Francaisdefrance's Blog

16/03/2012

Danemark: 150 membres du gang musulman des « Black Cobra » arrêtés.

Tiens, du nouveau: des gangs islamistes jouent aux gros bras? ils feraient mieux d’aller « jouer dans leur cour ». Celle des grands n’est pas pour eux; il faut être doté d’un peu de sérieux pour imiter les Black Angels…

Je les imagine à chameau moto, la djellaba flottant au vent. Oh le délire…

FDF

.

.

150 membres du gang musulman des « Black Cobra » (qui réclament l’application de la charia) ont tenté de prendre d’assaut un poste de police et un tribunal.

La raison de l’agression est le procès contre deux sympathisants pakistanais des Hells Angels (gang de motard) qui avaient tiré sur un certain nombre d’islamistes du gang Black Cobra. Les 150 individus étaient venus exiger « vengeance. »

Bon nombre des immigrants criminels des Black Cobra étaient masqués. Un grand nombre d’officiers de police sont intervenus, ont fouillés et arrêtés les musulmans.

Environ 20 armes différentes ont été trouvées sur les voyous. La police a été soumise à des jets de bouteilles. Les criminels musulmans ont ravagé et saccagé plusieurs banlieues nord et provoqué des émeutes afin de se venger des arrestations.

La guerre entre les Hells Angels et les gangs islamiques continue également sans relâche. Ces six derniers mois, tous les tirs par armes à feu, une cinquantaine, à Copenhague, sont liés à une lutte de pouvoir entre les Hells Angels et les gangs musulmans agglomérés autour des Black Cobra, maintenant habituellement appelés les « gangs de la charia« .

Black Cobra est très implanté dans la ville de Malmö. La situation est tellement désastreuse à Copenhague que la police semble avoir renoncé à certains districts, les services municipaux ont cessé de fonctionner et le public est invité à rester à l’intérieur ou à éviter les districts. »

Source: http://infos-meconnues.blogspot.com/

02/02/2012

Du « solide »: la marche inexorable de l’Europe vers l’islamisation…

Là, ça ne rigole plus… Fini les enfantillages du style « je n’ai pas le droit de dire du mal de l’islam »… « J’irai en prison si je dis du mal du momo d’en face »… « La discrimation c’est la prison », etc…

On aborde des sujets plus sérieux: la Vérité!!!

Bonne lecture (n’oubliez pas la pièce jointe).

Je comprends mieux toutes ces attaques, menaces et injures dont je fais l’objet en ce moment…

FDF

.

Savez-vous pourquoi nos gouvernants démissionnent devant l’envahisseur? Ce n’est pas uniquement une question de démographie.

Ils cèdent à un triple chantage: le chantage mémoriel (la colonisation); le chantage au pétrole; le chantage au terrorisme.

Bat Y’Eor vous en donne la clef dans le document joint. Les peuples d’Europe sont vendus par leurs dirigeants!



Alors que de plus en plus de villes se transforment en états islamiques indépendants, les gouvernements européens se rendent complices

Soeren Kern publie, dans Stonegate Institute (anciennement Hudson NY), un article sur le progrès de l’islamisation de l’Europe au cours de l’année 2011.


L’Europe post chrétienne s’est remarquablement islamisée en 2011.

Alors que la croissance rapide de la population musulmane fait de plus en plus remarquer sa présence dans les villes et villages sur tout le continent, l’islam est en train de transformer le style de vie des Européens d’une manière inimaginable il y a seulement quelques années. Nous allons faire une brève rétrospective des faits les plus alarmants liés aux controverses concernant l’islam, survenus en Europe en 2011.

En Autriche, une cour d’appel a confirmé la condamnation politiquement correcte d’Elisabeth Sabaditsch-Wolff, une mère de famille viennoise, militante contre le djihad, accusée d’avoir « dénigré des croyances religieuses » lors d’une série de séminaires sur les dangers de l’islam radical. Le verdict du 20 décembre démontre que le christianisme et le judaïsme peuvent être dénigrés en toute impunité dans l’Autriche post moderne, alors que dévoiler des vérités sur l’islam entraîne de rapides et lourdes condamnations.

En Autriche encore, le Centre roi Abdallah Bin Abdelaziz pour le dialogue interreligieux et interculturel a été inauguré dans le Musée Albertina au cœur de Vienne, le vendredi 13 octobre. Les Saoudiens affirment que le but de cette initiative, coûtant des millions de dollars, est de « promouvoir le dialogue » entre les principales grandes religions mondiales afin « d’éviter les conflits ». Or des esprits critiques rétorquent qu’il s’agit en réalité de permettre à l’Arabie Saoudite de promouvoir l’islam wahhabi conservateur à partir d’un « centre de propagande » permanent au cœur de l’Europe.

En Belgique, selon un nouveau livre publié par l’université catholique de Louvain, la plus importante université francophone de Belgique, les musulmans constituent déjà un quart de la population de Bruxelles. En chiffres réels, le nombre de musulmans à Bruxelles, où la moitié des musulmans en Belgique vivent, a atteint le chiffre de 300 000, ce qui signifie que la soi-disant « capitale de l’Europe » est la ville la plus islamisée de toute l’Europe.

En Belgique toujours, le prénom le plus commun donné aux garçons en 2011 a été Mohamed. Ce prénom est également le plus attribué à Anvers, la deuxième ville de Belgique, où environ 40 % des enfants des écoles élémentaires sont des musulmans.

Par ailleurs, le groupe islamiste Sharia4Belgium a intensifié sa propagande et ses campagnes d’intimidation dans l’intention de transformer le pays en Etat islamique. En septembre, ce groupe a établi un « tribunal de la charia » à Anvers. Les leaders du groupe prétendent que le but de ce tribunal est de créer un système juridique musulman parallèle en Belgique afin de concurrencer l’autorité de l’état dans son rôle de gardien des protections du droit civil garanties par la constitution belge.

En Grande-Bretagne, un groupe musulman a lancé une campagne visant à transformer douze villes britanniques, incluant ce qu’ils nomment le Londonistan, en Etats islamiques indépendants. Ces soi-disant émirats islamiques fonctionneraient comme des enclaves autonomes, appliquant la charia et gouvernés entièrement en dehors de la loi britannique.

En outre, la police britannique a enregistré en 2011, plus de 2800 crimes dits d’honneur, punitions subies pour avoir apporté la honte dans la famille ; c’est la première fois qu’une estimation de ce problème est réalisée au niveau national. Le record des crimes d’honneur a eu lieu à Londres même et concerne des meurtres, mutilations, tabassages, enlèvements et attaques à l’acide, et c’est à Londres que le problème a augmenté au point de dépasser de cinq fois la moyenne nationale.

Ces données ont été publiées peu de temps après un autre rapport montrant que des dizaines de milliers d’immigrés musulmans en Grande-Bretagne pratiquent la bigamie ou la polygamie afin de profiter de sommes plus importantes de l’aide sociale de l’Etat britannique. Le rapport daté du 24 septembre montre que le phénomène de la bigamie et de la polygamie, licites selon la charia, est beaucoup plus étendu que l’on ne pensait auparavant, bien que ce soit illégal en Grande-Bretagne et punissable d’une peine allant jusqu’à sept ans de prison. La croissance rapide des mariages multiples est encouragée par les politiques multiculturelles qui accordent des droits spéciaux aux immigrés musulmans qui demandent que la charia soit incluse dans la loi et le système des aides sociales britanniques.

Par contre, une employée chrétienne en Grande-Bretagne a porté plainte pour licenciement abusif après avoir dénoncé la campagne de harcèlement systématique qu’elle subissait de la part de musulmans fondamentalistes. Dans un procès qui fera date, Nohad Halawi, une ex-employée de l’aéroport londonien de Heathrow, a poursuivi son ex-employeur pour licenciement abusif, alléguant que tous les employés chrétiens, dont elle-même, sont discriminés en raison de leurs convictions religieuses.

Le cas de Halawi est défendu par le Christian Legal Centre (CLC), une organisation qui offre un soutien juridique aux chrétiens du Royaume-Uni. Le CLC dit que ce cas soulève des questions juridiques essentielles, ainsi que des interrogations sur le traitement différencié des musulmans et des chrétiens par les employeurs.

Au Danemark, un groupe musulman a lancé une campagne pour transformer des quartiers entiers de Copenhague et d’autres villes danoises en « zones d’application de la charia » qui fonctionneraient comme des enclaves autonomes sous la loi islamique. Le groupe islamique Kaldet til Islam (Appel à l’islam) a déclaré que la banlieue Tingbjerg de Copenhague serait le premier quartier à être soumis à la charia, suivi de Nörrebro et ensuite la charia s’étendrait à d’autres parties du pays. Ce groupe a affirmé qu’il allait instaurer une « police de la vertu », 24 heures sur 24, afin de faire appliquer la charia dans ses enclaves. Les patrouilles pourront confronter quiconque boit de l’alcool, fait des paris, sort en discothèque, ou participe à toutes sortes d’activités que ce groupe considère comme contraires à l’islam.

Au Danemark encore, le conseil municipal de Copenhague a approuvé la construction de la première « Grande Mosquée » officielle de la capitale danoise. Avec son énorme coupole bleue et ses deux gigantesques minarets, cette méga-mosquée a été conçue pour détoner au milieu des constructions traditionnelles plus modestes de Copenhague. Contrairement à la plupart des mosquées d’Europe, sunnites, la mosquée de Copenhague est chiite. Elle est financée par la République Islamique d’Iran ; des voix critiques accusent déjà les théocrates de Téhéran de chercher à utiliser la mosquée comme futur centre de recrutement en Europe pour le Hezbollah, ce mouvement d’activistes chiites.

Pendant ce temps, Lars Hedegaard, Président de l’International Free Press Society basée au Danemark,  a été reconnu coupable de discours de haine pour ses commentaires au sujet de l’islam. Il a été condamné à une amende de 5 000 couronnes danoises (environ 1000 dollars). Les démêlés avec la justice de Hedegaard ont commencé en décembre 2009, quand il fit remarquer, dans une interview enregistrée, que le taux de viols d’enfants et de violence domestique était plus élevé dans les quartiers dominés par la culture musulmane.

Bien qu’Hedegaard ait insisté sur le fait qu’il n’avait pas eu l’intention d’accuser tous les musulmans ni même la majorité d’entre eux de tels délits, et bien qu’il ait été acquitté par un jugement précédent, la police de la pensée danoise a poursuivi l’affaire jusqu’à ce qu’il soit condamné.

L’Union Européenne, courbant l’échine devant la pression des lobbies musulmans, a abandonné, mine de rien, un nouvelle mesure exigeant que la viande halal (déclarée licite par le clergé musulman) porte un label signalant aux consommateurs que les animaux n’ont pas été étourdis, et par conséquent étaient conscients jusqu’à leur mise à mort. Avec la croissance exponentielle de la population musulmane en Europe ces dernières années, des milliers de tonnes d’animaux sacrifiés rituellement entrent maintenant dans la chaîne alimentaire générale, et la population non musulmane les consomme à son insu.

Cette décision de l’UE montre que les musulmans ont le droit de choisir l’alimentation halal, mais que les non musulmans n’ont pas le droit de choisir de ne pas manger d’animaux  sacrifiés rituellement.

En France, on constate que des mosquées islamiques sont plus souvent construites que des églises catholiques romaines, et qu’il y a maintenant plus de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants. Par ailleurs, des groupes musulmans en France ont demandé à l’Eglise catholique romaine la permission de faire usage des églises vides comme solution pour résoudre les problèmes de circulation occasionnés par les milliers de musulmans qui prient sur les voies publiques. Cette demande, qui a été décrite par des commentateurs politiques français comme étant « alarmante », « audacieuse », et « sans précédent », est un autre exemple de l’arrogance croissante des musulmans en France.

En octobre, un rapport fait état que les banlieues décrépies sont en passe de devenir des «sociétés musulmanes séparées» du reste de l’Etat, selon une étude récente importante  intitulée « Banlieues de la république » qui examine la propagation de l’islam en France.

Les immigrés musulmans rejettent de plus en plus les valeurs et l’identité françaises et préfèrent s’immerger dans l’islam, selon ce rapport, qui prévient également que la charia est en train de remplacer rapidement le droit civil français dans les banlieues parisiennes. Les auteurs du rapport démontrent que la France, qui compte entre cinq à six millions de musulmans (soit la population musulmane la plus grande en Europe) est au bord d’une grave explosion sociale parce que les musulmans ne s’intègrent pas dans la société française.

La loi française controversée interdisant la burqa est entrée en vigueur en avril. La nouvelle loi interdit, dans tout l’espace public en France, la burqa couvrant tout le corps et le niqab couvrant le visage ; elle a été adoptée dans un contexte de frustration croissante devant le manque d’intégration des 6,5 millions de musulmans.

En Allemagne, il a été révélé que chaque année des milliers de jeunes hommes et de jeunes filles sont victimes de mariages forcés. La plupart des victimes viennent de familles musulmanes, certaines ont été menacées de violences et même de mort. Ces révélations ont choqué le peuple allemand et s’ajoutent au sempiternel débat au sujet de l’immigration musulmane et de l’instauration d’une société islamique parallèle dans le pays.

En Allemagne encore, un best-seller publié en septembre révèle que la propagation de la charia en Allemagne est plus avancée que l’on ne soupçonnait et que les autorités allemandes sont « impuissantes » pour s’opposer au système de justice parallèle dans le pays. Ce livre révèle que les tribunaux de la charia sont opérationnels dans toutes les grandes villes allemandes. Ce « système judiciaire parallèle » sape l’Etat de droit allemand car les arbitres/imams musulmans règlent des cas criminels sans que le parquet et des avocats ne soient impliqués et avant même que les cas soient soumis aux tribunaux allemands.

En outre, le nombre de terroristes islamiques potentiels vivant actuellement en Allemagne a bondi à environ 1000 individus, selon les récentes informations fournies par le ministère de l’Intérieur.

En Grèce, le parlement a approuvé un projet controversé de construction d’une méga-mosquée à Athènes, financée par les contribuables. Cette décision est intervenue dans un climat de menaces de violences à peine voilées, des milliers de musulmans de la ville ayant fait pression sur le gouvernement pour exiger une mosquée sous peine d’émeute.

Aux Pays-Bas, il a été révélé que 40 % des immigrés marocains âgés de 12 à 24 ans ont été arrêtés, condamnés à des amendes, inculpés, ou accusés de délits ou de crimes divers durant les cinq dernières années, selon un rapport commandité par le ministère de l’Intérieur. Dans les banlieues hollandaises où la majorité des résidents sont des immigrés marocains, la délinquance des jeunes atteint 50 %. De surcroît, la délinquance juvénile des Marocains ne se limite pas aux hommes ; des filles et des jeunes femmes s’adonnent de plus en plus à des activités criminelles.

Le « Dutch-Maroccan Monitor 2011 » révèle de son côté que la plupart des jeunes délinquants marocains sont nés aux Pays-Bas. Ceci implique que les enfants des immigrés marocains ne s’intègrent pas dans la société hollandaise et confirme le fait que les Pays-Bas paient très cher pour l’échec de son approche multiculturelle envers l’immigration.

Aux Pays-Bas également, des islamistes ont fait une irruption impressionnante à Amsterdam lors d’un débat entre deux musulmans libéraux, l’auteure canadienne, musulmane et féministe, Irshad Manji et le député socialiste-écologiste Marocain-Hollandais, Tofik Dibi. Le 8 décembre, un débat a eu lieu au centre d’Amsterdam sur le thème : « Comment les musulmans libéraux peuvent-ils empêcher l’islam d’être détourné par les musulmans extrémistes », ce débat organisé par la Fondation Européenne pour la Démocratie n’a pu avoir lieu qu’à la suite de l’intervention musclée de la police qui a arrêté plusieurs islamistes.

Cet incident met en évidence la fréquence croissante des tactiques d’intimidation utilisées par les musulmans, allant du harcèlement jusqu’au meurtre, dans leurs efforts pour museler la liberté d’expression en Europe et imposer l’islam sur le continent.

Petite note positive quand même : un tribunal d’Amsterdam a acquitté le député Geert Wilders, chef du PVV, (le parti de la liberté hollandais), qui avait dénoncé les menaces contre les valeurs européennes posées par une immigration musulmane inassimilable. Il avait été accusé « d’incitation à la haine religieuse » contre les musulmans pour ses commentaires critiques envers l’islam.

En juin, le gouvernement hollandais a déclaré vouloir renoncer à sa politique du multiculturalisme qui a encouragé les immigrés musulmans à créer une société parallèle au cœur de la société hollandaise.

En Italie, un rapport du 17 octobre, publié par le Comité pour l’observation de l’antisémitisme, commandité par la chambre des députés (la chambre basse du Parlement italien) et intitulé « Document final : Investigation sur l’antisémitisme » a révélé que 44% des Italiens ont des préjugés ou sont hostiles envers les Juifs. Ce document de cinquante pages montre que l’antisémitisme en Italie est surtout fomenté par les immigrés musulmans qui ont établi des liens avec des extrémistes de gauche et de droite pour mener des attaques contre les communautés juives, les synagogues, les écoles et les cimetières juifs locaux.

En Espagne, des musulmans ont été accusés d’avoir empoisonné des douzaines de chiens à Lérida, ville du nord-est de la Catalogne, qui est devenue l’épicentre de la contestation sur le rôle de l’islam en Espagne. Tous les chiens ont été empoisonnés en septembre, dans les banlieues industrielles de Lérida, Cappont et La Bordetta, zones presque exclusivement peuplées d’immigrés musulmans et où de nombreux chiens ont été tués ces dernières années. Les Espagnols pensent que les immigrés musulmans ont tué les chiens parce que selon les préceptes de l’islam, les chiens seraient des animaux « impurs ».

En Espagne également, deux chaînes de télévision de l’islam radical ont commencé des émissions 24heures/24 en langue espagnole, destinées aux téléspectateurs en Espagne et en Amérique Latine, depuis leurs nouveaux studios à Madrid. La première chaîne, sponsorisée par l’Iran, se charge de propager la version chiite de l’islam iranien, la seconde chaîne, sponsorisée par l’Arabie Saoudite, veut propager la version Wahhabite de l’islam saoudien. Les inaugurations de ces deux chaînes ont été délibérément prévues pour coïncider avec les fêtes de Noël et représentent un exemple supplémentaire de l’envahissement graduel de l’islam dans l’Espagne post chrétienne.

En Suède, la police de Malmö, la troisième ville de Suède, a fait état d’une augmentation significative du nombre d’attaques antisémites perpétrées pas des immigrés musulmans en 2011. Les chiffres ont été révélés lorsque le 20 septembre, le gouvernement suédois a fait une provision budgétaire de 4 millions de couronnes (600 000 dollars) pour sécuriser les synagogues du pays, après les accusations que la Suède n’avait pas suffisamment agi pour assurer la protection de sa population juive.

La Suède a été accusée de complaisance envers le problème grandissant des actes antisémites commis en Suède au point que le centre Simon Wiesenthal de Los Angeles conseille aux Juifs d’éviter de voyager dans le sud de la Suède.

En Suisse, où la population musulmane a plus que quintuplé depuis 1980, un groupe musulman de Berne a demandé que l’emblématique croix blanche soit retirée du drapeau national suisse, car étant un symbole chrétien, le drapeau « ne correspond plus à la Suisse multiculturelle contemporaine ».

Source : Europe’s Inexorable March Towards Islam, par Soeren Kern, Stonegate Institute, 29 décembre 2011. Traduction par Capucine pour Poste de veille

Soeren Kern est membre du directoire pour les relations transatlantiques du Grupo de Estudios Estratégicos (Centre d’Etudes Stratégiques ), à Madrid.

Eurabia (3) PDF

24/11/2011

Viols de fillettes: ça va (très) mal finir…

Après les pirates Somaliens, voici les violeurs Somaliens…

Là, on dépasse les bornes. Mais on va encore hurler au racisme, etc… Je pense que si les Danois cherchent du monde pour « calmer » ce genre d’olibrius, même en dehors de leur pays, ils n’auront aucun mal à trouver des volontaires.

Au Danemark, le peuple gronde aussi. Et on commence à l’entendre. Pas bon, tout ça; légitime, mais pas bon…

FDF

.

« Les musulmans somaliens ont averti les médias qu’une vengeance éventuelle des Danois pourrait dégénérer. » FALLAIT PAS COMMENCER MES AMIS !!!!!!!   ILS DÉTRUISENT LA VIE D’UNE ENFANT ET ENSUITE IL MENACENT !!!!!
On retrouve bien là les muzz …….



Danemark : tensions entre musulmans somaliens et Danois de souche après le viol d’une enfant de 10 ans

Une fillette de 10 ans a été violée samedi soir 19 novembre dans un endroit boisée de la ville de Gullestrup (centre du Danemark). Elle jouait avec un autre enfant lorsqu’un homme l’a emmené dans les bois. Le deuxième enfant a réussi à s’échapper et a demandé de l’aide alors que le violeur disparaissait avec la fillette.

Par ailleurs, un groupe d’une trentaine de Danois habitant le quartier se sont armés et sont partis à la recherche du violeur qui, selon un commerçant danois local, devrait être castré.”


Retrouvée par la police, l’enfant a déclaré que le violeur était de type africain, cheveux courts et bouclés, âgé de 16 à 18 ans. Quelques jours après, les quelques 2000 musulmans somaliens habitant dans la zone se sont sentis soupçonnés.

Le Directeur de la police du Danemark a souhaité que les esprits s’apaisent et a déclaré que toute volonté de vengeance ne servirait à rien sauf à en venir au pire.”


Une musulmane somalienne a également déclaré que son mari était soupçonné par le groupe, alors qu’il n’est pas considéré comme un suspect par la police. Les musulmans somaliens ont averti les médias qu’une vengeance éventuelle des Danois pourrait dégénérer. Le Directeur de la police du Danemark a souhaité que les esprits s’apaisent et a déclaré que toute volonté de vengeance ne servirait à rien sauf à en venir au pire. La police locale associée aux travailleurs sociaux sont allés à la rencontre des musulmans somaliens pour tenter de les calmer.

Source: http://lechevalierfrancois.over-blog.com/

19/11/2011

Une guerre raciale se prépare au Dannemark… La loi du Talion s’enclenche.

Je n’aurai qu’un mot: ça devait arriver un jour ou l’autre.

Qui sème le vent…

Ces types ont pété les plombs. Mais il faut bien comprendre qu’à force de voir tant l’islamisation rampante mais bien réelle de l’Occident se faire sans qu’aucun gouvernement ne réagissent concrètement et tant la préférence non nationale est appliquée un peu partout, c’était inéluctable que la Résistance se soulève.

Les ethnies immigrées armées jusqu’aux dents et n’hésitant plus à tuer des policiers et commettre toutes les exactions possibles en toute impunité et, si ils passent devant la justice, celle-ci faisant (trop souvent) preuve de clémence excessive, de là, on pouvait s’attendre à ce que la loi du Talion entre en application.

On récolte ce que l’on sème. Reste à souhaiter que l’envahisseur christianophobe et barbare se tienne à carreau, fort de ces informations. Sinon, la pandémie se propagera très rapidement. Et là…

Mais depuis le temps que la Résistance prévient les uns et les autres, et qu’on ne pense qu’à traquer ses membres au lieu de les écouter, il ne faut plus s’étonner de rien.

Il nous reste à prier; et pas le cul en l’air dans les rues…

FDF

.


Au Danemark, des extrémistes de droite préparent une « guerre raciale »

Des extrémistes de droite se préparent à une « guerre raciale » au Danemark et s’entraînent au maniement des armes et au combat, révèlent les services de renseignement danois (PET) dans un rapport sur la mouvance extrémiste de droite et de gauche publié jeudi.


Une minorité issue de l’extrême droite « se prépare à une guerre raciale au Danemark et est prête à utiliser la violence« , d’après le PET qui précise que ces gens tiennent « des registres d’ennemis politiques« .

Ces individus, dont le PET ne précise pas le nombre, cherchent « à se former aussi bien à l’usage des armes qu’à la pratique des sports de combat« , d’après le renseignement danois.

Ils ne sont cependant qu’un petit nombre au sein d’une extrême droite fragmentée et cherchant « à recruter des membres et des sympathisants » notamment chez les supporteurs de football violents, tempère le PET.

Les individus décrits agissent souvent seuls et sont pour cela difficiles à détecter, d’après le rapport qui analyse en détail l’affaire Breivik en Norvège.

Le renseignement danois craint en effet que Behring Breivik ne puisse inspirer d’autres extrémistes isolés au Danemark.


Le PET a travaillé en étroite collaboration avec les services de renseignement norvégiens et mené « plusieurs entretiens préventifs » au Danemark depuis le mois de juillet.

Mais, souligne le PET, aucune des personnes convoquées ne doit être reliée aux actions menées par l’extrémiste norvégien qui, selon les enquêteurs norvégiens, est pour l’instant supposé avoir agi seul.

Source: http://www.rtbf.be/


09/11/2011

Le Premier ministre danois appelle (aussi) les islamistes à quitter le pays.

J’ai écrit « aussi » car cela vient s’ajouter aux récents propos du premier ministre d’Australie qui abondait en ce sens. Le monde moderne entrerait-il en résistance ? Il est bientôt temps.

A plusieurs pays, on va peut-être arriver à repousser cette islamisation fanatique nauséabonde… Et Fillon; il dit quoi sur le sujet?

FDF

.

Dessin: Bergolix

.

Dans un discours tenu lors d’un congrès du parti, le nouveau Premier ministre social-démocrate danois Madame Thorning-Schmid a appelé tous les fondamentalistes musulmans à quitter le pays.

Bravo à Mme la ministre !

.

Elle a critiqué âprement dans son discours les salafistes et autres groupes extrémistes : « Quand on veut introduire des zones de sharia au Danemark, ce serait peut-être plus simple er meilleur pour tous que les intéressés aillent dans un seul pays où il y a déjà une grande zone unique de charia. Pour les salafistes et autres groupes présentant un caractère dangereux pour la communauté, le message du nouveau gouvernement est clair : « vous détruisez beaucoup de jeunes gens qui veulent faire partie de la communauté danoise.»»

Le Premier ministre souligne ainsi les critiques d’hier du Ministre des affaires étrangères Villy Sövndal et du Ministre de l’intégration et des affaires sociales Karen Haekkerup envers ces groupes religieux, qui, selon un rapport du ministère de l’intégration, sont appelés à devenir un problème croissant au Danemark.

En même temps, Madame Thorning-Schmid annonce une politique de l’immigration de loin plus détendue que celle qui a eu lieu sous le gouvernement de centre-droit, qui était imprégnée par le Parti du Peuple danois.

« La grande majorité des immigrants au Danemark veulent que leurs enfants deviennent une part de leur nouvelle patrie, sans pour autant oublier leurs racines. La grande majorité des immigrés au Danemark veulent trouver un travail et cherche à s’occuper de leur propre famille. Le nouveau gouvernement est aussi un gouvernement pour eux. »

Source: http://lionelbaland.hautetfort.com/

Merci à JC JC…

29/10/2011

Appel à l’islam au centre-ville de Copenhague !


Ils ont déclaré la guerre; le Jihad, en fait… Préparons nous…

FDF

.

ATTENTION!  L’INVASION SE PREPARE   
Vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas !!!!!!!!!

Danemark: une police islamique émerge dans des « zones musulmanes »

Le discours de ces barbus fascistes est exactement le même que celui des prédicateurs de l’iREA venus faire une grande tournée de conférences à Montréal et Toronto la semaine dernière. Lorsqu’ils disent qu’ils sont ici «pour aider à construire un Canada meilleur», ils veulent dire un Canada où la police religieuse verra à débarrasser la société du «péché».
Ils ne se sont jamais demandé ce que peut signifier la vie pour les femmes musulmanes, les gays et les esprits libres là où sévissent les barbus salafistes arriérés et dangereux.

Ne MANQUEZ SURTOUT PAS LES Videos : travail de Dawa’ [Appel à la conversion] du mouvement « Kaldet til Islam » [Appel à l’islam] dans les rues de Copenhague.(liens ci-dessous)

SOURCES :  http://www.islamisation.fr/archive/2011/10/26/danemark-une-police-islamique-emerge-dans-des-zones-musulman.html

http://www.postedeveille.ca/2011/10/danemark-une-police-islamique-emerge-dans-des-zones-musulmanes.html

http://www.jewpi.com/danemark-une-police-islamique-emerge-dans-des-zones-musulmanes/

26.10.2011

Danemark: une police islamique émerge dans des « zones musulmanes »


Article de Soeren Kern du 25 octobre, paru dans The cutting Edge :

« Un groupe de musulmans au Danemark a lancé une campagne pour transformer des quartiers de Copenhague et d’autres villes danoises en « zones charia » qui fonctionnerait comme enclaves autonomes régies par le droit islamique. Le groupe danois nommé Kaldet til Islam (Appel à l’Islam) affirme que  Tingbjerg (banlieue de Copenhague) sera la première partie du Danemark à être soumise à la charia, suivi par le quartier de Nørrebro de la capitale et ensuite les autres parties du pays, rapporte le quotidien  Jyllands-Posten du 17 Octobre.

« Appel à l’Islam » dit qu’il va envoyer une  « police des moeurs » active 24h/24 afin de faire appliquer la charia dans ces enclaves. Les patrouilles interpelleront toute personne surprise à boire de l’alcool, pratiquer le jeu, aller en discothèque ou de s’engager dans d’autres activités les opinions du groupe que la course contraire à l’islam.

Le ministre de l’Intégration Karen Haekkerup a affirmé au Jyllands-Posten « Je considère cela comme très grave. Tout ce qui tente de saper notre démocratie, nous devons sévir contre elle et toujours ainsi. »

« Appel à l’Islam » est un groupe  salafiste, se référant à l’âge d’or des quatres premiers califes de l’islam et voulant suivre le modèles des « pieux ancêtres », les compagnons de Mahomet. Le salafisme cherche la destruction de la démocratie occidentale, qui doit être remplacée par un califat islamique universel, une théocratie islamique mondiale régie par la charia.


Dans un communiqué publié sur son site internet, le mouvement « Appel à l’Islam » demande: «Comment pouvons-nous [les musulmans] se réclamer de la Sunna [prescriptions légales issus des propos de Mahomet] et défendre le meilleur du Din [doctrines d’Allah], quand nous préférons vivre parmi les infidèles, être soumis à leurs lois, les imiter sans parvenir à nous différencier de leur mécréance [le camp des infidèles]? Comment peut-on prétendre aimer Allah et Son Messager lorsque nous sommes complexés pour appeler à la charia? Comment pouvons-nous être indifférents à l’établissement de la règle d’Allah sur la Terre, qui est un devoir pour chaque musulman? « 

La déclaration poursuit: « Travailler à l’établissement du Califat est l’une des plus grandes tâches de notre époque et cette tâche ne peut être atteint que si nous travaillons collectivement sous l’autorité d’un Emir. Nous avons le devoir de combattre le mal qui est répandu partout autour de nous. Les lois édictées les hommes et les règles sont présents aujourd’hui et il est maintenant devenu une obligation pour tous les musulmans à travailler collectivement pour débarrasser le monde de cette grande munkar [ Mal], la démocratie. « 


12/10/2011

Le cadeau empoisonné des Danois…

J’avais évoqué, dans un billet précédent, l’exemple du Danemark qui avait décidé que les immigrés devaient désormais payer leurs frais médicaux. Mais je n’avais pas vu les « effets secondaires »… Et ils sont de taille: les immigrés « danois », ne pouvant plus se vautrer dans les largesses de ce pays, partent et émigrent désormais vers la France et la Belgique, où tout est mis en oeuvre pour qu’ils se sentent bien, aux frais des contribuables…

Merci les Danois!

Lisez ce qui suit.

FDF

.


Au Danemark : les immigrés devront payer leurs frais médicaux…
Pourquoi croyez-vous qu’ils affluent tous en Belgique et en France ?

Désormais, les immigrés arrivant au Danemark
devront gagner leur droit d’accès aux soins médicaux gratuits
par une période de probation de plusieurs années,
pendant lesquelles les consultations,
examens ou opérations seront à leur charge.

Il en sera de même pour les congés maternité,
les prêts étudiants et les allocations
.

« 
Le temps est venu pour nous de mettre en place des conditions plus restrictives »,
commente le ministre de l’emploi Inger Støjberg.


« 
Il est important que ces gens méritent ces avantages.
Notre système actuel d’état-providence est
très vulnérable
« .
Cette nouvelle mesure s’ajoute à celles déjà prises en décembre dernier pour durcir le système de points pour le permis de séjour . Le premier ministre Lars Løkke Rasmussen explique :  » nous avons un haut niveau de prospérité au Danemark que j’aimerais conserver « .C’est impossible si les gens n’ont qu’à passer la porte et obtenir des avantages financiers sans contribuer
à l’économie de l’état »

Source :

The Copenhagen Post

 

 Dany HUTOIS. Horion-Hozémont Belgique.  
 

09/10/2011

Le permis de séjour à points « danois »: une chance pour les vrais habitants de ce pays…

Marrant:

Les Danois réinventent la rigueur et le « permis de séjour à points » pour les étrangers.

Moins marrant:

Les Français ont bien peur que leur quota d’assistés étrangers explose, obligeant la SS à dérembourser à ses nationaux, qui ont pourtant largement cotisé, de trop nombreux médicaments, dont certains dits « vitaux« . La santé des Français, on s’en fout…

FDF

.


Danemark : les immigrés devront payer leurs frais médicaux 

 Nos gouvernants seraient bien inspirés en suivant les idées du Danemark

    Ce serait en grande partie, le début de règlement du déficit de notre Sécurité  Sociale…  

******************************

Désormais les immigrés arrivant au Danemark devront gagner leur droit d’accès aux soins médicaux gratuits par une période de probation de plusieurs années, pendant lesquelles les consultations, examens ou opérations seront à leur charge…

Il en sera de même pour les congés maternité, prêts étudiants et les allocations.


Le temps est venu pour nous de mettre en place des conditions plus restrictives, commente le ministre de l’emploi Inger Støjberg 
  « Il est important que les gens méritent ces avantages. Notre système actuel d’état-providence est très vulnérable, parce qu’il est trop facile d’en profiter ».


Cette nouvelle mesure s’ajoute à celles déjà prises en décembre dernier pour durcir le système de points pour les permis de séjour.


Le premier ministre Lars Løkke Rasmusse explique :

 « nous avons un haut niveau de prospérité au Danemark que j’aimerais conserver. C’est impossible si les gens n’ont qu’à passer la porte et obtenir des avantages financiers sans contribuer à l’économie de l’Etat ».

Merci à Gigi…


31/08/2011

Un mort et un blessé par balles près d’une mosquée à Copenhague.

Ben oui. Il faut les comprendre: ils se sont abstenu (à peu près) de toute violence durant un mois; c’est très long. Un mois de trêve par an, c’est comme les vacances scolaires pour les parents: c’est beaucoup trop long.

Il va falloir inclure un clause spécifique dans votre coran, les gars…

FDF

.

La « religion de paix », ce n’est plus ce que c’était…

Photo: RIA Novosti

Des inconnus ont ouvert le feu mardi matin près d’une mosquée à Copenhague, tuant une personne et blessant une autre, a annoncé l’agence AP, se référant à la police danoise.

La fusillade a eu lieu au moment où les fidèles sortaient de la mosquée attenant à l’Institut de la culture musulmane (partie ouest de la ville), après une prière célébrant la fête de la fin du ramadan, Aid el-Fitr.

Selon des témoignages rapportés par la chaîne danoise TV2, les tirs auraient été effectués depuis une voiture qui passait devant la mosquée.

RIA Novosti

Source: http://french.ruvr.ru/

04/08/2011

Danemark : les immigrés devront payer leurs frais médicaux !

 Eh bien voilà une excellente nouvelle. Enfin un pays qui a pris conscience que la préférence non nationale ne peut conduire qu’à la ruine…

FDF

 Désormais, les immigrés arrivant au Danemark devront gagner leur droit d’accès aux soins médicaux gratuits par une période de probation de plusieurs années, pendant lesquelles les consultations, examens ou opérations seront à leur charge. Il en sera de même pour les congés maternité, les prêts étudiants et les allocations. « Le temps est venu pour nous de mettre en place des conditions plus restrictives », commente le ministre de l’emploi Inger Støjberg. « Il est important que les gens méritent ces avantages. Notre système actuel d’état-providence est très vulnérable, parce qu’il est trop facile d’en profiter ».Cette nouvelle mesure s’ajoute à celles déjà prises en décembre dernier pour durcir le système de points pour le permis de séjour. Le premier ministre Lars Løkke Rasmussen explique : « nous avons un haut niveau de prospérité au Danemark que j’aimerais conserver. C’est impossible si les gens n’ont qu’à passer la porte et obtenir des avantages financiers sans contribuer à l’économie de l’état ».

Source : The Copenhagen Post

***************************************************************************************************************

Et durant ce temps, en France…

L’A M E: à quoi ça sert?

 L’AME permet ainsi de couvrir le tourisme médical aux frais du contribuable.> >

Laurent Lantieri, le grand spécialiste français de la greffe du visage, a confié son agacement :Soigner les étrangers en cas d’urgence ou pour des maladies contagieuses qui pourraient se propager me paraît légitime et nécessaire.

En revanche, je vois arriver à ma consultation des patients qui abusent du système
.»>

Claudine Blanchet-Bardon, spécialiste des maladies génétiques de la peau, voit débarquer des patients AME venus du bout du monde :

Ils arrivent clandestinement ici, restent tranquilles pendant trois mois et débarquent à ma consultation avec leur attestation AME, accompagnés d’un interprète.

L’interprète, lui, ils le payent. »

Un cancérologue raconte :

Nous avons des patients qui vivent en Algérie et qui ont l’AME. Ils viennent en France régulièrement pour leur traitement,

puis repartent chez eux.

Ils ne payent que l’avion…Un médecin raconte :

Des femmes sans-papiers peuvent faire valoir leurs droits à des traitements d’aide médicale à la procréation.
Chaque tentative
de fécondation in vitro (FIV) coûte entre 8000 et 10.000€. »

Les seules conditions requises pour obtenir l’AME sont 3 mois de résidence en France et des ressources inférieures à 634€ par mois.

Les demandeurs étant hors-la-loi, le calcul des ressources relève de la fiction et malgré cela la CPAM délivre le sésame.> >

Depuis deux ans, la facture de la couverture médicale des sans-papiers s’envole.

Son rythme de progression est trois à quatre fois supérieur à celui des dépenses de santé de tout le pays: + 13% en 2009 (530 millions d’euros pour 210.000 bénéficiaires) et

+ 17% au début de cette année.

De toute évidence, l’enveloppe de 535 millions d’euros prévue en 2010 sera largement dépassée

Pour l’an prochain, ce sont 588 millions d’euros que Bercy a mis de côté pour l’AMEsoit, à peu de chose près, le montant des recettes fiscales que le gouvernement veut récupérer sur les mariés/pacsés/divorcés, ou encore le coût global du bouclier fiscal.

L’Aide Médicale d’Etat finance des cures thermales et le trafic du Subutex

Le député Thierry Mariani interrogé sur l’AME répond:L’Aide médicale d’Etat est nécessaire pour des motifs humanitaires : il est normal qu’un étranger en danger grave immédiat soit soigné dans notre pays.
Mais ce que je veux, c’est en limiter les dérives. Ces deux dernières années, les dépenses de l’AME ont augmenté quatre fois plus vite que celles du régime général, soit 17%
et ces dix derniers mois, accrochez-vous, elles ont augmenté de 66% en Île de France.
On ne peut pas expliquer aux bénéficiaires du régime général que l’on cesse de rembourser certains de leurs médicaments pour tenir les 3% d’augmentationtout en maintenant l’AME,qui coûte 100 millions d’euros, au profit d’étrangers en situation illégale !

Par ailleurs, il n’est pas juste non plus qu’un Français paye un forfait hospitalier et pas un immigré illégal.

06/07/2011

Rétablissement des contrôles aux frontières: le premier pas Danois.

Voilà un pays membre de l’UE qui semble avoir compris. Il est fort à parier qu’en rétablissant le contrôle aux frontières, le Danemark va voir baisser nettement son taux de criminalité et de délinquance. La « libre circulation » ne nous a apporté que des ennuis supplémentaires. Reste aux autres pays de suivre, en toute intelligence et en toute logique. Pas gagné. Surtout en France, terre d’accueil de la fange du monde…

FDF

.

Membre de l’UE, le pays veut ainsi lutter contre la criminalité. Vives réactions en Europe face à ce qui apparaît comme une remise en cause de la libre-circulation.

Le Danemark a déployé mardi 50 douaniers à ses frontières avec l’Allemagne et la Suède, dans le cadre de la première phase du plan du gouvernement de rétablir des contrôles permanents aux frontières, qui a suscité des vives protestations au niveau européen.

« Cinquante officiers supplémentaires ont été déployés à certaines frontières et vont mener des contrôles aléatoires« , a déclaré un porte-parole des Douanes, Finn Serup. « Ils n’arrêtent pas toutes les voitures, ce n’est pas l’idée. On parle de contrôles aléatoires« .

Lutte anti-drogue

Une trentaine d’agents ont été dépêchés à la frontière germano-danoise de Froeslev au sud du Jutland, dix sur le pont de l’Oeresund entre Copenhague et Malmö et dix autres au port de Gedser (sud-est), relié par ferries au port allemand de Rostock, a-t-il expliqué. Ces derniers seront ensuite déplacés au port de Roedby (sud).

« Au cours des premières années, ils seront très mobiles. Lorsque les installations seront construites en 2014, il y aura moins d’officiers stationnés aux postes-frontières« , a dit M. Serup.

Le Danemark, qui a pris la mesure sous la pression de l’extrême-droite alliée du gouvernement, assure respecter les règles européennes de Schengen. Il entend ainsi combattre la criminalité transfrontalière, et réduire l’entrée de drogues et d’armes dans le royaume scandinave.

Au ban de l’Europe ?

Mais Berlin et Bruxelles en particulier ont nettement critiqué la mesure, qui selon eux pourraient violer les règles européennes. Dans une interview au journal danois Jyllands-Posten mardi, un ministre de l’Etat fédéral allemand de Hesse, Juerge-Uwe Hahn, estime que le Danemark, déjà connu pour sa politique d’immigration très dure depuis dix ans, « se met au ban« .

La réintroduction des contrôles douaniers permanents au Danemark doit se dérouler en trois phases, la première ayant commencé mardi. Le 1er janvier 2012, 48 agents supplémentaires des douanes seront déployés, et le chantier d’installation permanentes débutera, la phase finale devant commencer en 2014. « Jusqu’à cette date, ce sera un groupe d’officiers mobiles« , a dit M. Serup.

Source: http://www.liberation.fr/

28/06/2011

Tout étranger condamné à une peine d’emprisonnement au Danemark sera désormais expulsé à sa sortie de prison.

Clair, net et sans bavures… Le bon sens respecté.

FDF

.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xjjom7

Tout étranger condamné à une peine d’emprisonnement au Danemark sera désormais expulsé à sa sortie de prison. La loi a été adoptée au Parlement par une écrasante majorité. 97 députés ont voté pour, et seulement sept s’y sont opposés. Pour le ministre de l’immigration, membre de la coalition de centre-droit au pouvoir, cette loi est tout à fait logique:

“Seulement les gens condamnés à des peines de prison seront expulsés, et dans ce pays être condamné signifie que l’on a commis un crime. Ensuite, elle est conforme aux standards internationaux des droits de l’homme.” affirme-t-il…

Suite et source: http://fr.euronews.net/2011/06/24/le-parlement-danois-adopte-la-double-peine

08/02/2011

Le Somalien Mohamed Geele a été jugé jeudi coupable de tentatives de « terrorisme » et de meurtre !

Et que l’on n’ait aucune pitié à l’encontre de ce fanatique !

FDF

.

 

Danemark : l’agresseur du caricaturiste danois Kurt Westergaard jugé coupable de « terrorisme »

Le Somalien Mohamed Geele a été jugé jeudi à l’unanimité coupable de tentatives de « terrorisme » et de meurtre contre le caricaturiste danois de Mahomet, Kurt Westergaard, et le procureur a réclamé une peine de 12 ans de prison suivie de l’expulsion à vie du Danemark. La peine doit être prononcée vendredi à 12h00 (11h00 GMT).« La Cour juge qu’une tentative de meurtre à son domicile le 1er janvier 2010 contre Kurt Westergaard, homme qui personnifie l’affaire des caricatures de Mahomet, doit être considérée comme une tentative d’effrayer la population à un degré élevé et de déstabiliser les structures de la société », a expliqué la présidente du tribunal d’Aarhus, Ingrid Thorsboe, en reprenant la définition du « terrorisme » introduite dans la loi pénale danoise en 2002 après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. 

Kurt Westergaard

La représentante du parquet Kirsten Dyrman s’est déclarée « satisfaite de ce verdict, notamment de la condamnation pour tentative de terrorisme, car l’action de Mohamed Geele va bien au-delà d’une action individuelle ». « Kurt Westergaard est le symbole des valeurs de la société danoise, et une attaque contre lui est une attaque contre les fondements démocratiques du Danemark », a-t-elle déclaré à l’AFP.

Même si la loi prévoit jusqu’à la réclusion à perpétuité pour les crimes « terroristes », les 12 ans de prison requis sont considérés comme une peine déjà lourde au Danemark. En outre, « Mohamed Geele a quatre enfants et deux épouses, au Danemark et en Somalie où il a des attaches. C’est pourquoi je demande l’expulsion à vie du Danemark », a-t-elle ajouté. L’avocat de la défense, Niels Strauss, a rejeté la demande d’expulsion et plaidé pour « une peine maximale de six ans de prison », car « Kurt Westergaard n’a pas été agressé personnellement ».

Mohamed Geele, aujourd’hui âgé de 29 ans, est resté impassible à l’annonce du verdict de culpabilité, tandis que M. Westergaard, absent de la salle d’audience, a qualifié de « raisonnable et juste » la décision du tribunal. « Il s’est comporté comme un terroriste, comme un guerrier de la Guerre sainte venu tuer un infidèle. Il n’avait qu’un but: me tuer et tuer le symbole de la liberté d’expression que je représente. J’espère qu’il aura le temps de réfléchir en prison jusqu’où l’a mené son fanatisme », a déclaré le caricaturiste au téléphone à l’AFP.

Dans la soirée du 1er janvier 2010, le Somalien avait fait irruption dans la maison du dessinateur à Viby, près d’Aarhus, armé d’une hache et d’un couteau, en criant qu’il voulait le tuer parce qu’il avait offensé le prophète et les musulmans. Kurt Westergaard, 75 ans, s’était réfugié dans sa salle de bains sécurisée, obligeant l’agresseur à renoncer à son projet avant d’être blessé par balles par la police arrivée sur les lieux. Selon les images des caméras de surveillance de la maison de M. Westergaard et les appels désespérés au secours du dessinateur à la police, Mohamed Geele était « surexcité et particulièrement menaçant à la fois verbalement et physiquement », précisent les attendus du verdict.

Justifiant son verdict de culpabilité, la Cour a souligné que le Somalien « s’était très bien préparé » pour cette agression contre M. Westergaard, en « cherchant sur internet des informations sur son domicile, en achetant le 31 décembre 2009 une hache et en aiguisant un couteau qu’il possédait ».

« Il avait bien l’intention de tuer Kurt Westergaard », a ajouté la présidente du tribunal en soulignant que l’accusé avait également, de septembre 2009 au jour de son attaque contre le dessinateur, « surfé plusieurs fois sur internet pour connaître les attitudes de groupes islamiques et leurs réactions aux dessins de Kurt Westergaard ».

 

 

Source : Le Point
Photo : Preben Hupfeld

 

30/12/2010

Un attentat islamiste déjoué au Dannemark ?

Ils n’ont toujours pas digéré les « caricatures », semble t’il. Il sont toujours « offensés », les momos? Ce n’est pas une raison pour commettre des attentats pour y tuer un maximum de personnes. On reconnaît bien là la tolérance qu’ils prônent quand ils se sentent brimés. La stigmatisation aussi, ils aiment bien.

FDF

.

Danemark: arrestation de cinq hommes soupçonnés de préparer un attentat islamiste !

Le quotidien danois «Jyllands-Posten», qui avait publié des caricatures du prophète Mahomet, aurait été la cible.

Cinq hommes soupçonnés de préparer une «attaque terroriste» contre le quotidien danois Jyllands-Posten, qui avait publié des caricatures du prophète Mahomet, ont été arrêtés au Danemark et en Suède, ont annoncé mercredi les services de renseignement danois et suédois.

«Le Renseignement danois a arrêté aujourd’hui (mercredi) quatre personnes soupçonnées de préparer une attaque terroriste à Copenhague», selon un communiqué du PET.

Dans le même temps, le Renseignement suédois (Säpo) annonçait à l’AFP l’arrestation en Suède d’un cinquième homme lié au complot danois. Le PET précise que la cible devait être les locaux du Jyllands-Posten, objet de nombreuses menaces, à Copenhague.

«Ces arrestations ont empêché une attaque terroriste imminente où plusieurs des suspects (…) allaient s’introduire dans (le bâtiment du Jyllands-Posten) à Copenhague et tuer autant de personnes que possible», affirme le directeur du PET, Jacob Scharf, dans ce communiqué.

Citoyen tunisiens, suédois, irakiens

D’après le PET, trois des personnes arrêtées au Danemark vivent en Suède et sont arrivées au Danemark dans la nuit de mardi à mercredi.

Il s’agit d’un citoyen tunisien de 44 ans, d’un citoyen suédois d’origine libanaise de 29 ans et d’un citoyen suédois d’origine non précisée de 30 ans. La quatrième personne arrêtée au Danemark est un demandeur d’asile irakien, précise le PET.

Quant à la personne arrêtée en Suède, la Säpo ne donne aucune précision, mais d’après le PET, il s’agit d’un citoyen suédois d’origine tunisienne de 37 ans.

Un attentat suicide manqué a frappé Stockholm le 11 décembre ne faisant qu’un mort, le kamikaze qui voulait punir la Suède de sa présence militaire en Afghanistan ainsi que de son soutien au dessinateur Lars Vilks auteur d’une caricature de Mahomet.

(Source AFP)

06/10/2010

Contre le fondamentalisme de l’offense…


Cinq ans jour pour jour après avoir publié les caricatures du prophète de l’islam, largement instrumentalisées dans le monde musulman, le quotidien danois Jyllands-Posten s’interroge une fois encore sur la liberté d’expression et sur « la tyrannie du silence ».

Manifestation à Nairobi, en février 2006

La publication par Jyllands-Posten des douze caricatures du prophète Mahomet le 30 septembre 2005 et la crise internationale qui s’en est suivie ont permis de clarifier l’organisation du monde dans lequel nous vivons.

La plupart des Danois ont depuis longtemps une opinion bien arrêtée sur ces dessins. Certains pensent que le quotidien a bien fait de les publier. D’autres estiment que ce n’était peut-être pas judicieux, tout en défendant le droit du journal de le faire. D’autres encore condamnent les caricatures et trouvent qu’elles n’auraient jamais dû voir le jour. D’aucuns considèrent que ce genre d’agissement doit être puni comme un crime et une petite minorité est convaincue que les caricatures sont tellement offensantes que ses auteurs méritent la mort.

Certains choisissent donc d’éluder le problème. Un trop grand nombre s’inclinent devant l’argument de la violence en tenant Jyllands-Posten responsable d’un éventuel acte terroriste. Une façon d’effacer les coupables de l’histoire. C’est insensé, mais c’est une réalité. Le débat sur les caricatures est important, mais tous les éléments du dossier sont désormais connus, et chaque fois qu’ils sont ressortis, on entend les mêmes arguments pour et contre. Sur ce front, on n’avancera donc guère pour le moment.

Il faut, en revanche, sortir le débat du contexte politique strictement danois et discuter des principes qui sont en en jeu au niveau international. L’issue de ce débat-là est en effet déterminante pour la manière dont les individus et les sociétés cohabiteront au XXIe siècle. Deux facteurs sont, à cet égard, décisifs. D’une part, les individus franchissent aujourd’hui les frontières avec une facilité et une fréquence sans égales dans l’histoire. Cela signifie que toutes les sociétés deviennent de plus en plus multiculturelles, multiethniques et multiconfessionnelles. Des groupes et des individus obéissant à des règles et des valeurs différentes vivent côte à côte, tout en étant soumis à la même législation. D’autre part, les technologies de l’information permettent à une publication en ligne au Danemark d’être immédiatement lue et interprétée dans le monde entier, le contexte du contenu initial étant perdu au passage. Ces deux facteurs augmentent le risque d’être offensé par les propos d’un voisin ou d’individus à l’autre bout de la terre.

Le grand défi est de savoir comment gérer cette nouvelle situation, qui est en train de faire émerger une opinion publique mondiale. En substance, deux options sont possibles. L’une est de suivre la devise : si tu acceptes mon tabou, j’accepte le tien. Ainsi, s’il est criminel de nier l’Holocauste, il doit l’être aussi de publier des dessins satiriques représentant le prophète des musulmans. Et s’il est interdit d’offenser les sentiments religieux, il doit également être défendu de piétiner les sentiments des non-croyants. Dans un tel monde, il ne tarderait pas à devenir impossible de dire quoi que ce soit sans offenser quelqu’un. Cette option-là mène à la tyrannie du silence. L’autre option est d’insister sur le fait que personne, dans une société civilisée, ne peut se prévaloir d’un droit particulier à ne pas être offensé.

Dans un tel Etat de droit, l’incitation à la violence représente la limite naturelle de la liberté d’expression, si l’on souhaite vivre en paix et garantir la liberté. Malheureusement, nombreux sont ceux qui préfèrent le fondamentalisme de l’offense. Leurs mobiles sont souvent nobles, mais ils ne voient pas ses conséquences désastreuses pour la liberté. Ce débat est d’une actualité plus importante que jamais.

.

DANEMARK Combattre la « tyranie de l’offense » avec des mots… et des dessins !

C’est lui qui a pris la décision de publier douze dessins du prophète Mahomet à la Une du supplément culture du quotidien danois Jyllands Posten, le 30 septembre 2005. Et c’est aussi lui qui, avec le dessinateur Kurt Westergaard, souffre régulièrement des menaces d’ extrémistes islamistes.

Cinq ans après, Flemming Rose publie de nouveau ces dessins, dans un livre qui sort ce 30 septembre au Danemark, intitulé « Tavshedens Tyranni » (La tyranie du silence). Jyllands-Posten a demandé au journaliste et écrivain danois Leif Davidsen d’en faire la critique. Selon Davidsen, Flemming Rose a écrit un livre « intellectuellement stimulant, fascinant et parfois émouvant », dont la grande force est d’offrir un point de vue global et pas seulement danois. Il lui accorde cinq étoiles sur six.

« Ce livre contient une analyse fine de ce qu’implique la mondialisation, estime Davidsen. Il observe comment nous vivons ensemble dans un monde où la communication est immédiate ».

Dans cet ouvrage, Flemming Rose défend avec ardeur l’idée qu’il faut se battre avec les mots, ne pas laisser gagner les « fondamentalistes de l’offense », ainsi qu’il nomme ceux qui veulent empiéter sur la liberté d’expression dès lors qu’ils se sentent offensés dans leurs croyances. Leif Davidsen constate lui aussi qu' »à l’ONU, de plus en plus de pays exigent la censure au nom de la défense contre les offenses religieuses ». Et de conclure qu' »en lisant le livre de Rose, qui est également une étude de l’anatomie de la peur, on comprend beaucoup mieux, comment nous en sommes arrivés là et peut être, comment nous pouvons en sortir».

source : courrierinternational.com

20/09/2010

Caricatures de Momo: Le journal Danois les ayant publiées aurait été la cible d’un attentat manqué

La lettre piégée de l’auteur présumé de cet attentat lui a sauté au visage. C’est lui qui va désormais servir de modèle aux caricaturistes,  mon avis… Voyez sa tronche…

FDF

L’attentat a été manqué. Son auteur, beaucoup moins…


Le quotidien danois Jyllands-Posten, qui avait publié en septembre 2005 les caricatures controversées de Mahomet, était vraisemblablement la cible de l’homme qui a été arrêté la semaine dernière à Copenhague après une explosion dans un hôtel, a annoncé, vendredi 17 septembre, la police. Selon les enquêteurs, l’homme comptait envoyer un courrier piégé au quotidien.

« La lettre, qui contenait du TATP (tripéroxyde de tricycloacétone, explosif) et des billes en acier, aurait été destinée, selon nos informations, au siège de Jyllands-Posten à Viby », près d’Aarhus dans le centre du Danemark, a déclaré le chef de l’enquête policière Svend Foldager, au cours d’un point de presse. Plusieurs menaces de mort ont été adressées au Jyllands-Posten depuis la publication des dessins satiriques qui ont soulevé une tempête de protestations violentes contre le Danemark dans le monde musulman.

Pas encore d’inculpation pour terrorisme

« Nous n’en sommes pas sûrs à 100 %, mais nous estimons très vraisemblable que Jyllands-Posten ait été la cible », a-t-il souligné, notant que la « bombe confectionnée avait la puissance d’une grenade ». Selon les techniciens de la police, la lettre piégée aurait pu « blesser et non tuer ceux qui l’auraient ouverte », a-t-il ajouté. La bombe « artisanale » a explosé « dans les toilettes d’un mètre carré de l’hôtel », blessant légèrement son auteur, selon ce policier.

En dépit de ces nouvelles informations, la police a maintenu son inculpation « d’attentat à l’explosif et de détention illégale d’arme », refusant au « stade actuel » de l’inculper « de terrorisme », selon l’inspecteur Foldager. Le suspect a été arrêté deux heures après l’explosion dans un parc voisin. Selon la police, l’homme identifié comme étant Lors Doukaev, né en 1986 en Tchétchénie et résidant en Belgique, était arrivé le 7 septembre au matin à Copenhague par autocar en provenance de Liège.

Il s’était rendu à deux reprises avant le jour de l’explosion, le 10 septembre, dans un bureau de poste à Copenhague pour acheter des enveloppes à alvéoles et un petit emballage en carton ainsi que du ruban adhésif, selon les enquêteurs s’appuyant sur des témoignages recueillis et des images de caméras de surveillance.

Source: http://tinyurl.com/328slze

22/08/2010

Danemark: la politique d’immigration restrictive satisfaisante…

22 08 2010

Tiens? Des Européens qui semblent avoir compris…

FDF

Une majorité de Danois estime que l’islam constitue « un problème pour la force de cohésion de la société danoise », même si près d’un sur deux pense que l’immigration depuis les années 1960 a eu un impact généralement positif dans le pays, selon un sondage publié mardi.

Parmi les sondés, 54,9% pensent que la religion musulmane représente, à un degré plus ou moins élevé, un problème de cohésion au Danemark contre 39,9% qui ne partageant pas cet avis et 5,2% qui sont sans opinion.

En même temps, près d’un Danois sur deux (49,7%) estime que l’immigration depuis les années 1960 et donc la présence d’immigrés, de réfugiés et de leurs descendants sont généralement positives pour la société, alors que 42,4% jugent qu’elles sont négatives et 5,9% ne se prononcent pas.

Ce sondage de l’institut Ramboell, publié par le quotidien conservateur Jyllands-Posten, a été réalisé du 9 au 12 août auprès de 970 personnes.

Il montre que les tranches d’âge au-delà de 25 ans sont sceptiques envers l’islam contrairement aux 18-25 ans.

« Les gens ont des difficultés à discerner la culture d’avec la religion et voient les crimes d’honneur, les mariages forcés comme une partie de l’islam » et donc comme un problème pour la société libérale danoise, constate dans le journal le porte-parole de la communauté islamique (Islamisk Trossamfund), Imran Shah.

En septembre 2005, Jyllands-Posten a publié douze caricatures de Mahomet provoquant une tempête de protestations contre le Danemark dans le monde musulman, ce qui a renforcé les sentiments d’appréhension des Danois vis-à-vis de l’islam.

Le gouvernement libéral-conservateur, arrivé au pouvoir en 2001 grâce au Parti du peuple danois (extrême droite), a instauré une politique d’immigration restrictive pour contenir l’afflux de réfugiés et d’immigrés.

Environ 42% des Danois estiment, toujours selon ce sondage, que cette politique est convenable, 29,9% la jugent trop rigide et 21,4% trop souple.

Au 1er juillet 2010, le Danemark comptait 333.977 habitants d’origine étrangère (6,0% de la population), dont 180.706 issus de pays non occidentaux, selon l’Institut national de la statistique.

Avec environ 200.000 fidèles, l’islam est la deuxième religion du pays après l’Eglise évangélique-luthérienne.

Source: http://tinyurl.com/26m2exo