Francaisdefrance's Blog

21/07/2011

Les fonctions régaliennes…

Fonctions régaliennes. Ce mot « barbare », on l’entend de plus en plus souvent… Et pourtant, peu savent ce qu’il signifie. Le billet suivant de Francis Néri (dont le fond est des plus intéressants) peut vous apporter une aide non-négligeable sur ce questionnement. Bonne lecture.

FDF

.

Le pouvoir régional

J’avais préparé une petite série de chroniques que j’avais réservé à Riposte Laïque, mais les circonstances en ont décidées autrement du fait de ma démission de Résistance Républicaine qui était une déclaration d’indépendance et pas du tout une déclaration de guerre, comme certains ont pu le penser.

Nous ne vaincrons que si nous convenons avoir besoin de plusieurs piliers de différentes sensibilités pour assurer la victoire en 2012 et en 2014, mais que ces piliers doivent rendre convergentes leurs actions.

La lutte va être rude et longue. Il faut prendre les devants et rassembler à partir d’un « tronc commun » capable de transcender les clivages en particulier gauche/droite, mais pas seulement, dans une nouvelle alliance, impliquant que chacun conserve ses convictions et ses valeurs, sa vision de la France, concernant la résolution des problèmes, du moment qu’ils seraient en accord sur l’essentiel.

Je me suis trompé en pensant que Résistance Républicaine pouvait ou voulait assumer cette mission, cette tache de « médiation ».

L’espoir était possible de voir Résistance Républicaine s’engager politiquement comme par exemple le Bloc Identitaire avec qui l’association agit en coorganisation, tant que Marine Le Pen n’avait pas précisé ses intentions.

Mais depuis, sa volonté de rassembler au-delà des partis et surtout de proposer ce qu’effectivement j’espérais, c’est-à-dire une « plateforme et un programme commun de gouvernement de «restitution», m’a convaincu que cette dernière avait plus de chance que Résistance Républicaine de répondre à mes attentes et d’être politiquement efficace.  

Marine Le Pen semble ne pas vouloir transiger sur l’essentiel pour passer de la résistance à la reconquête et la réappropriation de ces territoires qui nous ont été retirés.

Pour en revenir aux chroniques, j’ai donc proposé à Gérard Brazon, autre personnalité engagée dans cette lutte gigantesque contre l’islamisation et la mondialisation, de les diffuser. En effet, si pour ma part, j’ai environ à peine plus de quatre mille visites/mois sur mon blog, lui fait pratiquement cela dans la journée.

Je ne sais pas si ce fut une bonne idée. Le thème choisi, « le pouvoir régional » c’est-à-dire la mise en cohérence des régions du monde et au sein des pays, qui me semble être un des principaux enjeux de 2012 et 2014, n’a pas fait débat et comme dit Gérard « lui importe peu » pas plus d’ailleurs semble-t-il que ses « abonnés ».

Cela vient probablement de ma façon de présenter le thème et de laisser le lecteur tirer des conclusions par lui-même, mais aussi de l’abondance des textes de qualité que nous propose Gérard et que nous n’avons pas toujours le temps d’explorer et de commenter.

Voici le texte en question : 

Le pouvoir régional – par Francis Neri

Etant plutôt de culture bonapartiste, ma réaction première au pouvoir régionnal est plutôt de type méfiant. Au fond, le régionalisme et les pouvoirs qui devraient aller avec, m’importe peu. Sans être…

Pour lire la suite cliquez ici

Pour faciliter votre lecture, je rappellerai ce que l’on entend généralement par fonctions régaliennes :

Les fonctions régaliennes de l’État sont limitées aux grandes fonctions souveraines qui fondent l’existence même de l’État et qui ne font, en principe, l’objet d’aucune délégation. Elles sont aussi appelées, prérogatives régaliennes.

Elles sont au nombre de quatre :

  • Assurer la sécurité extérieure par la diplomatie et la défense du territoire ;

  • Assurer la sécurité intérieure et le maintien de l’ordre public, avec, notamment, des forces de police ;

  • Définir le droit et rendre la justice ;

  • Détenir la souveraineté économique et financière en émettant de la monnaie, notamment par le biais d’une banque centrale.


Voilà, j’attends vos remarques directement sur ce blog ou en privé comme d’habitude.

Bien à vous

Francis NERI

Source: http://semanticien.blogspirit.com/