Francaisdefrance's Blog

16/02/2012

L’affront de chez affront…

La provocation bat son plein. Pas par les racailles des banlieues, cette fois-ci. Mais par leurs maîtres à penser en Arabie Saoudite, qui sont en passe de s’offrir la France… Un exemple flagrant.

FDF

Photo pillée à Riposte Laïque

.

.

Très bientôt  nous verrons le drapeau de l’islam  et du djihad, sur l’Elysée, l’Assemblée Nationale   et le Sénat,   c’est leur volonté,  et il est permis de se demander si ce n’est pas, aussi, la volonté de nos dirigeants…
JC JC…

.

Aube : Une société saoudienne rachète l’Entreprise Petitjean… Et y impose le drapeau de l’islam

Le journal L’Est-Eclair (Troyes, Aube) du 1er février 2012 nous annonce l’accord commercial et le rachat de l’entreprise Petitjean par la société saoudienne Al-Babtain. Nous saluons cet accord qui a recueilli les avis favorables du personnel de Petitjean et des pouvoirs publics départementaux. Il permet de préserver l’emploi et le savoir-faire de l’entreprise Petitjean, à défaut d’un repreneur français ou européen. Créée à St-André-les -Vergers (Aube) par le dryat Daniel Petitjean en 1957, cette entreprise dynamique fut, jusqu’à récemment, le leader mondial du candélabre.

Par delà cette solution heureuse sur le plan commercial et industriel, nous avons été alertés par un entrefilet de L’Est-Eclair du 04/02/2012 (Tricasseries, p.9) : à peine signée la mutation de propriété, le drapeau de l’Arabie Saoudite a été hissé aux côtés du drapeau français sur deux mâts contigus.
 
Le drapeau italien du précédent propriétaire, nous informe-t-on, flottait auparavant sur Petitjean. A l’époque, dans l’ignorance,  nous n’avions pas soulevé de question sur ce fait. L’entreprise Petitjean se trouvant sur le sol français est une entreprise de droit français, peu importe les actionnaires, privés, institutionnels ou de fonds souverain, peu importe leur nationalité. Le drapeau du Japon flotte-t-il sur l’usine Toyota de Valenciennes, allons-nous voir le drapeau du Qatar hissé à tous les matchs du PSG, ceux des pays du Golfe, propriétaires de plusieurs palaces parisiens, décorer  le fronton de ces hôtels ?

Seuls les ambassades et les consulats, qui jouissent d’un droit international et de réciprocité et sont considérés comme territoires d’un l’État étranger, hissent leur drapeau national sur leur bâtiment.

Nous demandons donc à la nouvelle direction de Petitjean de retirer le drapeau saoudien!

Un second point est à souligner qui tient aux symboles de ce drapeau : le drapeau de l’Arabie Saoudite représente un pied-de-nez à la France laïque (article 1er de la Constitution : « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale »). En effet, ce drapeau porte la couleur verte de l’islam. Le glaive et la citation en arabe : « Il n’y a de dieu qu’Allah et Mohammad est l’envoyé d’Allah » représentent l’emblème de la conquête guerrière musulmane et la profession de foi de tout musulman.

Deuxième raison pour réclamer aux nouveaux dirigeants de Petitjean de retirer ce drapeau.
Enfin, en égard à notre drapeau national, il nous apparaît nécessaire de hisser un drapeau tricolore neuf à la place de l’actuel drapeau qui est en très piteux état. La nouvelle direction devrait pouvoir prélever quelques euros sur les 7,5 millions d’euros investis dans cette affaire.

Cet article, remis à la rédaction du journal L’Est-Eclair le 9/02/2012, n’a pas été publié à ce jour. Nous apprenons cependant, par l’édition du 11/02/2012, sous le titre Drapeau bas, que « ce drapeau a été ramené à terre mardi soir.  Sans référendum ». Après vérification le 14/02/2012 nous constatons que le drapeau français a, lui aussi, été enlevé

Bernard DICK

SOURCE : http://ripostelaique.com/

07/09/2011

« Quand l’armée s’éveillera » par Félix Martel…

Tout simplement excellent…
FDF
Photo « pillée » chez http://carlpepin.com/
.

QUAND L’ARMEE S’EVEILLERA…

Les vertus cardinales de l’armée, à savoir le courage, la loyauté, le don de soi, le sens de l’honneur et la probité, sont toutes des vertus qui depuis de nombreuses années ont fait cruellement défaut à nos classes dirigeantes successives, ce qui par voie de conséquence a amené la déliquescence de notre société, le laxisme, la gabegie économique et la submersion migratoire.

Depuis quelque temps, face au naufrage programmé de la Maison FRANCE martyrisée, face au  nombre croissant de nos valeureux soldats morts sur des théâtres d’opérations jugés hasardeux par nombre d’officiers supérieurs, face à l’ignominie de nos dirigeants qui se complaisent à laisser des hordes de voyous brûler le Drapeau français, défier l’autorité des forces de police et menacer en permanence la sécurité de nos concitoyens,

 l’on sent poindre ici et là l’idée que notre Armée pourrait désormais jouer un autre rôle,  jusqu’alors inédit, que celui qui lui était dévolu .   

 

En démocratie, l’idée jusqu’à présent acquise semblait que la place de l’Armée et sa mission était d’être muette, sans états d’âme, aux ordres du pouvoir politique démocratiquement élu, soit encasernée, soit assujettie à des opérations militaires extérieures définies par le pouvoir politique représentant légitime du Peuple.

 

Or la vraie question objective est désormais de savoir si nous sommes encore vraiment en Démocratie…

Depuis le Hold-Up sur le traité Européen entériné contre le vote du Peuple, depuis les lois liberticides anti-français de souche donnant tout pouvoir aux associations communautaristes et d’obédience islamique, depuis le développement exponentiel de l’insécurité et de la criminalité d’origine migratoire, la réponse est évidemment  non…

 

Il serait risible, si ce n’était là un des aspects les plus consternants, de voir et de lire à longueur d’éditos les diatribes des  « penseurs » de  la gauche sur le pseudo racisme des français de France, sans qu’un seul de ces bobos affligeants ne se posent une seconde la question du : pourquoi le ras le bol et l’exaspération d’une majorité de français, pourquoi l’UMP court derrière le FN, pourquoi Marine en route pour le 2è tour de la présidentielle…

 

Mais ces mêmes penseurs de l’idéologie Eurafrique, de la mixité au forceps et qu’une société  française majoritairement islamisée ne dérangerait donc pas, ces donneurs de leçons de démocratieviennent surtout de s’apercevoir que l’on peut faire toutes les lois liberticides que l’on veut sur l’anti-racisme, l’anti-discrimination, l’anti haine … on ne pourra jamais obliger quiconque à aimer quelqu’un qu’on a pas envie d’aimer ! c’est aussi simple que çà…

 

Or ces sinistres Bobos caviardés dont le stalinisme idéologique n’a pas l’air de les gêner aux entournures sont les premiers à affirmer sans sourciller que si le FN arrivait démocratiquement au pouvoir ils ne le reconnaîtraient pas …

Cherchez l’erreur …

  

La seule vraie démocratie c’est de savoir si une majorité d’un Peuple veut ou non renoncer à sa culture, à ses traditions séculaires,

 La vraie démocratie c’est de savoir qui et combien d’étrangers un peuple veut accueillir sur la terre de ses ancêtres,

La vraie démocratie, c’est qu’une classe dirigeante corrompue, qui a promulgué des lois aboutissant au génocide culturel d’un peuple et a sa ruine économique puisse être jugée pour ses forfaitures et ses crimes que constitue l’abolition de tout avenir pour ses enfants,

La vraie démocratie, c’est d’avoir dans une société autant de médias libres pour l’expression d’une pensée patriote que de médias inféodés aux idées du tout mixité-immigration totale (99% de Radios TV Presse) qui bâillonnent la seule voix d’une véritable opposition Nationale…

La vraie démocratie, c’est d’avoir le Droit d’exprimer des opinions contraires et de ne pas risquer d’être poursuivi pour ses idées par une Justice aux ordres du fascisme social-cosmopolite. 

  

Or nul n’est besoin d’être savant politologue pour comprendre que notre République n’est définitivement plus démocratique au sens de la formule d’Abraham Lincoln reprise dans notre Constitution de 1958 :  » le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple « .

Et si nous ne sommes plus en démocratie, et alors même que nos institutions régaliennes comme la Justice, l’ Education nationale sont contaminées et asservies aux idéaux du social-cosmoplolitisme, n’hésitant plus à favoriser ouvertement en toute situation  les immigrés y compris en situation irrégulière contre les français de souche, la seule institution qui aujourd’hui s’avère à même de rétablir ces valeurs fondamentales de la démocratie, parce qu’ elle les possède et les applique avec vertu dans le quotidien de son fonctionnement, c’est L’Armée.

 

En 1958, la IVème République moribonde à fait Appel à De Gaulle pour rétablir l’autorité de l’Etat et les finances de la France via le nouveau franc,

 

Si en 2012, comme cela est de plus en plus probable, les français abusés, ruinés, asservis et submergés par une immigration massive chassent enfin par leur vote les tenants moribonds de l’UMPS des commandes de la France, il n’est pas inintelligent de penser que l’on puisse faire appel à l’Armée française pour jouer un rôle primordial dans la transition salvatrice qui va s’opérer.

D’une part pour veiller au respect de ce qui aura été un vote démocratique,

et d’autre part en vue du rétablissement des valeurs de probité, d’honneur, de discipline et de sécurité publique qu’impose une vraie démocratie digne de ce nom…

 

L’Armée semble aujourd’hui la seule institution française épargnée par le laxisme coupable et de dévoiement des valeurs, appréciée et respectée d’une grande majorité de français pour sa droiture, le courage, l’humanité et le sens du sacrifice de ses hommes qui ont donné au nom de leur idéal ce qu’il y a de plus sacré : leur vie.

 

Je ne vois pas au nom de quoi une vraie démocratie alors en voie de restauration devrait se passer, dans la gestion de son quotidien, de telles valeurs hautement humaines pour participer à l’oeuvre du redressement National…

 

Félix MARTEL

Mouvement des Nouvelles Forces Françaises de l’intérieur

Source: http://mouvement-des-nouvelles-ffi.over-blog.com/

24/07/2011

Chances sportives pour la France… Merci, Mehdi !

Ce vendredi au Stade Louis II de Monaco. Voir cette vidéo-témoignage de la réussite de l’intégration. Zidane et son coup de boule battus à plates coutures… Vive l’intégration! Vive l’immigration! Merci à tous ceux qui réhaussent les couleurs de NOTRE drapeau. Même dans le domaine du sport, la violence, ils ne peuvent s’en passer. Collez leur le maillot algérien sur le dos! Ca nous fera moins honte… Ou qu’ils aillent brûler des voitures; c’est « un sport » dans lequel les leurs excellent.

Mais pitié les « sportifs » , ne nous montrez plus ce genre d’attitude: vous avez le drapeau Français sur le dos! NOTRE drapeau Français.
FDF

.

Lire: http://youtu.be/2J6TEQRjdFA

11/07/2011

Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et……………………… Cyrille Hugodot.

On aurait tendance à nous les faire oublier, nos militaires tombés en Afghanistan…

FDF

.

Cyrille Hugodot

.
Or donc, deux journalistes français, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, ont été libérés, après 18 mois de captivité aux mains des talibans en Afghanistan. A Leur retour sur l’Hexagone, la caste médiatique parisienne les a accueillis, encensés et idolâtrés, comme s’ils étaient à la fois des héros et des demi-dieux. Bien. Et la fillette de 4 ans ?

Jean de La Bâtie, ancien membre du 1er Régiment de chasseurs parachutistes, régiment au sein duquel son propre fils est mort au Liban en 1983 et auquel appartenait le caporal Hugodot mort en Afghanistan le 25 juin dernier, Jean de La Bâtie donc, a écrit, dans une lettre que les 11’000 fonctionnaires journaleux du Groupe étatique France Télévisons feraient bien de lire : « Durant 18 mois, vos deux collègues journalistes sont restés otages en Afghanistan. Vous leur avez apporté aide et soutien. A leur retour, ils vous ont manifesté leur reconnaissance, comme ils ont remercié les autorités de notre pays et salué l’engagement des services pour obtenir leur libération ; Et vous avez organisé de grandes fêtes pour les célébrer. Vous en avez fait des héros ».

« Des héros…qui ignoraient que la guerre est dangereuse. Des héros…qui ont prétendu que personne ne les avait prévenus du danger. Mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir…car ils ne voulaient pas le savoir. Et vous ? Saviez vous que des héros sont morts ? Morts pour la France. Non, vous ne le saviez pas, car vous ne vouliez pas le savoir. Le mercredi 29 juin, dans l’indifférence des journalistes, le corps du parachutiste Cyrille Hugodot est revenu en France. Vous ne le saviez pas ? Non, car vous ne vouliez pas le savoir. C’est le 25 que Cyrille est mort à Kaboul, des suites de ses blessures reçues lors de l’engagement du 1er Régiment de Chasseurs parachutistes pour sécuriser le rapatriement de vos deux journalistes ».

Vous ne le saviez pas ? Non, car vous ne vouliez pas le savoir. Peu avant un autre parachutiste Florian Morillon était mort dans les mêmes conditions. Vous ne le saviez pas ? Non, car vous ne vouliez pas le savoir. Vous préfériez faire la fête et ça vous nous l’avez fait savoir. Cyrille Hugodot était papa d’une petite fille âgée de 4 ans…vous ne le saviez pas ? Non puisque vous ne voulez pas le savoir. Au cours des cérémonies officielles aux Invalides puis à Pamiers, comme lors de l’office religieux à Abondant (Eure-et-Loir), une petite fille de 4 ans se demandait ce qui était arrivé à son papa… »

« Peut-être, auriez-vous pu le savoir… mais vous ne vouliez pas le savoir… Une petite fille de 4 ans, à qui son papa manquera plus de 18 mois (ndmg – la période de captivité de Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier). Mais ça, vous ne semblez pas vouloir le savoir. Non, vous ne pouvez pas le savoir. Car vous faites encore la fête avec vos héros. Mais la petite fille de 4 ans ? Y aura-t-il quelqu’un parmi les journalistes pour penser à elle ? (ndmg – oui) Mesdames et Messieurs les journalistes, réveillez-vous et puisque vous avez décidé d’oublier les héros morts pour la France, essayez de ne pas oublier une petite fille de 4 ans, elle est là et vous regarde de ses grands yeux », conclut dans sa lettre Jean de La Bâtie.

Pour ce qui me concerne, j’avais prévu d’écrire, à l’occasion, un article sur Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Avec la lettre de Jean de La Bâtie, il n’est plus nécessaire que j’écrive quoi que se soit sur Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Car dans sa lettre, Jean de La Bâtie a écrit tout ce qu’il y avait à écrire sur ces deux individus.

Je présente mes condoléances, mon amitié dans la communion des saintes et des saints ainsi que l’assurance de mes prières à toute la famille de Cyrille Hugodot, qui mort pour défendre la liberté et la vie face à l’obscurantisme et la culture de mort.

Et à sa fille âgée de quatre ans j’écris ceci : « Ma petite, j’ignore jusqu’à ton prénom, et, je sais que pour l’instant, tu n’as que quatre ans. Je voudrais, en tant que chrétien et en tant que journaliste, te dire que ton papa nous regarde depuis Là-Haut. Je voudrais te dire que tu peux lui parler. Je voudrais te dire qu’il reste et demeure éternellement – et non pas simplement qu’il ‘était’ – un Héros, un Bon Soldat et un Juste. Je voudrais te dire, à toi, ma petite, que nous toutes et tous, sur ce blog, nous t’aimons de tout notre cœur. Que L’Eternel, Le Très-Haut veille sur toi et sur tous les tiens ».

Michel Garroté, 11 juillet 2011.

Sources: Michel Garroté 2011 http://drzz.fr/

http://www.france-catholique.fr/Mesdames-et-messieurs-les.html

http://www.ladepeche.fr/article/2011/07/02/1120417-cyrille-hugodot-l-hommage-de-la-nation.html

10/07/2011

Ils nous aiment; ils aiment la France…

Qui? Ben les sous-merdes, pardi ! Immersion dans l’univers des amoureux de la France…

FDF

.


La haine de la France : petite piqûre de rappel

.

Vidéo: http://youtu.be/bXMV9-0zKQE

09/07/2011

Poème…

De notre ami Bobby, pour celles et ceux qui n’auraient pas vu son commentaire…

FDF

.

« Voici un poème sur l’islam que j’ai écrit, et la vidéo associée que j’ai monté :
http://www.youtube.com/watch?v=RCojlKECc2c
A mes amis patriotes de juger, sachez que mon compte youtube a été fermé… »
Merci Bobby, beau travail…

06/07/2011

La cause du vote FN est différente de ce que veulent nous faire croire les politiciens !

Il faut mettre les choses au point, de temps en temps…
FDF

.


 » Comme toujours dans « C dans l’air », des invités qui s’en tiennent à un discours « convenu » et politiquement correct. A croire que tous ces « sondeurs » et « politologues » ne discutent jamais avec les gens de la rue. Pour eux, la seule raison de la poussée du FN est due au chômage, à la détresse sociale et maintenant à la crise ».
Non messieurs, si le FN monte c’est parce que :
Les français en ont assez de financer l’invasion du pays par des peuplades qui ne savent et ne veulent pas s’intégrer et notamment ceux de religion musulmane.
Ils en ont par-dessus la tête des exigences et du culot de ces populations : viande hallal dans les cantines scolaires, horaires réservés dans les piscines, femmes musulmanes qui refusent de se faire examiner par des médecins hommes, prières dans les rues, etc., etc.
Ils en ont assez de se voir priver du droit de s’exprimer au nom de l’antiracisme.
Ils en ont assez du diktat de ces associations liberticides que son SOS machin, MRAP et autres. A quand une émission dans « C dans l’air« consacrée à ces associations qui devraient apporter la preuve du nombre de leurs adhérents, leur financement, les subventions qu’elles perçoivent, etc.
Ils en ont assez du diktat des petits juges rouges (condamnation d’Eric Zemmour). La France pays de liberté ? Foutaise !
Ils en ont assez de devoir payer de plus en plus pour des prestations sociales pour lesquelles ils ont cotisé alors que la plupart de ces populations en bénéficient gratuitement.
Savez-vous qu’un étranger de 65 ans arrivant en France, et étant autorisé à y résider, n’ayant jamais travaillé ni cotisé peut toucher une retraite annuelle de plus de 8000 euros et 13000 en couple (guide de l’accueil aux étrangers que tout le monde peut consulter).
Etonnez-vous de l’augmentation du regroupement familial !!!
Ils sont outrés de voir que l’on continue à verser des retraites à des Algériens morts depuis fort longtemps (voir rapport de la Cour des comptes)
Ils en ont assez de voir qu’ils faillent payer 45 euros pour une chambre particulière dans un hôpital alors que celle-ci est gratuite pour les bénéficiaires de la CMU et de l ‘AMG (soins gratuit pour les étrangers)
Ils en ont assez de voir leurs banlieues, havres de paix il y a seulement 40 ans, devenues des zones de non droit où les agents de la force publique ne peuvent pas riposter lorsqu’on leur tire dessus avec des armes de guerre.
Ils en ont assez de s’entendre dire que la faute leur incombe pour avoir regroupé ces populations dans ces quartiers. Ne serait-ce pas ces populations qui ont su faire le vide autour d’elles ?
Ils en ont assez de voir au bas de leurs immeubles ces bandes de jeunes trafiquants de drogue qui ne travaillent pas mais se promènent dans des voitures que le commun des Français ne peut pas se payer.
Ils en ont assez de voir régulièrement brûler leurs écoles, leurs gymnases, leurs magasins, leurs voitures.
Ils en ont assez d’entendre tous ces politicards s’extasier sur la fécondité française alors que chacun sait que ces excès de naissances sont dues principalement aux populations immigrées résidant sur notre territoire. A quand des statistiques ethniques comme dans d’autres pays démocratiques ?
Ils en ont assez de voir que la majorité de nos logements sociaux sont réservés à ces populations qui, bien souvent par la suite ne paient ni leurs loyers, ni l’électricité.
Ils en ont assez de se voir traiter de racistes, de devoir se flageller au nom de la repentance, esclavage, colonisation, etc.
Ils en ont assez de se voir ponctionner leur épargne pour financer des assistés professionnels (RMI, RSA).
Ils en ont assez de voir que l’on peut se torcher avec le drapeau français (de l’art paraît-il) sans que les partis politiques ne s’en émeuvent.
Ils en ont assez d’entendre siffler la Marseillaise et de voir brandir dans les stades des drapeaux algériens, marocains, etc. mais jamais un drapeau français alors qu’ils vivent aux dépens de la France.
Ils en ont assez d’entendre dire que leur père a travaillé pour la France et qu’on ne peut pas les expulser alors qu’ils ont, pour certains, des casiers judiciaires des plus garnis.
Ils en ont assez d’entendre que l’on refuse de rétablir le droit du sang
Ils en ont assez de s’entendre dire qu’il n’y a pas plus d’émigrés aujourd’hui qu’en 1930 (Mélenchon).
Il est grand temps que vous vous rendiez compte que notre pays ne peut plus supporter ces populations et que vous réagissiez.
Entre une droite molle qui blablate et ne fait rien et une gauche qui soutient cette politique de lâcheté immigration car elle y trouve son compte lors des élections, quel choix reste-il donc aux français en dehors de l’abstention ? »
Reçu par mail…

26/06/2011

La France va mal, la France est malade, la France a la courante, elle a mal au ventre de ces virus qui l’ont contaminée.

Sacré Gérard. Beau boulot. On ne pouvait décemment pas laisser passer ça…

FDF

.

Les suites d’un drapeau brûlé à Toulouse. Rien…

Je ne voudrais pas passer pour un raciste ce qui est loin d’en être le cas.

Je ne voudrais pas passer pour un révolutionnaire, ce n’est plus de mon âge.

Je ne voudrais pas dire combien cette partie de la jeunesse française binationale me fait honte car l’on dira que je suis Front National tant les réponses imbéciles sont devenues courantes.

Je ne voudrais pas avoir l’air de m’étonner qu’il n’ y ait toujours pas eu de plaintes déposées pour l’honneur du drapeau, de ce qu’il représente.

Plainte envers cette « jeunesse française » et plainte administrative envers les autorités qui ont laissé faire. Depuis quelques mois, j’attends que ces plaintes soient déposées mais il faut croire que le justice est lente à Toulouse comme ailleurs.

Dans n’importe quel pays que le nôtre, cet outrage aurait été sévèrement sanctionné. Mais en France, terre de libertés, des droits de l’homme, des révolutions libératrices, des grands hommes qui firent de cette terre, un lieu de civilisation et de progrès, brûler un drapeau n’a aucune importance. C’est sûrement moderne et de bon ton, voire amusant. Ce n’est qu’un tissu composé de trois couleurs. Rien de plus. Quelle importance si les morts aux combats sont recouvert de ce tissu! Sans importance non plus finalement, parade indécente pour ces morts. Que valent ces cérémonies devenues politiques lors des hommages aux morts, à nos « Morts pour la France »? Pourquoi se déplacer et leur rendre hommage puisque par ailleurs, ce drapeau qui se lève dans les casernes le matin en France et à l’étranger et que nos soldats respectent, n’est qu’à peine considéré par ceux qui ont la responsabilité de notre état. Il fût un temps, sous l’Empire et sous les Républiques, ce fait aurait été sévèrement puni. Mais aujourd’hui, qu’est-ce que cela vaut par rapport aux menaces d’émeutes dans les cités, aux chiens de gardes droits-de-l’hommistes prêt à bondir armés de crocs que ce même état lui a si volontier fourni.


J’avais déjà mis ce poème mais Marie Claire Muller souhaite que je le remette en souvenir de ce drapeau lâchement abandonné à l’ennemi. Car qu’est-ce que c’est d’autre qu’un ennemi que celui qui brûle un drapeau qu’il considère comme étranger. Il y avait autrefois des hommes qui avait la garde du drapeau… jusqu’à la mort ou…  une négociation honorable pour les deux armées en présence. Aujourd’hui, cette jeunesse binationale à fait le choix de sa nationalité. Il serait bon que cela se concrétise dans les faits.


************************************

Les Larmes du Drapeau (français, brûlé à Toulouse), poème du Lieutenant-colonel Michel BRAULT

      

La Grande Muette commence à en avoir ras-le-kasoar  de la protection préfectorale accordée les yeux fermés à la liberté d’haïr le pays abritant des hordes de « sauvageons » -le mot est croquant, on dirait une fraise des bois-, sans foi, sans loi, au point de brûler son premier symbole, celui pour lequel tant sont tombés sur tous les théâtres de guerre. 

Le Champ du déshonneur, c’est lorsque les ordres viennent de très haut, et qu’on y préfère jouer l’apaisement et dire à la police de ne pas intervenir, de ne pas faire de vagues, si ce drapeau est devenu un objet de dérision, et finalement la proie des flammes entre les mains des lobotomisés

Nous avions relaté cette sur-boom organisée par la préfecture 31 lors de ce « dérapage bien compréhensible », le 18 novembre 2009, souvenez-vous, en plein débat sur « l’identité nationale » :

http://lessakele.over-blog.fr/article-le-sort-du-drapeau-fran-ais-brule-a-toulouse-avec-le-consentement-des-autorites-40284167.html


L’officier supérieur, pilote chevronné, qui s’exprime est toujours d’active : Directeur des études et de la prospective de l’aviation légère de l’armée de terre à compter du 2 août 2004:

(http://fncv-drome.over-blog.com/pages/QUI_SUISJE_Biographie_du_LCLer_Michel_BRAULT-1722325.html )

LES LARMES DU DRAPEAU

J’ai longuement flotté sur les champs de bataille, 

Résistant bravement aux coups de la mitraille ;

Maintes fois ma voilure épongea dans le vent

Le sang des soldats morts, les pleurs des survivants.

Au sommet du pays je dressais mes couleurs,

Témoignage vibrant de la Foi, de l’Honneur.  

Les anciens devant moi soulevaient leur chapeau, 

Qu’y a-t-il de plus beau que l’amour d’un drapeau ?

Mais la honte survint par un soir gris d’hiver :

Ma hampe fut brisée par des mains étrangères. 

Lacérés, mes beaux plis sanglotaient en silence 

En voyant que ces doigts s’attaquaient à la France.

Devant la foule haineuse, on me jeta à terre.  

Un instant je pensais : « nous sommes donc en guerre ! »

Mais en guerre un étendard a ses défenseurs,  

Ici nul n’accourut pour calmer ma douleur !

Les uniformes bleus trépignaient de colère,

Mais leur chef, tout là-haut, préservant sa carrière,  

Me laissa sans mot dire aux mains de mes bourreaux : 

Je mourus sans qu’une arme quitte son fourreau.

Ce soir je regrettais de porter ces couleurs,

Car une part de la France est morte dans mes pleurs.  

Quand mon pays me laisse ainsi succomber, seul,

Je ne suis plus drapeau, mais je deviens linceul.

 

Lieutenant-colonel Michel BRAULT

 

Place du Capitole à Toulouse, le 18 novembre 2009, des hordes

d’Algériens (pardon, de Français d’origine algérienne) prennent

prétexte d’un match de football de leur pays (pardon, de leur pays

d’origine) pour arracher le drapeau tricolore, le brûler et le

remplacer par leur torchon croissanté. Les autorités interdisent à la

police d’intervenir pour ne pas « créer de désordre »… Si je parlais

ici en tant que Joyeux Rebelle, ce n’est pas ma plume que je saisirais

mais une arme de guerre. Pour ne pas « créer de désordre », je

laisserai le drapeau exprimer lui-même son amertume de n’être plus

défendu sur son propre sol.

click to zoom

(Le Lieutenant-colonel Michel BRAULT est ancien élève de l’École

spéciale militaire de Saint-Cyr,  Chevalier de la légion d’honneur,

Officier de l’ordre national du mérite, Citation à l’ordre de la

division avec attribution de la croix de guerre des théâtres

d’opérations extérieurs avec étoile d’argent, Médaille outre-mer agrafe

Tchad, Médaille outre-mer agrafe vermeil Moyen-Orient, Médaille

d’argent de la défense nationale, Médaille saoudienne de libération du

Koweït)

Source: http://puteaux-libre.over-blog.com/

17/06/2011

Les « sans-culotte » arboraient ils comme emblème un « torche-cul » ???

Lu sur Riposte Laïque… Pas mal.

FDF

.

Un « torche-cul » le drapeau tricolore ?

Nous portons à la connaissance de nos lecteurs cette magnifique réponse qu’avait faite Léon Landini, un des fondateurs du comité Valmy, à Christian Eyschen, l’ineffable secrétaire de la Libre Pensée, qui avait qualifié le drapeau tricolore de « torche-cul ». Un texte inoubliable, que nous recommandons à tous nos lecteurs.

Depuis la parution sur le mensuel « LA RAISON » N° 537, d’un article déjà fort ancien signé par Jean Zay et intitulé « Le drapeau », un débat parait s’être institué entre nos camarades et diverses autres personnes. Ne pouvant rester silencieux sur un problème et sur certaines affirmations qui me paraissent offensantes, je ne peux m’empêcher de donner mon sentiment sur ce sujet.

Je voudrais surtout intervenir sur la réponse de Christian Eyschen, (rédacteur en chef de la revue La Raison) à Annie Lacroix-Riz lorsqu’il écrit : « chacun est libre d’aimer ou pas le drapeau tricolore et la Marseillaise. En ce domaine comme dans d’autres, la Libre Pensée pratique le respect de la liberté de conscience…. Je partage tout à fait ce point de vue … « le patriotisme est le dernier refuge de la canaille » … et je ne me lève jamais quand passe la Marseillaise ».

Permets-moi cher Christian de te faire remarquer que traiter de « torche-cul » un drapeau, qui pour moi (et sans doute pour beaucoup d’autres) représente quelque chose d’important, ce n’est pas : « pratiquer le respect de la liberté de conscience », comme tu l’affirmes. Je suis convaincu, que si quelqu’un t’avais demandé de faire paraître un article sur ta revue dans lequel on traite le drapeau rouge et l’Internationale (que tu défends avec acharnement) de torche-cul, tu aurais très vraisemblablement refusé en disant et avec juste raison, que l’utilisation d’un pareil langage offenserait de nombreux adhérents de la Libre Pensée. Si comme tu le dis, je suis libre d’aimer la Marseillaise et le drapeau tricolore, il n’y a aucune raison que je permette à quelqu’un d’offenser ces symboles sans réagir fermement.

Venons-en maintenant au fond du problème. Il convient de mettre en évidence que la Marseillaise n’est pas uniquement un hymne français, mais un chant révolutionnaire de la première heure, qui a été repris et adopté par nombre de révolutionnaires de tous les continents. En voici quelques exemples :

– Le drapeau tricolore et la Marseillaise étaient l’emblème et le chant des sans culottes, qui à Valmy vainquirent la coalition royale accouru pour écraser la République française. Arboraient-ils un « torche-cul » ?

– Vers 1900, ceux qui en Russie chantaient la Marseillaise en public étaient arrêtés et déportés par la police du tsar.

– Après la révolution d’octobre en 1917, les bolchevicks l’adoptèrent pour hymne, avant de reprendre un autre chant révolutionnaire : L’Internationale.

– En 1931, à l’avènement de la Seconde République espagnole, les espagnols accueillirent le nouveau régime en chantant la Marseillaise, dans une version espagnole ou catalane.

– En 1940, dans la France occupée c’est au chant de la Marseillaise que les 27 fusillés de Châteaubriant furent emmenés au poteau d’exécution.
– C’est à Auschwitz, que 300 françaises pénétrèrent dans ce camp de la mort en chantant la Marseillaise, défit antinazi incomparable, ce qui redonna du cœur au ventre à l’ensemble des déportés.

– Combien de résistants, militants communistes furent fusillés poings levés, en chantant la Marseillaise et en criant vive le Parti communiste. Un grand nombre d’entre eux auraient considéré comme un honneur d’être ensevelis dans un drapeau tricolore.

– Il me semble utile de rappeler, (ce que beaucoup ignorent) que L’Internationale a été écrite par Eugène Pottier pendant la révolte de la commune de 1871 sur l’air de la Marseillaise et, qu’aujourd’hui encore on peut très bien mettre les paroles de L’Internationale sur la Marseillaise et vice et versa….

Suite et source: http://ripostelaique.com/un-torche-cul-le-drapeau-tricolore.html

14/06/2011

Dijon: un drapeau Français arraché, lacéré, incendié, sur un momument aux morts !

Inutile de chercher bien loin les auteurs de cette infamie. Qui peut détester notre drapeau à ce point? Je vous laisse deviner…

FDF

.

Le Comité du Souvenir Français, entre « Ecoeurement et colère »

Le Comité de Dijon du Souvenir Français tient à communiquer : « Nous venons d’apprendre que le drapeau tricolore qui flottait au vent devant le Mémorial des Morts pour la France en Extrême-Orient, Place Gaston Gérard, a été arraché, lacéré, et qu »on » a même tenté d’y mettre le feu »

« Au-delà des haut-le-coeur qui nous saisissent, nous tenons à crier notre colère et à réaffirmer avec force (le monument a déjà été profané il y a plusieurs mois !) que ce délit, car c’en est un (Art. 1 du Décret n°2010.835 du 21 juillet 2010) relatif à l’incrimination de l’outrage au drapeau), est un outrage qui ne doit pas rester impuni. Comment accepter, pire encore, nous résoudre sans nous trahir, que l’emblème de nos pères tombés au champ d’honneur pour que nous vivions libres soit ainsi souillé ?

Au nom du sang versé pour leur liberté, que ces voyous sachent bien que la lâcheté de leurs actes minables les déshonore à jamais ! En s’attaquant à notre symbole national, ce sont les valeurs universelles de Liberté d’Egalité et de Fraternité qu’ils nient, c’est la mémoire de nos pères qu’ils insultent, c’est l’Histoire du pays qu’ils injurient et bafouent. Cette infamie, jamais nous ne l’accepterons ! Notre drapeau n’est pas qu’une simple pièce d’étoffe, ses plis renferment la gloire et l’honneur d’une nation, sa souffrance et son sang. Voilà ce que ces gens-là ont profané. Un tel acte, de tels individus ne méritent que notre mépris.

Qu’ils comprennent bien toutefois que nous ne resterons pas impassibles? Le drapeau est sacré. Il représente la France. Et la France sera toujours « le soldat de l’idéal ». Résolus, absolument déterminés, patriotes responsables et libres, nous saurons faire notre devoir. »

Source: http://www.bienpublic.com/fr/

28/05/2011

L’avenir de la France version socialiste…

Il est bon de re-publier cette photo de l’aéroport de Lille (maire: Martine Aubry…) afin de sensibiliser le peuple Français des « bienfaits » du vote socialiste.Il faudrait que l’on nous explique ce que vient faire ce drapeau algérien en cet endroit et surtout en premier plan. Le drapeau de l’Europe, passe encore, mais le drapeau algérien… Le drapeau Français est bien en retrait… Ca veut dire quoi, ça? Martine Aubry veut-elle récupérer l’électorat issu de l’immigration algérienne? Elle fait les « fonds de tiroir »? Il semble que oui. Il est temps de s’insurger contre ce nouvel affront à NOTRE France!

FDF

.

07/04/2011

Le drapeau français, version portugaise: vous allez être surpris…

C’est un outrage, çà? Certains pourraient le croire… On va se sentir « heurtés », comme certains? Et hurler au blasphème? Allons-nous « condamner »? Plonger dans la discrimination?
On n’est pas si cons…
FDF
.

BETOPARTS® est une marque portugaise de composants et accessoires pour camions de livraison de béton : camions-pompes, camions-malaxeurs et centrales à béton.

Le site internet de la marque est proposé en quatre langues : portugais,

espagnol, français et anglais.

Le drapeau français, sur lequel cliquer pour accéder au site en français, est… assez particulier, jugez plutôt :

http://betoparts.com

29/03/2011

À Florensac, le drapeau algérien remplace le drapeau français !

On ne touche pas à NOTRE drapeau. Prochainement, certains vont facilement le comprendre… Ce ne sont pas des menaces, c’est du PATRIOTISME…

Et dire qu’un groupe de résistants de Franche-Comté se trouve condamné suite aux plaintes des sangsues de:

–          Ligue des droits de l’homme de Belfort

–          MRAP

–          LICRA

–          SOS Racisme

–          Atelier des môles

–          Association des Tunisiens de l’Est

–          CGT

–          FSU

etc…

à une somme exorbitante pour avoir osé produire cette affiche:

La préférence non-nationale bat son plein.

FDF

.

Les auteurs de cet affront au drapeau ne seront jamais retrouvés, ni trop « recherchés », en fait…

.

Durant la soirée de dimanche, les gendarmes qui faisaient une ronde à Florensac, se sont rendus compte que le drapeau français qui pavoise sur le fronton de la mairie avait été remplacé par un drapeau algérien. Les services municipaux ont été alertés et hier matin ils enlevaient cet emblème. 

Le drapeau français était alors retrouvé dans des arbres et remis à sa place…

15/02/2011

Piqûre de rappel aux envahisseurs…

Cette bande d’ignares qui veulent islamiser notre France doivent savoir que notre drapeau a une histoire et qu’on ne le lâchera pas comme ça. A bon entendeur…

FDF

.

Le 15 février 1794, la Convention décrète que «le pavillon sera formé des trois couleurs nationales disposées en trois bandes égales posées verticalement…» Le peintre David suggère que le bleu soit fixé à la hampe. Ainsi naît le drapeau tricolore.

A chaque couleur son histoire

– La couleur rouge vient de ce que les rois de France, dans les heures de grand péril, brandissaient la bannière de Saint-Denis, rouge du sang du martyr. Cette tradition a été reprise par les Parisiens insurgés contre le roi Louis XVI, de sorte que le drapeau rouge est devenu le symbole mondial des luttes ouvrières !

– Le blanc est la couleur d’une écharpe que les chefs des armées et le roi en personne arboraient au combat, sous l’Ancien Régime, pour signaler leur grade. C’est seulement en 1815, sous la Restauration, qu’il est devenu le symbole de la monarchie.

– On repère le bleu dans les couleurs des bourgeois de Paris, au Moyen Âge, en association avec le rouge.

Les couleurs de la Nation

Le 17 juillet 1789, peu après la prise de la Bastille, Louis XVI est accueilli à l’Hôtel de Ville par une foule arborant une cocarde aux couleurs de Paris, le bleu et le rouge. La Fayette remet au roi une cocarde semblable où il insère le blanc.

En 1848, après l’abdication de Louis-Philippe 1er, les républicains hésitent à conserver les trois couleurs et penchent pour le drapeau rouge.

Il faut toute l’éloquence d’Alphonse de Lamartine pour les conserver. Le 26 février 1848, à l’Hôtel de ville de Paris, le poète (58 ans) s’adresse en ces termes aux socialistes : «… le drapeau rouge, que vous-même rapportez, n’a jamais fait que le tour du Champ-de-Mars, traîné dans le sang du peuple en 1791 et 1793, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie».

04/10/2010

Hallucinant! Notre drapeau « provoque » les musulmans !

Là, il est temps qu’ils arrêtent leurs provocations, les muzz… La tolérance envers eux va bientôt friser le ZERO ! Et si c’est le cas, il ne fera pas bon être musulman sur NOTRE territoire et dans NOTRE République…

FDF


Christine Tassin

Christine Tasin, présidente de Résistance Républicaine, déclare : »A Strasbourg, il est arrivé quelque chose d’hallucinant : un policier est venu demander à des militants de Riposte laïque de replier leur drapeau français (le seul autorisé à nos rassemblements) parce qu’il y avait un mariage de musulmans à côté et qu’ils allaient prendre cela pour de la provocation

Par contre, les centaines de drapeaux algériens sur les Champs-Elysées les soirs de match, ça ne dérange personne… […] J’ai reçu des menaces dont une m’annonçant qu’une fatwa avait été lancée contre moi. Je n’ai pas eu droit a un démenti des autorités musulmanes. C’est le silence total. »

Source: Le salon Beige

23/07/2010

Loi contre l’outrage au drapeau: le patriotisme à deux faces…

Attention à ne plus faire paraître dans vos blogs l’image de cet homme qui se torche dans le drapeau français… On ne peut même plus dénoncer ce genre d’atteinte à la Nation et au patriotisme, ni le commenter avec des preuves visuelles… Nous entrons en République bananière….Elle est belle, notre France!
FDF

« L’outrage au drapeau français est désormais passible d’une amende de 1.500 euros sur l’ensemble du territoire, selon un décret du ministère de la Justice paru aujourd’hui au journal officiel. Porter atteinte au drapeau français, même en dehors d’une manifestation, fait l’objet d’une contravention de 5e classe, au même titre par exemple, qu’une partie des violences volontaires (qui ne provoquent pas d’interruption de travail).
Le décret précise qu’ est puni le fait « lorsqu’il est commis dans des conditions de nature à troubler l’ordre public et dans l’intention d’outrager le drapeau tricolore », de « détruire, détériorer ou utiliser de manière dégradante » le drapeau « dans un lieu public ou ouvert au public ». Le texte précise qu’est également puni, « pour l’auteur de tels faits, même commis dans un lieu privé, le fait de diffuser ou faire diffuser l’enregistrement d’images relatives » à ces faits.L’outrage au drapeau français est désormais passible d’une amende de 1.500 euros sur l’ensemble du territoire, selon un décret du ministère de la Justice paru aujourd’hui au journal officiel. Porter atteinte au drapeau français, même en dehors d’une manifestation, fait l’objet d’une contravention de 5e classe, au même titre par exemple, qu’une partie des violences volontaires (qui ne provoquent pas d’interruption de travail).
Le décret précise qu’ est puni le fait « lorsqu’il est commis dans des conditions de nature à troubler l’ordre public et dans l’intention d’outrager le drapeau tricolore », de « détruire, détériorer ou utiliser de manière dégradante » le drapeau « dans un lieu public ou ouvert au public ». Le texte précise qu’est également puni, « pour l’auteur de tels faits, même commis dans un lieu privé, le fait de diffuser ou faire diffuser l’enregistrement d’images relatives » à ces faits. »

Merci à C.H. pour l’info.

16/12/2009

Drapeaux Français brûlés et souillés: les anciens combattants ne veulent plus de ça et ils ont raison !

COLÈRE ET CONSTERNATION DES ANCIENS COMBATTANTS


Suite aux évènements qui se sont déroulés sur la place du Capitole de Toulouse à l’issue du match de football Algérie – Égypte.
Le Comité d’Entente des Combattants de Haute-Garonne, de tous les conflits, Victimes de guerre et Anciens Militaires, son Président conforté par les Présidents des 44 associations adhérentes, représentant plus de 12.000 adhérents, ne peut laisser passer sous silence, ni tolérer, ni admettre que le drapeau français soit décroché d’un bâtiment de la République Française, en l’occurrence la mairie de Toulouse, pour être brûlé ou souillé et être remplacé par un drapeau étranger.

Outré, le Comité d’Entente se doit de rappeler la symbolique d’un tel geste pour les Anciens Combattants : c’est une prise de possession du vaincu par le vainqueur.

Aussi ne pouvant se contenter d’explications faisant référence à un geste gratuit dans un moment festif ou de liesse populaire, il estime que cette action ne peut rester impunie car elle touche à ce que la République a de plus sacré, son emblème pour lequel nombreux sont ceux qui ont donné leur vie et la donnent encore en Afghanistan ou sur d’autres théâtres d’opérations.

Aussi, le Comité d’Entente des Combattants demande les suites réservées à cet acte afin que de telles actions soient sanctionnées d’une manière exemplaire pour que cela ne se reproduise plus.