Francaisdefrance's Blog

25/07/2011

Autre « coup de gueule »…

Je relaie, simplement…

FDF

.

« Une nouvelle réponse pour le sujet « Devenez rédacteur ».
http://www.defrancisation.com/devenez-redacteur-pour-defrancisation/

Auteur : Manuel Gomez
Message :
Oublier le passé ! Jamais.
On nous répète qu’il faut oublier le passé mais il est difficile quelquefois de se taire quand la colère nous étouffe.
Le 02 juillet 2011 Mme Zohra Driff-Bitat, vice-présidente du Sénat Algérien a été reçue en France en grande pompe, invitée avec une forte délégation par Claude DOMEIZEL président du groupe d’amitié France-Algérie au Sénat Français ;
Déjeuners avec Bernard DEROSIER, député du Nord, avec Jean-Marc SAUVE, vice-président du Conseil d’état.
Entretiens avec Philippe RICHERT du ministère de l’Intérieur, Patrick OLLIER ministre auprès du Premier ministre, Gérard LARCHER, président du Sénat, Michel VAUZELLE, président du Conseil régional, Jean-Noël GUERINI (le copain de Montebourg) président du Conseil Général et, enfin, Jean-Claude GAUDIN, sénateur-maire de Marseille.
Réception chez Mme Yvette MATHIEU préfète des Alpes de Haute-Provence.
Déclaration de Zohra Drif en cette occasion : Le peuple algérien a toujours eu une relation amicale avec le peuple français et nous sommes-là aujourd’hui pour promouvoir davantage cette relation ».
Mais qui est cette Zohra DRIF ?
Elle faisait partie du « réseau bombe » tout comme Djamila Bouhireb, auprès des Yacef Saadi et Ali la Pointe, les tueurs de Français. C’est Zohra DRIF qui a posé la bombe au « MILK BAR » rue d’Isly à Alger. Bilan : 3 jeunes femmes tuées et 12 blessés graves dont plusieurs enfants qui mangeaient des glaces.
(Ce jour là on ce serait bien passé de son amitié…meurtrière)
Condamnées à mort Zohra DRIF comme Djamila BOUHIREB ont été graciées par Djamila BOUHIREB par De Gaulle et si la colère m’étouffe aujourd’hui ce n’est pas contre ces deux femmes mais contre cet assassin (de GAULLE) qui gracie les tueurs et les tueuses de Français, de Pieds Noirs, et qui envoi allègrement devant le peloton d’exécution, sans la moindre pitié, les défenseurs de cette France qui n’était pas la sienne : Bastien THIRY, DEGUELDRE, DOVECAR et PIEGTS.
Ce de Gaulle à qui on élève des statues (merci Christian ESTROSI on s’en souviendra) et que l’on glorifie alors qu’il n’était qu’un imposteur et un criminel relevant d’un tribunal pour crimes contre l’humanité (HARKIS) et contre tous ces politiciens de droite comme de gauche qui protègent sa mémoire afin de protéger leur avenir.

Voir tous les commentaires de ce sujet :
http://www.defrancisation.com/devenez-redacteur-pour-defrancisation/#comments« 

15/05/2011

Dormez tranquille, braves citoyens…

Les chiffres de la délinquance sont en baisse… Je me répète, mais il faut le savoir.

FDF

.

Les enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) viennent de mettre la main sur plusieurs armes de guerre, transportées dans le coffre d’une voiture par des trafiquants domiciliés dans le Val-d’Oise. Les policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) ont interpellé, le 4 mai, deux hommes en possession d’un tube lance-roquettes M80 et d’un fusil d’assaut kalachnikov à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Au cours de leur perquisition, les fonctionnaires ont également saisi une carabine de calibre 30, un fusil à pompe de calibre 12 ainsi qu’une centaine de munitions dans un appartement de Bessancourt (Val-d’Oise).
« La saisie d’un lance-roquettes reste chose rare, indique une source proche de l’affaire. En France, on en récupère une dizaine par an. Dans ce dossier, les principaux commanditaires étaient deux frères, âgés de 28 ans et 30 ans, originaires de Saint-Gratien. » Six trafiquants présumés ont été placés en détention provisoire.
L’antenne de police judiciaire de Cergy a également travaillé sur cette affaire.

Source : Le Parisien Merci à Herstalle. Via: http://www.defrancisation.com/

09/05/2011

Qui a osé dire: « les cathédrales, c’est grâce aux arabes » ? Eh bien c’est………………..

…et leur art de construire.
Jean-Luc Mélenchon sur France Culture, Répliques, le 07 mai 2011 :

Ecoutez le passage sur http://www.defrancisation.com/j-l-melenchon-les-cathedrales-c-est-grace-aux-arabes/

26/04/2011

Clandestins Tunisiens: des policiers aux frontières confient qu’ils ont « le sentiment de travailler pour rien ».

Et quand on voit ce qui se passe (comme à Paris où ils squattent les squares…), on les comprend, ces policiers…

FDF

.

« Très sollicités, mes collègues ont le sentiment de travailler pour rien. Les Tunisiens interpellés vont de toute façon être laissés libres », résume Frédéric Heller, délégué syndical d’Unité SGP-Police, représentant la police aux frontières (PAF) dans les Alpes-Maritimes.(…)

« Ils savent qu’à terme, même s’ils sont interpellés et ramenés en Italie, ils passeront. Ils vont juste être retardés », décrit le représentant syndical.

« On a l’impression de faire un combat de retardement, plutôt que quelque chose d’efficace », confirme un responsable de la PAF qui souhaite garder l’anonymat.

Le malaise provient aussi d’un certain flou juridique. Dans une lettre adressée au préfet, Unité SGP-Police indique que les agents sont déconcertés par les directives contradictoires émanant de la préfecture et la justice. D’un côté, la préfecture préconise le placement en centre de rétention sans procédure judiciaire, de l’autre le procureur de la République de Nice dit qu’un migrant ne peut être en infraction car les documents remis par les autorités italiennes sont valides sur notre territoire

Depuis une semaine, les migrants tunisiens arrivent avec des permis de séjour de six mois valables dans l’espace Schengen, délivrés par les Italiens au grand dam de Paris.

Pour entrer en France, ils doivent disposer de ressources suffisantes. La barre est fixée à environ 200 euros minimum dans les Alpes-Maritimes, révèle Frédérick Heller, délégué syndical Unité SGP-Police. « Les choses sont simples », stipule le préfet, « les gens qui arrivent n’ont aucune ressource et sont donc en situation irrégulière ». La somme requise ? « Ca dépend si l’étranger dit qu’il va rester une semaine, s’il a un billet retour ». Quelque 120 Tunisiens, contrôlés samedi à Marseille et titulaires du permis de séjour, ont par exemple été laissés libres.

Source:http://www.defrancisation.com/

23/03/2011

« Avant, je votais socialiste »…

Ceci se passera de tout commentaire. Si; un seul: les Français ont compris…

FDF

.

Lire: http://www.defrancisation.com/avant-je-votais-socialiste/

 

Dans le département du Val-de-Marne, le Front national a obtenu des résultats historiques. Sur 25 cantons renouvelables, le FN est présent dans 8 au second tour. A Villeneuve-Saint-Georges, le parti de Marine Le Pen arrive même en tête.
Une habitante de la commune se prononce sur ses intentions de vote pour le second tour des cantonales.

13/02/2011

Adoption : CAF et Conseil Général de Seine-Saint-Denis en conformité avec la charia !

Rien d’étonnant non plus, dans cette info. Plus c’est gros, mieux ça passe.

FDF

.

Faute de détracteurs vigilants certaines informations tomberaient rapidement dans l’oubli. C’est un lecteur qui a attiré notre attention.
Le 24 janvier 2011 se tenait à Paris un débat sur le thème “islam et intégration” auquel participait Xavier Lemoine, maire de Montfermeil. C’est à cette occasion qu’il révéla à son auditoire qu’en Seine-Saint-Denis, le Conseil Général et la CAF sont déjà en conformité avec la charia sur les questions d’adoption. Une exception dans notre pays.

Appel aux lecteurs :

Nous sommes à la recherche de documents officiels attestant de ces aménagements de la CAF en faveur des musulmans de Seine-Saint-Denis. Fonctionnaires, élus, vous pouvez vous manifester via le bouton « Partager une info » , vos messages seront supprimés par souci d’anonymat si vous le souhaitez.

Le morceau choisi de cette conférence sur http://www.defrancisation.com/adoption-le-conseil-general-et-la-caf-de-seine-saint-denis-en-conformite-avec-charia/

L’intégralité de cette conférence sur http://www.enquete-debat.fr/archives/conference-islam-et-integration-avec-xavier-lemoine

Exclusivité: Défrancisation.com

04/12/2010

« Réformer le programme d’histoire enseigné dans les écoles françaises. »

Minorités… Quand on pense que les Etats Unis ne sont composés que de « minorités »… C’est grave. Alors ça, c’est à lire…

FDF

.

Exclusivité Défrancisation

Document Wikileaks : l’ambassade des États-Unis à Paris développe une stratégie d’engagement pour les minorités afin de promouvoir ses intérêts nationaux. Ce document diplomatique exceptionnel et classé confidentiel qu’un lecteur nous a fourni décrit la stratégie utilisée en France par l’ambassade américaine pour développer la discrimination positive et le métissage afin je cite « de promouvoir les intérêts nationaux américains ». La partie pratique se découpe en 7 étapes appelées « Tactiques », toutes détaillées dans ce document datant de janvier 2010.


Un immense merci à San Juan, CB, Monsieur L, Hychtwn et Parpaillot.
__________________________________________________________

Document Wikileaks
Ambassade américaine de Paris / Stratégie d’engagement pour les minorités

C O N F I D E N T I A L SECTION 01 OF 04 PARIS 000058
FM AMEMBASSY PARIS
TO RUEHC/SECSTATE WASHDC PRIORITY 8075

De plus, nous continuerons et renforcerons notre travail avec les musées français et les enseignants pour réformer le programme d’histoire enseigné dans les écoles françaises.

1. Préambule : restant fidèle à l’histoire unique de la France et de ses traditions, l’ambassade de Paris a créé une stratégie d’engagement pour les minorités qui englobe, entre autres groupes, les populations musulmanes françaises et répond aux objectifs du REFTEL A. Notre but est de motiver la population française à tous niveaux à augmenter ses efforts en vue d’atteindre ses propres idéaux égalitaires, et donc de promouvoir les intérêts nationaux américains. Alors que la France est à juste titre fière de son rôle phare en matière de démocratie et de champion en droits de l’homme et du respect des lois, les institutions françaises ne se sont pas révélées être assez flexibles pour s’ajuster à une démographie de plus en plus hétéroclite. Nous pensons que si la France, à long terme, ne propose pas assez d’opportunités et ne reflète pas fidèlement la représentation politique de ses minorités, elle deviendra un pays plus faible et plus divisé, peut-être plus enclin à des crises et à un repli sur soi, et donc un allié moins intéressant. Pour encourager les efforts français à supprimer les discriminations envers les minorités, nous nous engagerons dans un discours positif, montrerons clairement le bon exemple, mettrons en place une stratégie agressive de communication envers les jeunes, encouragerons les discours modérés, propagerons les meilleurs pratiques, approfondirons notre compréhension des causes fondamentales d’inégalités en France. Nous regrouperons aussi les efforts des différentes sections de l’ambassade, en visant des dirigeants influents dans notre entourage proche, et évaluerons à la fois des indicateurs concrets et abstraits du succès de notre stratégie.

Contexte : La crise de la représentation en France

2. La France a depuis longtemps été une championne dans le domaine des droits de l’homme et du respect des lois, à la fois sur son territoire national et à l’étranger, et se perçoit avec raison comme un leader historique au sein des nations démocratiques. Cette histoire et cette perception nous serviront très bien lorsque nous mettrons en œuvre la stratégie détaillée ici, dans laquelle nous presserons la France de mieux appliquer les valeurs démocratiques qu’elle défend. Cette stratégie est nécessaire parce que les institutions françaises ne se sont pas montrées assez flexibles pour s’ajuster à la démographie de plus en plus hétéroclite. Très peu de minorités tiennent des postes de dirigeants au sein des institutions publiques françaises. Comme le chantre de la diversité du président Sarkozy, Yazid Sabeg, l’a dit à l’ambassadeur Rivkin en décembre, l’Assemblée Nationale « sert de miroir de la crise de la représentation en France » (REFTEL B). L’Assemblée Nationale, parmi ses 577 députés, compte un seul représentant noir de métropole, mais ne possède pas de députés d’origine arabe ou musulmane, alors que cette minorité représente approximativement 10% de la population. Il y a deux sénateurs musulmans (sur 343), mais pas de noirs, et seulement quelques sénateurs proviennent de minorités ethniques ou religieuses. Sabeg a également noté qu’aucun des 180 ambassadeurs français n’est noir, et seulement un est de descendance nord-africaine. Malgré la nomination par Sarkozy de ministres comme Rachida Dati, Fadela Amara et Rama Yade, les minorités sont toujours tenues à l’écart des institutions publiques. Dans les média français la couleur reste en majorité le blanc, avec quelques modestes avancées dans la représentation à la caméra lors des journaux télévisés. Parmi les grandes écoles françaises, nous n’avons que l’exemple de Sciences Po qui a pris des mesures sérieuses pour intégrer les minorités. Bien qu’un peu mieux représentées dans les organisations privées, les minorités de France dirigent peu d’entreprises et de fondations. La réalité de la société française défie donc les idéaux égalitaires de la nation. La politique élitiste et « familiale » est toujours de mise dans les institutions publiques, alors que l’extrême droite et les tendances xénophobes regroupent une petite (mais parfois influente) minorité. Ce document va explorer d’autres origines des barrières sociales, politiques et économiques qui empêchent le développement des minorités en France.

3. La France subit des conséquences néfastes alors que ses institutions dirigeantes n’arrivent pas à représenter la composition de la population. Nous pensons que la France n’a pas bénéficié totalement de l’énergie, de la motivation et des idées de ses minorités. Malgré certaines assertions françaises de servir de modèle d’assimilation et de méritocratie, des inégalités indéniables ternissent l’image globale de la France et diminuent son influence à l’étranger. A notre avis, un échec non corrigé d’amélioration des opportunités et de fournir une représentation politique fidèle de ses minorités peut faire de la France un pays plus faible et plus divisé. Les conséquences géopolitiques de cette faiblesse et division affecteront négativement les intérêts américains, car nous avons besoin de partenaires forts au coeur de l’Europe pour nous permettre de promouvoir les valeurs démocratiques. De plus, l’exclusion sociale a des conséquences pour la France, incluant l’aliénation de certaines parties de la population, ce qui peut alors contrecarrer nos efforts pour combattre les réseaux mondiaux d’extrémistes violents. Une politique française développée et intégrée nous servira à promouvoir nos intérêts dans la propagation de la démocratie et améliorera la stabilité mondiale.

Une stratégie pour la France : nos objectifs

4. Le but principal de notre stratégie de sensibilisation des minorités est d’engager la population française à tous niveaux à réaliser ses propres idéaux égalitaires. Notre stratégie comporte trois grandes cibles : (1) la majorité, particulièrement les élites, (2) les minorités, avec une attention particulière à leurs dirigeants, (3) la population générale. En employant les sept tactiques décrites ci-dessous, nous visons à (1) améliorer la perception, parmi les élites françaises, des bienfaits de l’amélioration des opportunités et des coûts du maintien du statu quo ; (2) améliorer les compétences et renforcer la confiance des dirigeants des minorités qui cherchent à augmenter leur influence ; (3) communiquer à l’ensemble de la population que nous admirons particulièrement la diversité et le dynamisme de sa population, en mettant en avant les avantages à profiter de ces bienfaits en améliorant les opportunités pour tous.
———————-

Tactique 1 : S’engager dans un discours positif

———————-
5. Premièrement, nous focaliserons notre discours sur le problème des discriminations. Lorsque nous nous exprimerons en public sur la communauté des démocraties, nous mettrons en avant, parmi les qualités de la démocratie, le droit d’être différent, la protection des droits des minorités, la valeur de l’égalité des chances, et l’importance d’une représentation politique fidèle. Lors des rencontres privées, nous poserons délibérément des questions sur l’égalité des chances en France à des haut-dirigeants qui ne sont pas issus de minorités. Plutôt que de se retirer des discussions qui impliquent les deux vaches sacrées de France (la laïcité et le communautarisme), nous demanderons directement aux dirigeants français le rôle que pourrait jouer leur terminologie et leurs concepts intellectuels dans la promotion (ou la diminution) de l’égalité des chances. Nous nous efforcerons de montrer les coûts pour la France de la sous-représentation des minorités, en mettant en évidence les bénéfices que nous avons accumulés avec le temps, en travaillant dur pour supprimer les différents problèmes rencontrés par les minorités américaines. Nous continuerons à adopter, bien sûr, une attitude humble par rapport à notre propre situation aux Etats-Unis, mais continuerons néanmoins à souligner les bénéfices innombrables venant d’une approche proactive à une grande inclusion sociale, complémentant nos partenaires français sur toute mesure positive qu’ils prennent. De plus, nous continuerons et renforcerons notre travail avec les musées français et les enseignants pour réformer le programme d’histoire enseigné dans les écoles françaises, pour qu’ils prennent en compte le rôle et les perspectives des minorités dans l’histoire de France…

Suite et source: http://www.defrancisation.com/