Francaisdefrance's Blog

25/11/2011

Au Danemark, les enfants des immigrants musulmans sont majoritaires dans les écoles spécialisés pour l’accueil des retardés mentaux…

Et cela vient simplement du fait des mariages consanguins prescrits par la charia et le coran . C’est beau, la charia. C’est bien, le coran.

On comprend maintenant l’état d’esprit des fous d’Allah aux réactions autant imprévisibles que débiles. Je dis on comprend, je n’ai pas dit on excuse…

FDF

.

Au Danemark, les mariages musulmans consanguins remplissent les écoles d’attardés mentaux


Source: Il est connu depuis longtemps que les mariages consanguins ont un impact négatif, sur l’intelligence, la santé et sur la société.

Au Pakistan, 70% des mariages sont entre cousins germains, de 25% à 30% en Turquie et 45% des couples moyen-orientaux sont issus de mêmes familles.

Il s’agit d’une coutume archaïque de l’islam exigée dans la charia (loi islamique) et décrite dans le coran. Cette tare a un impact sur la santé mentale de beaucoup de jeunes musulmans et de nombreux kamikazes qui se font sauter avec une ceinture d’explosifs attachée sur le ventre sont considérés comme débiles légers.

La nouveauté est que le phénomène commence à toucher l’Europe. Au Danemark, les enfants des immigrants musulmans sont majoritaires dans les écoles spécialisés pour l’accueil des retardés mentaux, situation liée au fait qu’ils sont, pour la plupart, issus de mariages islamiques consanguins.

Près de Copenhague, dans les écoles d’Engskolen, de Fensmark et de Frederiksgars spécialisées dans l’accueil des enfants mentalement retardés ou débiles légers près de 60% des pensionnaires sont issus de couples musulmans.

Source : Journal danois Avisen.dk 

Source: http://blog.sami-aldeeb.com/



09/10/2011

Le permis de séjour à points « danois »: une chance pour les vrais habitants de ce pays…

Marrant:

Les Danois réinventent la rigueur et le « permis de séjour à points » pour les étrangers.

Moins marrant:

Les Français ont bien peur que leur quota d’assistés étrangers explose, obligeant la SS à dérembourser à ses nationaux, qui ont pourtant largement cotisé, de trop nombreux médicaments, dont certains dits « vitaux« . La santé des Français, on s’en fout…

FDF

.


Danemark : les immigrés devront payer leurs frais médicaux 

 Nos gouvernants seraient bien inspirés en suivant les idées du Danemark

    Ce serait en grande partie, le début de règlement du déficit de notre Sécurité  Sociale…  

******************************

Désormais les immigrés arrivant au Danemark devront gagner leur droit d’accès aux soins médicaux gratuits par une période de probation de plusieurs années, pendant lesquelles les consultations, examens ou opérations seront à leur charge…

Il en sera de même pour les congés maternité, prêts étudiants et les allocations.


Le temps est venu pour nous de mettre en place des conditions plus restrictives, commente le ministre de l’emploi Inger Støjberg 
  « Il est important que les gens méritent ces avantages. Notre système actuel d’état-providence est très vulnérable, parce qu’il est trop facile d’en profiter ».


Cette nouvelle mesure s’ajoute à celles déjà prises en décembre dernier pour durcir le système de points pour les permis de séjour.


Le premier ministre Lars Løkke Rasmusse explique :

 « nous avons un haut niveau de prospérité au Danemark que j’aimerais conserver. C’est impossible si les gens n’ont qu’à passer la porte et obtenir des avantages financiers sans contribuer à l’économie de l’Etat ».

Merci à Gigi…


28/06/2011

Tout étranger condamné à une peine d’emprisonnement au Danemark sera désormais expulsé à sa sortie de prison.

Clair, net et sans bavures… Le bon sens respecté.

FDF

.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xjjom7

Tout étranger condamné à une peine d’emprisonnement au Danemark sera désormais expulsé à sa sortie de prison. La loi a été adoptée au Parlement par une écrasante majorité. 97 députés ont voté pour, et seulement sept s’y sont opposés. Pour le ministre de l’immigration, membre de la coalition de centre-droit au pouvoir, cette loi est tout à fait logique:

“Seulement les gens condamnés à des peines de prison seront expulsés, et dans ce pays être condamné signifie que l’on a commis un crime. Ensuite, elle est conforme aux standards internationaux des droits de l’homme.” affirme-t-il…

Suite et source: http://fr.euronews.net/2011/06/24/le-parlement-danois-adopte-la-double-peine

31/01/2011

Des imams célèbrent le mariage de mineures danoises.

Et ils doivent en outre avoir le « droit de cuissage », je pense. C’est de la complicité à la pédophilie ça, non?

Quelle bande d’attardés Moyen-Âgeux…

FDF

.


Un rapport a démontré que des jeunes filles danoises de 16 ans ou moins épousent des hommes musulmans lors de mariages islamiques, sans le consentement de leurs parents et avant leur majorité, comme cela devrait être d’usage selon la loi danoise. Selon le ministère de la justice, ces mariages ne sont pas légalement valables, mais les filles signent un contrat de mariage islamique qui inclut une dot, et qui les tient à certaines règles.

Personne ne sait exactement combien de mariages ont été célébrés ces dernières années, mais le quotidien Berlingske vient de faire part du témoignage de Christina Palshøj Schultz, qui a épousé son petit ami musulman lorsqu’elle avait 17 ans, sans l’accord de ses parents. Son père a décidé de ne plus jamais lui parler. Selon Birgitte Karlsson, du centre de soutien Etnika, cet exemple n’est pas un cas isolé. « Je pense qu’elles ne sont pas assez matures pour prendre des décisions si importantes. Cela ne devrait jamais arriver », commente-t-elle.
Le mariage musulman  oblige les filles à se tenir à des règles sociales et religieuses bien plus strictes que dans le mariage danoise. Anne Sofie Roald, professeur en histoire religieuse et spécialisée dans l’islam à l’université de Malmö en Suède, est du même avis. « Beaucoup de converties veulent être de bonnes musulmanes, et pensent que tout ce que l’homme leur dit de faire, c’est la loi ».

Selon l’article 1 de la loi danoise sur le mariage, il faut avoir plus de 18 ans pour se marier. « C’est seulement quand on est assez âgé qu’on comprend  les conséquences d’une telle décision », commente Linda Nielsen, professeur et spécialiste de la famille. « Nous n’aimons pas les mariages d’enfants au Danemark ».

L’imam Shahid Mehdi, de la Société de la Foi Islamique, refuse d’admettre que de tel mariages avec des adolescentes ont eu lieu. « La Société de la Foi Islamique ne marie pas de filles en dessous de 18 ans. Nous demandons un certificat de mariage de la part de la municipalité. Mais peut-être qu’il y a des imams pas très regardants qui font cela.«
La chef du comité sur l’intégration au Parlement, Karen Jespersen, veut absolument mettre fin à des mariages d’adolescentes. « Les imams abusent de leur pouvoir pour célébrer des mariages. Ils savent très bien que c’est contre les lois danoises sur le mariage. Je pense qu’ils devraient être punis par des amendes, des peines d’emprisonnement ou être expulsés ».

Source : Berlingske, via Islam in Europe

Les abattoirs danois n’emploient que des musulmans…

Il est vrai que pour tuer, égorger ou abattre froidement des êtres vivants, ils ont une excellente formation (coran, charia, etc…).

FDF

.

La loi danoise interdit la discrimination basée sur la race on la religion dans le marché du travail. Pourtant, les abattoirs n’emploient que des employés musulmans. Dans le quotien protestant Kristeligt Dagblad, le porte parole du Parti Populaire Danois, René Christensen commente : « nous ne pouvons accepter que pour certains emplois il faille être musulman. Imaginez le scandale si une entreprise déclare qu’elle préfère les candidats chrétiens ! » Il cite comme exemple l’abattoir Rose Poultry. Sur son site, la société insiste sur le fait que toutes les volailles sont abattues selon le rite halal. « Nous n’avons pas fait de publicité pour l’abattage rituel, et nous avons déjá plusieurs employés musulmans. Nous n’avons pas violé la loi », dit Anne Gitte Elbronn, directrice du marketing à l’abattoir. Rappelons qu’au Dannemark, 100% de la volaille est abattue selon le rite halal.

Source: dr.dk(via Irréductible Gauloise)

16/12/2010

Menace islamiste et déferlante islamiste en Europe…

 


Partout en Europe, les problèmes d’insécurité et d’identité, dont ceux liés à l’islamisme radical, figurent parmi les préoccupations majeures des électeurs.

Une véritable bombe à retardement électorale pour les partis au pouvoir.

En Suède, l’attentat suicide perpétré samedi soir à Stockholm par des islamistes réclamant la tête du dessinateur Lars Vilks qui a caricaturé Mahomet et dont la maison a été incendiée, donne du grain à moudre au Parti démocrate (nationale-populiste) qui fait du rejet de l’islam son thème favori.

Au Danemark, le Parti du Peuple danois (PPD, droite-populiste), bataille contre la construction des mosquées.

En Suisse, le référendum de l’UDC (droite populiste) sur le retrait du droit de séjour des étrangers coupables d’infractions a été approuvé juste un an après celui interdisant les minarets.

En Italie, tandis que la députée d’origine marocaine Souab Sbahi, membre du parti de Silvio Berlusconi (Pdl) a proposé une loi contre la Burqa au terme d’un vif débat sur l’identité nationale et l’islamisme, la Ligue du Nord (parti populiste-autonomiste), membre de la coalition gouvernementale, multiplie les déclarations contre l’islamisation.

En Hollande, le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders, qui compare le Coran au nazisme, troisième parti du Parlement, conditionne son appui au gouvernement à l’adoption de lois contre la burqa et l’islamisation.

En France, Marine Le Pen a comparé vendredi soir les prières de rue organisées par des mosquées parisiennes à l’« occupation ». A l’instar du FN, crédité de 12 à 14% des intentions de vote, les partis populistes anti-immigration sont en progression partout en Europe et ils inquiètent les partis au pouvoir. D’où l’appel de certains représentants de ces partis à se réapproprier ces questions, afin qu’elles ne soient pas monopolisées par les extrêmes.

Citons notamment le refus du Ministre des Affaires étrangères norvégien, Jonas Gahr Støre, d’autoriser le financement d’une mosquée par l’Arabie saoudite, au motif que « l’on ne peut pas accepter les financements de pays refusant la liberté religieuse » et persécutant les Chrétiens. Où la décision du patron de l’UMP Jean François Copé de relancer le débat sur l’identité nationale, ou encore les propos de la chancelière allemande Angela Merkel sur « l’échec du multiculturalisme » et de l’intégration des Musulmans d’Allemagne. De même, le Conseiller de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, déplorait jeudi dernier, lors du dîner républicain deJean-Louis Borloo, le danger communautariste et regrettait que « tout concourt aujourd’hui à affaiblir notre modèle républicain ».

De son côté, la Droite populaire, courant de l’UMP créé par le secrétaire d’Etat Thierry Mariani, a approuvé le vote suisse sur l’expulsion des étrangers délinquants. Déjà, dans une tribune du Monde du 8 décembre 2009, le président Nicolas Sarkozy invitait à ne pas laisser aux extrêmes ces thèmes, assurant que « l’identité nationale est l’antidote au tribalisme et au communautarisme ».

Au PS, ces questions sont abordées par Manuel Valls ou les proches de SOS Racisme et de Ni Putes ni Soumises. Mais elles demeurent un tabou chez les faiseurs d’opinion et les « intellectuels » qui continuent globalement de nier les problèmes, de diaboliser toute critique voltairienne de l’islam, au nom d’une « exception » islamique et d’un « droit à la différence » perverti. Ils ont tort, car si l’on laisse agir les fanatiques religieux qui combattent l’intégration au nom d’un « antiracisme dévoyé » et qui intimident les musulmans républicains comme le courageux imam de Drancy Hassen Chalghoumi (invité remarqué du GO le 13 décembre dernier à l’instigation de la sarkozyste fidèle Dominique Lunel qui oeuvre au raprochement inter-religieux et à la défense de la laïcité républicaine), les électeurs qui craignent pour leur identité et croient que les imams intégristes représentent les Musulmans de France risquent de porter Mme Lepen au second tour des présidentielles de 2012 …

Certes, les personnes informées savent parfaitement que le Front National est ouvertement pro-iranien, a défendu le Front islamique du Salut algérien, l’Irak, puis le droit de l’Iran à la bombe nucléaire.

Chacun sait que les Verts, les Bruns et les Rouges, bien que se déclarant ennemis les uns des autres, convergent dans la même détestation des démocraties libérales et ont la même psychologie totalitaire, d’où leur ascension synchrone et parallèle. Mais le fait que la Droite classique complexée et paternaliste ait abandonné ces thèmes identitaires par peur de la « reductio ad hitlerum », a laissé un boulevard à l’extrême droite populiste. Il est donc urgent que les bien-pensants comprennent ce que la présidente de Ni Putes Ni Soumises répète à longueur de temps: les islamistes sont des « fascistes verts », ils ne sont nullement péférables aux « fascistes blancs », et l’on ne peut pas combattre les seconds sans combattre tout aussi fermement les premiers. Les élus les ont trop souvent courtisés dans le cadre d’une « pax islamica » des banlieues et d’une vision électoraliste à court terme.

Pire, c’est un élu UMp qui a proposé pour la première fois en France une loi à l’iranienne punissant le « blasphème » et « l’islamophobie » pour faire plaisir aux associations islamistes liberticides qui veulent instaurer progressivement la charia en Europe. Heureusement, dans le pays de Voltaire, cette loi ridicule n’a pas été adoptée.

Il est temps de dresser un code de bonne conduite pour l’islam de France et de confier les structures de représentation de l’Islam français à des imams républicains, formés en France et respectueux de nos valeurs, c’est-à-dire renonçant explicitement à la violence de la charia et aux dispositions intolérantes, guerrières et misogynes contenues dans certains passages du Coran, des Hadiths et de la tradition islamique en général dans ses différentes écoles. Il est temps de mettre hors-la-loi ceux qui sapent de l’intérieur les fondements de la République et profitent de la Liberté d’expression pour fanatiser les jeunes et empêcher l’intégration.

Ces organisations islamistes radicales adeptes d’un islam « salafiste » (« des ancêtres ») rétrograde et obscurantiste qui pullulent dans nos banlieues, à commencer par le Tabligh, les Wahhabites ou les Frères musulmans, devraient être assimilées à des mouvements sectaires ou extrémistes et donc sanctionnés purement et simplement par la loi lorsqu’elles incitent à la haine, à l’intolérance et à l’antisémitisme, à la christianophobie, etc, exactement de la même façon que l’on punit pénalement ceux qui professent des idées racistes et révisionnistes.


Publié avec l’autorisation de l’auteur: Alexandre Del Valle pour blog.alexandredelvalle.com

 

source : rebelles.info

28/09/2010

Terrorisme islamiste: les Danois pas gâtés non plus…

Fallait pas diffuser les caricatures de Momo, les gars! Ils sont très très fâchés, les muzz.

FDF

Le Danemark, cible "prioritaire" du terrorisme islamiste

Un homme né en Tchétchénie est actuellement détenu à Copenhague pour avoir provoqué une explosion dans un hôtel de la capitale danoise en préparant vraisemblablement, selon la police, un attentat contre le Jyllands-Posten.

Le Danemark est une cible prioritaire du terrorisme islamiste, a affirmé mardi le directeur des renseignements de la police danoise (PET), après la révélation en Norvège d’un projet avorté d’attentat contre le journal danois qui a publié les caricatures de Mahomet.


Le PET indique également « pouvoir confirmer les révélations » obtenues par la police norvégienne.

« C’est la deuxième fois en très peu de temps que sont rendus publics des renseignements disant que le Jyllands-Posten a probablement été la cible d’actions terroristes organisées », souligne le directeur du renseignement danois, Jakob Scharf, dans un communiqué.

Un homme né en Tchétchénie est actuellement détenu à Copenhague pour avoir provoqué une explosion dans un hôtel de la capitale danoise en préparant vraisemblablement, selon la police, un attentat contre le Jyllands-Posten.

« Cela illustre naturellement que, parmi les militants islamistes, mener des actions terroristes dirigées contre le Danemark et les symboles liés à l’affaire des caricatures est un objectif prioritaire », ajoute-t-il.

Un Kurde irakien, actuellement en détention provisoire en Norvège et soupçonné d’avoir préparé un attentat avec deux autres suspects, a avoué avoir projeté une attaque visant vraisemblablement le Jyllands-Posten, a indiqué mardi la police norvégienne.

Le PET danois indique dans son communiqué « pouvoir confirmer ces révélations » obtenues par la police norvégienne, avec qui il travaille « en collaboration étroite dans l’enquête sur cette affaire ».

Le suspect de 37 ans, détenteur d’un permis de résidence en Norvège, avait été arrêté le 8 juillet en Allemagne où il était en vacances avec sa famille.

Ses deux complices présumés, Mikael Davud, Norvégien de 39 ans d’origine ouïghoure, et David Jakobsen, Ouzbek de 31 ans, avaient été arrêtés le même jour près d’Oslo.

La police les soupçonnait jusqu’à présent d’avoir préparé une ou des attaques contre une ou plusieurs cibles situées en Norvège.

Source: http://tinyurl.com/32k29gd

24/09/2010

On se sent moins seuls… Danemark : Ça chauffe dans les banlieues.

Ca ne console pas, mais on ne peut que tristement constater que la racaille sévit partout. Au Danemark, par exemple, ils ont aussi des « quartiers difficiles ». Et ce sont le mêmes chimpanzés que chez nous qui y résident…

FDF

.

“Des ghettos danois dévastés par des feux”,http://jp.dk/indland/article2189904.ece

Chaque semaine, dans les quartiers difficiles danois, des incendies détruisent des jardins d’enfants, des bennes à ordures, des voitures ou des scooters, rapporte le quotidien, qui a étudié les rapports des pompiers dans les 3 principales villes du pays. Citant un professeur de sociologie, le quotidien explique que ces actions sont le fait d’un noyau dur de jeunes issus de l’immigration qui souhaitent que leur quartier véhicule “l’image d’un ghetto dangereux”. Moins de 1% des enquêtes menées sur ces incendies ont été résolues.


28/08/2010

Danemark : les caricatures de Mahomet bientôt republiées…

Il faut abuser des bonnes choses… Je vais commander cette publication…

FDF

Flemming Rose, le rédacteur des pages culturelles du grand quotidien danois Jyllands-Posten, a annoncé cette semaine qu’il publierait à nouveau les caricatures de Mahomet dans un livre intitulé « La tyrannie du silence », qui devrait sortir le 30 septembre prochain, cinq ans après la parution des dessins qui avaient provoqué des émeutes populaires dans le monde musulman.

Les « caricatures de Mahomet » sont une série de douze dessins, dont celui coiffé d’un turban en forme de bombe. Ce sont les réponses de douze dessinateurs à Kåre Bluitgen, un écrivain danois qui se plaignait que personne n’ose illustrer son livre sur Mahomet depuis l’assassinat du réalisateur Theo van Gogh.

Publiées initialement le 30 septembre 2005 par Jyllands-Posten, elles furent reprises dans le monde entier, et, ce qu’on sait moins, en premier par l’égyptien Al Fagr le 17 octobre 2005.

Ces caricatures d’initiative privée — le journal et les auteurs — ont provoqué l’indignation de communautés musulmanes et ont été la cause de manifestations violentes (attaques des ambassades occidentales, boycott des produits …)

Rappelont qu’en France, France Soir fut le premier journal qui avait osé publier les dessins, le 1er février 2006. Le jour même, le chrétien et controversé homme d’affaires franco-égyptien Raymond Lakah, propriétaire du quotidien, limogea Jacques Lefranc, président et directeur de la publication. Cet exemplaire de France Soir avait été interdit et saisi à Rabat et à Tunis.

L’éditorialiste de France-soir écrivait, au sujet de la publication des caricatures : « Non, nous ne nous excuserons jamais d’être libres de parler, de penser, de croire… Puisque ces docteurs autoproclamés de la foi en font une question de principe, il faut être ferme. Clamons-le autant qu’il le sera nécessaire, on a le droit de caricaturer Mahomet, Jésus, Bouddha, Yahvé et toutes les déclinaisons du théisme. Cela s’appelle la liberté d’expression dans un pays laïque ».

L’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo avait publié lui aussi (après une certaine hésitation) le 8 février de la même année, les caricatures de Mahomet.

Le journal pro arabe Le Monde n’avait, lui, publié que deux des douze caricatures. Le Canard Enchaîné y consacra une édition et proclama « Les intégristes se battent pour le respect de la liberté… d’oppression ».

Des organisations telles que le Conseil français du culte musulman, L’Union des organisations islamiques de France et la Grande Mosquée de Paris avaient tenté une procédure en référé (procédure d’urgence) demandant la saisie de ce numéro du journal.

Le 12 septembre 2006, la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris déboutait la fédération des associations islamiques qui avait assigné Charlie Hebdo et France Soir pour incitation à la haine raciale, jugeant irrecevable sa plainte liée à la publication des caricatures.

La publication de « La tyrannie du silence », prévue le 30 septembre prochain, va relancer le débat sur la censure islamique qui s’abat sur l’Europe, et le droit fondamental et inaliénable à la critique d’une pensée ou d’une religion.

Le lobby islamophile d’Europe tente en effet, par tous les moyens, de s’approprier une partie de l’espace public européen, et d’imposer des restrictions à la liberté d’expression (conformément aux pratiques dans leurs pays d’origine, Note de JPG). Aujourd’hui, seuls les bien-pensants de la gauche européenne peuvent nier l’étendue de la pénétration islamique en Europe, pénétration qui  est hostile à histoire et à l’héritage des lumières, et dont le but avoué est la conquête du territoire et de la pensée.

Source: http://tinyurl.com/3abppgs

17/08/2010

Les Danois voient l’islam comme un obstacle à la cohésion sociale…

Ouf! On se sent moins seuls…

FDF

17/08/2010

COPENHAGUE (AFP)

Une majorité de Danois estime que l’islam constitue « un problème pour la force de cohésion de la société danoise », même si près d’un sur deux pense que l’immigration depuis les années 1960 a eu un impact généralement positif dans le pays, selon un sondage publié mardi.

Parmi les sondés, 54,9% pensent que la religion musulmane représente, à un degré plus ou moins élevé, un problème de cohésion au Danemark contre 39,9% qui ne partageant pas cet avis et 5,2% qui sont sans opinion.

En même temps, près d’un Danois sur deux (49,7%) estime que l’immigration depuis les années 1960 et donc la présence d’immigrés, de réfugiés et de leurs descendants sont généralement positives pour la société, alors que 42,4% jugent qu’elles sont négatives et 5,9% ne se prononcent pas.

Ce sondage de l’institut Ramboell, publié par le quotidien conservateur Jyllands-Posten, a été réalisé du 9 au 12 août auprès de 970 personnes.

Il montre que les tranches d’âge au-delà de 25 ans sont sceptiques envers l’islam contrairement aux 18-25 ans.

« Les gens ont des difficultés à discerner la culture d’avec la religion et voient les crimes d’honneur, les mariages forcés comme une partie de l’islam » et donc comme un problème pour la société libérale danoise, constate dans le journal le porte-parole de la communauté islamique (Islamisk Trossamfund), Imran Shah.

En septembre 2005, Jyllands-Posten a publié douze caricatures de Mahomet provoquant une tempête de protestations contre le Danemark dans le monde musulman, ce qui a renforcé les sentiments d’appréhension des Danois vis-à-vis de l’islam.

Le gouvernement libéral-conservateur, arrivé au pouvoir en 2001 grâce au Parti du peuple danois (extrême droite), a instauré une politique d’immigration restrictive pour contenir l’afflux de réfugiés et d’immigrés.

Environ 42% des Danois estiment, toujours selon ce sondage, que cette politique est convenable, 29,9% la jugent trop rigide et 21,4% trop souple.

Au 1er juillet 2010, le Danemark comptait 333.977 habitants d’origine étrangère (6,0% de la population), dont 180.706 issus de pays non occidentaux, selon l’Institut national de la statistique.

Avec environ 200.000 fidèles, l’islam est la deuxième religion du pays après l’Eglise évangélique-luthérienne.

11/08/2010

Caricatures : des barbelés autour du siège d’un journal danois !

La « religion » de tolérance refait des siennes…

FDF

.

Le quotidien danois Jyllands-Posten, qui a publié en 2005 les caricatures de Mahomet, a construit une haute clôture surplombée de caméras de surveillance autour de son siège pour se protéger d’éventuels attentats terroristes, a-t-on appris aujourd’hui auprès de sa direction.

Cette clôture métallique haute de quelque 2,5 mètres et longue d’environ un kilomètre a été mise en place autour du siège du journal à Viby près d’Aarhus (centre-ouest) sur recommandation des services de renseignement de la police (PET). Des pierres géantes ont été également posées en grand nombre derrière la barrière afin d’empêcher des véhicules d’éventuels assaillants de passer au-delà de la clôture, selon une personne sur place interrogée par l’AFP.

Jyllands-Posten a reçu plusieurs menaces de mort depuis la publication de ces dessins controversés qui avaient provoqué, notamment en février 2006, de violentes protestations contre le Danemark dans le monde musulman. La dernière menace remonte à octobre 2009 où deux hommes ont été arrêtés à Chicago, soupçonnés de planifier des projets d’attaque contre le journal. « On aurait aimé nous passer de cette clôture, mais nous suivons les recommandations du PET », a déclaré laconiquement le rédacteur-en-chef du quotidien Joern Mikkelsen, cité par l’agence Ritzau, refusant de dire si de nouvelles menaces ont été proférées contre le journal.

La direction a établi en outre des mesures draconiennes de sécurité pour l’entrée des voitures du personnel au siège ainsi que celles des journalistes et autres employés et visiteurs obligés de s’identifier par un code confidentiel pour passer dans le bâtiment.

Source : Le Figaro