Francaisdefrance's Blog

09/12/2010

Permis de tuer à Bobigny.

C’est en effet ainsi que l’on peut qualifier la décision du juge de la détention et des libertés du parquet de Bobigny qui a choisi de ne pas incarcérer l’auteur d’une tentative de meurtre… Peur des émeutes? Scandaleux, en tout cas. De quoi raviver le sentiment d’impunité chez les délinquants du coin et d’ailleurs…

FDF

.

« Scandaleux ». C’est en ces termes que le député-maire de Drançy qualifie la décision de remettre en liberté l’auteur d’un coup de couteau sur un jeune de 16 ans.

Les faits remontent à samedi matin, vers 8 heures. Un ado de 16 ans a reçu un coup de couteau au thorax, lors d’une tentative de vol de portable, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

La jeune victime a eu les poumons perforés par le coup de couteau, rappelle Le Parisien.

Elle est toujours hospitalisée, mais hors de danger. Elle s’est vu prescrire 28 jours d’incapacité totale de travail (TTT).

L’agresseur a été interpellé peu après les faits, en compagnie d’un complice. Le parquet de Bobigny a saisi le juge de la détention et des libertés (JLD).

Ce dernier a refusé d’écrouer le jeune agresseur.

Jean-Christophe Lagarde, député-maire, Nouveau Centre, de Drancy, s’est dit scandalisé par la décision du juge.

Mardi après-midi, il a interrogé, à l’Assemblée nationale, Michel Mercier, le ministre de la Justice.

Le garde des Sceaux a confirmé la décision du juge, tout en précisant que l’agresseur « a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de résider chez sa grand-mère dans les Vosges et d’aller pointer à la police ».

Pour le député-maire de Drancy, « il est absolument scandaleux qu’il n’y ait pas de suite judiciaire ».

Jean-Christophe Lagarde qualifiant la décision du juge de « permis de tuer », précise Le Parisien.

Source: Le Post

08/12/2010

Le maire du Bourget fait fermer la deuxième mosquée de sa commune…

Pas contents, les muzz du Bourget… Bravo, Monsieur le Maire pour ce geste que les patriotes (entre autres) vont apprécier… Ce n’est qu’une histoire de sécurité. Il y a des lois, pour ça. Et la communauté musulmane doit s’y plier. Rien ne sert de brailler.

FDF

.


Il existe actuellement deux mosquées dans la commune du Bourget :

  1. – Une, ouverte depuis longtemps grâce à l’autorisation de la mairie du Bourget
  2. – et la seconde, ouverte depuis le ramadan 2010 suite aux différents évènements ayant eu lieu à Drancy ( Commune voisine )

Relire :

” Il y a moins de dix minutes les fidèles d’une mosquée au Bourget, sise avenue de la Division-Leclerc près de la gare, ont vu arriver la police qui a procédé à la fermeture de la mosquée sur ordre du maire.Mise à jour 17h45 : le maire a refusé de recevoir les responsables de la mosquée. ” http://www.al-kanz.org

« Une pétition était en circulation il y a quelques jours mais rien n’y a changer. La mairie du Bourget avait suggéré de nombreux travaux dans l’entrepôt pour qu’il puisse continuer à servir de lieux de prières, et malgré la bonne volonté de ses responsables les autorités ont fait volte-face.

Le conférencier Abou Anas, l’imam d’Aubervilliers Hami Hassan, Ahmed Jabbalah de l’Iesh, … toutes ces personnalités  y venaient régulièrement, et sa fermeture risque de faire de gros bruits dans les jours à venir !

——-

Quand les maires de France participent de plus en plus activement à la création de l’islam de France !
par le Collectif Cheikh Yassine,

Hier après-midi, les fidèles de la mosquée du Bourget (commune limitrophe de Drancy), située dans l’avenue Général Leclerc ont vu la police municipale arriver et apposer des affiches sur les murs signalant que la mosquée était désormais fermée !

Pour justifier de cette fermeture la mairie a fait la déclaration suivante :

« A la suite d’un avis défavorable de la Commission de Sécurité, comme les textes le prévoient et lui en font obligation, le Maire du Bourget a pris un arrêté de fermeture d’un local utilisé comme établissement recevant du public (ERP).
Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’application de la réglementation : tout établissement recevant du public est soumis à des règles de sécurité.
L’usage de cet ERP (mosquée) n’entre pas dans la motivation de la décision prise.
Au demeurant, comme toute collectivité, la Ville du Bourget inscrit son action dans le cadre de la laïcité et ne met pas en cause la liberté de culte…

…Source: http://tinyurl.com/2uswuju

05/12/2010

France : contrôle des mosquées et «vote musulman»…

Les musulmans de France s’essayent au vote « démocratique »… Pas très bon, ça.
FDF
.

A Drancy comme à Epinay-sur-Seine, deux communes de Seine-Saint-Denis, les polémiques et les tensions autour de la mosquée traduisent-elles une volonté de contrôle de la part des maires et de la Grande Mosquée de Paris sur l’électorat musulman de plus en plus nombreux ? Epinay sur Seine compterait ainsi 22 000 musulmans sur un peu plus de 50 000 habitants.

“lorsque les collectivités départementales, régionales voir nationales pour l’éducation sous contrat d’État, financent des projets musulmans (mosquée, écoles…) c’est en même temps pour avoir leur mot à dire”

L’ingérence des mairies dans le contrôle des lieux de cultes et le choix des pseudo-imams à la Hassan Chalghoulmi [imam de Drancy] semblent présager ce que sera le futur de la pratique de l’islam en France, le fameux «islam de France».

La mairie ayant financé le lieu de culte à hauteur de plusieurs millions ne semble pas être très attaché au principe de laïcité. Etant donné qu’elle a investi une certaine somme dans la construction de la mosquée déguisée en centre culturel, cela lui permettrait selon son maire d’intervenir dans les affaires des musulmans. Cette ingérence au passage assumée se traduit comme à Drancy par le choix de l’imam qui accomplit le prêche du vendredi mais aussi par la délégation de la gestion de la mosquée à la Grande Mosquée de Paris et son recteur, Dalil Boubakeur. (…)

Suite sur ajib.fr

02/12/2010

Rififi chez les muzz d’Epinay…

Ces gens sont sans cesse en guerres intestines. Comment voulez vous qu’ils ne le soient pas avec le reste du monde. Déjà, à Drancy, il y a peu de temps…

Le maire d’Epinay semble vouloir dégager en touche; tout porte à croire qu’il a compris.
FDF

.

Lutte de pouvoir à la mosquée d’Epinay

Des banderoles devant le lieu de culte, la grande prière sous une discrète surveillance policière, une manifestation de fidèles devant la mairie… La mosquée d’Epinay-sur-Seine a vécu hier ce que celle de Drancy a connu au début de l’année : une lutte de pouvoir entre deux groupes. D’un côté, l’association Intégration musulmane spinasienne (IMS), qui gérait la mosquée.

De l’autre, l’Union des associations musulmanes d’Epinay (UAME), qui regroupe quatre associations et réclame la gestion du lieu au nom de sa forte représentativité.

Ces derniers reprochent au président d’IMS, Hamid Boushaki, d’avoir géré seul et sans transparence l’association cultuelle, et s’interrogent sur la destination des dons en espèces des fidèles. « Je tiens les comptes à la disposition de qui le souhaite », répond l’intéressé. La crise n’a cessé de croître depuis avril 2009 et l’installation de la communauté musulmane — qui priait jusqu’alors dans deux lieux — dans une nouvelle mosquée, un grand hangar de la rue de l’Avenir réhabilité et agrandi par la ville (comme à Drancy). « Les jeunes ont juste voulu participer aux affaires », clame le secrétaire général de l’Uame, Hamza Bouaziz.

De plus en plus attaqué, le président d’IMS, Hamid Boushaki, a jeté l’éponge fin septembre, se contentant de gérer l’association culturelle. Ses proches, croisés hier à la mosquée, dénoncent « une tentative de prise en main d’un groupe intégriste ». Et s’inquiètent de la présence dans la manifestation de membres du collectif radical Cheikh Yassine, qui a mené la fronde contre l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi. La différence de taille, c’est qu’à Epinay l’imam Mustapha, qui dirige la prière depuis douze ans, n’est pas du tout sur la sellette.

Le maire, Hervé Chevreau (DVD), est embarrassé. « C’est un problème de gestion et d’hommes », selon lui. L’élu a fait appel à la Grande Mosquée de Paris pour reprendre la gestion de la mosquée d’Epinay et les prêches du vendredi. Il est venu sur place avec Dalil Boubakeur il y a dix jours, mais le recteur de la Grande Mosquée de Paris a décidé depuis de suspendre sa mission de bons offices. « J’attends que les esprits se calment, explique-t-il. Il y a un réel danger de radicalisation, mais pas question d’imposer un imam s’il n’y a pas consensus des fidèles. »

La grande prière du vendredi, hier, a donc été dirigée comme à l’habitude par l’imam Mustapha. Sitôt achevée, deux cents fidèles se sont dirigés vers l’hôtel de ville pour manifester et rencontrer le maire. En vain, ce dernier étant absent d’Epinay pour la Toussaint. « Nous reviendrons jusqu’à ce qu’il nous reçoive, promet Hamza Bouaziz. Nous sommes des républicains, des démocrates. Nous ne réclamons que des élections. »

Source: http://www.inversalis-productions.eu/blog/

09/09/2010

Imams: Le bon, la bête et l’intégriste…

« Formons des imams français ». C’est ça, c’est ça… On va se laisser « entuber » sans rien dire. On ne connait que trop ce genre de discours. Face à un islam intégriste aussi con que méchant, voici venir à nous les islamistes dits « modérés », représentés par des imams de même sensibilité, eux même « pourchassés » par les premiers nommés. Ne tombons pas dans le piège… La stigmatisation bat encore son plein. L’imam « gentil » et « menacé » (faisant l’objet d’une fatwa, selon lui) nous ouvre les bras… Il a surtout besoin de protection, semble t’il nous faire croire… C’est marrant, il « officie » à Drancy, haut lieu français de la bisbrouille islamiste… Sortez vos mouchoirs si vous voulez et achetez son bouquin, si vous souhaitez subventionner sa mosquée… Personnellement, je mettrais une protection anti-invasion… Discours à peine sournois…

FDF

.

09/09/2010

"Formons des imams français"

Hassen Chalghoumi, « cible des intégristes »… On va le plaindre…

W. ALIX / CIRIC / SDP

.

Dans un livre qui va faire débat, Hassen Chalghoumi, l’imam « républicain » de Drancy, plaide pour un islam de France, moderne et citoyen. Il s’en explique.

Hassen Chalghoumi est sous la protection permanente de deux gardes du corps. Menacé de mort par des islamistes radicaux depuis ses prises de position contre le port du voile intégral et en faveur du rapprochement avec la communauté juive, l’imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) revendique sa liberté de ton. Dans son livre, Pour l’islam de France (Le Cherche Midi), il appelle les fidèles à cultiver foi musulmane et attachement à la République.

Dans ce livre, vous réaffirmez votre soutien à la loi contre le voile intégral, bientôt examinée au Sénat…

Je suis favorable à cette loi, car le niqab n’est pas acceptable en France et il n’est pas légitime en islam. Derrière le voile intégral, il y a des femmes totalement isolées, des familles marginalisées, des jeunes filles déscolarisées. La loi peut sortir ces femmes de l’enfermement tout en leur évitant d’être victimes de réactions racistes et islamophobes. Au sein de la Conférence des imams de France, que je préside, nous défendons l’égalité des sexes en islam. Malheureusement, au quotidien, je rencontre encore des situations dramatiques: des filles de 15 ans emmenées au bled pour être mariées de force, des femmes battues… Par le dialogue et la pédagogie, les imams peuvent éviter ces catastrophes.

Comment peut-on changer les choses ?

La priorité, c’est de former des imams français. Des gens nés ici, qui ont retenu les leçons de l’école républicaine et qui sont attachés à leur patrie. L’islam n’est plus la religion des « immigrés » et des « anciens colonisés », c’est la foi de plusieurs millions de citoyens français…

Suite et source: http://tinyurl.com/37c9fam

17/08/2010

Une nouvelle mosquée à Drancy !

Comme quoi, la stigmatisation bien médiatisée de l’affaire de la mosquée de Drancy et ses pour le moins flous tenants et aboutissants n’aura servi qu’à faire prospérer l’invasion programmée de la France…Au fait: elle a poussé toute seule, cette mosquée? N’y a t’il pas eu un « petit coup de main » de la municipalité ?

FDF

.

.

« Qui l’aurait cru ?

Sans trop s’attarder sur les récents évènements qui ont eu lieu dans la commune de Drancy nous souhaitions vous faire part de l’ouverture d’une nouvelle mosquée.

Ce nouveau projet, qui date de la semaine dernière ( début du ramadan ) à une particularité : Ses principaux responsables ne sont autre que les » anciens partenaires » de Hassen Chalghoumi. En effet, après avoir quitté l’ancien conseil d’administration de l’association culturelle des musulmans de Drancy, ces derniers ne voulaient pas culpabiliser suite aux différents dérapages du président Hassan Chalghoumi.

Cette fois-ci aucune ingérence politique, ni religieuse ou d’une quelconque influence des pays d’origine.

C’est le troisième lieu de culte qui voit le jour en à peine quelques mois dans la zone avoisinante de l’ ancienne mosquée de Drancy :

– Une mosquée à Pantin ( 300m de la mosquée de Drancy )

– Une mosquée au Bourget

– Une seconde mosquée à Drancy

Sans oublier la proximité de la mosquée de l’ UOIF à la Courneuve et celle de Bobigny.

L’année dernière, lors du ramadan, les fidèles venaient de différentés villes pour assister aux prières de Tarawihe et aux différentes conférences religieuses qui se tenaient dans la mosquée de Drancy, aujourd ‘hui la situation est toute autre … Très peu de fidèles s ‘ y rendent !

Étant donné que nous sommes en pleine période de ramadan, évitons de créer toute formes de polémiques ou de désagréments envers qui que ce soit !
Il y a tellement de choses à en redire …

A suivre … »

Lu sur: http://tinyurl.com/2ebogj4