Francaisdefrance's Blog

27/02/2012

Continuons de payer pour la Grèce…

Evolution de la dette de la Grèce…

.

Ne me dites pas que si l’Union Européenne avait correctement fait son boulot, on ne s’en serait pas apperçu avant…

FDF

.

Athènes aurait gonflé son déficit en 2009 pour justifier l’austérité

C’est peut-être un scandale d’ampleur européenne qui couve actuellement dans le bureau du procureur d’Athènes : le gouvernement de Georges Papandréou aurait invité l’Elstat, l’institut statistique grec, à surestimer le déficit 2009 pour mieux faire passer les réformes auprès du peuple grec.
Le procureur d’Athèmes, Grigoris Peponis, a obtenu jeudi de la Vouli, le parlement grec, une commission parlementaire d’enquête concernant le niveau du déficit public hellénique en 2009.

Révélations

L’affaire a débuté en septembre dernier lorsqu’une employée de l’Elstat, Zoé Gorganta, a révélé que le chiffre du déficit public de 2009 avait été gonflé artificiellement lors de sa révision à la hausse en novembre 2010 de 13,6 % à 15,4 % du PIB. Selon cette employée, qui a été immédiatement licenciée, ces chiffres auraient été aggravés à dessein afin que le déficit grec dépassât celui de l’Irlande, devînt ainsi un record dans la zone euro et pût faciliter dans les esprits grecs l’acceptation des mesures d’austérité douloureuses proposées par le gouvernement.

Responsabilités politiques

Derrière ces accusations se glissent évidemment les figures du premier ministre socialiste de l’époque, Georges Papandréou et de son ministre des Finances d’alors Georges Papakonstantinou. La responsabilité des ministres devra du reste être une des principales questions auxquelles devra répondre la commission d’enquête parlementaire. Mais la question de la responsabilité européenne ne manquerait pas de se poser. L’Elstat a été fondée en août 2010 sur le modèle des autres instituts statistiques européens. Son principal critère a été l’indépendance du pouvoir politique afin que ne se reproduise pas les « trucages » de comptes qui avaient permis entre 2000 et 2004 au pays d’entrer sans difficultés dans la zone euro. Eurostat, du reste, a validé la correction de novembre 2010 sans broncher.

Défense de l’Elstat

Le président de l’Elstat depuis sa fondation, Andreas Georgiou, se défend pied à pied depuis le début de l’affaire. Pour le moment, il n’est pas mis en examen, le procureur ayant voulu transmettre l’affaire au parlement d’abord, mais il risque pour « atteinte à la sûreté de l’Etat », la prison à vie. Il a néanmoins soumis au procureur un dossier de 74.500 pages pour lui expliquer le mode de calcul du déficit et a effectué mercredi une déposition de 110 pages. Selon le quotidien grec Ekathimerini, il aurait alors insisté sur la surveillance européenne qui aurait alors entouré ses calculs, gage pour lui de leur justesse. Il réfute en tout cas toute pression gouvernementale et proclame son indépendance absolue. A Luxembourg, Eurostat proteste également de la régularité absolue des comptes grecs.

Combat politique

La commission parlementaire devra donc déterminer s’il y a eu falsification ou s’il s’agit encore d’une « théorie du complot » sans fondement. Il est à souhaiter qu’elle puisse agir en toute indépendance dans un climat politique grec lourd, malgré le gouvernement « d’union nationale » de Lukas Papadémos. Cette affaire a ainsi été l’occasion de plusieurs passes d’armes entre la Nouvelle Démocratie, accusée d’avoir falsifiée les comptes de 2000 à 2004, et le Pasok de Georges Papandréou. Si cependant il s’avère que ces accusations étaient fondées, le rôle de l’Union européenne en Grèce prendrait alors une couleur bien trouble. Et son engagement sur place pour « contrôler » les comptes grecs, décidé mardi dernier, une certaine saveur.

Source:  http://www.latribune.fr/

Merci à DG…

16/02/2012

Endettement: les « motivations » de Sarkö… Sachez que « la dette » est une arme de guerre…

Un excellent billet que je soumets à votre appréciation…

FDF

.

On ne résout  pas les conséquences de l’endettement par toujours  davantage d’endettement !

 Alors, la question se pose de savoir pourquoi depuis cinq années le président creuse allègrement le

 déficit de la France et des Français. Quelles sont ses motivations ?           

 JD.CATON   

.

La dette une arme de guerre …

07/02/2011

France: la grande braderie.

On n’est pas les meilleurs, mais on est bien placés…

C’est tellement vrai… Et que l’on n’aille pas nous faire croire que c’est pour sortir notre pays du gouffre financier dans lequel certains l’on plongé…
FDF

.

Lire: http://www.minefi.gouv.fr/cessions/previsions_mode0410.htm

 

Et puis, pour en rajouter: http://tinyurl.com/4rqk2ur

 

 

Merci à DG…

02/02/2011

Puisqu’on ne peut pas financer leurs mosquées, aidons les autrement…

Ca ne date pas d’aujourd’hui, cette info. Mais une petite piqûre de rappel me semble utile.

La Sécu n’est encore pas assez en déficit. Valérie Boyer, députée UMP, en rajoute; sans honte ni vergogne…

FDF

.

Valérie Boyer n’est pas un député lambda. Elle

est *secrétaire nationale de l’UMP chargée de la santé*. Elle exprime donc la

position officielle du parti de Nicolas Sarkozy. *Or elle souhaite que la

«circoncision rituelle» des enfants musulmans soit prise en charge par

l’assurance maladie*. Mais comme elle ne peut pas le demander ainsi, à cause

de la «laïcité», elle demande que l’on propose, à la naissance d’un enfant

mâle, *un «contrat d’assurance circoncision» (sic), avec une «participation

limitée» de l’assurance maladie*. Etant très fortement sous-entendu que la

«participation limitée» pourrait ensuite discrètement devenir un pur et

simple financement, puisque ce serait rendre justice aux musulmans qui

doivent faire circoncire leurs enfants et n’en ont souvent pas les moyens…

Pour faire «laïque», Valérie Boyer propose que le «groupe de réflexion» qui

s’attellerait à ce projet intègre les «associations d’usager». Les usagers

de la circoncision… […]

*Valérie Boyer, et derrière elle l’UMP, ne prend pas en compte le fait

qu’une telle mesure serait une introduction de la tradition musulmane dans

le droit français, et serait évidemment, et à juste titre, considérée comme

une avancée par ceux qui veulent voir établir la charia en France*. Mais il

est vrai que les maires UMP sont parmi ceux qui donnent des terrains et

financent les grandes mosquées, terrains qui deviennent territoires de

l »oumma…

Source: http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-30856QE.htm

01/10/2010

La sécu n’est pas en déficit mais en excédent…. 50 secondes pour comprendre.

La vérité qui fait mal…


FDF

Evelyne DUBIN est passée sur France Bleue mais pas sur une chaine de télé nationale, pourquoi ?
Objet : SECURITE SOCIALE on le croit ou pas!!!!!!!!
La sécu n’est pas en déficit mais en excédent…. 50 secondes pour comprendre pourquoi. Depuis le temps qu’on bouche le trou de la sécu …..
Il faut à Evelyne DUBIN, la signataire de ce document une bonne dose de courage pour avoir écrit ce texte en se nommant (voir la fin du texte). A TRANSFERER AUTANT DE FOIS QUE VOUS POUVEZ !!!!!!!
L’ASSURANCE MALADIE 50 secondes de lecture à couper le souffle. Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c’était encore de nous faire payer… a – Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro. b – Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie … c – Nous devons consulter un généraliste avant
de voir un spécialiste … d – Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros de notre poche. e – Taxe de 0,50c sur les boites.. f – etc…….
Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.
Or, savez-vous que : 1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 7,8 milliards. 2) Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 3,5 milliards. 3) Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,6 milliard. 4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n’est pas reversée : 1,2 milliard. 5) La part de TVA destinée à la Sécu n’est pas reversée : 2 milliards. 6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards. 7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.
En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d’euros.
Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu’elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd’hui 9 milliards d’excédent !!!!
Ces chiffres ne sont pas inventés ; vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de la Sécu. Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus qu’il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l’assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits ! N’oubliez pas d’avoir une petite pensée sur l’achat, à la hâte, des 90 Millions de doses de Tamiflu par le ministère de la santé publique, quand on sait que la grippe A n’est pas plus mortelle et dangereuse pour vous et moi que la grippe saisonnière classique. Hélas on ne peut en dire autant des dommages collatéraux potentiels qui existent réellement dans les adjuvants que contiennent les vaccins !!! Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va
supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation !!!
Cordialement. Evelyne DUBIN Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général Institut National du Développement Local Avenue Michel Serres BP 32 47901 AGEN Cedex 9 tél : 05.53.48.06. 74 fax : 05.53.48.06. 71 mob: 06.72.19.53. 50 mail: e.dubin@indl. fr
VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES : TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS, ILS ONT LE DROIT DE SAVOIR !!! A force de tourner, il s’affichera peut-être un jour sur l’écran d’ordinateur d’une tête pensante, d’un député, d’un ministre censé passer son temps à gérer l’argent des contribuables et à le dépenser de manière responsable, sans créer de déficit. Alors, avec courage, il pourra (pourquoi pas ne pas rêver…) dénoncer au parlement ces débordements connus, aujourd’hui, de toutes et tous !!!


Reçu par mail…

FDF