Francaisdefrance's Blog

15/01/2012

Viols en noir et blanc…

Et encore un bienfait de la diversité, une « chance pour la France ». Ecoutez bien la défense de cet énergumène d’origine africaine (et oui, encore un…) qui est accusé de 15 viols

En fait, au bout de ses déclamations, son cerveau n’est pas loin d’exploser. Il ne sait même plus pourquoi il viole… Toutes les excuses y passent.

Comme dirait Henri: « couic ! ». Dément!

FDF

.

http://youtu.be/9vqx6Ih3lFE

Pillé chez FDESOUCHE

28/08/2011

Une néerlandaise née en Angola bat ses enfants à mort !

Etre née en Angola, ce n’est pas une excuse. On sait bien que là-bas la vie humaine n’a pas autant de valeur qu’une balle de fusil, mais quand-même… On invoque un état psychiatrique inquiétant. Personnellement, je pense que c’est dans les gènes…

Il est évident que quand on voit ça tous les jours, ça marque…

.

FDF

.

Une Néerlandaise de 30 ans, vivant en Belgique, a été inculpée samedi d’un double assassinat et incarcérée par la justice qui la soupçonne d’avoir frappé à mort ses deux garçons de 7 et 8 ans, selon le parquet de Termonde, en Flandre. Les corps sans vie des deux enfants avaient été retrouvés hier dans l’appartement familial d’Alost, à une trentaine de km au nord-ouest de Bruxelles, et les parents interpellés.

La mère, identifiée par la police comme Landu G., une Néerlandaise de 30 ans née en Angola, a été inculpée au terme des premiers interrogatoires samedi de double assassinat, selon l’agence de presse belge, Belga. En raison de son état psychique, elle a été incarcérée dans l’aile psychiatrique de la prison de Bruges (ouest).

« Selon les constatations du médecin légiste, les enfants se sont défendus avec force. La femme ne semble pas vraiment comprendre ce qui s’est passé. Elle a des hallucinations. A ce stade de l’enquête, rien n’indique que d’autres personnes sont impliquées dans les faits », a indiqué le porte-parole du parquet de Termonde (au nord de Bruxelles), Renzo Ottoy, cité par Belga. Le père n’était pas présent au moment des faits.

« Les décès ont été causés par des violences répétées et très traumatiques« , a précisé le porte-parole, « l’autopsie a démontré que les enfants ont très probablement perdu la vie entre jeudi matin et vendredi matin ». Les garçons étaient des demi-frères, l’un que la suspecte a eu d’une précédente relation, l’autre avec son partenaire actuel.

Source: http://www.lefigaro.fr/

26/02/2011

Kadhafi: le fou violent et dangereux.

Il pète complètement les plombs, « l’ami de la France ». Ses discours font preuve d’une incohérence totale, frisant la démence. Il aurait l’arme nucléaire qu’il aurait déjà appuyé sur le bouton; rien que pour le plaisir… Mais qui nous prouve qu’il ne l’a pas? Et qui aurait donc bien pu lui fournir, le cas échéant?

FDF

.

Kadhafi : Le ridicule tue !

Mouammar Kadhafi

Tandis que les manifestants libyens gagnent ville sur ville et sont désormais aux portes de la capitale Tripoli, le colonel libyen s’est livré cet après-midi à un nouvel exercice surréaliste, témoignant ainsi de sa déjà notoire folie.

Mais le contexte a changé. Depuis lundi et sa précédente intervention, la population libyenne a été victime d’un véritable massacre. Tandis que les plus optimistes parlent de 640 morts, certains médecins français rapatriés en urgence, ou le ministre italien des affaires étrangères, évoquent des milliers de victimes. Diplomatiquement parlant non plus, la donne n’est plus la même. Et c’est l’ensemble de la communauté internationale, qui œuvrait pourtant depuis des années à réhabiliter « l’ex-dictateur » libyen, qui lui tourne désormais le dos. Dernier en date (et en retard), le président américain Obama, qui juge « scandaleuses » et « inacceptables » les effusions de sang. En France aussi, le discours a changé. Tournant définitivement la page du tapis rouge dressé au dictateur libyen à l’Élysée en décembre 2007, le ministre français de la défense a estimé que les violences perpétrées par le pouvoir en Libye « pourraient constituer des crimes contre l’humanité » et que la saisine de la Cour pénale internationale (CPI) devait être envisagée. Mais Alain Juppé s’est surtout illustré en étant l’un des premiers à exprimer son souhait que Mouammar Kadhafi « vive ses derniers moments de chef d’État en Libye ».

Ainsi, ce n’est plus en leader mégalomane, délirant et sanguinaire que le colonel s’est adressé cet après-midi à son peuple en direct de la télévision d’État, mais en dictateur déchu, empli de désespoir, beuglant derrière une modeste ligne de téléphone la fin d’un règne. Après avoir abattu la carte du massacre, le dictateur joue son ultime va-tout, celui de la conciliation, mais il est déjà trop tard. Qui plus est, à défaut de respecter son peuple et de tenter une dernière médiation inutile, Kadhafi tente à nouveau de le tromper, grossièrement, par l’absurde. Les derniers gémissements d’un animal aux abois.
Après avoir répété que le pouvoir se trouvait entre les mains du peuple, contredisant ses propos de lundi, où il affirmait, – à la troisième personne s’il vous plaît –, que « Mouammar Kadhafi n’était ni un président ni un être normal contre qui on puisse manifester », il fait une annonce qui va vite devenir culte : « ceux qui manifestent n’ont pas de réclamations et veulent faire entrer Ben Laden dans la ville d’Az-Zaouiyah », à l’ouest de Tripoli, où de violents combats font actuellement rage entre manifestants et forces de sécurité. Vous avez bien lu, ce n’est pas de la faute du colonel, mais de Ben Laden, si tant de manifestants ont péri ces derniers jours. Après l’avoir menacé, puis massacré, le leader libyen serait-il en train de manipuler son propre peuple ? « On manipule nos enfants, affirme Kadhafi. Pour moi, ceux qui sont derrière ces manipulations sont les vrais ennemis ». Après s’être ému de leur sort et d’avoir rejeté la faute sur la menace islamiste extérieure, le Guide suprême va maintenant s’en prendre directement aux manifestants, symbole de l’incohérence de son discours. Pour lui, ce « sont des jeunes fous, débiles, qui cherchent à fermer les commerces, à barrer les routes ». Et le leader de brandir à nouveau la menace Oussama. « Les habitants de Zaouiyah touchent régulièrement leurs salaires, mais quand il y aura des vols… Quand il y aura Ben Laden… » Les Libyens, victimes de bombardements à répétition depuis lundi, en tremblent encore dans ce qui reste de leur chaumière…

Le ridicule tue ! Surtout lorsqu’un si grand nombre de manifestants désarmés ont été abattus à bout portant par les Mirages F1 de l’armée de l’air, ou par les sanguinaires mercenaires nigériens et tchadiens. Après les avoir insulté, le colonel Kadhafi va de nouveau faire volte face et montrer un visage beaucoup plus humain. « Ce sont vos enfants, il faut les empêcher de prendre ces cachets, ces gélules de drogues (…) Ce sont des terroristes [ceux qui manipulent les jeunes], ces terroristes sont recherchés par tout le monde, y compris par les États-Unis. Je veux savoir qui manipule, nous voulons arrêter les manipulateurs, ceux qui manipulent les jeunes. Sortez de vos maisons, sortez retenir vos enfants ». Sors de ton pays, Mouammar Kadhafi ! Signe que le dictateur n’est pas tout à fait maître de ses mots, ni de son calme, il ponctue chacune de ses phrases par un nerveux « Honte à vous ! ». On se demande encore à qui il s’adresse.

Mais hormis le ton, le discours d’aujourd’hui se démarque de la diatribe de lundi par les concessions que le leader se dit prêt à accorder à son peuple. On croirait entendre alors les interventions de Ben Ali et de Moubarak… la veille de leur départ. « Toutes ces demandes [des manifestants] peuvent être résolues grâce au pétrole. On peut de la même façon hausser les salaires (…) Si vous voulez transformer des villes en gouvernorats, pour former de nouveaux gouvernorats, c’est possible, c’est quelque chose qu’on comprend. […] Tout est possible, tout est entre vos mains ». Il faut dire que cela fait 42 ans que son peuple entend cela. Mais après cet éclair de lucidité, la confusion et les délires du dictateur vont vite reprendre le dessus. « Ces manipulateurs, qu’est-ce qu’ils disent à ces enfants drogués ? Ce sont des vieilles personnes, il ne faut pas les écouter. Ils incitent nos jeunes à détruire notre pays (…) Moi je suis là, je n’interviens pas. Faites ce que vous voulez (…) Qu’est-ce que vous voulez, vous voulez détruire vous même votre pays ? Et bien faites le ». Vous l’aurez compris, Kadhafi est schizophrène. Nouveau changement de personnalité, le petit père Mouammar, empli de douceur et de compassion, refait son apparition.

« Si vous en êtes satisfaits, je n’ai rien à dire. Mais vous devez sortir, vous, les habitants de Zaouiyah, vous devez empêcher vos enfants drogués qui ont pris des cachets, vous devez essayer de les retenir, de les remettre sur le droit chemin ». Alors qu’il avait appelé lundi à la condamnation à mort de chaque contestataire, le colonel apporte maintenant son soutien aux familles des innombrables victimes… « Je réitère mes condoléances à ces 4 personnes tuées par les forces de sécurité, et aux 4 jeunes tués lors de ces opérations. Je suis sûr que les habitants de Zaouiyah sauront se défendre, ce sont des gens honorables, j’ai confiance en eux ». Mais l’histoire nous l’a montré à maintes reprises. Un dictateur restera toujours un dictateur, peu importe ses brefs changements de personnalité, n’en déplaise à M. Sarkozy. C’est donc par une phrase assassine, témoignant une nouvelle fois de la folie et du danger du personnage, que Mouammar Kadhafi achève son discours. « Ensuite, le peuple libyen tout entier va essayer de se débarrasser de ces jeunes ».

À l’issue de cette intervention, le secrétaire général de la Ligue libyenne des droits de l’homme révélera que des membres des comités révolutionnaires du dirigeant libyen ont procédé hier et mardi à des exécutions sommaires dans les hôpitaux de Tripoli, supprimant les blessés qui avaient manifesté contre le régime et emportant les cadavres avant l’arrivée dans la capitale des journalistes étrangers.

Source: http://laregledujeu.org/

13/11/2010

DEUX MILLIONS d’euros pour les sans-papiers afghans! Merci m’sieur Besson !

Et ça nous coûte DEUX MILLIONS d’euros depuis l’an passé!!! Tout ça pour les voir revenir nous emmerder d’ici 6 mois maximum sous un autre patronyme et se pavaner de la « pompe à fric » que sont les aides sociales françaises? C’est de la démence! Ou de l’idiotie pure et simple… Et on s’étonne que la France soit en faillite…

FDF

.

La France aide à réinstaller les sans-papiers afghans

Éric Besson a reçu cette semaine son homologue afghan, Jamaher Anwari.
Éric Besson a reçu cette semaine son homologue afghan, Jamaher Anwari. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Selon une note du ministère de l’Immigration, 2 millions d’euros ont été dépensés en Afghanistan depuis 2009.

La France a dépensé plus de 2 millions d’euros depuis janvier 2009 pour «aider» les sans-papiers afghans à se réinstaller dans leur pays d’origine, selon une note de travail du ministère de l’Immigration.

Éric Besson recevait cette semaine son homologue afghan, Jamaher Anwari. Et avait réclamé un suivi précis des Afghans renvoyés pour convaincre le ministre que «la politique de la France est équilibrée». Quelque 162 Afghans ont, selon la note, bénéficié d’une aide financière au retour de 2000 euros par adulte seul en 2009 et 223 sur les dix premiers mois de 2010. Au total, 1,170 million d’euros ont été dépensés par l’Office français de l’immigration et de l’intégration pour ces retours volontaires.

Le gouvernement français, fortement critiqué par les associations pour renvoyer des migrants dans un pays en guerre, a renforcé son accompagnement sur place. Sur les neuf Afghans reconduits le 15 décembre 2009, à bord d’un avion affrété avec les Britanniques, «deux ont refusé l’aide dès l’arrivée, un a quitté l’Afghanistan à l’issue de sa formation, quatre ont retrouvé un emploi (deux employés de banque, un employé d’une société de BTP, un tailleur)», détaille la note. Enfin, l’un d’eux est toujours en formation, tandis qu’un autre cherche un travail avec l’aide de l’ONG allemande AGEF, chargée de cette réinsertion.

La France finance par ailleurs des projets de réinsertion «générant durablement de l’activité». «Entre le 1er juillet 2009 et le 31 août 2010, 213 projets ont été soutenus pour un montant total de 851 000 euros», précise la note. La moitié sont localisés dans la région de Kaboul. Il s’agit d’épiceries, de l’acquisition d’un taxi, d’élevage de moutons et d’ouverture de divers commerces.

Dossier d’asile

En moyenne, la France a dépensé 5000 euros par Afghan renvoyé… Elle souhaite que le gouvernement Karzaï facilite désormais le retour des clandestins. À ce jour, les autorités locales refusent de délivrer un laissez-passer, sauf en cas de retour volontaire.

Le ministère de l’Immigration estime que sa politique a permis d’alléger la pression dans le Calaisis, où beaucoup de migrants erraient en attendant de gagner l’Angleterre. Et reconnaît, assez cyniquement, avoir, par sa fermeté, «réorienté les routes clandestines vers d’autres pays d’Europe». Notamment la Belgique, l’Allemagne et la Scandinavie.

Dans l’Hexagone, les migrants afghans demandent plus souvent l’asile. Mais cette voie de légalisation reste étroite. Avec 715 demandes en 2009, sur 20 000 en Europe, sans compter les 3 millions de réfugiés qui se trouvent au Pakistan, en Iran : «Le problème n’est pas réglé», assure le président de France Terre d’asile. Pierre Henry s’étonne «que le gouvernement puisse connaître le destin des renvoyés alors qu’aucun organisme français ne les suit sur place». Et rappelle que «beaucoup d’Afghans restent dans la clandestinité en France», craignant d’être reconduits en Grèce, leur point d’entrée dans l’Union européenne, s’ils présentent un dossier d’asile. Les accords de Dublin le prévoient. Or les Grecs ne concèdent l’asile que dans 1 % des cas…

Source: http://tinyurl.com/333q3bs

16/09/2010

Cachemire: les muzz pètent les plombs. Ils brûlent leur coran…

16 septembre 2010

Les adeptes de la religion la plus folle du monde en action. Histoire de défouler leur colère contre un lointain pasteur américains qui a seulement parlé de brûler des corans,  les forcenés brûlent eux-mêmes de nombreux corans.

Cachemire:  le directeur d’une école chrétienne incendiée par les musulmans en colère raconte…

L’école comprenait 500 élèves, tous musulmans. C’est la communauté musulmane elle-même qui subira les conséquenses de cet acte. L’école appartenait à l’Eglise de l’Inde du Nord, qui se trouve au Cachemire depuis 150 ans. Une foule en colère a brûlé la bibliothèque de l’école avec toutes ses copies du Coran.

Tanmarg (Agence Fides) – Il n’y avait pas d’étudiants chrétiens dans cette école incendiée par des fanatiques musulmans il y a trois jours.

“La communauté qui bénéficiait des services de l’école  était 100% musulmane”, a déclaré avec amertume Pravez Samuel Kaul, directeur de l’école Tyndale Biscoe, qui n’est plus maintenant qu’un tas de cendres fumantes après le passage  de la foule musulmane  mise en colère par les déclarations du Reverend Terry Jones aux Etats-Unis selon lesquelles il allait brûler des exemplaires du Coran. “Ironiquement, notre bibliothèque avait de nombreuses copies du Saint Coran,” dit-il.

Notre institution, la Biscoe Tyndale and Mallinson Educational Society, est ici depuis 1880. C’était notre contribution à la société rurale. Nous proposions des valeurs holistiques basées sur une éducation laïque de qualité. Tout notre personnel, enseignant et non enseignant, était également composé de musulmans…

Suite et source: http://tinyurl.com/2bcsh5j

18/08/2010

Arrêté après avoir décapité sa femme, il invoque la démence. C’est un musulman…

Ce genre de « défrayement de chronique », on peut en trouver très souvent en France, c’est vrai. Mais c’est peu ou pas médiatisé… Et pour cause. Plaider la démence appelle la clémence… La racaille locale l’a bien compris…

FDF

.

USA : un musulman “modéré” décapite sa femme et veut plaider la démence

17 août 2010

En 2004, Muzzammil HASSAN fondait Bridges TV, une chaine de télévision destinée à  lutter contre la « perception négative des musulmans« . En 2009, il était arrêté après avoir décapité sa femme. [relire notre article de 2009]

L’affaire a refait surface ces jours derniers dans la presse américaine : le juge doit en effet décider si l’accusé aura le droit de plaider la folie.

Source : Buffalonews.com via Jihad Watch

————–

Rappelons qu’il existe de nombreux précédents, en France, aux Etats-Unis et ailleurs,  où des musulmans qui ont commis des actes barbares ou des crimes en tous points similaires (crimes d’honneur, décapitation, projection d’acide, violences diverses) utilisent la démence ou les troubles mentaux comme ligne de défense, ou sont déclarés “fous” par les tribunaux.

Les médias occidentaux et la justice camouflent souvent intentionnellement les affaires de “crimes d’honneur” ou de décapitations, car elles sont généralement étroitement liées aux pratiques islamiques.

——————-

Bonus : Photo de septembre 2007 du centre islamique de Neu Ulm (Allemagne) affichant une pancarte “l’islam, c’est la paix”. C’est dans ce même centre, à la même époque, que la police allemande arrêtait les terroristes qui prévoyaient de faire sauter la base américaine de Rammstein. (relire)

Un


Source: http://tinyurl.com/25j2weg