Francaisdefrance's Blog

09/02/2012

Existe t’il des délinquants Français de souche ???

Certainement quelques-uns, oui.

Mais c’est la question que l’on pourrait légitimement se poser quand on voit les patronymes de ceux qui sont appelés à comparaître devant les juges. Et c’est de pire en pire. Lisez la presse ou assistez à des séances au tribunal de votre ville…


C’est bizarre; on ne nous bassine plus avec les  « bienfaits de l’immigration »…

FDF

.

Retour à la case départ pour Aïssan

.

L’avocat d’Aïssan  demande la clémence du tribunal et qu’il accorde une « seconde chance » à son client.   
EH OUI C’EST UNE CHANCE POUR LA FRANCE

ILS SONT MIGNONS TOUT PLEIN NOS AVOCATS,  QUAND MÊME   :  3ème évasion,  8 mois de cavale, conduite sans ceinture,  au téléphone   et peut-être aussi sans permis……..   et l’avocat demande  la clémence !!!

JC JC…

.

« Je devais être libéré en octobre 2012 mais j’ai pris la décision de fuir. J’avais peur de repartir en prison » explique Aïssan à ses juges. Le tribunal correctionnel de Toulouse a eu à juger mardi cet homme de 32 ans pour une évasion et une conduite sans permis.

Lundi 6 février, dans les rues de Toulouse, les policiers ont repéré un conducteur sans ceinture et au téléphone. Il a été arrêté. Les forces de l’ordre se sont rendu compte que le contrevenant s’était échappé de la prison de Mont-de-Marsan depuis le mois de juin dernier. Au bout de huit mois de cavale, le prisonnier est enfin retrouvé.

Face à ces juges, l’homme a expliqué qu’il était « en danger » au sein de la prison et qu’il avait choisi de ne pas rentrer en détention après sa journée de liberté. « J’ai songé plusieurs fois à me rendre mais je ne l’ai pas fait » ajoute-t-il.

Pour le procureur, il a été possible de « remettre la main sur lui, grâce à une erreur de conduite ». Avec trois évasions à son actif, le ministère public requiert deux ans de prison ferme, doublant la peine plancher.

L’avocat de la défense demande la clémence du tribunal et qu’il accorde une « seconde chance » à son client.

Il écopera finalement d’un an de prison et le droit de finir la peine ferme qu’il effectuait avant son évasion.

« Je devais être libéré en octobre 2012 mais j’ai pris la décision de fuir. J’avais peur de repartir en prison » explique Aïssan à ses juges. Le tribunal correctionnel de Toulouse a eu à juger mardi cet homme de 32 ans pour une évasion et une conduite sans permis.

Source: http://www.ladepeche.fr/