SAVAIT DEJA    –  EN VOICI UNE PREUVE DE PLUS   –   Et cette vidéo ne date que du mois d’Octobre 2011…


.

Primaires citoyennes : François Hollande à Toulouse:

http://youtu.be/E_PBmK9hh9Y

LE PS  N’AYANT PLUS D’ELECTEURS,  IL EST BIEN OBLIGé D’ALLER LES CHERCHER  CHEZ LES ETRANGERS.

C’EST  POUR CELA QU’ILS SE PRECIPITENT POUR LEUR  FAIRE ACCORDER LE DROIT DE VOTE !

JC JC…

06/12/2011

Le droit de vote aux étrangers: c’est pour dans DEUX jours…

Si le texte est approuvé au Sénat (qui a basculé à gauche, je vous rappelle), ça va être tendu en France … Ca devrait même chauffer…

Le PS est est à racler les « fonds de tiroir » pour les présidentielles. Si Hollande passe, ce sera grâce aux étrangers. La France doit être dirigée par des Français et c’est légitime !

Alors en 2012:


FDF

.

Nos belles âmes veulent accorder le droit de vote aux immigrés non-français, dans un premier temps aux élections locales… Avec l’espoir de récupérer leurs voix.
Or, il est clair que les immigrés  (« Français » ou étrangers) ne voteront ni droite, ni gauche. ILS voteront ethnique et religieux!
Souvenez-vous: avant le milieu du présent siècle, si nous laissons faire, ILS seront majoritaires.
Signez, transférez cette pétition… En attendant mieux.
.
Là:
Dans 2 jours, les sénateurs socialistes vont tenter de faire adopter par le sénat une proposition de loi constitutionnelle afin d’accorder le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers non-ressortissants de l’Union européenne. Depuis quelques jours, l’UNI a lancé une pétition contre cette proposition. Celle-ci, a, d’ores et déjà, rassemblé plus de 36 000 signataires.
Nous n’avons plus que quelques jours pour nous faire entendre. C’est pourquoi, je vous prie de signer et de faire signer cette pétition contre le droit de vote des étrangers, mais aussi d’écrire, grâce à ce formulaire, au sénateur socialiste le plus proche de chez vous pour les inciter à ne pas voter ce texte.  
Je vous remercie pour votre mobilisation.
Olivier Vial
Président de l’UNI

Voici le texte de la pétition.

Pétition contre le droit de vote aux étrangers

Quelques heures seulement après avoir remporté la majorité au sénat, les socialistes annonçaient que leur première loi consisterait à accorder le droit de vote aux étrangers.

Cela risque, malheureusement, d’être chose faite dès le 8 décembre prochain ! A cette date, les sénateurs se prononceront sur une proposition de loi constitutionnelle, visant à accorder le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers non-ressortissants de l’Union européenne résidant en France (n° 329, 1999-2000).

Refusons le cynisme socialiste

Avec la crise qui frappe la France, n’y avait-il pas d’autres priorités ? Était-ce réellement le débat le plus urgent ?

Pour les socialistes, il est évident que cela l’était ! Très cyniquement, ils ont fait leurs petits calculs. En juin dernier, la fondation Terra nova, organisation très proche du PS, publiait une note établissant la stratégie électorale de la gauche pour les prochaines élections. On pouvait y lire, notamment :

 » La France de la diversité est presque intégralement à gauche. L’auto-positionnement des individus révèle un alignement des Français d’origine immigrée à gauche – de l’ordre de 80-20. On retrouve des scores de cette ampleur dans les bureaux de vote des quartiers populaires. »

Les socialistes ont poussé encore plus loin cette analyse en établissant une véritable cartographie électorale en fonction de la nationalité des étrangers. Toujours dans cette note, on peut lire que le vote en faveur de la gauche  » se vérifie quelle que soit l’origine nationale. Il est le plus massif pour les Français d’origine africaine (tant sub-saharienne que maghrébine) et se renforce nettement pour la seconde génération par rapport à la première (de l’ordre de 10 points). La seule exception est la première génération d’origine asiatique, qui reste polarisée à droite par anticommunisme. »

Dès lors, on comprend mieux la détermination des socialistes qui ,en plus de proposer un tel texte au sénat, ont fait de cette proposition un point clé de leur projet présidentiel ! Ils espèrent ainsi se constituer une nouvelle clientèle électorale plus fidèle et plus facile à manoeuvrer que l’électorat populaire qui lui a tourné le dos.

Ne bradons pas la citoyenneté française qui s’incarne dans le droit de vote !

Malheureusement ce cynisme électoral risque de mettre à terre un des derniers fondements de notre modèle républicain. Depuis des siècles, la citoyenneté française s’incarne dans le droit de vote qui fait le lien entre la citoyenneté et la nationalité.

Accorder le droit de vote aux étrangers serait un coup de canif de plus dans notre modèle républicain déjà bien fragile !

Parce que nous ne pouvons pas accepter qu’un étranger qui n’a jamais souhaité devenir Français, en faisant l’effort sincère de s’intégrer, puisse, malgré tout, voter et être élu en France, nous devons nous mobiliser pour dire non au droit de vote des étrangers.

Nous n’avons que quelques jours pour faire comprendre à la classe politique française que le droit de vote doit rester conditionné à la citoyenneté et donc à la nationalité.

C’est pourquoi, je vous invite à signer et faire signer cette pétition contre le droit de vote des étrangers.

Aidez-nous également à faire signer massivement cette pétition en la diffusant à tous vos contacts.

01/12/2011

Non au droit de vote des étrangers! Français: réveillez vous !

Nous sommes en démocratie, paraît il? Personne ne nous a demandé NOTRE AVIS? Nous sommes Français et souhaitons le rester !

Et bien on va le faire savoir.

Il nous faut nous opposer jusqu’à la dernière minute!

Signez !

FDF

http://www.nondroitdevotedesetrangers.fr/promotion.php

.

http://www.nondroitdevotedesetrangers.fr/laliste.php?confirm=1

*************************

0027077 SIGNATURES A CE JOUR   – AJOUTEZ LA VOTRE !

 Non au vote des étrangers

 Il vaut mieux le savoir !

Pétition: Non au vote des étrangers !

Accorder le droit de vote des étrangers c’est :

  • Une imposture idéologique. Parce que ce n’est pas un moyen d’intégrer les étrangers que de dissocier la nationalité du droit de vote.
  • Une démarche anachronique. Parce que ce n’est pas la priorité de nos compatriotes et que le contexte actuel impose des urgences sociales et économiques.
  • Une absurdité symbolique. Parce qu’accorder un nouveau droit aux étrangers est un mauvais signal alors que notre société traverse une crise identitaire.
  • Une manœuvre électoraliste. Parce que la gauche ne parle plus à l’électorat populaire, elle cherche à se constituer un nouveau bataillon d’électeurs.
  • Avec le PS, le droit de vote devient automatique au bout de 5 ans de résidence sur le territoire national.
  • Avec le PS, le droit de vote sera accordé aux étrangers n’ayant pas fait le choix de devenir Français.

Pour toutes ces raisons, je soutiens la grande pétition nationale lancée par la Droite Populaire


  • OUI, je considère le droit de vote comme un fondement de notre République qui doit être conditionné à la citoyenneté et donc à la nationalité.
  • OUI, être Français doit constituer une adhésion sincère et pour le devenir il faut montrer son attachement réel au pays.


Vous pouvez consulter la liste complète des signataires de cette pétition.

29/03/2011

Que nous apporterait un gouvernement mondial ?

Intéressant…

FDF

.

Imaginez un gouvernement mondial, démocratiquement élu à l’échelle mondiale en suivant le principe un homme-une-voix. Que serait le résultat probable d’une telle élection ? Le plus vraisemblable est que nous aurions un gouvernement de coalition sino-indien. Et qu’est-ce que ce gouvernement serait le plus enclin à faire pour complaire à ses électeurs et se faire réélire ? Il découvrirait probablement que l’Occident a beaucoup trop de richesses et que le reste du monde, particulièrement l’Inde et la Chine, bien trop peu, et par conséquent mettrait en œuvre une redistribution systématique du revenu du riche Occident vers le pauvre Orient. Ou alors, imaginez qu’aux Etats-Unis on étende le droit de vote aux enfants de sept ans. Le gouvernement ne serait peut-être pas composé d’enfants, mais ses politiques, selon toute probabilité, refléteraient le « souci légitime » des enfants de disposer d’un accès « suffisant » voire « égal » à des hamburgers, des limonades et des vidéocassettes « gratuits ».

Je présente ces « expériences mentales » pour illustrer les conséquences du processus de démocratisation qui a commencé aux Etats-Unis et en Europe au milieu du XIXème siècle, et qui porte ses fruits depuis la fin de la première guerre mondiale. L’extension progressive du droit de vote et finalement l’établissement du suffrage universel des adultes a fait à chaque pays ce que la démocratie mondiale ferait pour l’ensemble du globe : mettre en branle une tendance apparemment permanente à la redistribution du revenu et des biens.

Un-homme-une-voix, plus la « liberté d’entrer » dans l’appareil d’Etat, c’est-à-dire la démocratie, implique que toute personne et sa propriété personnelle est mise à la portée de toutes les autres, et ouverte à leur pillage. En ouvrant en apparence les couloirs du pouvoir politique à tout le monde, la démocratie fait du pouvoir politique une « res nullius », où personne ne souhaite plus qu’il soit restreint parce qu’il espère que lui-même, ou ceux qui lui sont favorables, auront un jour une chance de l’exercer. Par contraste, dans les monarchies « absolues » d’Occident, quiconque ne faisait pas partie de la classe dirigeante avait peu de chances, voire aucune, d’y accéder, de sorte qu’ils s’opposaient avec véhémence à toute extension du pouvoir du Monarque.

Dans les démocraties, en revanche, on peut s’attendre à ce que les majorités (ceux qui « n’ont pas ») tentent sans relâche de se remplir les poches aux dépens des minorités (ceux qui « ont »). Cela ne signifie pas qu’il n’y aura qu’une seule classe de gens à « besoins » et une seule catégorie de « nantis », et que la redistribution se fera uniquement des riches vers les pauvres. Bien au contraire, alors que la redistribution des riches vers les pauvres jouera toujours et partout un rôle prépondérant, ce serait une erreur sociologique que de supposer que ce sera là la seule forme ni même la forme prédominante de la redistribution. Après tout, les riches « permanents » et les pauvres « permanents » le sont généralement pour une bonne raison.

Les riches sont en règle générale intelligents et industrieux, alors que les pauvres sont typiquement stupides ou paresseux, ou les deux à la fois. Il n’y a pas beaucoup de chances que les imbéciles, même s’ils forment la majorité, soient systématiquement plus malins que la minorité des individus brillants et énergiques et parviennent à s’enrichir à leurs dépens. Bien plutôt, la plus grande partie de la redistribution se fera à l’intérieur du groupe des « non-pauvres », et il arrivera souvent que ce soient les plus riches qui arrivent à se faire subventionner par les plus pauvres. Pensez seulement à la pratique quasi-universelle des études universitaires quasiment « gratuites », grâce auxquelles la classe ouvrière, dont les enfants fréquentent rarement l’enseignement supérieur, est amenée à subventionner la formation des enfants de la bourgeoisie. (1)

En outre, on peut s’attendre à ce qu’il y ait un grand nombre de groupes et de coalitions pour essayer de s’enrichir aux dépens des autres. Les critères seront divers et changeants pour définir ce qui fait qu’une personne est un « possédant » (méritant d’être pillé) et qu’une autre est un « déshérité » (méritant une part du butin). Simultanément, les gens appartiendront à une multitude de groupes de profiteurs et de victimes, perdant au titre de l’une de leurs caractéristiques et gagnant grâce à une autre, certains se retrouvant être des gagnants nets et d’autres des perdants nets de la redistribution politique. (2)…

Suite et source: http://webresistant.over-blog.com/

15/02/2011

Ne volons pas aux Français leur droit de vote !

Un communiqué de Marine Le Pen qui va en mettre plus d’un en porte à faux…

FDF

Ici: communique