Francaisdefrance's Blog

21/08/2010

Pauvre Papy Galinier…

J’ai reçu ce commentaire, concernant l’affaire Galinier…Ca « décoiffe ». Mais c’est criant de réalisme …

FDF

.

« Pauvre Papy Galinier, il n’est pas prêt de sortir de prison avec tous ces « braves citoyens » qui n’ont pas encore compris que tant qu’ils ne focaliseront pas la pression CONCRETEMENT là où il faut jusqu’à ce que ça pète un câble chez les détenteurs de la Justice dans la presse ou à la télé en s’indignant de recevoir des lettres (et en se ridiculisant enfin officiellement et publiquement), rien ne donnera de résultats concrets en faveur du « papy flingueur ».
http://www.liberezrenegalinier.com/

J’ai lu ceci à propos du comité de soutien de sa ville :

« Le comité prévoit de se manifester d’avantage, de ne plus rester dans l’ombre.
Mais ils ne comptent pas faire de pression sur la justice, mais plutôt monter le
ton dans la parole », nous explique l’avocat.
http://www.lepost.fr/article/2010/08/20/2190332_incarceration-du-septuagenaire-qui-a-tire-sur-deux-cambrioleuses-et-maintenant.html
Ces couillons vont monter le ton, dire un truc qui sera considéré comme
diffamatoire ou incitation à la violence et se retrouver avec une plainte au
cul, ce qui dissuadera tous le monde de dire quoi que ce soit et l’affaire sera
oubliée.
Alors que pour l’instant les articles ne font pas dans la hausse de ton et
seraient utilisables sans aucun danger.

Dénouement de l’histoire:

Le papy se pendra de désespoir dans sa cellule, comme Gaston Malafosse et on
filera la nationalité française et 100.000 euros aux deux racaillettes pour
s’excuser que la société en ait fait des voleuses, peut-être même qu’elles
auront la légion d’honneur pour avoir montré à la france combien la nation était
fautive à l’égard des Roms. La maison du papy sera saisie et vendue aux enchères
au profit de SOS racisme. »
Mais il n’y en a pas un parmi les indignés qui signent des pétitions
pour tilter sur le tractage postal et rajouter trois lignes en plus au bas d’un article.
En fait c’est pire : il y en a qui tiltent, comme chez XX, mais ils ne VEULENT
PAS avoir les couilles ni l’inconscience de se faire des ennemis dans le
système.
Le bla-bla, le vent, le rien, le vide, en provenance de ces milliers et milliers
de claviers, me donnent des boutons. »
.
Bon. Ca se passera de commentaires…
FDF