Francaisdefrance's Blog

19/01/2012

« La délinquance est en baisse depuis neuf années consécutives » (Claude Guéant)…

On doit lui cacher des choses, à Claude Guéant…

FDF

.

A l’issue d’une course poursuite entre Toulouse et Cugnaux, deux policiers ont été blessés lors de deux interpellations musclées. L’un d’eux a été hospitalisé.

Une course-poursuite a failli virer au drame, vers 3 heures, dans la nuit de mardi à mercredi, à Cugnaux. Deux fonctionnaires de police ont été blessés dont un a dû être hospitalisé pour des blessures importantes.

L’équipée a débuté quelques minutes avant, dans le centre ville de Toulouse. Une voiture de police en patrouille repère, boulevard Lascrosses, au niveau de l’avenue Honoré-Serres, un véhicule Renault clio, avec trois personnes à son bord, qui roule à très vive allure. Le conducteur grille les feux rouges.

Les policiers le prennent en chasse. Bien que la voiture de police soit clairement identifiée, le chauffard n’obtempère pas et continue de filer à vive allure dans les rues de Toulouse. Les policiers le poursuivent jusqu’à la route de Saint-Simon puis en direction de Cugnaux, route de Tournefeuille, dans le secteur de La Ramée.

Le conducteur, qui semble bien connaître les lieux enchaîne les petites rues jusqu’au chemin de La Parisette à Cugnaux. Une arme est jetée dans le fossé. Là, la voiture s’arrête puis redémarre soudainement en marche arrière avant de percuter de plein fouet le véhicule de police. Les trois sortent alors et tentent de s’échapper. Les policiers parviennent à en interpeller deux, dont le conducteur, mais ils ne se laissent pas faire. Entre-temps, une quinzaine de gens du voyage habitant de cette rue est arrivée sur les lieux et cherche à empêcher les interpellations. Un fonctionnaire de police tente de plaquer l’un des fuyards qui résiste et essaie de dérober l’arme de service. Le policier est roué de coups de poings, de coups de pieds. Il est blessé à l’arcade et à la tempe. Il souffre d’une lésion de la hanche. Son collègue, lui aussi agressé, est plus légèrement blessé. Les deux jeunes, âgés de 25 ans, sont finalement interpellés, grâce à l’arrivée de renforts et notamment d’équipages de la brigade anticriminalité.

Cette nouvelle agression fait bondir le syndicat de police Alliance. « Malheureusement, on déplore de plus en plus de violences et de moins en moins de respect des forces de l’ordre. Le moindre petit fait tourne à la rébellion et à l’outrage », s’indigne Gilles Rouziès, secrétaire zonal adjoint Midi-Pyrénées. Hier soir, le policier était sorti de l’hôpital. Les deux personnes arrêtées étaient toujours en garde à vue.


Une policière blessée

Une semaine tout juste avant ces faits, le mardi 10 janvier, deux policiers avaient été blessés à Toulouse, par un automobiliste en fuite qui avait délibérément percuté leur véhicule pour échapper à une interpellation entre le boulevard des Crêtes et la route de Castres. Une fonctionnaire, passagère avant, blessée à un bras et au dos, souffrait d’un trauma facial. Elle avait été transportée à l’hôpital Rangueil après une longue désincarcération. Elle avait dû être opérée et est restée une semaine hospitalisée. L’un de ses collègues avait également été blessé. Le chauffard âgé de 22 ans a été jugé en comparution immédiate. Il a écopé de 6 mois de prison ferme.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Merci à Henri…

17/01/2012

Dernier bilan sur la délinquance avant les présidentielles…

Et bien évidemment, il est………………………………………………………… BON !

3.521.256 « faits de délinquance » en 2010, c’est BON ! Je veux bien. Nous vivons dans pays hautement sécurisé. Ca fait plaisir. Ben oui, ça pourrait être pire; si si. Je me pose tout de même une question: sur 3.521.256 « faits de délinquance », combien sont punis? Hein?

Il ne doit avoir les bonnes sources, notre ministre. Un jour peut-être, « on » arrêtera de nous prendre pour des cons. Peut-être…

FDF

.

Et ça, c’est compté ?

.

Guéant annonce une délinquance « en baisse pour la neuvième année consécutive en France »

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a annoncé mardi sur RTL que la délinquance, en 2011 en France, était « en baisse pour la neuvième année consécutive« , représentant « 12.000 faits en moins » (-0,34% sur 2010).

Les atteintes aux personnes « sont stables, elles sont en augmentation de 0,1%, les atteintes aux biens et les infractions économiques et financières baissent », a-t-il ajouté, précisant que les cambriolages de résidences principales et secondaires grimpaient de 16%.

Selon lui, cette explosion des cambriolages de résidences est le fait d’un « phénomène nouveau qu’il est très difficile de combattre qui est celui des raids menés par des personnes originaires d’Europe centrale et orientale, parce que ce sont des gens qui passent d’un pays à l’autre très rapidement ».

Les « 12.000 faits en moins » de crimes et délits constatés en France en 2011 représentent une baisse de la délinquance générale de 0,34%, par rapport aux 3.521.256 faits comptabilisés officiellement en 2010.

Le ministre, qui présente mardi à 09H30 le bilan statistique 2011 de la délinquance, a insisté sur le fait qu’il utilisait la même « présentation qui est faite depuis 1972.

« La statistique générale est tout à fait exacte », a affirmé le ministre, et si je faisais une présentation différente, on dirait que je veux truquer les choses », s’est-il défendu.

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) présentera en parallèle des « analyses fines, sur les atteintes aux biens, les atteintes aux personnes, les infractions économiques et financières », a souligné le ministre.

M. Guéant a enfin précisé: « la façon dont je présente les choses aujourd’hui sera sans doute la dernière parce qu’on peut aller vers un système plus moderne, mais il n’empêche que ce que je présente est rigoureusement exact« .

Source: http://www.ladepeche.fr/

11/03/2011

L’art et la manière de « déplacer le problème »…

J’ai pris cette photo ce jour dans une zone « sensible ». Une voiture incendiée; c’est notre quotidien. Les médias n’en parlent presque pas tellement que le cas est fréquent. Mais là, c’est plus grave…

Ce véhicule a été brûlé dans un endroit très fréquenté. Pas un mot dans la presse locale… Mais dès le lendemain, l’épave a été  « déplacée » par on ne sait qui dans un coin pratiquement déserté par la population locale. Ni vu, ni connu… Cela se nomme « déplacer le problème », non?

Pas du tout. C’est cacher la vérité au peuple. Pour ne pas que le peuple gronde. Pour faire croire que l’insécurité n’est pas un gros problème, en France. Pour faire un bon score aux élections du 20 mars, déjà. Grâce à l’effort fait par le maire de cette commune pour contrer la délinquance… A savoir que ce quartier « sensible » a depuis les municipales toutes les faveurs et honneurs de la nouvelle municipalité PS… Alors, on ne va pas avouer l’inavouable, non?

On nous annonce que les chiffres de la délinquance baissent. On se demande bien où… C’est ça, l’image de notre France?

Marine; vite !!!

FDF

Photo: FDF

04/01/2011

Bonne année, bonne santé et bonne insécurité…

2011 commence sous les meilleures augures… Et on nous dit, encore et toujours, que la délinquance baisse de plus en plus; enfin, les chiffres… Le disque, le CD, pardon, commence à être usé…

Prévention, sensibilisation, stages de citoyenneté, intégration… Et si on essayait la répression; la vraie, pas celle qui protège les racailles???

FDF

.

Un bureau de poste attaqué à l’explosif à Nanterre !

Un distributeur automatique de billets (DAB) de la Banque Postale a été attaqué à l’explosif tôt lundi matin, à Nanterre (ministre de l’Intérieur). L’attaque s’est produite vers 7h15 dans le quartier Pablo-Picasso et n’a pas fait de blessés.

La police n’était pas en mesure en ce milieu de matinée de dire si de l’argent avait été dérobé.

Selon les premiers éléments de l’enquête, confiée à la Brigade de répression du banditisme, le distributeur venait tout juste d’être réapprovisionné en billets, a précisé une source policière.

Les attaques contre les distributeurs automatiques de billets à la voiture bélier ou à l’explosif ont baissé de plus de 30 % en 2010 par rapport à 2009, notamment grâce à des dispositifs de sécurité, mais elles sont de « plus en plus violentes », selon la profession.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait annoncé mi-décembre qu’il y avait eu 37 attaques de DAB depuis le début de l’année contre 60 à la même époque en 2009. Ah bon?

Source: http://www.lexpress.fr/