Francaisdefrance's Blog

27/01/2012

Pourquoi les pépinières du foot français manquent de « blancs » ?

Equipe de France 2011

.

Ce n’est pas parce qu’ils sont moins forts que leurs collègues Africains; pas du tout. C’est pour une raison tout à fait plausible et vérifiable… La loi des cités sur les pelouses de foot.

Décryptage…

FDF

.

De source sûre, les clubs pro français n’ont plus beaucoup de « jeunes blancs » dans leurs pépinières car ces derniers ne veulent plus vivre  les formations au milieu des frères musulmans et des blacks qui les agressent en permanence!!!

Heureusement que tout fini par se savoir … Avec le temps ;il y a de quoi se faire du souci pour l’avenir!
Même si vous vous moquez du foot et de l’équipe dite ‘de France’ vous pouvez être terrifié par une telle réalité.
Voici ce qui s’est passé en Afrique du Sud …
A vous de juger !
C’ est énorme et on comprend mieux !!!
Je vous laisse lire ci-dessous la version de Gervais Martel, Président du Racing Club de Lens !
Deux clans se sont affrontés pendant toute la préparation : les pour-Gourcuff et les anti-Gourcuff ainsi que les pour-Domenech et les anti-Domenech.
Tout a commencé alors que Ribery, Anelka, Evra, Abidal insultent ouvertement Gourcuff pour son homosexualité (car oui, visiblement c’est officiel, Yohan est Gay) :
« hey la Chiotte, va chercher les ballons
– « hey Yo, n’ oublie pas de prendre un chasuble rose pour t’échauffer(true story)
Au sein du groupe, certains prennent sa défense mais sans rentrer dans le conflit Par ailleurs 2 clans s’opposent : ceux qui pensent que Domenech est là et qu ‘il faut faire avec (Gourcuff, Toul, LLoris en tête, en gros tout les blancs de l’équipe), alors que les noirs disent qu’il faut le « dézinguer ». Non respect des consignes, quiproquo entre le 4-4-2 que voulait les joueurs et voilà le clash Anelka / Domenech qui après lui avoir dit qu’il jouerait avec un autre attaquant, se rétracte et revient à son bon vieux 4-2-3-1. Il se fait sortir à la mi-temps et le rédacteur-chef du journal « l’Equipe » se doute que quelque chose de louche s’ est passé.
Il mandate 5 de ses journalistes pour aller à la pêche aux infos et demander à leur contacts respectifs ce qui s’ est passé. Les 5 disent qu’il y a eu un clash et l’un d’entre eux (inconnu pour le moment) lache la véritable insulte. Trop heureux que Nico se fasse sortir, le petit groupe de caïd décide de monter au créneau :
– « Ce fils de pute de Domenech nous a promis un système de jeu, il n’a pas respecté sa parole et c’est Nico qui en fait les frais, défendons le jusqu’à la mort, le coach doit payer. On refuse l’entraînement et on lui demande de lire une lettre (écrite par l’avocat de d’Evra).
On remonte dans le bus et le premier qui descend s’ entraîner on lui pète les jambes à l’ entraînement de demain !
Puis le reste vous connaissez. J’ai également appris que les noirs de l’Equipe (Gallas, Evra, Abidal) avaient demandé expressément qu’aucun maghrébin ne soit retenu dans la sélection. Exit Benz, Benarfa et Nasri !
A table les blancs déjeunaient d’un coté et les noirs de l’autre . Seul Ribery et Sagna semblaient être des intrus admis au milieu de leurs coéquipiers.
Enfin bref, une putain d’ambiance louche depuis des mois et des mois avec un vincent lagaffe au rabais en la personne de Ribery qui pensait pouvoir prendre les choses en main.
Ajouté à ça Evra qui se trompe de combat, D’un coté les anti-gay, de l’autre les Islamistes au milieu quelques blancs, en somme une bande de black racistes. Et voila le résultat !!
Autre info : Après l’épilogue glorieux de l’équipe de francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient. Et, toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias. Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n’était que fiction. Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire.
Il y a bien eu des clans, « des caïds » comme a dit Mme Bachelot qui ont voulu régenter le groupe, en faire un instrument de pression islamique, le terme utilisé n’est pas anodin, nous allons voir ça plus loin.
Bref, rapidement un groupe composé d’Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery, ont voulu imposer leur loi, et comme par hasard il s’agit des convertis à l’islam ou des musulmans d’origine. Les moeurs des cités ont été reproduites, les noirs détestant les arabes et les Islamistes les « infidèles », ont systématiquement écartés tous ceux qui n’étaient pas de leur bord.
Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenech ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème.
Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l’ intimidation et la menace, voulu imposer sa loi, on ne va pas en faire le détail ici.
Tout sera désormais mis sur le compte du manque d’éducation, de l’argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être même du traumatisme de la colonisation. Ce sera la version officielle. Or, nous savons et tout le milieu du football (des techniciens aux journalistes) et le milieu politique le savent aussi, il s’est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant.
Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l’exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les « infidèles », les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière.
Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe. L’éviction d’Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au
créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion. Ainsi est arrivé l’épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan). Nous l’avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée, le samedi soir, l’avocat de l’un des joueurs (Evra) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous la menace d’un forfait de l’équipe qui aurait entraîné une suspension de toutes compétitions internationales de l’ équipe de France pendant 2 ans. Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée..
l n’est pas bon que le populo découvre l’ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l’état qui sont touchés mais des institutions emblématiques.
Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Mme Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par Sarko, fait unique dans l’histoire du sport français.

Merci à Martine…

18/11/2010

La vraie histoire des Bleus… Vous n’y auriez même pas pensé…

Je vous laisse lire ci-dessous ce qu’on m’a transféré ce matin par mail, et qui relate la vraie histoire des bleus, enfin… la version d’un certain Gervais Martel, Président du Racing Club de Lens ! Régalez-vous c’est cadeau !
.
« En fait, deux clans se sont affrontés pendant toute la préparation : les pro-Gourcuff et les anti-Gourcuff ainsi que les pro-Domenech et les anti-Domenech.  Tout a commencé alors que Ribery, Anelka, Evra, Abidal insultent ouvertement son homosexualité (car oui, visiblement c’est officiel, Yohan est Gay…) : « hey la fiotte va chercher les ballons ;  hey Yo, n’oublie pas de prendre un chasuble rose pour t’échauffer (true story) » certains prennent sa défense mais sans rentrer dans le conflit… > Par ailleurs 2 clans s’opposent : ceux qui pensent que Domenech est là et qu’ils faut faire avec (Gourcuff, Toul, LLoris en tête, en gros tout les blancs de l’équipe), alors que les noirs disent qu’il faut le dézinguer…> Non respect des consignes, quiproquo entre le 4-4-2 que voulait les joueurs et donc, clash Anelka / Domenech qui après lui avoir dit qu’il jouerait avec un autre attaquant, se rétracte et revient à son bon vieux 4-2-3-1… Il se fait sortir à la mi-temps et le redac-chef de l’Equipe se doute que qq chose de louche s’est passé. Il mandate 5 de ses journalistes pour aller à la pêche aux infos et demander à leur contacts respectifs ce qu’il s’est passé. Les 5 disent qu’il y a eu un clash et l’un d’entre eux (inconnu pour le moment) lâche la véritable insulte.  Trop VNR que Nico se fasse sortir, le petit groupe de caïd décide de monter au créneau : « ce fils de pute de Domenech nous a promis un system de jeu, il n’a pas respecté sa parole et c’est Nico qui en fait les frais, défendons le jusqu’à la mort, le coach doit payer ; on annule l’entrainement et on lui demande de lire une lettre (écrite pas l’avocat de d’Evra), on remonte dans le bus et le premier qui descend s’entrainer on lui pète les jambes à l’entrainement de demain ! »  Puis le reste vous connaissez, c’est parti en live…  J’ai également appris que les noirs de l’Equipe (Gallas, Evra, Abidal…) avaient demandés expressément qu’aucuns maghrébins ne soit retenu dans la sélection out Benz, Benarfa et Nasri ! (c’est le truc qui m’a le plus choqué ça…)
> > > > Que les blancs déjeunaient d’un coté et les noirs de l’autre… seul Ribery et Sagna semblaient être des intrus au milieu de leurs coéquipiers.  Enfin bref, une putain d’ambiance chelou depuis des mois et des mois avec un Vincent Lagaffe au rabais en la personne de Ribery qui pensait pouvoir prendre les choses en main… ajouté à ça Evra qui se trompe de combat, les anti-gay, les anti-arabes et en somme une bande de black racistes et voila le résultat !! »  Autre info ;  Après l’épilogue glorieux de l’équipe de francarabia en Afrique du Sud, les langues se délient.  Et, toujours bien informés, nous pouvons révéler un événement qui sera occulté par les médias.  Tout le monde sait désormais que la bonne entente qui régnait selon le discours officiel n’était que fiction. Les infos qui filtrent et que nous pouvons confirmer démontrent le contraire.  Il y a bien eu des clans, des caïds comme a dit Bachelot ont voulu régenter le groupe, le terme utilisé n’est pas anodin, nous allons voir ça plus loin.  Bref, rapidement un groupe composé d’Abidal, Gallas, Anelka, Evra, Henry et le crétin Ribery a voulu imposer sa loi, comme par hasard il s’agit des convertis à l’islam ou des musulmans d’origine.  Ce sont eux qui ont fait éliminer de la liste des 23 les maghrébins Ben arfa, Benzema et Nasri car comme déjà explicité dans nos précédents articles dans cette équipe, les mœurs des cités ont été reproduites, les noirs détestant les arabes ont écarté ces derniers.  Comme dans nos institutions, les autorités incarnées par Escalettes et le staff technique de Domenench ont vite capitulé devant cette bande racailleuse, par trouille, par aveuglement idéologique, par incompréhension du problème.  Durant le séjour en Afrique du Sud, les infos qui sortent dans la presse le confirment, ce groupe a par l’intimidation, la menace, voulu imposer sa loi, on ne vas en faire le détail ici.  Les problèmes rencontrés par Gourcuff avec Ribery sont réels par exemple, l’abruti Ribery étant utilisé comme homme de main.  Tout ceci sera désormais mis sur le compte du manque d’éducation, de l’argent facile, du caractère capricieux des intéressés, peut être du traumatisme de la colonisation.  Ce sera la version officielle.  Or, nous savons et tout le milieu du football (des techniciens aux journalistes) et politique le sait, il s’est passé un événement plus grave, plus inédit, plus stupéfiant.  Ces fameux mutins ont agi en tant que musulmans, ainsi outre l’exigence de repas halal, ils ont sciemment expulsé du vestiaire avec violence, en particulier la veille de France-Mexique les « infidèles », les chassant même des douches pour pouvoir faire leur prière. Le climat à partir de là fut très très lourd dans cette pseudo équipe. L’éviction d’Anelka a été le détonateur médiatique, les musulmans montant au créneau pour tenter de faire réintégrer leur frère en religion. Ainsi est arrivé l’épisode du bus, les réfractaires à cette action étant physiquement menacés Lloris, Gourcuff, Sagna, Toulalan).  Nous l’avons déjà dit et ceci est confirmé par la presse, la mutinerie a été préméditée le Samedi soir, l’avocat de l’un des joueurs (Evra) rédigeant le fameux communiqué lu par Domenech sous menace d’un forfait de l’équipe qui aurait entrainé une suspension de toutes compétitions internationales de l’équipe pendant 2 ans.  Ils ont voulu imposer la charia, voilà la réalité ! Comme le font les islamistes dans les quartiers où ils sont majoritaires. Mais cette info sera étouffée…  Il n’est pas bon que le populo découvre l’ampleur du problème, car désormais ce ne sont plus quelques quartiers abandonnés par l’Etat qui sont touchés mais des institutions emblématiques.  Maintenant chacun comprendra mieux la signification des propos de Bachelot, ainsi que la convocation des ministres en urgence par SarkÖ 1er, fait unique dans l’histoire du sport français.  Soyez sans illusions l’heure va venir de la langue de bois, de l’opération réhabilitation des meneurs, c’est qu’il y a des gros intérêt en jeu.

Merci à G. Jean-Luc

18/08/2010

Les délinquants de l’équipe de France: les sanctions sont tombées…

« Pas assez cher, mon fils… »

Ils s’en tirent plutôt bien, les racailles de l’équipe de France. Comme toutes des racailles de France, en fait… Et comme toutes les racailles, deux d’entre eux ne sont pas donné la peine de se présenter à leur convocation. On voit ça tous les jours dans les jugements de justice, en France… Le pire est qu’il n’y a aucune sanction de prévue dans ce genre de provocation dans nos textes de lois. A la FFF non plus, semble t’il… Racailles de tous genres: unissez-vous et foutez le camp!

FDF

.

17/08/2010

Crédits photo : Panoramic

La Commission de discipline a rendu son verdict concernant les insultes de Nicolas Anelka à Raymond Domenech, et concernant la grève qui a suivi : Anelka est suspendu 18 matches ferme, Patrice Evra 5, Franck Ribéry 3 et Jérémy Toulalan 1. Seul Abidal échappe à une sanction.

La Commission Fédérale de Discipline de la FFF n’aura pas mis longtemps à statuer sur les tristes évènements qui ont émaillé le séjour de l’équipe de France en Afrique du Sud cet été. Alors que les sanctions à l’encontre de l’insulteur Nicolas Anelka et des meneurs de grèves Patrice Evra, Franck Ribéry, Jérémy Toulalan et Eric Abidal n’étaient pas attendues avant mardi dans la soirée, voire mercredi dans la matinée, le verdict est finalement tombé peu avant 16h00  mardi, soit quelques heures seulement après les auditions des principaux intéressés. A l’origine de toute cette affaire suite à ses insultes à l’encontre de Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique, Nicolas Anelka est le plus lourdement sanctionné. L’attaquant de Chelsea, qui ne s’est pas présenté devant le Commission mardi matin à Paris, écope de 18 matches de suspension ferme de sélection en équipe de France. A 31 ans, cela signifie donc très certainement qu’on ne le reverra plus jamais en Bleu. (FDF: pas une grosse perte…).

Evra pas avant 2011
Pour les autres, qui étaient jugés pour leur rôle de leaders présumés dans la grève de l’entraînement à Knysna le 20 juin, les sanctions ont été plus «clémentes». Patrice Evra, le capitaine, est suspendu 5 matches ferme, Franck Ribéry, vice-capitaine et également absent ce mardi, trois, et Jérémy Toulalan, dont le conseiller avait rédigé la lettre lue par Domenech aux médias ce jour-là, un. Seul Eric Abidal échappe à toute forme de punition. «La Commission prend note des explications d’Eric Abidal, qui n’a pas été sanctionné», précise la FFF à propos de ce dernier. Laurent Blanc, qui pensait avoir tiré un trait sur le passé en laissant les 23 mondialistes à la maison pour le match amical en Norvège, va donc devoir composer avec l’héritage de la Coupe du Monde encore quelques mois. Car si Toulalan sera de nouveau sélectionnable rapidement (contre la Bosnie, le 7 septembre), Franck Ribéry et surtout Patrice Evra devront patienter avant de renfiler la tunique bleue. Au mieux, ce sera le 12 octobre contre le Luxembourg pour le Munichois. Pour le Mancunien en revanche, ce ne sera pas avant le match de gala face au Brésil, le 9 février 2011.

Source: lefigaro.fr