Francaisdefrance's Blog

17/02/2012

« Les non musulmans périront dans les flammes de l’Enfer »…

Mais il n’y aura peut être plus de musulmans pour les y jeter, en enfer? Ont ils pensé à ça?

FDF

UN RAPPEL TOTALEMENT INDISPENSABLE   :  FRANCE 2  à osé le dire au  20H   du 25/10/2010

GB  :  L’ENSEIGNEMENT DE LA SHARIA, DES CHÂTIMENTS CORPORELS  (AMPUTATIONS  entre autres)  ET DE LA HAINE

POUR  TOUS  LES NON  MUSULMANS    »  qui périront dans les flammes de l’enfer »

*************************

EST-CE DE CELA QUE VOUS VOULEZ CHEZ NOUS,  EN FRANCE ??????

L’ISLAM  EST UNE DOCTRINE POLITIQUE  SEXISTE,  RÉTROGRADE,  LIBERTICIDE, propageant  HAINE, DESTRUCTION ET EXTERMINATION

C’EST  CELA  QUE VOUDRAIENT NOUS FAIRE IMPOSER L’UMPSVerts

JC JC…

06/09/2011

Des musulmans s’opposent entre eux à une destruction de mosquée à Gennevilliers…

Jamais contents. Religion de paix, d’amour, de tolérance… Ils voulaient une nouvelle mosquée: ils l’ont eue. Mais, contrairement à l’accord passé avec la municipalité, ils veulent AUSSI garder l’ancienne; enfin, une partie d’entre eux. Les autres souhaitent respecter l’accord… 

On leur donne la main; ils vous prennent le bras…

FDF

.

Photo d’illustration

.

La mosquée de la discorde…

Une contestation divisée. Hier, la mosquée du port de Gennevilliers (92) tenait encore debout mais elle devrait être détruite aujourd’hui ou demain. Ce lieu de culte, géré par l’association Ennour, a ouvert en 1981 sur un terrain du conseil général des Hauts-de-Seine en attendant que les fidèles aient une véritable mosquée. C’est chose faite depuis 2009 et l’ouverture d’un édifice qui peut accueillir jusqu’à 2 500 personnes. Les autorités ont attendu la fin du ramadan pour récupérer le terrain, qui devrait se transformer en fourrière. Un devenir qui en choque certains. Depuis plusieurs mois, l’association El Houda se bat pour maintenir ce lieu de culte, nécessaire selon elle pour les 20 000 croyants de Gennevilliers. Position que ne partage pas l’association Ennour, qui souhaite tenir parole et se montre reconnaissante vis-à-vis de la mairie. El Houda a organisé des distributions de tracts et une grande prière dans la rue réunissant 500 personnes vendredi dernier pour se faire entendre. Mercredi dernier, Rachid Nekkaz, candidat à l’élection présidentielle de 2012 affilié au PS, propose de prêter 500 000 € au Front des banlieues indépendant (FBI), un collectif d’associations, afin qu’elle rachète le terrain et y construise une autre mosquée. Une requête restée sans réponse. « Transformer un lieu de culte en fourrière, c’est une insulte, réagit Rachid Nekkaz. Le gouvernement veut lutter contre les prières de rue, mais cela fait deux ans que l’on ferme des mosquées et que personne ne réagit », s’insurge l’entrepreneur. Dans un communiqué, le maire de Gennevilliers Jacques Bourgoin (PCF) soulignait vendredi que la salle de prière était « inadaptée, de petite taille, excentrée et en plein milieu d’une zone d’activités économiques ». Une opinion qui semble partagée par de nombreux musulmans rencontrés hier devant la nouvelle mosquée. Peu d’entre eux la connaissent, aucun ne va y prier. Nabil relativise : « C’est déjà bien d’avoir ouvert une mosquée de 2 200 m2, même si c’est vrai qu’on est un peu serrés pendant le ramadan. »

Source: http://www.20minutes.fr/

22/11/2010

Vous avez dit bizarre? Rue89 à nouveau cambriolé…

Rue89 cambriolé, une vingtaine d’ordinateurs volés…

 

« Le vrai disque dur des journalistes est dans leur tête. » Making of du second cambriolage de Rue89 cette année.

La porte défoncée de la rédaction de Rue89 (Audrey Cerdan/Rue89).

Les locaux de Rue89, dans le XXe arrondissement de Paris, ont été victimes d’un cambriolage, dans la nuit de samedi à dimanche, qui se solde par le vol de plus d’une vingtaine d’ordinateurs et autre matériel, et la destruction d’autres équipements.

Le ou les cambrioleurs ont défoncé la porte en bois de la rédaction, située au premier étage d’un immeuble de bureaux en principe sécurisé, géré par la ville de Paris. On ignore encore comment les voleurs ont pu pénétrer dans l’immeuble, qui abrite surtout des start-up technologiques.

La deuxième porte de la rédaction de Rue89, également défoncée (Audrey Cerdan/Rue89).

Le cambriolage a été découvert dimanche matin par Blandine Grosjean, rédactrice en chef adjointe, qui assurait la permanence ce weekend.

La police est venue sur place pour les premières constatations. La deuxième division de police judiciaire est actuellement sur place.

Deux cambriolages en 2010

Ce n’est hélas pas la première fois que Rue89 est cambriolée depuis son lancement en mai 2007. A deux reprises, en août 2007, et en mars 2010, nos locaux avaient été « visités » et des ordinateurs volés. Mais il s’agissait de notre précédente adresse, beaucoup moins sécurisée, en théorie, que l’actuelle.

Vue de la rédaction de Rue89 cambriolée, au premier plan, un écran de l'équipe du Mensuel (Audrey Cerdan/Rue89).

Difficile, à ce stade, d’évaluer l’ampleur du préjudice, tant matériellement qu’en terme de données. La seule consolation, comme le faisait observer un intervenant sur Twitter, c’est que « le vrai disque dur des journalistes est dans leur tête ».

Le bureau de Pierre Haski, dont l'ordinateur a été volé, après le cambriolage (Audrey Cerdan/Rue89).

Même s’il intervient dans un contexte politique lourd, avec le vol de plusieurs ordinateurs de journalistes enquêtant sur l’affaire Bettencourt, et les polémiques sur la surveillance des journalistes, il n’est pas possible, à ce stade, de dire s’il s’agit d’un simple cambriolage crapuleux, ou d’une tentative de mettre la main sur des données ou simplement de nous intimider.

Il est à noter que Rue89 n’est pas la seule victime de ce cambriolage nocturne. Nos collègues et partenaires du tout nouveau site d’info sur l’Europe MyEurop.info, dont les bureaux sont situés dans le même immeuble, ont également été visés, ainsi que deux start-up de technologie.

Chimulus sur le cambriolage de Rue89.

Une chose est certaine : pour choquée qu’elle soit par cet événement, et malgré la gène occasionnée par la disparition du matériel, l’équipe de Rue89 continuera à faire son travail d’information, de manière indépendante et rigoureuse, avec le soutien et la participation active de ses lecteurs et amis.

Merci à tous ceux, professionnels des médias, riverains de Rue89 ou anonymes, qui nous ont apporté leur soutien et leurs encouragements depuis ce dimanche matin. Ces marques de sympathie nous redonnent de l’énergie pour poursuivre.

Dessins de Hervé Fell sur le cambriolage de Rue89.

Source: http://tinyurl.com/2d56pcu