Francaisdefrance's Blog

03/06/2011

Enseignants: la rentrée 2011/2012 ne sera pas sous le signe de la sérénité…

Cet article, relai d’une pétition de SOS Education, a été annulé à cause de ce commentaire:
.

Commentaire :

« Je vous prie de bien vouloir ôter de toute urgence de votre pétition mon nom, obtenu sans mon consentement. Contrairement à la règle républicaine que vous vous targuez de défendre, vous n’avez demandé aucune confirmation de ma signature sur mon adresse e-mail. »

Il y a des personnes, comme ça, qui signent des pétitions mais veulent pas que ça se sache. Quand on s’engage, on a le courage de la faire jusqu’au bout. En outre, cette injonction m’est adressée, alors que si on avait lu correctement le billet, on aurait du comprendre que c’est SOS Education qui a recueilli les signatures et les noms, les a publiés et donc je n’ai aucun pouvoir auprès de cette organisme pour effacer quoi que ce soit. Je conseille à la personne qui a fait le commentaire ci-dessus de s’adresser directement à SOS Education et de lui faire part directement de ses griefs… Pour moi, c’est d’une logique implacable… 
FDF

23/09/2010

Val-de-Marne : coups de feu devant le lycée Apollinaire de Thiais. Ca continue…

Et pourquoi tout cette violence scolaire s’arrêterait elle? Personne ne propose de solutions efficaces… Et surtout, personne ne s’affole pour y remédier. Et pourtant.

Les caméras de surveillance ne sont même plus dissuasives… Reste les chiens…

FDF

.

23.09.2010
Une rixe s’est produite, mercredi vers 13 heures devant le lycée Guillaume-Apollinaire, allée Grignon à Thiais alors que nombre d’élèves quittaient l’établissement. La violente bagarre n’a apparemment pas fait de blessés. C’est en se rendant sur les lieux que les policiers apprennent des témoins que des coups de feu ont retenti.


Des adolescents ont signalé avoir entendu des détonations en nombre encore indéterminé. D’autres témoins évoquaient deux jeunes gens qui auraient pris la fuite précipitamment à bord d’une voiture, l’un d’entre eux serait en possession d’une arme à feu. Certains auraient vu au moins quatre armes différentes. Dans un second temps, les policiers auraient interpellé deux personnes dans le cadre de l’enquête sur la rixe. Ils auraient également mis la main sur trois douilles de calibre 12 mm.

D’après le directeur de cabinet du préfet du Val-de-Marne, cité par l’AFP, les faits se sont déroulés devant le lycée et une cité HLM mais n’avaient «à priori» pas de lien avec l’établissement. L’enquête a été confiée à la direction territoriale de la sécurité de proximité (DTSP).

Un élève sérieusement agressé en février 2010 !

L’établissement, qui accueille près de 1 500 élèves, avait été le théâtre en février 2010 d’une agression au cutter. Un élève de de 17 ans avait été agressé dans un gymnase attenant au lycée, conduisant les professeurs à cesser le travail le lendemain.

Dans un élan commun, professeurs et élèves avait cessé le travail et réclamé des moyens et des postes de surveillants supplémentaires pour leur lycée déjà doté de sept caméras de surveillance.

Source: http://tinyurl.com/39glod8