Francaisdefrance's Blog

01/06/2011

Les fraudes aux allocations familiales continuent de progresser: + 10% en 2010…

En 2010, 13.114 cas de fraudes ont été recensés contre 11.733 l’année précédente, soit une progression de 10%, selon Le Parisien/Aujourd’hui en France sur la foi d’un rapport de la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf). La progression atteint 5,3% en termes de masse financière, selon ce document qui a été présenté mardi aux administrateurs de la Cnaf. Mais si le nombre de fraudes continue à croître, il progresse à un rythme moindre : en 2007, la hausse avait atteint 73%.

En 2009, 96,16% des sommes ont été versées à bon droit, mais environ 200.000 allocataires seraient auteurs d’une fraude, selon le rapport cité par le quotidien.

Et parmi les aides versées, le Revenu minimum d’insertion (remplacé depuis 2009 par le Revenu de solidarité active), l’allocation de parent isolé et l’allocation de soutien de famille sont les prestations qui font l’objet du plus grand nombre de fraudes. Au total, 563 amendes pénales et 362 peines de prison ont été prononcées pour ces fraudes.

Source: http://www.defrancisation.com/

Pour info: L’immigration légale serait en hausse de 10,6% en 2010 en France (http://www.ladepeche.fr/article/2011/04/07/1053789-L-immigration-legale-en-hausse-de-10-6-en-2010-en-France.html)… Mais ça n’a rien à voir…

FDF

26/01/2011

Hallucinant !!!

Et devinez QUI va encore en profiter ???

FDF

.

La Caisse d’allocations familiales de l’Essonne (CAF) vient de lancer, il y a quelques jours, un dispositif novateur et unique en France : Parent-parenthèse. La CAF propose aux familles « en souffrance » de partir 2, 3, 4 et jusqu’à 7 jours consécutifs en vacances. Un petit voyage à la mer, à la montagne, à la campagne, histoire de se ressourcer et d’oublier les soucis du quotidien.

Public concerné :

  • Familles avec naissance multiple ou rapprochée depuis moins de trois ans.
  • Familles nombreuses de 4 enfants et plus dont un enfant de moins de trois ans.
  • Familles concernées par le décès d’un parent, d’un enfant, depuis moins d’un an.
  • Familles monoparentales séparées depuis moins de trois ans.
  • Familles monoparentales bénéficiaires du Rsa majoré.

Conditions d’attribution :

  • Disposer d’un quotient familial inférieur ou égal à 719 euros (quotient familial : 1/12e des ressources annuelles + prestations familiales mensuelles perçues nombre de parts)

Sources : Le Parisien, Règlement intérieur d’action sociale de la CAF 91 (fichier PDF 1,9 Mo)

D’après un billet de: http://www.defrancisation.com

24/01/2011

Cours de mémorisation du coran pour les enfants de Villejuif .

L’invasion continue… L’endoctrinement et la fanatisation aussi. Ce seront de bon « combattants » musulmans.

FDF

.

 

Les enfants de la mosquée de Villejuif

Villejuif : la mosquée organise depuis trois ans déjà, des cours de mémorisation du Saint Coran. Ces cours, ouverts à toutes et à tous, sont actuellement suivis par des enfants et des femmes.

Source: http://www.defrancisation.com/

07/12/2010

Les villes de l’immigration veulent faire voter les étrangers !

La dhimmitude portée à son paroxysme… C’est tendre le bâton pour se faire battre… Quelle bande de … ! Et tout ceci dans des buts inavoués d’élections en perspective… Fort heureusement, la Préfecture du Val-de-Marne s’y oppose… Affaire à suivre.

FDF

.


Nouveau pas vers la défrancisation des villes de banlieues d’Ile-de-France, à partir d’aujourd’hui, les municipalités d’Ivry, de L’Haÿ-les-Roses, d’Orly et de Villejuif invitent leurs habitants à se prononcer sur le droit de vote des étrangers aux élections locales.

Les urnes seront ouvertes toute la semaine dans différents endroits des ces villes.

C’est le vieux bastion communiste d’Ivry qui en a fait le plus : l’organisation de ce vote y a été approuvée en conseil municipal tandis que les autres municipalités s’associent seulement à un vote organisé par des associations immigrationnistes comme la Ligue des droits de l’homme.

Si on comprend le souci du maire d’Ivry et de ses homologues de faire voter les nouvelles populations, souvent économiquement et socialement dépendantes des aides et logements municipaux et donc représentant un « électorat captif », qui ont peu à peu chassés les français de ces cités, ce référendum sur le droit de vote des étrangers n’est cependant pas du goût de la préfecture du Val-de-Marne qui a déposé un recours en référé pour le faire annuler.

Source: Novopress.info 

Merci à JLB pour l’info.