Francaisdefrance's Blog

31/10/2011

Lettre de blâme à Jean-Pierre Bel, président du sénat, à propos du projet de droit de vote des étrangers

Nous avons l’occasion d’agir sans passer par une pétition (il est vrai que ces dernières ont une portée limitée…), alors profitions de Actions SITA pour exprimer notre mécontentement quand cela est nécessaire. Ca ne coûte qu’un timbre et une enveloppe et ça arrive forcément sur le bureau de l’intéressé. Mais pas d’injures ni insultes. Ce n’est pas le but. C’est un moyen de se faire entendre de la façon la plus démocratique qui soit… Alors, suivez les consignes ci-dessous. Pour moi, évidemment, c’est fait.

FDF

.


Copie d’écran de la proposition d’origine de Yennamar sur fdesouche.com, commentaire 61 de l’article « Metz (57) : 10.000 signataires pour la pétition anti-Métis (France 3) »

Copie d'écran de la proposition d'origine de Yennamar sur fdesouche.com, commentaire 61 de l'article -Metz (57) : 10.000 signataires pour la pétition anti-Métis (France 3)- Yennamar - Le 28 octobre 2011 à 12 h 26 min | Permalien | Signaler un abus / Voici ce que je propose: Copier et envoyer ce mot au Président du Sénat Monsieur le Président Bel, Vous n’êtes pas élu par le peuple français et vous n’avez de ce fait pas le droit de prendre des initiatives qui bouleverseraient sa quiétude. Votre projet de “vote des étrangers” est purement politique et à des visées électoralistes. Vous, vos pairs, les élus de votre parti ainsi que les membres de votre familles n’auraient nullement à souffrir des conséquences qu’occasionnerait un tel vote. Vous vivez déjà aux frais des contribuables français, vous jouissez de privilèges que vous n’entendez nullement remettre en cause, vous vivez dans des appartements de fonction dans les beaux quartiers de la Capitale, vos enfants et petits-enfants fréquentent des écoles et lycées huppés où la diversité n’est pas de mise. Pourquoi vouloir nous imposer le vote des étrangers qui conduira inéluctablement vers des mairies administrées par des islamistes, des communautaristes et autres? L’exemple tunisien devrait vous servir de phare. Non, Monsieur Bel, vous n’avez pas le droit d’agir en mon nom et en celui des français, un tunisien ou un ukrainien n’a pas le droit de voter au municipales car je ne pourrait jamais voter à Tunis ou à Kiev.
Copie d'écran de la proposition d'origine de Yennamar sur fdesouche.com, commentaire 61 de l'article -Metz (57) : 10.000 signataires pour la pétition anti-Métis (France 3)- Yennamar - Le 28 octobre 2011 à 12 h 26 min | Permalien | Signaler un abus / Le Parti socialiste après être devenus un parti de notables, d’élus se veut maintenant le Parti de l’anti-France, le parti des étrangers. Monsieur le Président du Sénat, renoncez dés à présent à votre projet, vous avez déjà détruit la France après 30 ans de gestion calamiteuse, d’immigration incontrôlée. Vous ne vivez pas avec le commun des mortels français, vous ne subissez pas l’islamisation rampante de nos quartiers, l’intrusion du hallal dans les cantines de nos enfants, le racisme anti-blanc. Vous n’avez pas eu à fuir la ghettoïsation de nos cités. Le français moyen que je suis, telle une vache à lait, paye pour votre train de vie fastueux, vos dépenses monarchiques, et l’archaïsme du Sénat (dixit Lionel Jospin). Vous n’avez pas le droit Monsieur Bel, après avoir contribué, avec les membres de votre clique à transformé mon pays en Francistan, à l’achever avec votre projet incompréhensible. Espérant que vous reviendrez à la raison, que le peu d’amour que vous portez à la France se manifeste en vous, recevez Monsieur Le Président, tous mes voeux de retour à la raison. Adresse : SENAT Bureau du Président Bel 15, rue de Vaugirard 75291 PARIS Cedex 06 Ensemble nos voix porteront. A défaut de se réunir (car il n’y aura personne) envoyons tous cette missive dés lundi en grand nombre.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de blâmer
Démocratie directe

Le texte de Yennamar vous est proposé en version (légèrement retouchée) PDF une page :

Lettre de blâme à Jean-pierre Bel, président du sénat, à propos du projet de droit de vote des étrangers
lettre-blame-jean-pierre-bel-president-senat-droit-vote-etrangers.pdf

Imprimer, recopier sur l’enveloppe l’adresse qui figure en haut à droite de la lettre, plier la lettre, la mettre dans l’enveloppe, la fermer, timbrer et poster.

Un timbre tarif de base « 20 grammes » permet d’envoyer deux feuilles (soit quatre pages). Vous pouvez, si vous le souhaitez, rentabiliser votre envoi en complétant le blâme avec la version PDF en trois pages du discours de Paul Weston Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : « Nous vous demanderons des comptes ».

Voici, pour simplifier, le document PDF final en quatre pages :

Lettre de blâme à Jean-pierre Bel, président du sénat, à propos du projet de droit de vote des étrangers + discours de Paul Weston -Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : --Nous vous demanderons des comptes-- -
(Document pdf obtenu avec pdfjoin.com)

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça
de dire concrètement au président du sénat
NON au droit de vote des étrangers !

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

15/10/2011

Susauxcollabos. Pitoyable prestation médiatique de Laurence Parisot contre Marine Le Pen…

On a envie de dire à Laurence Parisot de quoi je me mêle?

Ce qu’elle pense de Marine Le Pen on s’en moque totalement. Ce que l’on attendait d’elle c’était des arguments et non pas des imprécations, des anathèmes gratuits et des procès d’intention préfabriqués visant à nuire à Marine Le Pen à travers des prétendus dérapages verbaux de son père. On appréciera l’élégance de la démarche. D’ailleurs ces dérapages sont des allégations grandement dues à des journalistes malveillants ou dont la maîtrise de la langue française n’est pas à la hauteur de celle de Jean-Marie Le Pen comme en fournit la preuve l’article d’Elisseievna proposé plus bas.

Depuis quand un enfant est-il responsable des prises de position de son père? A ce petit jeu débile on pourrait aussi aller enquêter sur le père de madame Parisot et se demander s’il était collabo ou résistant pendant la dernière guerre.

Laurence Parisot critique Marine Le Pen mais refuse un débat avec elle! Bel exemple de malhonnêteté intellectuelle et de couardise mais on peut la comprendre vu la faiblesse insigne de sa prestation médiatique. Devant une caméra Marine n’en aurait fait qu’une bouchée . Elle est insignifiante cette Laurence Parisot et la journaliste a dû la recadrer plusieurs fois tellement son inimitié envers Marine Le Pen prenait le pas sur sa raison. Comment un être dénué de tout charisme et si peu maître de ses émotions peut-il diriger les patrons français? Elle est l’incarnation de la triplice Capital-islam-gauchisme qui a juré de détruire notre nation. Toujours plus d’immigrés pour peser à la baisse sur les salaires et qui pour beaucoup d’entre eux sont des musulmans qui refusent de s’intégrer et même qui rêvent de nous soumettre aux règles ignobles de la charia. C’est le double effet kiss-cool pour la patronne des patrons. Des salaires faibles donc de plus gros bénéfices pour les entreprises qui pourront verser des sommes encore plus confortables aux dirigeants et cerise sur le gâteau de plus en plus de musulmans spécialistes du prosélytisme par intimidation qui s’emploient à détruire la France et ainsi le patronat disposera d’une main d’oeuvre bon marché, docile et éloignée de toute revendication. Alors sûr qu’elle y tient à ce que nos frontières restent ouvertes malgré nos millions de chômeurs. Affirmer: «Les études économiques les plus sérieuses (sic) démontrent que l’immigration rapporte plus qu’elle ne coûte à la France.» – Laurence Parisot- il faut oser. Heureusement  pas un Français ne la croira. Les études concluant que l’immigration coûte 75 milliards à la France ne sont pas sérieuses vu qu’elles vont à l’encontre de ses intérêts. Laurence Parisot joue contre la France c’est une collabo de l’islamo-mondialisme.

Réponse à Laurence Parisot qui accuse Marine Le Pen de ne pas condamner son père

Laurence Parisot estime qu’il ne serait pas suffisant que Marine le Pen dise ne pas avoir la même vision de la deuxième guerre que son père, qu’il serait scandaleux qu’elle ne les ait pas condamnés. Grosso modo j’ai compris qu’elle insinue que les Pen seraient en somme des négationnistes.

Je tiens à dire à Laurence Parisot, que depuis quelques temps, à force de revenir en arrière sur les informations grâce à la facilité d’internet, à force de voir ce qu’a vraiment dit Le Pen, puis sa fille, j’ai compris qu’ils ne sont pas antisémites, pas négationnistes ( je le montre ci-dessous): voilà donc deux antisémites imaginaires de moins, et j’en suis heureuse, à sauter de joie après des années où j’avais cru le contraire sur la foi de grands médias, des bonnes nouvelles comme cela, on en voudrait tous les jours !

J’ai souvent ressenti les propos de Jean-Marie le Pen, tels qu’ils étaient rapportés par les grands médias, comme correspondant au titre du livre de Boris Vian : « J’irai cracher sur vos tombes ». Mais quand, internet venu, j’ai pu voir les vidéos des interviews dans lesquelles Jean-Marie Le pen s’exprimait, mon impression a été différente, car à chaque interview Jean-Marie affirmait condamner le génocide.

Maintenant, je vais répondre sur le fond à Laurence Parisot.

Littéralement elle parle de condamnation des propos de son père, mais on peut aussi penser qu’elle ou certains voudraient que Marine le Pen condamne son père.

J’ai donc deux réponses à faire à Laurence Parisot.

La première, c’est qu’une fille n’a pas à condamner son père. Marine le Pen a donné très clairement son point de vue sur le génocide, récemment dans une interview au « Point », auparavant déjà dans son autobiographie. Il me parait être de la plus grande mauvaise foi de prétendre qu’il y aurait la moindre ambiguïté dans ses propos sur ce sujet. Elle écrit : « lorsqu’on me traite de nazie, c’est pour moi l’incompréhension. Je ne me suis jamais sentie et ne me sentirai jamais de point commun avec une idéologie au nom de laquelle on a envoyé des femmes et des enfants à une mort certaine, pas plus que je ne m’en sens avec ceux qui la défendent. Je ne suis pas naïve. Je peux concevoir qu’on fasse des prisonniers de guerre : je peux concevoir qu’on prenne des hommes et les fasse travailler au bénéfice de la force dont ils sont les prisonniers. Ce sont les aléas de la guerre. Mais déporter des femmes, des vieillards et des gosses dans le but de les exterminer ne peut avoir aucun début de justification et démontre, sans discussion aucune, la barbarie absolue de ce système politique. C’est parce que ce totalitarisme nazi et les horreurs qui l’ont accompagné m’étaient insupportables que je suis devenue très jeune anticommuniste. ». Elle explique très bien le hiatus entre l’époque actuelle, où tout est basé sur l’émotion, et la vision de son père, qui tient compte d’éléments plus concrets : « le World Trade center a fait 2000 morts, le premier jour de la Bataille de la Somme a fait 60000 tués et blessés . Le dire, c’est relativiser. Sans minorer, sans nier. »

La deuxième, c’est que la question de la place des chambres à gaz dans le génocide et dans la guerre, ne peut pas être traitée en deux mots, que c’est même curieusement sacrilège d’être aussi cavalier avec une telle question.

J’ai déjà cité Simone Veil qui pose très bien un des nombreux aspects de cette question, à savoir que les chambres à gaz étaient un moyen technique, l’abominable étant la volonté de détruire tout un peuple, quel que soit le moyen technique, et nombreux furent utilisés : famine dans les ghettos, exécutions par balle, torture, épuisement par les travaux forcés .. et gaz. (http://ripostelaique.com/Quand-Simone-Veil-critiquait-la.htmlhttp://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/I05003752/simone-veil-a-propos-du-revisionnisme.fr.html ) : Simone Veil dit, sur la difficulté de connaitre le nombre de juifs assassinés, probablement encore sous-estimé et sur les chambres à gaz : « Alors c’est vrai que cinq millions, six millions … avec les archives russes qui viennent de sortir, qui montrent qu’il y a eu en fait des exactions en Russie que l’on sous-estimait, des villages entiers où les gens ont été passés comme cela la mitrailleuse, sans chambre à gaz. Même le débat sur les chambres à gaz est idiot : le fait qui est important c’est cette volonté, qu’ils ne sont pas arrivés à réaliser, parce que d’abord il y a des gens qui ont caché des juifs, et moi je voudrais rendre hommage à beaucoup de familles françaises qui l’ont fait et ont caché notamment beaucoup d’enfants. »

Voici la transcription de l’interview de Jean-Marie Le Pen où il parle de « détail », il dit explicitement que la mort de six millions de juifs n’est pas un détail, mais qu’il parle de détail à propos de la manière dont ils ont été tués :

http://www.dailymotion.com/video/xxiot_jean-marie-le-pen-point-de-detail-1_news

RTL

Transcription :

JM Lepen : « Je me pose un certain nombre de questions. Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu moi-même en voir. Je n’ai pas étudié la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Journaliste : « Mais vous mettez en doute .. c’est un point de détail , six millions de morts ? »

JM Lepen : « Non mais pardon, six millions de morts, comment,

Journaliste : « Six millions de morts, juifs, pendant la seconde guerre, vous considérez que c’est un point de détail ? »

JM Lepen : « Non. La question qui a été posée c’est de savoir comment ces gens ont été tués ou non »

Journaliste : « Ce n’est pas un point de détail »

JM Lepen : « Si, c’est un point de détail, de la guerre, oui. Enfin écoutez, voulez-vous me dire que c’est une vérité révélée à laquelle tout le monde doit croire, que c’est une obligation morale ? Je dis qu’il y a des historiens qui débattent de ces questions. »

Entre la phrase de Simone Weil : « Même le débat sur les chambres à gaz est idiot : le fait qui est important c’est cette volonté .. » et celle de Jean-Marie Le Pen : « savoir comment ces gens ont été tués ou non » « c’’est un point de détail », il faut toute de une sacrée dose de mauvaise foi pour refuser de voir que le sens est le même, ils disent tous les deux que le mode d’exécution n’est pas ce qui importe essentiellement.

Jean-Marie le Pen a donné deux jours après une interview au Quotidien de Paris où il disait «

« Cette réponse était claire et, pour des gens de bonne foi, ne laissait planer aucun doute sur ce que je pense du martyre du peuple juif d’Europe par les nazis et sur la condamnation que je porte sur ce crime. Négligeant cela, mes ennemis, et avec quelle fureur, m’ont fait grief d’avoir dit que les chambres à gaz étaient « un détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale », feignant de croire que ce mot était employé dans une acception péjorative. (…).. J’ai perdu mon père « mort pour la France » pendant la guerre, je sais donc le prix du sang et des larmes, je compatis à la douleur de tous ceux qui ont vu disparaître des êtres chers dans la tourmente.Je voudrais dire aux juifs français, mes compatriotes qu’on a tenté d’effrayer par cette campagne men­songère, que je ne les confonds pas avec ceux qui prétendent parler en leur nom. La France a le même amour pour tous ses fils, quelles que soient leur race ou leur religion. »

Il me parait que faire semblant de confondre cette question de la place des chambres à gaz avec du négationnisme c’est-à-dire avec la remise en cause de leur existence et de leur utilisation, est d’une singulière mauvaise foi, à moins que cette confusion soit due à la négligence, parce qu’au fond, cette question n’est qu’un prétexte, un outil politique, et non pas quelque chose qui vous préoccupe vraiment…

Quand j’entends les propos de Laurence Parisot, je retrouve la même impression : « Tiens, cela me rappelle le titre du livre de Boris Vian ».

A propos de la présentation des propos de Jean-Marie Le Pen sur ce sujet en général, je trouve particulièrement cynique et cruel, de jouer sur la peur des juifs, de leur faire croire qu’ils ont des craintes à avoir quand ce n’est pas le cas. Entre un Le Pen qui s’adresse aux juifs « qu’on a tenté d’effrayer » en leur disant « La France a le même amour .. » et tous ceux qui ont et continuent à entretenir, exacerber la peur des juifs : qui les soutient et qui les blesse sans scrupule ?! La cour d’appel de Versailles a condamné au civil ces propos (18 mars 1991), pour « atteinte au souvenir, au respect et à la compassion dues au survivants du génocide et de leurs familles » : ce qui me parait plus certainement porter une telle atteinte, c’est de tenter de vouloir faire croire qu’un homme politique dise ce que le journaliste lui a demandé « alors pour vous 6 millions de morts c’est un détail », là oui, dans cette fausse information là, il y a atteinte à la compassion due aux survivants et à leur famille, parce qu’on joue sadiquement sur nos peurs… Pour ce qui me concerne, ayant entendu ce que la presse rapportait ainsi, incapable de croire qu’elle mentirait sur un tel sujet, j’ai été tellement horrifiée que je n’ai rien écouté de ce que disait Le Pen, black-out total, jusqu’à il y a très peu de temps …

Pour ceux qui veulent vraiment savoir, ne pas se contenter de répéter des mantras sur la « Shoah », ne pas seulement se mettre en scène personnellement comme s’ils étaient des persécutés, alors qu’ils ne font qu’utiliser les morts juifs en récitant quelques phrases au format publicitaire…, pour ceux qui veulent vraiment connaitre l’histoire, voici quelques références :

Raul Hilberg (6 juin 1926 – 4 août 2007) : La Destruction des Juifs d’Europe, 1961 ; éd. Fayard, 1988, Exécuteurs, victimes, témoins, éd. Gallimard, coll. « NRF »-essais, 1994, La Politique de la mémoire, Gallimard, collection « arcades », 1996, Holocauste : les sources de l’histoire, éd. Gallimard, coll. « NRF »-essais, 2001.

Simone Veil : « Une vie »

Geneviève de Gaulle-Anthonioz La traversée de la nuit, Éditions du Seuil, Paris, 1998

The Russian Academy of Science Rossiiskaia Akademiia nauk. Liudskie poteri SSSR v period vtoroi mirovoi voiny:sbornik statei. Saint-Pétersbourg 1995 (ISBN 5-86789-023-6).,

Vadim Erlikman, Poteri narodonaseleniia v XX veke : spravochnik, Moscow, 2004 :

« Vadim Erlikam a détaillé les pertes soviétiques qui s’élèvent à plus de 26,5 millions. Les pertes militaires de 10,6 millions incluent les 7,6 millions de tués ou disparus, les 2,6 millions de prisonniers de guerre et les 400 000 partisans morts. Les pertes civiles atteignent un total de 15,9 millions. Ce chiffre inclut 1,5 million de morts liées aux combats, 7,1 millions liées à la politique brutale et aux représailles allemandes, 1,8 million déportés en Allemagne pour le travail forcé et 5,5 millions de morts liées à la faim ou aux maladies. La Biélorussie perd par exemple un quart de ses habitants. Le total de 26,5 millions n’inclut pas les famines de 1946-1947 et les victimes des répressions soviétiques. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Front_de_l’Est_(Seconde_Guerre_mondiale)

Ce qui m’alarme pour ma part, aujourd’hui, c’est de trouver si souvent dans des livres distribués en France, sous la plume de « savants » de l’islam, des textes se référant au Coran et le citant, et expliquant que les juifs sont les ennemis de Dieu, les ennemis du genre humain, et des parasites à éliminer : c’est-à-dire exactement le discours de Mein Kampf.

Cela oui, Laurence Parisot, c’est un danger auquel vous devriez prêter une grande attention, si jamais vous vous souciez des juifs VIVANTS !

Elisseievna

Si les basses manoeuvres de Laurence Parisot contre Marine Le Pen vous indispose il y a la démocratie directe pour lui faire savoir.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) Les 4 premières pages de ce document PDF contenant le texte du présent article situé au-dessus du mot ACTION, après sa conversion en PDF et qui est logé  à l’adresse: http://ripostesita.files.wordpress.com/2011/10/ripostesita-wordpress-com-susauxcollabos-pitoyable-prestation-mediatique-de-laurence-parisot-contre-marine-le-pen-ripostesita-s-blog.pdf

2)En finition : des textes imprimés sur l’islam en appliquant les consignes suivantes :

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer 2  ou 3  feuilles soit 4 ou6 pages en tout suivant le grammage du papier utilisé. Vous pouvez donc compléter éventuellement votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

A Laurence Parisot au siège du MEDEF dont l’adresse figure à cette page: http://architopik.lemoniteur.fr/index.php/realisation-architecture/siege_social_du_medef/489

ou aux  membres du conseil exécutif du MEDEF que l’on trouve à cette page: http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_des_entreprises_de_France à l’adresse du siège du MEDEF pour qu’ils se rendent compte de l’insignifiance de leur patronne.

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez vous pourrez aussi suivre les consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées sur les actions SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://sitamnesty.wordpress.com/about

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

15/06/2011

Lettre à Martine Aubry au sujet de la condamnation définitive pour agressions sexuelles de Jacques Mahéas, maire et sénateur socialiste.

logo AVFT

Piqûre de rappel…

FDF

.

Martine Aubry
Première Secrétaire
Parti Socialiste
10 rue de Solférino
75007 Paris

Paris, le 8 mars 2010

Madame,

au sujet de la condamnation définitive pour agressions sexuelles de Jacques Mahéas, maire et sénateur socialisteLe 3 mars dernier, la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi de Jacques Mahéas, maire socialiste de Neuilly-sur-Marne et sénateur. Sa condamnation par la Cour d’appel de Paris, le 1er juillet 2009, pour des agressions sexuelles commises sur Mme S., une employée municipale, est donc devenue définitive.

Le 28 janvier 2009, l’AVFT vous avait adressé, ainsi qu’aux responsables de tous les partis politiques, une lettre vous demandant quelle était la politique du Parti Socialiste en matière de prévention des violences sexuelles et de sanction de ceux qui les commettent, quand ils sont membres ou élus de votre parti. Cette lettre est restée sans réponse.

Nous avons également constaté qu’aucune sanction n’a été prise à l’encontre de Jacques Mahéas par le Parti Socialiste, après sa condamnation par le Tribunal correctionnel de Paris et la confirmation de cette condamnation par (…)

La suite sur http://www.avft.org/article_print.php?id_article=463 (archive pdf 1 page)

Ce 23 mai 2011, dix ans après les faits, Riposte Laïque constate que


(…)
Aucune réponse de Martine Aubry depuis plus d’un an que cette lettre lui a été envoyée.


au sujet de la condamnation définitive pour agressions sexuelles de Jacques Mahéas, maire et sénateur socialisteBenoit Hamon, porte-parole du parti socialiste [http://www.avft.org/article_print.php?id_article=535, archive pdf 3 pages], fut interpellé sur cette affaire à l’occasion d’un séminaire qui se déroulait le 6 avril 2011. Après avoir affirmé qu’il entendait parler pour la première fois de cette « affaire », qualifiée de « parfaitement abjecte », il a déclaré, en tant que « dépositaire » du Parti Socialiste, qu’il agirait pour que Maheas ne puisse pas se représenter au nom du PS pour les prochaines sénatoriales. Etant donné que celui-ci ne comptait de toutes façons pas se représenter, il a été demandé s’il était envisageable que le PS lui retire sa carte, ce à quoi Benoit Hamon a répondu par l’affirmative, se prononçant pour son exclusion et s’engageant à agir dans cet objectif. Interrogé sur le point de savoir si cette décision serait rendue publique, la réponse fût à nouveau affirmative.
(…)

Jacques Mahéas n’a toujours pas été exclu du Parti Socialiste mais il n’est jamais trop tard pour bien faire !
A l’occasion de la saga DSK, on va repasser une couche à Martine Aubry pour qu’elle VIRE Jacques Mahéas FISSA !

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : les deux articles imprimés, dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Un timbre ordinaire “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles = 4 pages imprimées recto-verso.

Imprimer les deux articles AVFT.org ci-dessus l’un à la suite de l’autre, en recto-verso. 1 page + 3 pages = 4 pages : Ils rentrent donc sur deux feuilles.

Vous pouvez imprimer les articles soit directement depuis votre navigateur : Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer…

soit imprimer leur archive pdf.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, recopier l’adresse du destinataire qui figure sur le premier article, timbrer et poster.

En ces temps de course à la présidentielle à l’ombre de DSK (lui même à l’ombre !), Jacques Mahéas va gicler en moins de temps qu’il n’en faut pour faire un procès aux USA.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de purger la France d’un élu « dangereux » socialiste.

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

23/04/2011

Soutenons la lettre de Marine Le Pen aux préfets !

Si nous voulons redonner ses couleurs à notre République, c’est le moins que l’on puisse faire…

FDF

.


Cliquer pour agrandir
recto de la lettre de Marine Le Pen à tous les préfetsverso de la lettre de Marine Le Pen à tous les préfets

Version pdf noir & blanc (en plus haute résolution)

drapeau

Monsieur le Préfet,

Représentant de l’Etat dans votre département, c’est à vous que reviennent la charge et l’honneur d’assurer le respect de l’intérêt général.

Vous le savez, l’Etat est aujourd’hui trop faible pour s’acquitter de celle noble mission dans des conditions satisfaisantes. Vos éminentes fonctions vous placent directement face aux ravages d’une politique d’amoindrissement de l’Etat, de découragement de ses personnels, et d’inefficacité de sa gouvernance.

Lorsque tout devient prioritaire, il n’y a plus de priorité. Cette réflexion de bon sens résume l’un des travers majeurs de la gouvernance actuelle de l’Etat. Absorbé par l’actualité médiatique immédiate, toujours à l’affut d’un coup de communication efficace, le pouvoir politique ne définit plus les orientations qu’il fixe et qu’il vous demande d’appliquer selon des considérations d’intérêt général. Le plus souvent, son action s’appuie sur des motivations strictement électoralistes, qui empêchent par définition de dessiner une politique publique durable, efficace et juste. La multiplication des lois « publicitaires » depuis 2002, sur la sécurité notamment, l’augmentation exponentielle des circulaires qui vous sont adressées dans tous les domaines, révèlent un profond malaise de l’action publique, et la disparition de l’intérêt général comme cap de l’action publique. L’obsession communicationnelle constitue une dérive très grave que nos compatriotes ressentent douloureusement.

Les agents de la fonction publique subissent eux-aussi les effets néfastes de cette évolution. Le cadre national des préfectures, les agents des services déconcentrés de l’Etat, sont un modèle de loyauté et de dévouement. Mais depuis quelques années, vous sentez la démotivation gagner du terrain chez ces personnels, parfois même en tout début de carrière. Vous rencontrez des agents désabusés, qui n’ont pas l’habitude de se plaindre, mais qui expriment aujourd’hui à leur façon un profond désarroi. Ce ne sont pas seulement des conditions de travail de plus en plus difficiles et précaires qui inquiètent légitimement ces agents, mais aussi un sentiment d’impuissance face à l’affaissement du service public et du sens de l’Etat, vécu comme de plus en plus grave, voire inéluctable.

L’affaiblissement de l’Etat est en effet une autre réalité que vous constatez. Conduite aveuglément, la révision générale des politiques publiques ne s’est pas faite dans l’intérêt des Français. Au contraire, pour des motifs purement comptables, elle a profondément désorganisé l’Etat, lui a souvent fait perdre un ancrage territorial précieux, et s’est traduite par une réduction irresponsable des capacités d’action et de réaction de l’Etat. Aucun domaine de l’action publique n’a échappé à cette funeste entreprise : police et gendarmerie, école, armée, santé, représentations de l’Etat, ingénierie publique. En parallèle, les collectivités territoriales ont profité de cet effacement de notre Etat pour déployer des politiques clientélistes appuyées sur des stratégies de communication souvent sophistiquées. Un état d’esprit qu’on peut sans exagération qualifier de malsain s’est installé dans nos territoires. L’histoire de France nous montre que dès qu’il y a béance de l’Etat, les baronnies locales se reconstituent.

Cette situation, Monsieur le Préfet, n’est pas satisfaisante. Elle amène un nombre croissant de nos concitoyens, les plus pauvres en particulier, à douter de la capacité de l’Etat, et renforce chez eux le sentiment d’injustice, voire d’abandon.

La politique de redressement de l’Etat que je propose au pays s’appuiera sur ces grands serviteurs de l’Etat que j’évoquais dans mon discours d’investiture à la tête du Front National, en janvier dernier à Tours.

Vous le savez comme je le sais, la France possède d’immenses réserves de courage et de dynamisme. C’est l’Etat, je le crois, qui a vocation dans notre pays à les détecter et les catalyser. L’Etat stratège que je propose s’appuiera sur un sens de l’Etat réaffirmé. Il raisonnera sur le temps long, et se donnera les moyens de suivre le cap de l’intérêt général qu’il aura fixé pour le pays. Il reprendra notamment des compétences transférées de façon irresponsable dans le cadre de l’édification d’une Europe supranationale et d’une décentralisation non maîtrisée. Les principes qui guideront son action seront simples : liberté. égalité, mérite, justice, et efficacité.

Les grands serviteurs de l’Etat réellement soucieux de l’intérêt général n’ont aucune raison de redouter notre arrivée au pouvoir et l’application des idées que je porte.

Au contraire ! La perspective de redressement que je leur offre m’apparaît correspondre à ces moments ce notre histoire où l’intelligence collective a su rencontrer un projet national et un espoir populaire. C’est ce qui a motivé certains d’entre vous à me contacter.

L’ambition que je porte pour notre pays, pour notre peuple, doit s’appuyer sur des serviteurs dévoués et sincères de la France et de son Etat.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de ma haute considération.

Vive la République, vive la France !

signature Marine Le Pen
Marine Le Pen

Avril 2011

Vous souhaitez aider Marine Le Pen à convaincre les préfets ?
Vous avez une enveloppe ?

imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de soutenir
Démocratie Directe

1 Imprimer la copie en version pdf de la lettre ouverte de Marine Le Pen aux préfets :

lettre ouverte de Marine Le Pen aux hpréfets
lettre_prefets_marine-le-pen.pdf

2 Trouver le nom et l’adresse de votre préfet à partir de la page www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/les_prefectures/votre_prefecture.

3 Mettre la lettre dans l’enveloppe, écrire le nom et l’adresse, timbrer et poster.

C’est la nouvelle façon de soutenir.

13/04/2011

Mosquées de Toulouse (Frankistan) : Avertissement aux néo-pétainistes !

blason islamique du futur califat de la ville de Toulouse, Haute-GaronneA Toulouse, on peut poignarder son prochain en pleine rue (1), violer une femme sous les yeux de son amant (2), tirer sur des pavillons (3), exécuter froidement un adolescent pour une sombre affaire de drogue (4), sans que la municipalité ne remette en cause sa politique sécuritaire. Pierre Cohen, maire PS de la ville rose et ses acolytes Verts, se grattent encore la tête pour savoir si la vidéo surveillance n’est pas une atteinte aux droits de l’Homme (5). L’extrême gauche, quand à elle, se dit hostile à l’installation de nouvelles caméras et parle d’État policier.

En revanche, ces prochaines années, les toulousains devraient voir sortir de terre 5 jolies mosquées. Pierre Cohen n’a sur cette question aucune hésitation. Il se dit même prêt à accompagner le mouvement. Sans surprise les verts approuvent, eux qui en 2009 se félicitaient de partager la rupture du jeûne avec les musulmans de la mosquée Tabar (6). Une visite amicale et communautariste qui, sous la plume de l’islamo-écolo-bobo Danielle Charles, prend des allures de conte de milles et une nuits.

Un extrait pour vous délecter de la mièvrerie exaltée dont est capable la prêtresse islamophile du Capitole. Elle parle ici de la rénovation de la mosquée Tabar, ancien château du XVI siècle :

Lire la suite :

les-musulmans-toulousains-sont-ecolos-et-vegetariens.pdf
Les musulmans toulousains sont écolos et végétariens Publié le 11 avril 2011 par Jérôme Cortier - Article du nº 193 de ripostelaique.com

Source : http://ripostelaique.com/les-musulmans-toulousains-sont-ecolos-et-vegetariens.html

Des élus démocrates et républicains, soucieux de l’avenir tant pour leur commune que pour la France, ne devraient JAMAIS autoriser la moindre construction de mosquée. Il existe une multitude de raisons parfaitement fondées à cela, multitude de raisons que tant les maires que les élus municipaux ignorent le plus souvent, ou parfois préfèrent sciemment ignorer afin de pouvoir dire plus tard « On ne savait pas… ».

Informons les élus, et la population, afin que tous sachent pourquoi il ne faut pas autoriser la construction d’une mosquée et qu’ensemble ils prennent les bonnes décisions.

Dans ce cas précis, les élus ont déjà été informés par plusieurs précédentes actions SITA, dont la presse locale (et même nationale) s’est largement fait l’écho :

– 17 août 2006 : La Dépêche, Le Nouvel Observateur, Associated Press

– 18 août 2006 : La Dépêche

– 22 août 2006 : L’Humanité

– 21 sept. 2007 : La Dépêche

Les élus de Toulouse savent aussi que l’islam a condamné à mort le professeur Robert Redeker de Saint Orens de Gameville, en banlieue Toulousaine, en septembre 2006, le mois où… à commencé la construction de la mosquée d’Empalot (peu avant l’expiration du délai de deux ans à partir de l’obtention du permis de construire datant du 8 novembre 2004)

Les élus de Toulouse savent que c’est à Toulouse en février 2007 qu’ont été interpellés dans les quartiers de Reynerie et aux Izards les derniers (à ce jour…) terroristes français appartenant à une filière de recrutement pour le jihad en Irak (voir articles La Dépêche du Midi des 15 & 16/02/2007 ).

Les élus de Toulouse savent que les autorités musulmanes locales ne croyaient pas en leur culpabilité et ils savent que, pourtant, c’étaient bel et bien des terroristes qui ont été pour cela condamnés un an plus tard.

Désormais, il ne s’agit donc plus d’informer les élus de cette ville mais de les AVERTIR, posément, qu’ils devront rendre des comptes s’ils persistent à faire l’autruche en ignorant sciemment les informations concernant l’islam qui leur sont transmises par le peuple.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterQuoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer l’article les-musulmans-toulousains-sont-ecolos-et-vegetariens.pdf ci-dessus. Il rentre sur une feuille recto-verso.

Avec ça le destinataire va comprendre à propos de quoi on lui écrit.

Un timbre tarif « 20 grammes » de base permet (more…)

12/04/2011

Démocratie directe : Oskar Freysinger interrogé par le Cri.fr.

Fort intéressante analyse de notre ami Oskar Freysinger sur la démocratie directe qui malheureusement n’est appliquée que dans très peu de pays et surtout pas en France…

FDF

.

Lire: http://tinyurl.com/6yck542

 

Source: http://www.lecri.fr/

17/03/2011

Affolons les piliers du système !

Riposte SITA 189Logos des piliers du système : L’UMP, Le Parti socialiste, Besancenot-NPA, Mélenchon-Parti de Gauche, Laurent Joffrin/Nouvel Observateur, Bernard Thibaut/secrétaire de la CGT, aurence Parisot/Medef, Richard Prasquier/Crif  


Les piliers du système perdent les pédales devant la progression de Marine Le Pen

Pendant que le peuple japonais subit une terrible catastrophe – permettant aux anti-nucléaires, sans vergogne, d’accuser le gouvernement français pour sa politique énergétique – les piliers du système se comportent comme s’ils vivaient eux aussi un traumatisme aussi terrible : la progression de la méchante Marine Le Pen. Elle menace ni plus ni moins leur fonds de commerce, c’est donc panique à bord, et tous les coups semblent permis.

Les dirigeants politiques qui accaparent le pouvoir depuis 30 ans, les journalistes bien-pensants qui monopolisent les antennes et nous assènent le même discours, les associations dites anti-racistes, et même les organisations syndicales perdent complètement les pédales. Ils nous font penser à ces nantis d’un système qui, à la veille de toute révolution, prennent peur, comprenant que cela va bientôt être la fin de leurs privilèges, que le peuple va leur demander des comptes, et qu’il va peut-être leur falloir (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

Les piliers du système perdent les pédales devant la progression de Marine Le Pen
[source]

Affolons plus encore les piliers du système dont il est question dans l’article. La panique étant mauvaise conseillère, ce sera tout bénéfice pour nous !
C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Un timbre 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles (soit 4 pages imprimées recto-verso).

Vous trouverez les adresses postales où envoyer votre courrier affolant aux piliers du système, dont il est question dans l’article, sur les pages internet suivantes :

– L’UMP, Le Parti socialiste, Besancenot-NPA, Mélenchon-Parti de Gauche : france-politique.fr/partis-politiques.htm

– Toulouse, fédération PS : ps31.parti-socialiste.fr/

– Laurent Joffrin, Nouvel Observateur : tempsreel.nouvelobs.com/contacts.php

– Bernard Thibaut, secrétaire de la CGT : cgt.fr/Contacter-la-CGT,34498.html

– Laurence Parisot, la patronne du Medef : medef.com/medef-tv/mentions-legales.html

– Richard Prasquier, le président du Crif : crif.org/?page=pgs/contact_fra

Imprimer les quatre pages de l’article en version pdf ci-dessus (deux feuilles recto-verso).

Avec ça le destinataire va angoisser car il va comprendre que le peuple à compris ses entourloupes et qu’il va lui falloir changer de chanson, ce dont il est incapable, ce qui signifie que le peuple (saloperie de peuple…) va le virer.
Ah ben oui ma brave dame, les CDD dont on se fait virer à grands coups coups de pompes dans le train arrière, c’est pas que pour les salariés, c’est aussi pour les piliers !

Mettre le tout dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

Lettre à Pierre Izard, cet homme qui se dit de gauche et qui m’a interdit d’intervenir à Toulouse
 

Lettre à Pierre Izard, cet homme qui se dit de gauche et qui m’a interdit d’intervenir à Toulouse

Monsieur le Président,

J’étais invitée le 9 mars à Toulouse depuis plusieurs mois par la commission « Droits des femmes » de la fédération du PS. de Haute Garonne. Il s’agissait de débattre sur le féminisme, après la projection du film « La journée de la jupe ». Depuis des décennies, je suis compagne de route du PS, j’ai été proche collaboratrice d’Yvette Roudy quand elle était ministre des droits de la femme, je suis souvent invitée par des délégations femmes PS. Martine Aubry m’a remis en 1998 la Légion d’honneur pour mon engagement dans la cause des femmes. Je me réjouissais donc d’avoir un échange avec les femmes du PS. Mais il est vrai que je prends certaines distances avec votre parti, quant à ses positions floues et peu courageuses sur la laïcité.

Et voilà qu’on m’annonce, alors que j’arrive à l’aéroport de Blagnac que le réunion est annulée. Le bruit court qu’une poignée d’extrémistes de gauche, NPA et Libertaires, ont décidé d’empêcher la réunion. Mais Il faudra attendre le communiqué local du PS, deux jours après, pour connaître les raisons de cette censure venue d’en haut et à laquelle vous n’êtes pas étranger. Le motif ? Les propos que j’aurais tenus lors des assises sur l’islamisation de l’Europe le18 décembre 2010 . Ils ne seraient pas conformes à votre éthique, qui serait de défendre l’antiracisme et l’antisexisme.

Antisexisme ? Je ne l’ai pas constaté sur place : déni d’une parole libre, recours à des méthodes autoritaires pour interdire d’en haut une réunion démocratique, mépris total pour les femmes de votre parti qui (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

Lettre à Pierre Izard, cet homme qui se dit de gauche et qui m’a interdit d’intervenir à Toulouse
[source]

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Un timbre 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles (soit 4 pages imprimées recto-verso).
Imprimer les deux pages de l’article en version pdf ci-dessus (une feuille recto-verso).
Compléter votre courrier avec une deuxième feuille recto-verso : Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : « Nous vous demanderons des comptes », paul_weston2pages-aux_dirigeants_qui_livrent_l_occident_a_l_islam-nous_vous_demanderons_des_comptes.pdf

Vous trouverez l’adresse postale publique personnelle de Pierre Izard, baron PS local, sur la page internet de la fédération PS de Toulouse : ps31.parti-socialiste.fr/ justacote.com/toulouse-31400/pediatre/izard-pierre-815837.htm [Merci à Bravotango pour le lien et ses explications qui en confirment la validité.]

Mettre le tout dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

Couverture du journal Le Point, le spectre islamiste
 

MM. Imbert et Giesbert, je me désabonne du « Point », à cause de votre aveuglement sur l’offensive islamiste

A M. Franz-Olivier Giesbert, Directeur du Point

Monsieur le Directeur,

Je vous informe par la présente que je résilie mon abonnement au Point, et j’entends vous en donner les raisons.

J’ai été successivement abonné au Nouvel Observateur (26 ans) puis à l’Express (deux ans) avant de l’être à votre journal. Ce qui m’a fait abandonner vos deux précédents confrères est mon éloignement progressif de la gauche qui fut longtemps ma famille de pensée, en raison notamment (mais pas exclusivement) de son aveuglement fanatique devant l’immigration et ses conséquences, à commencer par l’islamisation de l’Europe.

J’avais cru en 2007 trouver dans le Point un journal qui me ressemble. Son éditorialiste Claude Imbert n’avait-il pas eu le courage avant tout le monde de se déclarer islamophobe, déclenchant un de ces tollés dont la bien-pensance nous gratifie à chaque froncement de sourcil contre ses dogmes ? Un magazine non étiqueté à gauche et dont un rédacteur majeur bouscule les vaches sacrées, ne pouvait pas être foncièrement mauvais.

Le désenchantement fut lent. Je notai d’abord une (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

MM. Imbert et Giesbert, je me désabonne du « Point », à cause de votre aveuglement sur l’offensive islamiste
[source]

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Un timbre 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles (soit 4 pages imprimées recto-verso).

Vous trouverez l’adresse postale publique de Franz-Olivier Giesbert, Directeur du Point, sur la page internet lepoint.fr/html/contacts/support.php

Imprimer les quatre pages de l’article en version pdf ci-dessus (deux feuilles recto-verso), mettre le tout dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

M. Todd, cessez de mépriser le « petit peuple », et informez-vous sur la charia
 

M. Todd, cessez de mépriser le « petit peuple », et informez-vous sur la charia

Monsieur TODD,

J’ai écouté l’émission de Frédéric TADDEI dont le théme était « la montée de Marine LE PEN dans les sondages ». Le brillant politologue, sociologue, historien, chercheur-démographe de l’INED que vous êtes (je ne peux que m’incliner devant tant de compétences réunies chez un seul homme), estime que la percée de Marine LE PEN a son origine dans un certain nombre de causes, et notamment la mondialisation de l’économie, la désindustrialisation de certaines régions, le chômage massif qui en découle et l’incapacité de nos dirigeants de l’UMP et du PS à y faire face. En êtes-vous bien sûr?

Vous écartez d’un revers de main et avec mépris, en parlant de « conneries », d’autres causes possibles comme l’islamisation de la vie de la société, de quartiers entiers voire de régions! L’islam est installé en France, c’est trop tard, c’est fini, j’ai envie d’ajouter « circulez, il n’y a rien à voir… ». Je vous cite des déclarations de deux (seulement deux parmi tant d’autres) personnages que vous ne pouvez pas ne pas connaître:

Amar LASFAR, recteur de la mosquée de Lille-Sud, Président de la Ligue islamique du Nord, l’un des meneurs de l’UOIF, proche de Tariq RAMADAN et ami de Martine AUBRY: « Dans l’islam, la notion de (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

M. Todd, cessez de mépriser le « petit peuple », et informez-vous sur la charia
[source]

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Un timbre 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles (soit 4 pages imprimées recto-verso).
Imprimer les deux pages de l’article en version pdf ci-dessus (une feuille recto-verso).
Compléter votre courrier avec une deuxième feuille recto-verso : Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : « Nous vous demanderons des comptes », paul_weston2pages-aux_dirigeants_qui_livrent_l_occident_a_l_islam-nous_vous_demanderons_des_comptes.pdf

Vous trouverez l’adresse postale publique d’Emmanuel Todd à l’INED où il travaille sur la page ined.fr/fr/contacts/

Mettre le tout dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

A peine nommé, Claude Guéant donne déjà des gages aux islamistes
 

A peine nommé, Claude Guéant donne déjà des gages aux islamistes

 

Donc, Claude Guéant a « recadré » le débat sur la laïcité, corrigeant au passage non seulement Jean-François Copé, mais aussi le Président de la République (1). Dalil Boubakeur est content, lui qui ne voulait pas de prêches en Français. Finies les crises de nerfs (2) : il a eu satisfaction. D’autres que moi commenteront plus à fond cette interview. Je me bornerai ici à relever une phrase précise de Guéant, que je trouve ahurissante.

Concernant des dérapages de prédicateurs, Claude Guéant rappelle que la loi prévoit des « sanctions » mais il ajoute qu’« en ce moment, rien de tel n’est signalé ».

Donc, Monsieur Claude Guéant n’a pas remarqué de dérapages chez les prédicateurs. Monsieur le Ministre de l’Intérieur est bien mal renseigné. Que fait la police ? C’est l’occasion ou jamais de (…)

Cliquer dans l’image pour lire la suite :

A peine nommé, Claude Guéant donne déjà des gages aux islamistes
[source]

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voter
Démocratie Directe

Imprimer la page de l’article en version pdf ci-dessus (une feuille recto).
Un timbre 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles (soit 4 pages imprimées recto-verso).
Vous pouvez donc compléter votre courrier avec une deuxième feuille. Avec le verso resté libre au dos de la première feuille, cela fait donc trois pages. Imprimer le discours de Paul Weston en trois pages Aux dirigeants qui livrent l’Occident à l’islam : « Nous vous demanderons des comptes », paul_weston-aux_dirigeants_qui_livrent_l_occident_a_l_islam-nous_vous_demanderons_des_comptes.pdf

Vous trouverez l’adresse postale publique du ministre de l’intérieur sur la page internet http://www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre/ministre (tout au bas du formulaire « Contact ministre »)

Mettre le tout dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

Voilà, affoler les Zélits et les pousser à l’erreur utile ce n’est pas plus compliqué que ça.

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

18/10/2010

Je soutiens totalement le parler vrai du conseiller général Olivier Eyraud !

Olivier Eyraud

18 octobre 2010

conseiller général Olivier Eyraud - Aujourd’hui, si vous êtes blanc, catholique, que vous avez un travail, que vous payez vos impôts, que vous respectez les règles et autrui, vous êtes redevable de tout et n’avez droit à rien. Nous vivons dans une société où nous ne retrouvons plus les valeurs qui ont fondé notre République, si bien que certains d’entre nous se sentent proprement étrangers chez eux. Nous ne demandons qu’à retrouver notre place dans la société

À monsieur le préfet de l’Ain Régis Guyot

copies à monsieur le président du Département Rachel Mazuir

et à monsieur le conseiller général Olivier Eyraud

Le journal Le Progrès à publié le 07.10.2010 un article intitulé Les écrits d’Olivier Eyraud, élu de Reyrieux, font des vagues. Cet article reprend les propos du conseiller général UMP qu’il avait déjà tenus vis à vis de vous à l’occasion de la présentation par vous, monsieur le préfet, du bilan annuel des services de l’État dans le département. Olivier Eyraud dénonce le paradoxe de la discrimination négative, dans les termes suivants :

« Aujourd’hui, si vous êtes blanc, catholique, que vous avez un travail, que vous payez vos impôts, que vous respectez les règles et autrui, vous êtes redevable de tout et n’avez droit à rien. Nous vivons dans une société où nous ne retrouvons plus les valeurs qui ont fondé notre République, si bien que certains d’entre nous se sentent proprement « étrangers » chez eux. Nous ne demandons qu’à retrouver notre place dans la société. »

Source : leprogres.fr/fr/article/3922199/Le-petit-mot-du-conseiller-general-provoque-un-gros-debat.html (archive pdfimage)

Cet été, dans sa Lettre du conseiller général, l’élu UMP du val de Saône a resservi ces propos à ses administrés, mais cette fois par écrit et en encadré.

L’article du journal Le Progrès signale que les services de la préfecture et ceux du conseil général déclarent avoir reçu, ces dernières semaines, nombre de courriers de citoyens désireux de condamner ces propos.

Monsieur le préfet de l’Ain, afin que vous ne restiez pas sur la fausse impression qu’une majorité de citoyens condamnerait les propos d’Olivier Eyraud je vous signale que je soutiens TOTALEMENT la déclaration de ce conseiller général. Cet homme a le grand mérite d’avoir le profond courage de dire, et mieux encore d’écrire, ce que tout un chacun peut constater, pour peu bien évidemment qu’il ne vive pas dans une tour d’ivoire et qu’il ne soit ni muselé par le politiquement correct ni inféodé, par intérêt électoral ou par simple trouille, aux communautés mises en cause par omission dans la déclaration frappée au coin du bon sens de monsieur Olivier Eyraud.

Je vous prie d’agréer, monsieur le préfet, mes salutations républicaines.

Nom :

Prénom :

courriel :

Adresse :

Signature :

Démocratie Directe

 

Vous avez trois enveloppes ? trois timbres ? (Non ? Courrez en acheter !) Vous êtes plus ou moins blanc ? un minimum catholique ? Vous avez un travail ? Vous payez vos impôts ? Vous respectez grosso-modo les règles et autrui ? Vous êtes redevable de beaucoup de choses mais vous n’avez pas droit à grand chose ?

Alors donnez un coup de main à Olivier Eyraud pour que cessent les discriminations négatives à votre encontre.

Dans quelques minutes, montre en main, vos lettres d’action seront prêtes à être postées.

C’est la nouvelle façon de voter, le vote réflexe citoyen d’information.

1 Imprimer la lettre ci-dessus adressée au préfet Régis Guyot, et deux copies, l’une pour monsieur le conseiller général Olivier Eyraud et l’autre pour monsieur le président du Département Rachel Mazuir.

Par commodité, la lettre vous est proposée ci-dessous en version PDF imprimable directement sur une page :

lettre_regis-guyot_rachel-mazuir_olivier-eyraud

lettre_regis-guyot_rachel-mazuir_olivier-eyraud.pdf

 

2a L’adresse postale du préfet Régis Guyot se trouve à la page

www.ain.pref.gouv.fr/sections/contacts/

2b L’adresse postale du président du département Rachel Mazuir trouve à la page

www.conseil-general.com/conseil-general/conseil-general-ain-departement-01.htm

2c L’adresse postale du conseiller général Olivier Eyraud se trouve à la page

ain.fr/jcms/c_13311/elu-canton-de-reyrieux

3 Mettre les lettres dans les enveloppes, timbrer, poster.

L’envoi de la lettre ci-dessus va être l’occasion d’une vérification expérimentale permettant de déterminer qui, de messieurs le préfet et le président du département ou de monsieur Olivier Eyraud, est dans le vrai. Si vous envoyez les lettres, c’est que vous faites plus ou moins, et même plus que moins, parti des gens décrits par Olivier Eyraud. L’article du journal Le Progrés (voir plus haut) précise que Le préfet Régis Guyot ne fait pas mystère que chaque fois il a répondu par écrit à tous les opposants à monsieur Olivier Eyraud.

Hé bien nous allons voir si monsieur le préfet traite sur un pied d’égalité républicaine les partisans et les opposants à monsieur Eyraud, ou bien s’il… discrimine négativement les blancs, catholiques etc.

Bien préciser lisiblement au bas de votre courrier votre identité, votre adresse postale et attendez de pied ferme… une réponse par écrit du préfet, comme il plastronne l’avoir fait pour les détracteurs de monsieur Eyraud !

S’il se contente de vous répondre par courriel, ou s’il ne vous répond pas du tout, la discrimination négative sera avérée, donnant tout simplement alors entièrement raison à Olivier Eyraud.

Copies du présent courrier étant envoyées à monsieur le conseiller général Olivier Eyraud et à monsieur le président du Département, le décompte des partisans et des détracteurs de monsieur Eyraud pourra avoir lieu lundi 25 octobre en toute transparence lors de la session plénière publique du conseil.

Dans l’article du journal Le Progrès, le président du Département déclare « Je ne sais ni ce que je lui dirai, ni ce que je ferai… ». Pas d’inquiétude, Olivier Eyraud lui posera toutes les bonnes questions concernant le décompte des courriers de soutien à sa position contre la discrimination négative, le président du Département n’aura plus qu’à y répondre.

IMPORTANT

Le samedi précédent la séance plénière du lundi 25 octobre (samedi 23 octobre) vous signalerez par téléphone à monsieur Olivier Eyraud (impossible de trouver son courriel public, s’il en a un) la date à laquelle vous avez posté votre lettre de soutien et si oui ou non vous avez reçu une quelconque réponse, qu’elle soit par courriel ou écrite. Le lundi lors de la séance plénière publique, monsieur Olivier Eyraud aura en main grâce à vous tous les atouts.

On espère qu’il y aura un SITAyen local pour assister à cette séance plénière, qui on le rappelle est publique, et pour nous faire un compte rendu en commentaire.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de s’opposer concrètement au communautarisme anti-français qui mine notre pays..

Éventuellement, vous pouvez recenser votre action au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

A vos timbres !

06/09/2010

Avant le 11 sept, brûlons et expédions par courrier une page du coran !

6 septembre 2010

(sitavirus)
.

Si les démocrates avaient eu les couilles de brûler Mein Kampf lorsque les disciples de Mein Kampf brûlaient les livres des démocrates il n’y aurait pas eu 30.000 personnes cuites à Dresde, 70.000 Japonais rôtis à Hiroshima et 6 millions de juifs pyrolisés dans les camps. Mais les démocrates n’avaient pas la moindre boîte d’allumettes sur eux, ni même un briquet, c’est ballot tout de même…

brûlons le coranAprès l’immense succès de la journée internationale de dessins caricaturaux du pédo-prophète des musulmans, « Tout le monde dessine Mahomet », un nouveau groupe Facebook vient de lancer une autre initiative pour le 11 septembre 2010 : le « International Burn a Koran Day » c’est à dire « La Journée internationale de la destruction du sacré coran par le Feu ».

L’initiative vient d’une église indépendante comme il y en a des milliers aux USA : le Dove World Outreach Center de Gainesville, en Floride, dirigé par le pasteur Terry Jones (à ne pas confondre avec son homonyme plus célèbre).

Dove World Outreach Center de Gainesville, en Floride

www.doveworld.org

Pasteur Terry Jones, Dove World Outreach Center, Gainesville, FlorideLe Pasteur Jones à donc l’intention de brûler publiquement un coran et invite tous le monde à en faire autant, et à le faire savoir sur Facebook. Ce genre de chose est possible aux USA où les musulmans sont une minorité qui n’a pas vraiment les moyens de mettre en oeuvre la violence prônée par le coran. Mais ici, en France, et plus généralement en Europe, c’est une autre histoire (comme vous le confirmerait Robert REDEKER) d’autant que, pour l’instant, politicards à couilles molles et jugesfonctionnaires de l’administration judiciaire de gôôche préfèrent prudemment faire preuve de lâcheté vis à vis de la délinquance et de la criminalité mahométane pour ne pas en subir les représailles vu que l’état est plus ou moins défaillant sur la sécurité selon les jours, faute de moyens financiers et par volonté de faire des économies.

brûler un coran, Dove World Outreach Center, Gainesville, FlorideDe plus, brûler un coran devant un camescope puis poster la dite vidéo sur youtube ce n’est pas simple-simple pour l’internaute moyen. Et il faut acheter un coran (je ne vais pas brûler le mien car je m’en sers dans les discussions pour montrer noir sur blanc les passages qui posent problème). Bref, il y a une petite logistique à mettre en oeuvre et ce serait plus simple si ça pouvait être moins compliqué…

Et puis surtout, chaque vidéo sur Youtube (ou autre) ne gênera pas vraiment directement les responsables musulmans qui ne verront évidemment pas toutes les vidéos une par une, même s’il n’y en a que quelques dizaines.

Il y a une action dérivée plus simple à mettre en oeuvre et qui va toucher directement ceux que vous choisirez de toucher.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )

Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Démocratie Directe

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

– Imprimer la page Facebook Burn a koran précédemment citée ci-dessus, directement depuis le navigateur (Fichier [ > Mise en page | Aperçu avant impression ] > Imprimer… > Pages de:1 à:1)

Avec ça le destinataire va comprendre pourquoi la deuxième feuille ci-dessous, un petit peu particulière, accompagne la première.

brûler partiellement une seule page du coran

Il faut brûler la version en calligraphie arabe, qui est la seule qui soit sacrée, et non pas la traduction qui n’est pas le coran mais seulement le sens des versets du coran, comme systématiquement spécifié dans tous les corans bilingues.

Comme vous n’avez peut-être pas de coran sous la main, ou que celui que vous avez n’est pas une version bilingue arabe, ou que vous ne voulez pas arracher une page à votre version bilingue du coran parce que c’est votre instrument de ré-information alors vous pouvez plus simplement imprimer une des images 21×29,7 ci-dessous qui feront parfaitement l’affaire.

deux pages du coran - couleur

Pdf – 1,5 Mo
Images jpg :

1046×1479

760×1075

deux pages du coran - noir & blanc

Pdf – 1,4 Mo

Images jpg :

1046×1479

760×1075

Comment brûler partiellement une page du coran pour que le résultat soit le plus parlant possible ?

Plier la feuille en quatre, mettre le feu au coin qui est en fait au centre de la feuille, laisser brûler jusqu’à ce que la zone consumée soit à peu près de la surface d’une pièce de 2 euros et rapidement éteindre le feu (il suffit de placer la feuille entre deux pages d’une quelconque revue jetable et de refermer rapidement, ce qui va étouffer les flammes).

Mettre le tout dans une enveloppe avec un timbre

Qui sont les destinataires ?

Les sénateurs car il FAUT que le 13 septembre 2010 ils valident la loi anti-burka.

– une quelconque association gérant, ou ayant en projet de construire, ou ayant démarré le chantier d’une mosquée.

Embarras du choix ? Flemme ? Vous pouvez envoyer votre courrier aux mosquées qui certifient Halal : mosquee-de-paris.orgmosquee-lyon.orgmosquee-evry.fr.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Vous êtes bien évidemment libres de poursuivre l’opération au delà de sa date butoir si le coeur vous en dit.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de dire NON à l’islam.

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ?

Alors vous avez le……… P O U V O I R ……

… de dire son fait à toute personne publique.

Source: http://tinyurl.com/2c2n4wb