Francaisdefrance's Blog

19/03/2012

Et l’impensable eut lieu…

Photo d’illustration.

.

Deux enfants abattus par un tueur. Ca devient extrêmement grave. Ca dépasse même l’entendement. De quoi être franchement écoeuré…

Pas de procès pour l’auteur de ce massacre; pas d’avocat non plus. Pas de justice. Si, celle des hommes: la mort…

FDF

.

Fusillade devant une école juive de Toulouse, trois morts

Un homme a ouvert le feu ce matin sur un groupe de parents et d’enfants devant le collège juif Ozar Hatora. Deux personnes ont été grièvement blessées. La police indique que le tireur pourrait être celui qui a abattu trois militaires à Toulouse et à Montauban la semaine dernière.

Fusillade mortelle ce matin devant l’école juive Ozar-Hatorah, dans le quartier résidentiel Bonnefoy à Toulouse. Selon la police, un homme a tiré vers 8h10 sur un groupe de 4 à 5 personnes, en tuant au moins trois personnes: un professeur et ses deux enfants. Au moins deux autres personnes, dont un enfant, sont grièvement blessées.

Selon Patrick Rouimi, un des responsables des parents d’élèves, l’individu a ouvert le feu sur des gens qui attendaient à un point de ramassage scolaire informel. La rue du quartier résidentiel a été bouclée et de nombreux policiers ont été déployés.

Le tireur présumé a fui à bord d’un scooter noir, selon des témoins. La police indique que l’arme utilisée est un 11.43 , le même calibre utilisé par l’homme qui a tué des militaires la semaine dernière à Toulouse et à Montauban. La police pense qu’il pourrait s’agir du même tueur présumé. Il aurait en outre utilisé un 9 mm.

Le président de la république Nicolas Sarkozy va se rendre à Toulouse dans la journée, a annoncé le président des institutions juives Richard Prasquier, qui l’accompagnera. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant est également attendu sur place, en fin de matinée. La place Beauvau a par ailleurs demandé aux «préfectures de toute la France, particulièrement dans le Sud-Ouest, de renforcer la surveillance et la vigilance autour des lieux d’enseignement israélites».

Le président du Conseil français du Culte musulman, Mohammed Moussaoui, de même que le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, se sont dits «horrifiés» par ce drame. Même réaction de l’État d’Israël, qui déclare se fier à la France «pour faire toute la lumière» sur ce drame.

Source: http://www.lefigaro.fr/

23/08/2011

En enfant de 10 ans défénestré à La Courneuve !!!

  J’ai la chance d’avoir entendu « très brièvement » aux infos le prénom de ce pauvre gosse… Je n’en dirai pas plus; les médias non-plus…
FDF
.

Un garçon d’une dizaine d’années a été retrouvé hier gravement blessé, et pieds et poings liés avec des câbles de télévision, au bas de son immeuble dans un quartier pavillonnaire de La Courneuve.

Hier soir, les circonstances du drame restaient obscures, les enquêteurs ne sachant si l’enfant a été victime d’une chute ou a été défenestré de l’appartement du 5e étage. Transporté en urgence à l’hôpital Avicenne, à Bobigny, puis à Necker à Paris, le malheureux a été plongé dans un coma artificiel.
Il souffre d’un traumatisme crânien ainsi que d’une fracture au tibia et son pronostic vital était hier soir toujours engagé. Présent dans l’appartement au moment des faits, le père de la petite victime a été interpellé et était toujours placé en garde à vue lundi soir. Selon les premiers éléments de l’enquête confiée à la sûreté territoriale, l’enfant et sa petite sœur, âgée de 6 ans, étaient seuls avec leur père au moment du drame. « Leur mère était partie travailler, raconte une voisine, encore sous le choc. Elle est revenue dans la matinée quand elle l’a appris. C’est le père, un vigile je crois, qui gardait les enfants. »

Le garçon avait les mains en partie détachées, comme s’i l avait tenté de s’enfuir…

Lors des premières déclarations du père juste après le drame, ce dernier aurait confié avoir ligoté l’enfant dans sa chambre pour le punir d’avoir emprunté un MP3 à une proche. Après sa chute sur la pelouse au bas de l’immeuble, le garçon avait les mains en partie détachées, comme s’il avait tenté de s’enfuir. Selon nos informations, le volet de la fenêtre par lequel le garçon a été défenestré est très légèrement déformé mais, pour l’heure, rien ne dit que cette déformation est consécutive à la chute. Hier, faute d’éléments tangibles, les enquêteurs n’excluaient aucune hypothèse. L’appartement a été placé sous scellés et le chien de la famille a été emmené par la police. La mère et la petite sœur de la victime devraient à nouveau être entendus dans les jours à venir. « Jusqu’ici, les parents étaient inconnus de nos services », indique un policier. « Ni le père, ni la mère n’étaient signalés aux services sociaux. C’est un drame terrifiant », précise de son côté le maire (PC) de La Courneuve, Gilles Poux. Hier, les locataires du 48, rue Anatole-France, une paisible résidence HLM, ne pouvaient s’empêcher de passer et repasser sous la fenêtre du drame.

Source: http://www.leparisien.fr/