Francaisdefrance's Blog

07/02/2012

Pas droit à un écart de langage, Claude Guéant… Les « anti-racistes » sont à l’affût partout. Même à L’Assemblée Nationale.

On n’en n’a pas bientôt fini, avec le nazisme, ces sombres heures de l’Histoire qui continue à être prétexte à toutes sortes de spéculations. C’est marrant, c’est très souvent le PS qui s’en sert.

Mais ces gens-là connaissent ils le triste « bilan » de Staline, à ses grandes heures? Le régime stalinien aurait fait, à lui tout seul, 20 millions de victimes. Sans compter les meurtres ethniques commis par les autres régimes communistes passés et présents. Mais ça, on n’en parle pas… C’est interdit. Et pourtant, c’est de l’Histoire, aussi.

Il a une « sacré santé », Guéant…

FDF

Dessin (humoristique) d’illustration.

.

Guéant: un député évoque le nazime, tollé à l’Assemblée

La séance à l’Assemblée nationale a été levée cet après-midi, après que Serge Letchimy, député apparenté PS de Martinique, a évoqué les « camps de concentration » et le « régime nazi » en dénonçant les récents propos de Claude Guéant sur les civilisations.

« Vous, M. Guéant, vous privilégiez l’ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration », a accusé le député, provoquant le départ en masse de l’hémicycle des députés UMP et des membres du gouvernement.

Le président de l’Assemblée UMP, Bernard Accoyer, a vainement appelé au calme, puis demandé au ministre des relations au Parlement, Patrick Ollier, resté seul au banc du gouvernement, « si cette intervention appelait une réponse du gouvernement ». En l’absence de réponse et alors que l’effervesence ne diminuait pas dans l’hémicycle, il a levé la séance.

« Aucune excuse publique »

Dans les couloirs de l’Assemblée, le président des députés UMP, Christian Jacob, a réclamé des « excuses » après ces « propos prémédités » de Serge Letchimy. Le député a, quant a lui, rétorqué qu’il ne ferait « aucune excuse publique » et que c’était à au ministre de l’Intérieur de « s’excuser » pour ses propos.

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Intérieur a assuré dans une lettre au Conseil français du culte musulman (CFCM) que ses propos controversés sur les civilisations ne visaient pas les musulmans français.

« Mon propos de bon sens et d’évidence ne visait aucune culture en particulier, ni nos concitoyens de confession musulmane qui respectent et adhèrent pleinement aux valeurs de la République, et dont la République respecte et protège les croyances », précise le courrier de Claude Guéant adressé à Mohammed Moussaoui, président du CFCM.

Source: http://www.lefigaro.fr/

25/12/2011

Nos chers députés…

Nous les avons élus. Ils nous ont fait des promesses, avant. Ils sont très largement rétribués. Et ils tiennent à leur poste… Tout à fait compréhensible.

Mais agissent ils selon nos désirs? Car nous les avons élus pour qu’ils nous représentent, en fait. Pour qu’ils s’occupent de nos préoccupations quotidiennes.

L’an prochain, nous aurons à les réélire ou pas. Ou bien nous en élirons d’autres; plus fiables…

Le lien ci-dessous va certainement vous aider dans votre choix… On nous rabâche sans cesse qu’il faut de la transparence? Et bien en voilà.

FDF

Au boulot, les élus !

.

Soyez un(e) citoyen(ne) informé(e) et responsable.
Dans la liste alphabétique amenez la flèche sur le département choisi.
Cliquez sur le nom souhaité (il est enregistré par ordre alphabétique). Vous verrez sa photo et ses activités à l’Assemblée Nationale.
C’est très intéressant. Dommage que ce site ne soit pas plus connu. Nos députés seraient sans doute plus assidus, s’ils étaient plus « surveillés ».
http://www.nosdeputes.fr/circonscription

14/12/2011

Bientôt les présidentielles… Cinquante-neuf députés dénoncent la « christianophobie »…

Photo d’illustration

.

J’ai comme la curieuse impression que ce que pas mal de blog et sites diffusent « large » en ce moment devient soudainement « très porteur »…

Récupération politique? Mais non; n’allons pas jusque là. Mais les voix des chrétiens sont des voix…

Les blogs et sites en question qui ne font que de relayer des vérités depuis longtemps auraient ils soudainement la cote? En serait-ce fini (provisoirement) de la censure?

J’ai la vague impression que parmis ces députés, AUCUN n’est du PS… Mais ce n’est qu’une impression.
FDF

.

 « Comment pouvons-nous admettre que l’argent du contribuable subventionne grassement des œuvres si contestables ? Accepterions-nous que l’impôt finance des scènes non respectueuses de l’islam ou du judaïsme ? ». Ses deux interrogations, faisant référence notamment à Gólgota Picnic, concluent un communiqué publié fin novembre par le député UMP de la huitième circonscription de l’Isère, Jacques Remiller. Depuis, cinquante-huit autres députés ont signé cet appel qui dénonce une montée du sentiment christianophobe en Orient, comme en Occident.

Pourquoi avoir produit ce communiqué et pourquoi à ce moment ?Il n’y a aucune relation entre la parution de ce communiqué et les échéances électorales que notre pays va prochainement connaître. Je suis président du groupe d’études à vocation internationale sur le Saint-siège. Avec près de soixante autres députés, nous avons estimé que la religion catholique était malmenée dans le monde ainsi qu’en France et que nous devions attirer l’attention des Français sur ce problème. On ne compte plus les cimetières profanés, les statues vandalisées dans les églises, les chrétiens persécutés dans le monde à cause de leur foi ou les caricatures du Christ dans l’art ou la presse. Tout cela est inadmissible et passe inaperçu. Or, quand l’Islam ou le judaïsme sont moqués, la France s’en émeut. Quid du christianisme ?Comment expliquez-vous cette différence de traitement entre les religions en France?Je crois que nous, chrétiens, avons trop laissé faire, trop laissé dire. C’est pourquoi nous avons décidé de réagir. Je me rends fréquemment à Rome. J’ai eu des échanges avec des membres de la Curie qui me font part de leur peine en constatant les attaques subies par l’Église qui est en France ; peine accentuée par l’absence de réaction des chrétiens.En quoi l’indignation de certaines personnes vous semble « très légitime » comme vous l’écrivez dans votre communiqué ?Je tiens à préciser que, contrairement à ce qui a été écrit dans la presse, je n’ai aucun lien avec les gens de Civitas. Je ne connaissais par leur existence avant que l’on m’associe, à tort, à eux. Je me situe comme un élu de la nation, un élu catholique. Avec cinquante-huit autres députés, nous souhaitons une prise de conscience de la part des plus hautes autorités françaises quant à la montée d’un sentiment christianophobe dans notre pays.La France, fille aînée de l’Église, s’est construite autour des valeurs du christianisme. Les religions font parties de notre culture, de nos institutions. Nous voulons conserver ses valeurs telles quelles.Concernant les spectacles (« Gólgota Picnic », « Sur le concept du visage du fils de Dieu ») qui ont récemment fait polémique en France, êtes-vous plus choqué par le contenu même de ces œuvres ou par le fait qu’elles aient bénéficié de subventions publiques ?

Je n’ai pas vu ces pièces et je n’ai pas l’intention d’aller les voir. À partir du moment où celles-ci blessent une partie de mes concitoyens, je pense qu’elles n’auraient pas dû être subventionnées. À ceux qui opposent la liberté d’expression et de création, je réponds que rares sont les pièces qui envoient les gens dans la rue.

Je juge plus efficace d’agir comme nous le faisons avec les autres députés que de descendre dans la rue. Nous voulons provoquer un débat public et je vais prochainement solliciter le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, pour que celui-ci s’exprime.

[N.D.L.R. : Interrogé sur la question, M. Mitterrand a répondu : « Je ne sais pas ce que c’est que cette notion de blasphème. On est dans un pays laïque et chacun a le droit de soutenir ses opinions. »)]

Source: http://www.famillechretienne.fr/

08/12/2011

Pays-Bas: L’imam al-Maghraoui soutient la pédophilie en invoquant l’exemplarité de Mahomet!

Pauvre malade mental… Non; pas pauvre. Complètement taré.

FDF

.

Pays-Bas : des députés réclament l’interdiction d’un imam favorable au mariage des fillettes

Des députés ont demandé mardi qu’un imam controversé qui soutient le mariage des fillettes soit banni des Pays-Bas.

L’imam al-Maghraoui soutient la pédophilie en invoquant l’exemplarité de Mahomet.

En mal de petites filles, le gros porc ?
.

Des députés ont demandé mardi qu’un imam controversé qui soutient le mariage des fillettes soit banni des Pays-Bas.

Mohamed al-Maghraoui a suscité une controverse au Maroc en 2008 après avoir publié une fatwa – ou décret religieux – déclarant que le mariage des fillettes de neuf ans est acceptable. Il doit participer à une conférence de cinq jours ce mois-ci à l’occasion de l’ouverture d’une extension de la mosquée As Soennah à La Haye.

Kadija Arib, du parti PvdA, a demandé aux autorités de refuser un visa à Al-Maghraoui, une demande reprise par d’autres députés de l’ensemble du spectre politique. «Il ne doit pas être le bienvenu», a déclaré le député Pim va Strien du parti VVD. Geert Wilders, leader du PVV anti-islam, a déclaré que la mosquée devrait être fermée si Al-Maghraoui est autorisé à prendre la parole.

Toutefois, Tofik Dibi, un député du parti vert de gauche Groen Links, a dit que la visite du l’imam devrait aller de l’avant. «Sa visite offre l’occasion aux musulmans libres penseurs de s’affranchir de la position de pouvoir de ce genre d’homme. Il est encourageant de voir le nombre de musulmans néerlandais qui méprisent cet homme au lieu de lui réserver un accueil chaleureux sur les médias sociaux», a dit Dibi à l’agence ANP. Selon le Volkskrant, la mosquée elle-même a été au centre d’une controverse pour la célébration de mariages musulmans et ses prêches radicaux.

La fatwa d’Al-Maghraoui a conduit les autorités marocaines à fermer son école. Il a finalement fui en Arabie Saoudite. La fatwa a également été condamnée par des dirigeants religieux marocains. Al-Maghraoui justifie le mariage des fillettes de neuf ans en se référant à Mahomet qui a consommé son mariage avec Aïsha lorsqu’elle avait cet âge.

Source :  Imam who backs child marriage should be banned from Holland: MPs, Dutch News, 6 décembre 2011. Traduction par Poste de veille

Source: http://www.postedeveille.ca/

17/11/2011

« Non à la Turquie dans l’Europe ! Suppression des crédits de préadhésion versés à la Turquie » La pétition est en route !

Je me fais une immense joie de relayer, Monsieur le député. Avec une moyenne de 4000 visites par jour sur ce blog, je pense que ça vous apportera bon nombre de signatures. Et comme on n’est jamais mieux servi que pas soi-même, je signe derechef.

Avec toute ma considération.

FDF

.

Mr le Député  Richard Miallé à  lancé une pétition nationale « Non à la Turquie dans l’Europe ! Suppression des crédits de préadhésion versés à la Turquie », en ligne, sur internet.

.

Voici l’accès direct : http://www.depute-mallie.com/richardmallie409.htmlBonjour,Je tenais à vous remercier personnellement de votre message. Merci de votre soutien car quand on mène des combats difficiles et que les coups pleuvent, avoir des messages comme le vôtre fait chaud au cœur.Des centaines de personnes m’ont demandé comment manifester leur soutien à mon action et si il était possible de signer une pétition en ce sens.

Afin de répondre à cette forte demande, j’ai lancé une pétition nationale « Non à la Turquie dans l’Europe ! Suppression des crédits de préadhésion versés à la Turquie », en ligne, sur internet. Voici l’accès direct : http://www.depute-mallie.com/richardmallie409.html

En vous remerciant,

Bien cordialement

Richard Mallié

15/11/2011

Les affronts de nos élus…

Après la nuit d’hôtel à Cannes pour 37 000 euros de notre cher président, les affronts continuent envers le peuple de France… Quand je dis que la France gronde, c’est qu’elle gronde.

Elus de tous bords, continuez à vous foutre de la g….. des Français à qui on demande de plus en plus souvent de resserrer d’un cran la ceinture. La France qui gronde, l’an prochain, elle se rend aux urnes…

FDF

.

Rappel: Les députés ont dit NON à l’amendement du député UMP Lionnel Lucas proposant de déduire, en signe de solidarité, de 10 % leurs indemnités!

Et pendant ce temps:

France, 2011…

.

Seuls Lionnel Luca et sa collègue de Seine-et-Marne Chantal Brunel, également député UMP, ont voté en faveur de l’amendement

Bravo à eux!

.

Source: Le Post

Bel effort de solidarité de la part de nos députés…

Ils ne se montrent pas très solidaires avec ceux qui leur ont offert des postes grassement payés, nos députés… On en reparle en 2012, après les présidentielles??? Il va y avoir des sièges éjectables, je pense; la France gronde…

FDF

.

Nos députés refusent la réduction de 10% de leurs indemnités parlementaires !

.

Les députés ont rejeté lundi, après un débat assez bref et dépassionné, la proposition du député UMP Lionnel Luca et d’une trentaine de ses collègues de réduire de 10% leurs indemnités parlementaires pour participer à l’effort de solidarité en ces temps de rigueur budgétaire.

« En ces temps difficiles où un deuxième plan de rigueur va demander des efforts – et rien ne nous permet d’être assurés qu’il n’y en aura peut-être pas un troisième d’ici la fin de la législature – il serait invraisemblable que nous nous exonérions d’un effort relatif », a défendu M. Luca.

Parmi les signataires de cet amendement, figurent des députés UMP membres du collectif Droite Populaire mais aussi du Nouveau Centre comme Philippe Vigier, le non inscrit Nicolas Dupont-Aignan, le villepiniste Jean-Pierre Grand ou encore le député EELV François de Rugy.

Faisant valoir que les députés « font partie de ceux qui sont les moins malheureux dans ce pays », la députée UMP Chantal Brunel a jugé qu' »on doit apporter notre petite pierre à la crise » par souci d' »exemplarité ».

Elle s’est dite surprise par « le double langage du PS » sur le sujet, soulignant qu’aucun député PS n’avait signé l’amendement.

Jean Launay (PS), rapporteur des crédits Pouvoirs publics, a critiqué un « gadget » qui « n’a pas de pertinence juridique » car il faut modifier une ordonnance organique pour pouvoir toucher aux indemnités des parlementaires.

La ministre du Budget, Valérie Pécresse, qui n’est pas tenue de donner un avis sur une affaire concernant les députés, a précisé que « l’enveloppe des indemnités des députés baissera de 1,6% » en 2012. « Il n’y aura aucune baisse d’aucun revenu » des fonctionnaires en général, les salaires des députés étant alignés sur ceux des fonctionnaires, a-t-elle ajouté.

La diminution de 10% des indemnités, actuellement de 5.200 euros net par mois, représenterait sur un an une économie de cinq millions d’euros. Le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer (UMP), y était opposé, comme le groupe des députés UMP.

Source: JC JC… via http://actu.orange.fr/

13/11/2011

Les restrictions budgétaires, c’est pour les Français, uniquement. Pour les autres vivant aux crochets de notre patrie, c’est différent…

La preuve avec un petit diaporama bien explicatif…

FDF

.

Circoncision

.

Et en plus ils fraudent aux Allocs, ce que nous n’osons pas faire…

09/11/2011

Nos députés ont décidé de verser 887 millions d’euros pour la Turquie !!!

On a consulté démocratiquement le peuple, là? Je ne crois pas. Car il faut savoir car ce sera dans les « mesures de restrictions budgétaires » annoncées par Fillon, que cet argent sera pompé. En clair, notre « effort de guerre » va servir à la Turquie qui va pouvoir, les poches remplies d’euros français, nous apporter les bienfaits de l’islamisation avec son entrée dans l’Union Européenne. Appelons un chat un chat.

Au fait, ça avait été murmuré dans les discours officiels (noyé dans la masse): NOS impôts vont augmenter !!! Je me demande bien à quoi ils vont servir. A relever la dette de la France? Pas officieusement. Devinez…

FDF

.

Rejet de l’amendement contre les crédits alloués à la Turquie !

.

L’amendement proposé par Richard Mallié (voir la liste des signataires) a été rejeté ce matin par l’Assemblée.

La France versera donc à la Turquie 887 millions d’euros sur sept ans (2007-2013) et près de 150 millions d’euros en 2012.

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/

Merci à DG …

12/10/2011

Souriez: vous êtes fichés…

J’avais occulté involontairement cette info… Et pourtant, elle est de taille. Nous n’avons rien à envier au KGB…

FDF

.

11 députés ont fiché tous les Français pendant les vacances !

Bbs

La séance du 7 juillet à l’Assemblée nationale est en ligne ici. Cette loi est officiellement « relative à la protection de l’identité ». Certains parlent désormais d’ « une société totalitaire de consommateurs, fichés, fliqués, recensés, surveillés« . Une chose est certaine : ficher pendant l’été 2011 45 millions de Français désormais apathiques n’émeut et ne réveille personne. On est loin du scandale légitime causé par l’affaire des fiches de 1904 dans ce même hémicycle « où bat le cœur de la démocratie française » (sic).

Serge Blisko, député de Paris, présente ici ce fichage légal. Explication :

« Adopté en première lecture par le Sénat, ce texte de loi prévoit de créer une nouvelle carte d’identité contenant noms, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, adresse, taille, couleur des yeux, empreintes digitales et photographie. Des données biométriques contenues dans une puce électronique. La carte d’identité resterait gratuite (sauf en cas de perte) et (théoriquement) non-obligatoire.

Enc Ces données seront également centralisées, avec les données biométriques des passeports, dans « un fichier central biométrique » qui porterait d’abord « sur 45 millions d’individus », pointe le sénateur et rapporteur de la loi, François Pillet (rattaché UMP). « A terme, cela pourrait concerner 65 millions de Français », souligne au Nouvel Observateur le sénateur UMP du Nord et auteur de la proposition de loi, Jean-René Lecerf.

« Ce sera le premier fichier des gens honnêtes », résume François Pillet. Une expression que reprennent les deux auteurs du texte de loi Jean-René Lecerf et Michel Houel (…)

En 2009, l’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale a, lui, comptabilisé 13.900 fraudes documentaire ou d’identité, quand la direction des affaires criminelles et des grâces a répertorié 11.627 condamnations pour ces faits.

« Ficher 45 millions de Français pour 14.000 fraudes, c’est complètement disproportionné par rapport au but recherché, surtout qu’il existe déjà un arsenal législatif pour lutter contre l’usurpation d’identité », critique le journaliste à Owni.fr Jean-Marc Manach (…)

Il y a derrière cette loi une énorme campagne de lobbying de la part du GIXEL, et en particulier de Morpho », lance Jean-Marc Manach. « Il s’agit de défendre une industrie française… Au-delà du fichage, ce n’est qu’une histoire de gros sous« , conclut-il.

Jean-René Lecerf avoue « un petit problème éthique » à propos du fichier puisque si la vision du Sénat est adoptée, le fichier créé serait « à liens faibles » (c’est-à-dire qu’il serait impossible de croiser les données biométriques d’une identité) et « seule l’entreprise Morpho est capable de le créer », note le sénateur ».

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/

05/09/2011

Pour changer un peu; de belles images. La plus intéressante est la dernière…

Je vous laisse la surprise… Il me semble que beaucoup seront de mon avis…

FDF

Voir: Gouffres-2

.

Merci à JP. D.

25/08/2011

Delanöé se prend encore un missile…

Pas clair, « Bébert ». Il se fout royalement du préfet de Paris et des levées de bouclier qui fusent de toutes parts. Sa soirée du ramadan ne va pas lui coûter que de l’argent (Ce n’est pas lui qui paye, mais bon…). Il me fait penser à DSK: hautain, méprisant, collabo et fier de l’être. Ca doit être une condition à remplir pour faire partie des cadres du PS.

Ca m’étonnerait qu’il remette le couvert à couscous l’an prochain…

FDF

.

« J’aurais pas du… »

Polémique autour de la nuit de ramadan de la mairie de Paris…

Malgré l’indignation des associations laïques et l’opposition du préfet, la mairie de Paris a décidé de maintenir mercredi une soirée à l’occasion du ramadan.

Mercredi soir, la mairie de Paris a organisé une soirée à l’occasion du ramadan. Elle y a proposé un «Iftar léger», un repas de rupture de jeûne… Un événement qui fait des vagues. Après les associations laïques et des députés, comme Jerome Dubus du Nouveau Centre, le préfet de Paris s’est lui aussi inquiété de voir la mairie organiser cette cérémonie «religieuse».Dans un courrier du 19 août, que Le Figaro s’est procuré, il a jugé que cette soirée de ramadan heurtait le principe de laïcité. «Après examen de la jurisprudence administrative et consultation de la direction des libertes publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur, il apparaît que votre décision d’organiser une telle soirée à caractère cultuel semble contraire au principe de neutralité des services publics», met en garde le préfet.La direction juridique proposait même de faire annuler la manifestation car la soirée du ramadan organisée par la Mairie de Paris et explicitement axée sur la fête du ramadan et la rupture du jeûne imposé aux musulmans ne répond à aucun des cas de dérogation, précise leur note. «Il n’existe aucun interêt public local à l’organiser, celle ci pouvant être organisée dans le cadre des mosquées. En outre, aucune autre fête de cette nature n’a été organisée pour d’autres cultes (rupture de jeûne pour kippour, Pâques…), ce qui ne respecte pas le principe d’égalité entre les cultures», écrivent les auteurs. Le préfet a préféré questionner le maire Bertrand Delanoë sur le financement de cette nuit du ramadan.

Une «soirée culturelle»

La mairie s’est défendue le 22 août, insistant sur le fait que cette soirée, «organisée traditionnellement par la Ville tous les ans depuis 2001», constituait une «soirée culturelle», s’ouvrant par un concert, se poursuivant par des chants. «Elle ne correspond à aucune fête musulmane et n’a pas pour l’objet de permettre l’accomplissement de certaines pratiques à caractère rituel, mais bien au contraire, d’organiser des festivités, ouvertes à tous, qui ne relèvent pas de la sphère religieuse», précise-t-elle.

La mairie rappelle d’ailleurs qu’elle participe «à des manifestations traditionnelles de différentes confessions ou communuatés représentées à Paris telles qu’Hanouka, Vesak, la saint Maroun, le nouvel an chinois, le nouvel an berbère, l’arbre de Noël…».

Le maire de Paris détaille également le coût de ce marché public pour le repas de l’iftar de 29.000 euros et de près de 70.000 euros pour la partie culturelle. Les années passées, des entreprises sponsorisaient l’événement, entretenant le flou sur un lien désormais sur la sellette entre les religions et les institutions publiques.

Les écologistes ont apporté leur soutien à cette «initiative pacifique et solidaire», à laquelle deux élus devaient participer, estimant que cette «fête culturelle» était «respectueuse des principes de laïcité». Dans la soirée de mercredi, des militants des groupes d’extrême droite Projet Apache et Bloc Identitaire ont collé des affiches dans le quartier de l’Hôtel de Ville montrant un portrait de Delanoë assorti d’une citation qui lui est faussement attribuée: «Aujourd’hui les Parisiens sont sans logement, les Français n’ont plus d’argent, les Européens voient leur avenir foutre le camp… Moi, je préfère dépenser pour le ramadan». Quant au Parti de Gauche (PG), il a publié mercredi un communiqué estimant que «cette façon d’agiter le mot laïcité exclusivement contre l’islam» tout en restant «systématiquement silencieux quand il s’agit d’autres cultes ne paraît pas conforme aux principes de la République laïque».

Source: http://www.lefigaro.fr/

22/07/2011

Nos « bons » Français…

Les leçons de civisme, on en est revenus… Reçu par mail; mais j’ai occulté des termes peu reluisants relatifs aux personnes citées… Ils auraient pu se sentir « heurtés », comme les muzz.

FDF

.

Hélas…..!!!!!   ce n’est que la triste réalité.
Beart, Pagny, l’ignoble Noah   etc……..
ces gens qui veulent nous donner des leçons de civisme
qu’ils se mettent en avant proportionnellement à leur revenu
et qu’il nous fassent voir  comment on doit faire ?
  

.


De bons Français !!!! 

  • Le cas d’Emmanuelle BÉART…est particulièrement intéressant… cette minable qui couchait au milieu des  » sans papiers « . 

  • Florent Pagny, qui vit en Argentine, qui a refusé de payer ses impôts en France, mais qui vient donner des leçons de générosité aux français avec les enfoirés.

  • Mais celui de NOAH qui vit aux USA et ne vient en France que pour vendre ses disques et ponctionner encore plus les Couillons de Français qui l’élisent régulièrement le FRANÇAIS le plus populaire de l’année… et qui sont assez bêtes pour aller lui donner leur argent. Et en plus il fait des commentaires sur la France…  » Si Sarko passe j’me casse …  »

  • Pour DSK pas de problème… pour lui tout est net d’impôt…..

Instructif:

À l’aube d’une période d’austérité et d’un plan de rigueur pour la France, il peut être intéressant de connaître la liste  (non exhaustive, tirée du « Nouvel Observateur » n° 2359 du 21 Janvier 2010) 
des personnalités qui ont fui fiscalement le pays pour s’installer en Suisse, ou dans un autre paradis fiscal.S’ils l’ont fait en toute légalité (achat d’une résidence en Suisse, séjour inférieur à 6 mois sur le sol français),
il est par contre inadmissible que certains d’entre eux continuent à s’immiscer dans la vie politique française, en participant activement aux campagnes électorales, pour soutenir tel ou tel candidat,ou pire, en étant officiellement investi par l’État pour représenter la France à l’étranger, comme c’est le cas actuellement pour Alain Delon qui est le parrain officiel du pavillon français à l’exposition universelle de Shanghai.Parmi les plus actifs dans ce domaine, il y a donc :

  • Alain Delon (à Genève depuis 1999).

  • Johnny Hallyday à Gstaad depuis 2006 (le concert du 14/07/2009 a coûté 500 000 € payés par le contribuable français).

  • Charles Aznavour (résidant à Genève).

  • Patricia Kaas

  • Emmanuelle Béart (qui manifeste EN FRANCE pour que les Français accueillent et nourrissent les « sans-papiers » !..puis s’en retourne en avion vivre, tranquillement, en Suisse… ).

  • Daniel Auteuil

  • Marc Levy

  • Michel Houellebecq

Parmi les sportifs on peut citer :

  • Alain Prost

  • Jean Alesi

  • Richard Virenque

  • Les tennismens :

  • Guy Forget

  • Richard Gasquet

  • Henri Leconte

  • Amélie Mauresmo

  • Gaël Monfils

  • Cédric Pioline

  • Jo-Wilfried Tsonga

Tout ce beau monde paye tous leurs impôts en Suisse. Moins étonnant, mais encore plus scandaleux, des personnalités des affaires qui exercent actuellement (ou ont exercé récemment) un pouvoir politique économique ou financier en France, parmi eux :

  • Antoine Zacharias (Vinci).

  • Claude Berda (AB groupe, TF1).

  • Daniel Hechter (couturier).

  • Jean-Louis David (salons de coiffure, cosmétiques).

Mais aussi des rentiers et des héritiers, dont les fortunes ont été créées en France, avec la participation de centaines de milliers d’ouvriers français :

  • Eric Peugeot.

  • Jean Taittinger (PDG de la société du Louvre, ancien ministre de la justice et député de la Marne).

  • Philippe Hersant (patron de presse du Groupe Hersant).

  • Corinne Bouyques (héritière de la fortune Bouygues).

Les familles :

  • Defforey (Carrefour).

  • Mulliez (Auchan).

  • Halley (Promodès).

Tous résidant à Genève ou aux environs. Si ces gens n’aiment pas (fiscalement) la France, qu’ils la quittent et qu’ils l’oublient, et surtout qu’ils n’en profitent pas quand ils en ont besoin (comme par exemple pour venir s’y faire soigner).

  • A tous les français qui vont se serrer la ceinture dans un proche avenir, nous proposons de boycotter les concerts, les disques et les livres de tous ceux qui ne participeront pas à l’effort de solidarité nationale et aux médias, nous demandons de ne plus offrir de tribunes télévisées (pour la promotion de films et de disques) aux artistes concernés et de ne plus faire de sponsoring aux sportifs exilés.

  • Aux députés nous demandons d’instaurer une loi pour qu’il ne soit plus possible pour un évadé fiscal de venir se faire soigner en France (dans un hôpital public) ni de représenter officiellement la France à l’étranger.

Vous pensez que ce message est légitime, faites-le circuler. Il aura peut-être le pouvoir de ramener certains de ces égarés fiscaux à revoir leur position. Maintenant, il reste à trouver le Député qui aura le cran de présenter un texte, et là, c’est pas gagné !!!…. 

17/07/2011

Si on parlait salaires et émoluments divers ?

Je ne parle pas de nous, bien sûr. Mais on peut comprendre aisément pourquoi certains postes en politique sont tant convoités… N’oubliez pas de payer vos impôts; normalement, ça devrait pas tarder à tomber…

FDF

.

Lire: 81145-a_diffuser_avant_censure-2

05/07/2011

C’est pas bon « l’immigration »…


Il est certain que quiconque se voit attribuer le dossier de l’immigration est assis sans cesse sur des charbons ardents… Et pourquoi? A t’on peur d’aborder le problème? A t’on peur de heurter certaines minorités? A t’on peur de fâcher certaines communautés? C’est vrai qu’un « loupé » en ce domaine pourrait faire perdre bon nombre de voix électorales bien précieuses…

Messieurs les politiques: arrêtez de tourner en rond et prenez des décisions; fermes et définitives !

FDF

.

Lionnel Luca quitte son poste à l’UMP

Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, vient de démissionner de son poste de secrétaire national à l’immigration de l’UMP. «J’ai envoyé ma lettre de démission à Jean-François Copé car je ne suis pas en cohérence avec l’UMP sur ces questions» confie Lionnel Luca au Figaro.

Membre actif du collectif de la Droite Populaire, il déplore «la frilosité» de l’UMP, notamment sur le problème des binationaux ou sur celui de la démarche volontaire pour acquérir la nationalité française. Il regrette aussi de ne pas avoir été associé à la préparation de la convention que tiendra jeudi l’UMP sur l’immigration. «Sur la binationalité, on aurait pu ouvrir un débat, de façon à ce qu’elle soit à géométrie variable. Autant il est normal que des citoyens européens puissent avoir une double nationalité, autant on peut s’étonner que ceux qui ont été colonisés veuillent à tout prix conserver la nationalité de leur colonisateur» ajoute-t-il «sans vouloir stigmatiser personne».

La Droite populaire avait réclamé en vain la suppression de la double nationalité, et le retour à la loi Pasqua de 1993 pour obliger les jeunes immigrés de plus de 18 ans à faire une démarche volontaire pour acquérir la nationalité française, comme cela existe pour les mineurs.

Source: http://www.lefigaro.fr/

01/06/2011

Marine Le Pen aux députés: « abrogez la possibilité d’avoir deux nationalités » !

Il est vrai que la double nationalité est parfois utilisée à outrance (aides diverses) et pour provoquer par une certaine catégorie d’individus… Ce qui fait mal à notre identité nationale et à notre pouvoir d’achat.

FDF


.

Marine Le Pen en campagne contre la double nationalité.

.

La présidente du Front national Marine Le Pen a écrit aux 577 députés de l’Assemblée nationale pour leur demander d’abroger la possibilité d’avoir une double nationalité, française et étrangère, qu’elle juge être une « atteinte à la cohésion républicaine ». « La multiplicité des appartenances à d’autres nations contribue aujourd’hui, et d’une manière de plus en plus préoccupante, à affaiblir chez nos compatriotes l’acceptation d’une communauté de destin, et par là même à miner les fondements de l’action de l’État », écrit la présidente du parti d’extrême droite, dans ce courrier révélé mercredi par France Soir et dont l’Agence France-Presse a eu une copie.

Selon elle, « l’explosion du chiffre des binationaux pose aujourd’hui des problèmes dont les Français sont de plus en plus conscients et que le législateur ne peut plus ignorer ». « Peut-on raisonnablement penser que la France aurait demandé une intervention en Libye si nous avions compté le même nombre de binationaux franco-libyens sur le sol français ? » écrit-elle pour illustrer son propos. « Comment ne pas trouver potentiellement explosive une situation qui verrait la France intervenir sur le territoire algérien, qui plus est sous la bannière de l’Otan, avec la présence massive de citoyens tiraillés par leur double allégeance ? Après tout, la situation internationale est tellement instable qu’un tel scénario ne relève pas de l’absurde », poursuit Marine Le Pen. « Il n’y a pas plus de liberté en Algérie qu’il n’y en avait en Tunisie, en Égypte ou en Libye, sans compter les 100 000 morts de la guerre civile algérienne depuis 1991 », dit-elle encore.

Pour la présidente du FN, les étrangers placés dans cette situation devraient choisir une « allégeance : la France ou un autre pays ». Le député UMP Claude Goasguen, rapporteur de la mission d’information parlementaire sur le droit de la nationalité, a récemment estimé qu’il fallait limiter la binationalité ou en tout cas les droits politiques des binationaux, une prise de position vivement critiquée par la gauche.

Source: http://www.lepoint.fr/

24/03/2011

Cantonales: qu’ils continuent à se renvoyer la balle…

« Ils » ne s’expliquent pas cette montée en puissance des forces vives du Front National… Et ils ne veulent pas admettre que c’est la voix des Français qui est sortie des urnes dimanche passé et qui va certainement faire de même dans trois jours. Ils ne veulent pas accepter qu’ils ont mis notre France dans un merdier inextricable depuis trente ans avec leur « alternance » au pouvoir… Ils ne veulent pas admettre que la France veut du changement, du concret, du « palpable » et plus jamais de promesses stériles. Et encore cette fois, l’UMP et le PS se rejettent mutuellement la faute sur la poussée fantastique du FN qui n’est en fait que le résultat de leur politique minable qui a conduit NOTRE Patrie dans la fange où elle se trouve et dont seul le Front National a les solutions pour l’en sortir…

Alors, plutôt que de trouver et apporter ce qu’attendent les Français, ils se battent; même à l’intérieur de leurs formations politiques respectives… Quel carnage!

Marine Le Pen va avoir un sacré boulot pour faire redresser le torse au coq Gaulois. Mais elle en a le courage, les moyens et son programme est axé dessus…

Alors dimanche, ne vous laissez plus prendre au piège. Une seule solution:

FDF

.

FN : François Fillon rejette la faute sur le PS…


Devant les députés, le premier ministre a contre-attaqué en affirmant que le PS avait en son temps fait «la courte échelle» au Front national.

«Aucune leçon à recevoir du PS.» Interrogé à l’Assemblée sur les atermoiements de la majorité quant à la stratégie à adopter face au FN à l’occasion du second tour des cantonales, le premier ministre François Fillon a décidé de contre-attaquer avec fermeté. Regardez son intervention :

 

Source: http://www.lefigaro.fr/

15/02/2011

Nos « chers » députés européens…

Eurodéputés… La respectabilité avant tout…

 

Reçu par mail, ce PPS non surprenant de par son contenu, mais fort peu médiatisé. Et pour cause…

FDF

.

Ici: devinette (1)

07/02/2011

Egypte: les Frères Musulmans ont déjà « repris la main »…

J’en parlais dans mon précédent billet. La peste verte arrive, sournoisement…

FDF

.

Les Frères musulmans montent au front !

D’abord pris de court par le soulèvement, ils se montrent aux avant-postes. Et se voient demain incontournables.

Un jean de bonne facture, des tennis et un polo à rayures. La barbe frise les trois ou quatre jours, et l’after-shave est puissant. Saad Khirat el-Shatr pourrait être un jeune homme de 21 ans comme bien d’autres, si ce n’est son patronyme et son appartenance sociale qui font de lui un être un peu à part, dans le contexte égyptien. Saad Khirat est fils et petit-fils de Frère musulman.

Les fameux Frères musulmans (AlIkhwan, en version originale), la bête noire du régime d’Hosni Moubarak, la peur des gouvernants occidentaux. Les revoilà sur le devant de la scène depuis quelques jours. Pas tout à fait depuis le début de la révolution égyptienne. Car le mouvement islamiste est comme les autorités: il n’a rien vu venir. On peut même dire qu’il s’est méfié. Encore une révolte qui ne mènera à rien, ont-ils d’abord pensé ! Et puis que veulent ces jeunes, ces révolutionnaires de salon qui surfent jour et nuit sur la Toile ? Ils appellent à la révolution, mais laquelle? Absents les premiers jours, les Frères musulmans ont commencé à se montrer ostensiblement au bout du cinquième. Aujourd’hui, ils ont repris la main.

En faisant ce qu’ils savent le mieux faire: aider et pourvoir aux besoins. En nourriture, en eau, en soins, en prières, en forces et en hommes. Les Frères sont des marathoniens, les coureurs de fond que l’on cantonne aux sales besognes: occuper la place Tahrir – épicentre cairote de la contestation–, coûte que coûte, jour et nuit, se placer en première ligne dans les combats. Et s’allier sans broncher aux protestataires de tout poil qui n’ont qu’un objectif : se débarrasser d’Hosni Moubarak. La discussion sur le partage du pouvoir sera pour plus tard.

Chez Ahmad Seif el-Islam al-Banna, le mobilier et la tapisserie sont d’époque. Bloqués sur les années 1970. On imagine aisément que les fenêtres et les volets ne sont jamais ouverts. L’homme qui s’avance, handicapé par une encombrante surcharge pondérale, est le fils du fondateur des Frères musulmans. Son père, Hassan al-Banna, a créé la confrérie en 1928. Très vite, les Frères de l’époque, avec leur tenue caractéristique, gandoura et barbichette, occupent tout l’espace social. Mais ils veulent aussi se mêler de politique. Mauvaise idée. Ils sont interdits en 1957 par Nasser. Sous Anouar el-Sadate, les Frères connaissent un répit, mais une branche dissidente assassine le président égyptien, en 1981. La répression est alors totale, même si le mouvement lui-même avait officiellement annoncé dès 1978 renoncer à toute violence. Hosni Moubarak leur accordera en 1984 une reconnaissance religieuse. Exclusivement.

« Pas question de faire un coup d’Etat »

A 78 ans, Ahmad Seif el-Islam alBanna, « Frère musulman dans la chair et dans le sang«  et membre du bureau de l’organisation, martèle que les Frères ne veulent pas gouverner mais participer. « Il n’est pas question de faire un coup d’Etat. Il n’y aura pas de président issu des Frères à la tête du pays. Mais nous tenons à participer au processus politique qui est en train de se mettre en place. » Les mots se font doux à ceux qui veulent bien entendre: démocratie, référendum, respect de la volonté du peuple. « Notre objectif a toujours été de convaincre par le dialogue et non par la force. Le problème aujourd’hui n’est pas l’idéologie ou la religion, mais l’économie et la corruption. » Première force d’opposition du pays, les Frères n’ont pourtant jamais su transformer leur islam social en islam politique.

Retour sur Saad Khirat el-Shatr. Lui pourrait représenter le nouveau Frère musulman, loin de l’image d’Epinal que l’on se fait en général des « Frérots ». Fini la gandoura, les pieds crasseux, les ongles noirs, la barbe touffue ou maigrichonne. La mue de la nouvelle génération s’est opérée à partir de 2005. A cette époque, la protestation gronde dans les rangs. Les jeunes bousculent les vieux. Le temps de l’action est venu. La jeune garde s’empare du politique et joue sur cette ambiguïté d’un mouvement toléré sans être légal. Résultat, les Frères disposent aujourd’hui –officieusement– de 88 députés. On dit qu’ils représenteraient un tiers de l’électorat, soit la première force d’opposition en Egypte. Les nouveaux cadres sont tous éduqués, issus de grandes écoles et bilingues. Comme Saad, qui sait déjà qu’il demandera à aller étudier aux Etats-Unis. Mais avec un tel patronyme – il est le fils de l’un des leaders actuels, Khairt el-Shatr–, comment peut-il imaginer cela? Grand sourire de Saad : « Les Américains nous accueillent à bras ouverts, ils veulent nous “étudier” et sont persuadés qu’ils vont nous retourner! « 

Les retourner! Mais comment? Les filles aussi ont pris en marche le train de la modernité. Comme Arwaya, la star des blogueuses chez les « Muslim Sisters« …

Suite et source: http://tinyurl.com/6b44735

15/12/2010

REFUSONS LA CENSURE D’INTERNET !!!

Dans les prochaines heures, les députés français vont adopter les premiers articles d’une nouvelle loi répressive sur la sécurité qui instaurent une censure consistant à filtrer des sites internet — une attaque dangereuse contre notre libertés démocratiques fondamentales.  

Ceux qui défendent ces mesures prétendent qu’elles aideront à lutter contre la pédopornographie — mais des groupes de citoyens et de lutte contre la pornographie infantile ont dénoncé la loi en indiquant qu’au contraire elle contribuerait à aggraver le trafic sexuel des enfants.

Nos députés ont 24 heures pour rejeter cette mauvaise proposition — si nous soulevons une vague massive de pression citoyenne partout en France, nous pourrons obtenir un vote allant dans le bon sens et protéger notre démocratie. Envoyez un message urgent!

Signez la pétition ici: https://secure.avaaz.org/fr/france_internet_freedom/?cl=860957840&v=7811

Page suivante »