Francaisdefrance's Blog

24/10/2011

Il ne faut pas abuser des pauses accordées par le patron !!!

Pause syndicalo-musulmane (Photo d’illustration).

Chaque employeur paye ses salariés pour un travail bien déterminé, en principe. Et pas pour des « pauses à rallonges » pour pratique de la religion. On peut bien faire des dérogations mais il ne faut pas que cela nuise à la production. Aux USA, des musulmans (à qui il ne faut pas tendre la main, sinon ils vous prennent le bras, c’est connu) ont voulu passer outre les aménagements gentiment accordés par la direction d’une entreprise. Résultat: virés !

Faut pas abuser, parfois…

Ci-dessous: explication de l’affaire à la mode de oumma.com..

FDF

.

USA : des musulmans limogés pour un abus de temps de prière !



« Il faut laisser du temps au temps, selon un certain aphorisme, mais y a-t-il du temps pour le temps de la prière au sein de la sphère entrepreneuriale occidentale ? Tout dépend de quel côté de l’Atlantique on se trouve, et encore…

La vie peut-elle donc s’écouler au rythme d’un des cinq piliers fondateurs de l’islam, lorsque l’on est salarié à Seattle, aux Etats-Unis, là où la laïcité semble encore jouir d’une plus grande largeur d’esprit ?

Rien n’est moins sûr, car entre les grands pourfendeurs évangélistes de la piété musulmane, qui exultent sous les projecteurs devant des autodafés du Coran, et les plus discrets partisans du vivre-ensemble éclairé, le découpage du temps selon le rite islamique est source d’antagonismes, et peut conduire tout droit aux portes du chômage…

34 chauffeurs musulmans de la compagnie de location de voitures Hertz, basés à l’aéroport de Seattle, ont ainsi reçu une lettre de licenciement de leur direction pour toute réponse à la polémique qui enflait autour des heures consacrées à la prière.

Sur la sellette pour un abus du temps de pause sur leur temps de travail, et bien que soutenus par le syndicat des employés qui dénonce une discrimination religieuse, les employés brutalement congédiés n’ont d’autre alternative que de signer un traité de paix avec l’entreprise s’ils veulent conserver leur poste, Hertz assurant avoir toujours été bienveillant avec ses salariés musulmans. »

Source: /oumma.com

19/08/2011

Riposte à l’islamisation: en France, on ne peut plus rien dire, rien écrire. Il nous reste à agir…

J’ai reçu un mail. Le texte qu’il contient me plait bien. Donc, je vous le soumet; ça devrait intéresser certains d’entre vous.

C’est une tranche de vie que malheureusement, nous pouvons constater tous les jours. Allons nous rester comme ça longtemps, sans rien dire? Il y a un jour prochain, où il ne suffira plus de dire STOP! Il faudra agir. Pourvu que ça attende les présidentielles de 2012. Mais vu le ras le bol des Français, j’ai bien peur que…

Ce texte a été envoyé à la Halde… Il n’ y aura bien sûr aucune réponse…

FDF

.

En avant propos, je revendique et assure le fait de ne pas être dans la ligne de pensée du Front National…

J’ai fait mes courses cet après midi à l’hypermarché Carrefour de Liévin. A hauteur du rayon des fournitures pour la rentrée scolaire, il y a, en tête de gondole, un présentoir dans lequel on trouve le Coran, des livres sur l’histoire de l’Islam, sur les pêchés mortels vus par l’Islam, des livres sur les prénoms musulmans, des livres sur les recettes des pays du Maghreb, etc…

Au rayon des viandes, il y a bien sûr le désormais traditionnel rayon des viandes Hallal (mais comment faisaient donc nos compatriotes musulmans pour se nourrir avant que ne fleurissent ce type de rayons dans nos magasins ces dernières années ????). En ce moment, il y a une armoire réfrigérée supplémentaire, présentant les viandes Hallal festives associées au Ramadan.

Nous sommes le 11 Août, à quelques jours de la fête de l’Assomption. Sauf erreur de ma part, il s’agit d’une fête Catholique. Je n’ai vu aucun présentoir, aucune tête de gondole, aucune PLV proposant le moindre produit en l’honneur de cette fête Catholique.

En sortant du magasin, j’ai discuté avec l’hôtesse de la Caisse Centrale. Je lui ai dit que j’allais revenir avec un huissier pour faire constater cette flagrante discrimination religieuse et porter plainte (ce qui se ferait sûrement dans l’autre sens, sans aucun problème… qui plus est, on trouverait de bons français bien pensants pour dénoncer cela !) . Notre France est en train de se plier, de se corrompre, de s’adapter à nos concitoyens musulmans… Il me semble pourtant que la logique voudrait que ce soit l’inverse. Oh pardon, je suis « raciste » en écrivant cela… Mais depuis quand « musulman » est une race ????

Je doute fort qu’en Algérie (où les femmes voilées vivant en France s’empressent d’ôter leur voile une fois arrivées « au bled » pour les vacances), il soit pris la moindre disposition pour ne pas « heurter » les non musulmans. Je doute que le dernier livre de Benoît XVI soit en tête de gondole des magasins d’Alger, de Bagdad, de Téhéran, etc…

Ah mais c’est vrai, j’allais oublier : « cessons de stigmatiser les musulmans » ! Nous ne sommes que de vilains français franchouillards et fachos…. En France, on ne peut plus rien dire, rien écrire. Je prends peut-être un risque inconsidéré en vous écrivant ce mail. Si je suis déchu de mes droits de citoyens, je n’aurais plus qu’à me convertir à l’Islam… et je serai à nouveau bien considéré….

En Mai 2012, au premier tour, il se pourrait qu’il y ait une énorme surprise. Il suffit de voir tout ce qui circule sur Internet de la part de gens ordinaires, comme moi, qui en ont assez de voir, de vivre, de supporter, que notre pays perde son identité au profit d’une culture qui n’est pas la notre.

Le jour où des prêtres pourront à nouveau prêcher librement, sans risquer leur vie,  en Irak, en Algérie ou ailleurs, le jour où les femmes non musulmanes pourront se promener en mini jupe à Téhéran, le jour où on ne tuera plus gratuitement les « Infidèles » parce qu’ils ne sont pas musulmans, et bien, ce jour là, je supporterai de pouvoir m’acheter, en tête de gondole, le livre de recettes des loukhoums !

Cordialement.

Un citoyen français irrité par le virage que prend la France, République Laïque… mais pour encore combien de temps ?

25/11/2010

Egypte. Des chrétiens dans la rue pour la défense de leur église: un mort…

Et la victime est bien évidemment un chrétien…

FDF

.

Un chrétien copte a été tué mercredi matin dans des heurts avec la police égyptienne au Caire. Les manifestants protestaient contre le refus des autorités de les laisser achever la construction d’une nouvelle église.

La personne tuée est un jeune homme âgé de vingt ans environ, a indiqué une source au sein de ces services, sans donner plus de détails sur les circonstances de sa mort. Selon des témoins, il a été tué par balle.

Une quinzaine de manifestants ont été blessés ainsi que vingt policiers et douze conscrits, toujours selon les services de sécurité. D’après l’agence officielle Mena, les manifestants étaient au nombre de 3000 et 93 personnes ont été arrêtées lors de ces heurts à Talibiya, quartier du sud-ouest du Caire non loin des pyramides de Guizeh. Certains manifestants quittaient la zone des affrontements le visage couvert de sang.

Les manifestants criaient des slogans comme «avec notre sang, avec notre âme, nous sommes prêts à sacrifier nos vies pour la croix». Ils ont lancé des pierres et des cocktails Molotov sur les policiers, qui ont répondu par des tirs de grenades lacrymogènes.

Ces heurts surviennent à quelques jours du premier tour des élections législatives le 28 novembre. «Les gens du quartier se sentent discriminés. Pourquoi nous empêchent-ils de bâtir une église? Chaque rue a sa mosquée, et il y a une mosquée à côté de chaque église», a lancé l’un des manifestants, Samih Rachid.

Les coptes constituent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l’une des plus anciennes. Ils représentent 6 à 10% de la population égyptienne, dans sa grande majorité de confession musulmane sunnite. Ils se plaignent fréquemment de discriminations et d’une sous-représentation dans la fonction publique et les institutions.

Eglise source de tensions

Les permis de construire une église sont souvent la source de tensions, les Coptes déclarant ne pas jouir d’une liberté d’ériger des lieux de culte aussi grande que les musulmans.

Le 16 novembre, des musulmans ont mis le feu à des habitations appartenant à la famille d’un copte après des rumeurs de flirt avec une musulmane. Au début du mois, la communauté copte a été menacée par un groupe irakien lié à Al-Qaïda, au motif que deux chrétiennes converties à l’islam seraient séquestrées dans des monastères.

Et en janvier, six Coptes ont été tués par des hommes armés à la sortie d’une messe en Haute-Egypte.

Source: http://www.tdg.ch/