Francaisdefrance's Blog

18/03/2011

Nicolas Sarkozy «On virera ceux qui appellent à voter FN!» !

Ca, c’est de la liberté d’opinion! Ca, c’est de la démocratie! Ce n’est plus de la haine; ça devient de la peur que beaucoup de vérités soient mises à jour et que bon nombre de sièges éjectables soient amorcés… Quand on parle de règne par la terreur, il n’y a pas que dans les dictatures que ça existe… Au fait, c’est toujours une république, la France?

Les 20 et 21 mars:




Nicolas Sarkozy, qui recevait l’équipe dirigeante de l’UMP à déjeuner ce midi à l’Elysée, a fixé la règle du jeu pour les cantonales des 20 et 27 mars face au FN. «Il n’y aura pas d’accords avec le Front national et on maintiendra nos candidats partout où ils pourront se maintenir», a précisé le chef de l’Etat.

A l’UMP, certains pronostiquent en effet que les candidats FN pourraient devancer ceux de l’UMP dans plus de 150 cantons, soit une vingtaine de départements. Nicolas Sarkozy a aussi prévenu que ceux qui appelleront à voter pour l’extrême droite au second tour seront débarqués sans ménagement de l’UMP. «On virera ceux qui appellent à voter FN!», a-t-il menacé. Pour autant, il n’a pas plaidé pour un front républicain en faveur du PS, loin de là […]

source : Le Parisien

23/01/2011

La dictature de la « bien pensance »…

A l’heure du procès Zemmour, la dictature de la bien pensance frappe n’importe quel citoyen !

JUSTICE POUR JONATHAN ! 


12 000 euros à payer :

3 000 euros d’amende

4 600 euros pour la famille

et le reste en frais d’avocats!

Et cela a eu lieu à Grenoble, avec la justice qui a laissé en liberté un multirécidiviste qui a ouvert le feu sur la police!

Avez vous entendu l’histoire de Jonathan quelque part?

Voir la vidéo et lire la suite sur http://www.patriotes-francais.fr/content/lheure-du-proc%C3%A8s-zemmour-la-dictature-de-la-bienpensance-frappe-nimporte-quel-citoyen

14/09/2010

La fin de la démocratie: le 8 février 2008…

On ne nous a pas donné le choix. On n’a pas tenu compte de l’opinion et de l’avis des peuples. Maintenant, nous allons devoir nous battre… Quel gâchis!

FDF


13 septembre 2010


Une date, sera certainement retenue par les historiens pour désigner l’éclipse de la démocratie en France : le 8 février 2008 – jour de la ratification du Traité de Lisbonne par le Parlement.

Dès 1957, à la veille de la signature du Traité de Rome, Pierre Mendès France prévenait : « L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes, soit elle recourt à une dictature interne…, soit à la délégation de ses pouvoirs à une autorité extérieure. », nous y sommes. Un pouvoir supranational a dépossédé le peuple souverain, avec la complicité active ou passive des élites du pays.

Désormais, la personnalité juridique est accordée à l’Union Européenne, l’autorisant à s’autoproclamer État. Cela lui permettra, bientôt, d’occuper le siège de la France au Conseil de sécurité des Nations unies, comme c’est déjà le cas à l’O.M.C (Organisation Mondiale du Commerce).

La nébuleuse du “droit européen”, fatras volontairement obscur de plusieurs milliers de pages, concentrant l’autorité dans les seules mains des oracles de Bruxelles, a de graves conséquences pour nos compatriotes. Voici, entre autres, deux des aspects les plus dangereux : (more…)