Francaisdefrance's Blog

10/05/2011

Charia: question hautement existentielle…

En se posant de telles questions, rien d’étonnant que ce peuple ne connaisse pas d’évolution, mais que la stagnation…

FDF

.

Que dit la Charia quant au fait de manger un mouton qui a été allaité par une chienne ?

Question

Un agneau dont la mère est morte a été allaité par une chienne à la maison jusqu’à ce qu’il ait grandi. Nous est-il permis de manger sa chair après l’avoir égorgé ?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

Apparemment, la disposition relative à la Djallalah (tout animal se nourrissant de déchets ou d’impuretés) s’applique à ce mouton.

Les Oulémas divergent sur la disposition relative à la consommation de sa chair ; les uns la jugent détestable au cas où celle-ci ait changé de goût et de couleur et sente mauvais, conformément à l’avis des Hanafites. Ils ont dit qu’il n’est pas détestable de manger la chair du  chevreau ou du mouton qui a tété le lait d’une chienne ou d’une truie jusqu’à ce qu’il ait grandit car cela n’a aucun effet sur sa chair. Quant aux Hanbalites, ils considèrent que si l’on enferme ce mouton pendant quarante jours et qu’on lui donne à boire des boissons pures il est alors permis de le manger. Pour les Chaafi’ites, la disposition relative à la Djallalah s’applique à la brebis qui s’est nourrie du lait d’une chienne, d’une truie ou d’une ânesse, et il est interdit de manger sa chair si elle change de couleur ou de goût.

D’autres Oulémas estiment que cela est détestable. Cependant, il n’y a pas d’inconvénient à manger sa chair si elle n’a subi aucun changement, même si l’animal ne mangeait que des impuretés.

Bref, c’est sur le changement de goût ou de couleur de la chair de l’animal que nous nous basons. Il est détestable de consommer la chair de ce mouton si on trouve qu’elle sent mauvais, sinon il n’y a pas d’inconvénient à la consommer.

Etant donné ce qui précède, nous vous conseillons de ne pas égorger le mouton tout de suite et de le laisser quelque temps pour être sûr que le lait de la chienne n’a eu  aucune conséquence sur lui. Ensuite égorgez-le, et si vous voyez que sa chair est comme tous les autres moutons, il n’y a aucun inconvénient à la consommer, mais si vous vous apercevez que sa chair sent mauvais, ne la consommez pas.

Et Allah sait mieux.

Source: http://espanol.islamweb.net/