Francaisdefrance's Blog

29/10/2010

Le dîner du siècle…

A votre entière appréciation…

FDF

.

 

Le dîner du Siècle, avec Dati (l’histoire ne dit pas si il sera sujet d’inflation avec rachida….), Chabot, NKM, Carolis…

Gratin finois / vendredi 29 octobre par Anaëlle Verzaux, Laurent Macabies, Anthony Lesme Le dîner du Siècle réunit chaque dernier mercredi du mois le gratin politico-médiatico-industriel à l’hôtel Crillon, à Paris. Un rendez-vous d’ordinaire discret. Mais pour une fois, assistez à l’entrée des VIP…

Mercredi soir 27 octobre se tenait à l’hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris, le rendez-vous mensuel du « dîner du Siècle », qui réunit sur parrainage le gratin politico-médiatico-industriel. Un rendez-vous mondain d’ordinaire discret, voire secret. Mais pour une fois, vous pouvez assister à l’entrée des happy few, accueillis entre deux rangées de CRS.

C’était le dîner du Siècle,

avec :

Emmanuel Chain, producteur et journaliste

Nathalie Kosciusko-Morizet : Secrétaire d’Etat au développement de l’Economie numérique

Chabot (journaliste, ex-directrice de la rédaction de France 2)

Rachida Dati (ex-Garde des Sceaux, maire du VIIe arrondissement de Paris, députée européenne, UMP)

Guillaume Pépy (patron de la SNCF)

Louis Gallois (patron d’EADS)

Nicolas Seydoux (président des cinémas Gaumont, héritier de la famille Schlumberger)

Pascal Clément (avocat, ancien Garde des Sceaux)

Sylvie-Pierre Brossolette (rédactrice en chef au magazine Le Point)

Marc Tessier (ex président de France Télévisions )

Alexandre Bompard (patron d’Europe 1)

Dominique Perben (Ex Garde des Sceaux, ex ministre des transports, UMP)

Michel Field (animateur télé et radio, Au Field de la Nuit (TF1))

Patrick de Carolis (ex PDG de France Télévisions)

Françoise de Panafieu (UMP, ex maire du XVIIe arrondissement de Paris)

Alain-Gérard Slama (journaliste, RTL)

Olivier Duhamel (chroniqueur et animateur, Europe 1)

Benoît Genuini (ex médiateur de Pôle emploi)

Et bien d’autres…

voir la vidéo sur http://www.bakchich.info/Le-diner-du-Siecle-avec-Dati-Chain,12265.html

Source: http://tinyurl.com/2c4x856

 

13/09/2010

La stigmatisation, ça vous redore le blason…

13 09 2010

La France est en danger!


Ca y est! « On » a osé! Woerth rejoint la liste des personnalités gouvernementales en vue (Nicolas Sarkozy, Michèle Alliot-Marie, Rachida Dati, Alain Juppé ) « victimes » de lettres de menaces contenant une balle… Très pratique, comme sur-médiatisation quand on est en perte de vitesse… Il va falloir trouver autre-chose, maintenant. Ca fait sourire le peuple, ce genre d’info. Le peuple, oui, celui qui n’est pas dupe… Au fait, on n’a que très peu entendu parler de l’auteur identifié et arrêté des premières lettres… Bizarre, non?

FDF

.

Une lettre de menaces et une balle de carabine envoyées à Eric Woerth !!!

null

Vendredi matin, les services de la mairie de Chantilly, dans l’Oise, ont découvert dans le courrier, une lettre anonyme dactylographiée à destination d’Eric Woerth, le maire de la ville et ministre du Travail.

Une cartouche de fusil de chasse se trouvait dans l’enveloppe, révèle Le Parisien. Selon LeFigaro.fr, il s’agit d’une balle de carabine.

« Le pli dactylographié et la munition étaient destinés sans équivoque à Eric Woerth, maire de Chantilly et ministre du Travail« , écrit le quotidien.

Le parquet de Senlis (Oise) a ouvert une enquête préliminaire. Il s’agit de « menaces d’intimidation » selon un enquêteur.

Contactée par la rédaction du Post, la mairie de Chantilly n’était pas en mesure de nous répondre ce samedi. LePost a tenté de joindre le parquet de Senlis, sans succès pour le moment.

Rappel

En 2009, des lettres de menaces avec balles avaient été envoyées à de très nombreuses personnalités politiques de droite, comme Nicolas Sarkozy, Michèle Alliot-Marie, Rachida Dati ou encore Alain Juppé. L’expéditeur de ses lettres a été arrêté.

Source: http://tinyurl.com/2wcgpcb

06/09/2010

Carnet blanc. Besson repousse la date de son mariage… Et change le lieu, aussi…

Exemplaire, le ministre de l’immigration; jusque dans son mariage… Mais il ne veut pas que ce soit trop médiatisé, par peur, soi-disant, d’être chahuté durant la cérémonie. Pourquoi? C’est une honte d’épouser l’arrière petite fille de l’ancienne première dame de Tunisie, Wassila Bourguiba? Cette jeunette de 24 ans lui cause déjà des soucis? Le garant de l’identité nationale va épouser une jeune femme musulmane et tunisienne. Pas mal, non? Bon, elle deviendra française par le mariage, législation française oblige… Sacré Besson! C’est un p’tit marrant, quand-même… Il va rentrer dans le cercle très privé de Rachida Dati (qui devrait officier lors de la cérémonie…), de Fadéla Amara, et autres piliers de la République Française… Il paraît même que Sarkö viendrait à ses noces… Bon; ça occupera 500 CRS…

FDF

.

Eric Besson change la date et le lieu de son mariage…

06.09.10

Notre ministre est pour le brassage des ethnies…

.

Des groupes Facebook s’étaient formés pour perturber la cérémonie…

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a décidé dimanche de «déplacer» la date et le lieu de son mariage. Prévue le 16 septembre avec la jeune Tunisienne Yasmine Tordjman à la mairie du 7e arrondissement de Paris. La cérémonie risquait d’être perturbée par où plusieurs groupes Facebook qui avait prévu de chahuter leur union, a-t-il déclaré à l’AFP. «J’ai décidé de déplacer la date et le lieu de ce mariage pour le ramener à ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être, une affaire exclusivement privée», a précisé le ministre.

«Sous l’oeil des paparazzi»

«Je n’ai pas peur des chahuts ou des canulars mais je n’envisage pas d’utiliser les moyens publics de sécurité pour un mariage qui relève de la sphère privée», a-t-il ajouté démentant que le président Nicolas Sarkozy devait se rendre à la cérémonie. Le ministre a déploré «qu’un quotidien ait cru devoir annoncer, sans même m’en prévenir, la date et le lieu de mon mariage».

«Je ne me résous pas à vivre comme depuis plusieurs semaines sous l’oeil des paparazzi ou avec des journalistes people menant des enquêtes sur ma vie privée ou sur la personnalité de ma compagne», a-t-il poursuivi. Eric Besson, 52 ans, doit épouser Yasmine Tordjman, 24 ans, étudiante en école d’art et arrière petite fille de l’ancienne première dame de Tunisie, Wassila Bourguiba.

Le ministre de l’Immigration a été marié lors d’une première union avec Sylvie Brunel, géographe et professeur d’université à Paris IV, avec qui il a eu trois enfants et dont il a divorcé en 2009.

Source: http://tinyurl.com/3969mne

15/05/2009

Magistrats: Vers un procès Dati?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 11:30
Tags: , ,

Jeudi 14 Mai 2009

Encore un « mauvais choix » de Sarkö Ier…

Cette fois, le divorce semble être bel et bien consommé entre Rachida Dati et les magistrats. Le principal syndicat de la profession, l’Union syndicale des magistrats (USM) envisage en effet de poursuivre la ministre de la Justice pour des propos relayés par le magazine Entreprendre, où elle qualifie les corps de la magistrature et des avocats de « sournois ». La garde des Sceaux a démenti.

Il est acquis depuis longtemps que Rachida Dati quittera le ministère de la Justice après les élections européennes du 7 juin prochain. Il sera temps. Car après deux ans à occuper ce poste si exposé, la garde des Sceaux aura réussi à se mettre une très grande partie de la magistrature à dos. Jusqu’à un point de non-retour, peut-être atteint jeudi. L’Union syndical de la magistrature (USM), largement majoritaire, envisage sérieusement d’engager une action en justice contre son ministre de tutelle. En cause, des propos que Rachida Dati aurait tenus lors d’une soirée, au cours de laquelle elle aurait traité les magistrats de « sournois ».

C’en en fait le magasine Entreprendre du mois d’avril qui se fait l’écho d’une conversation entre Rachida Dati et plusieurs autres convives, dont Roland Dumas. Ce dernier, ancien ministre socialiste, la félicitait d’avoir mené à bien la réforme de la carte judiciaire, les corps des avocats et des magistrats étant « très réactifs », remarquait-il. « Et très sournois, répondit alors la ministre selon le mensuel. J’ai fait de nombreux déplacements sans aucune difficulté, mais la charge est arrivée par derrière. Je trouve que c’est complètement déloyal. » Et d’ajouter: « Procureur n’est pas une profession libérale (…) le procureur est là pour exécuter les décisions du garde des Sceaux et si ce n’est pas le cas, il faut le changer. »

Une « attaque gratuite »

Devant cette atteinte à leur honneur et à leur indépendance, le sang des magistrats n’a fait qu’un tour. Dans un communiqué, l’USM se dit « scandalisée par ces propos », et « exige des explications sur ce qui ne peut pas être un simple dérapage verbal. Elle s’inquiète de la participation active de la garde des Sceaux à l’entreprise de dénigrement de l’image des magistrats auprès de l’opinion publique. L’USM envisage une action en justice pour répondre à cette attaque gratuite, susceptible de recevoir une qualification pénale. » La menace est on ne peut plus claire.

Rachida Dati semble d’ailleurs la prendre au sérieux. Car la réponse est arrivée très vite, là aussi par le biais d’un communiqué. La garde des Sceaux « dément avoir tenu les propos qu’on lui prête », a fait savoir son ministère. En outre, la conversation relatée dans l’article se déroulait dans un cadre « informel », argue-t-elle. Une chose est sûre, les affrontements se multiplient en ce moment entre les deux camps. Mercredi encore, les magistrats avaient critiqué le fait que la ministre utilise des communiqués officiels et le réseau intranet du ministère pour s’en prendre vivement à son adversaire politique Elisabeth Guigou, qualifiée « d’arrogante ». Le point de rupture semble donc très proche. Vivement le 7 juin…

Source: leJDD.fr

Il est certain que quand on est Garde des Sceaux et que l’on doit supporter d’avoir des frères ayant des démèlées avec la justice, faut pouvoir gérer… Mais ça, avant de la nommer, Sarkozy le savait. A noter que Fadela Amara a de semblables soucis… A noter aussi qu’elle a été également nommée par Sarkozy… Cherchez l’erreur. Les « choix » de Sarközy, ce n’est pas la panacée. A force de placer ses « amis » à des postes clef, il a mis la France dans une belle purée. Le pire est qu’il continue à « nommer »…